Technétium

Infos
Le technétium est un élément chimique, de symbole Tc et de numéro atomique 43. C'est un métal de transition radioactif de couleur gris métallique, rarement présent dans la nature. Son nom provient du grec technetos qui signifie «artificiel» puisqu'il a été le premier élément chimique produit artificiellement. Le Technétium est aussi le plus léger des éléments découverts par création artificielle.
Technétium

Le technétium est un élément chimique, de symbole Tc et de numéro atomique 43. C'est un métal de transition radioactif de couleur gris métallique, rarement présent dans la nature. Son nom provient du grec technetos qui signifie «artificiel» puisqu'il a été le premier élément chimique produit artificiellement. Le Technétium est aussi le plus léger des éléments découverts par création artificielle.

Histoire

La place entre le molybdène et le ruthénium resta longtemps vacante. En 1925, Walter Noddack, Otto Berg et Ida Tacke annoncent leur découverte qu'ils nomment masurium, mais ne réussissent pas à renouveler l'expérience. Ainsi la découverte est attribuée à Carlo Perrier et Emilio Segrè qui isolent l'isotope 97 en 1937.

Utilisation médicale

Le technétium 99 métastable (99mTc) est le radioisotope le plus utile en imagerie médicale nucléaire. Ses caractéristiques physiques sont presque idéales pour cet usage :
- la demi-vie de 6 heures est assez longue pour permettre de suivre les processus physiologiques d'intérêt, mais assez courte pour limiter l'irradiation inutile
- l'énergie du photon gamma, 142 keV, est idéale puisqu'assez énergétique pour traverser les tissus vivants, mais assez faible pour pouvoir être détectée commodément: elle peut être absorbée efficacement par un cristal d'iodure de sodium dont l'épaisseur typique sera de l'ordre de 10 à 15 mm
- l'émission de photons gamma est élevée, environ 98% des désintégrations. Peu de particules non pénétrantes sont émises, d'où une plus faible absorption d'énergie par les tissus vivants. Le 99mTc est notamment utilisé en médecine nucléaire pour le repérage du ganglion sentinelle en particulier dans le traitement chirurgical du cancer du sein. Le 99mTc est aussi utilisé sous forme de technétium-méthoxyisobutylisonitrile (Tc-MIBI) pour marquer les cellules du muscle cardiaque et faire une scintigraphie tomographique. Cet examen sert à diagnostiquer la présence de tissus non irrigués dans le myocarde. Le marquage des globules rouges lors d'une scintigraphie ventriculaire, est aussi fait avec du 99mTc sous forme de pertechnétate de technétium. Le but d'une ventriculographie est de caractériser la fonction cardiaque (volume d'éjection, fraction d'éjection, etc.). La scintigraphie osseuse utilise le Tc combiné à la molécule vectrice HDP ou HMDP.

Occurrence

Le technétium a déjà été présent sur Terre en quantité macroscopique (assez pour déterminer ses propriétés chimiques et physiques), aujourd’hui on sait qu'il existe naturellement de telles quantités ailleurs dans l'Univers. Quelques étoiles de type géantes rouges contiennent une raie d'absorption dans leur spectre correspondant à la présence de technétium. Sa présence dans les géantes rouges a conduit à la preuve de la production des éléments lourds (nucléosynthèse) dans les étoiles. Depuis sa découverte, beaucoup de recherches ont tenté de trouver des sources terrestres naturelles. En 1962, le technétium 99 a été isolé et identifié en très petite quantité dans l’uraninite provenant d'Afrique comme produit de fission spontanée d'uranium 238. Cette découverte a été faite par B.T. Kenna et P.T. Kuroda. En 1999 David Curtis (du Laboratoire national de Los Alamos) estime qu'un kilogramme d'uranium devrait contenir 1 nanogramme (10-9g) de technétium. Dans des réacteurs nucléaires, le 99Tc est un sous-produit de la fission de l'uranium. Il est donc préparé en le séparant chimiquement du combustible appauvri des réacteurs. Catégorie:Élément chimique Catégorie:Métal de transition Catégorie:Radiobiologie af:Tegnesium ar:تكنيتيوم az:Texnesium be:Тэхнецый bg:Технеций bn:টেকনেটিয়াম bs:Tehnicijum ca:Tecneci co:Tecneziu cs:Technecium da:Technetium de:Technetium el:Τεχνήτιο en:Technetium eo:Teknecio es:Tecnecio et:Tehneetsium fa:تکنسیوم fi:Teknetium fur:Tecnezi gl:Tecnecio (elemento) he:טכנציום hi:टेक्निशियम hr:Tehnecij ht:Tèknesyòm hu:Technécium hy:Տեխնեցիում id:Teknesium io:Teknecio is:Teknetín it:Tecnezio ja:テクネチウム jbo:runjinme ko:테크네튬 ku:Teknesyûm la:Technetium lb:Technetium lt:Technecis lv:Tehnēcijs ml:ടെക്നീഷ്യം nl:Technetium nn:Technetium no:Technetium oc:Tecnèci pl:Technet pt:Tecnécio ru:Технеций sh:Tehnicijum simple:Technetium sl:Tehnecij sr:Техницијум sv:Teknetium sw:Tekineti ta:டெக்னீசியம் th:เทคนีเชียม tr:Teknesyum uk:Технецій uz:Texnetsiy zh:锝
Sujets connexes
Cancer du sein   Demi-vie   Fission nucléaire   Imagerie médicale   Iodure de sodium   Isotope   Laboratoire national de Los Alamos   Molybdène   Myocarde   Médecine nucléaire   Métal de transition   Métastabilité   Numéro atomique   Radioactivité   Radioisotope   Rayon gamma   Ruthénium   Réacteur nucléaire   Scintigraphie   Terre   Univers   Uranium   Ventricule  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^