Professeur Choron

Infos
Le Professeur Choron (né le 21 septembre 1929 - mort le 10 janvier 2005 à Paris), de son vrai nom Georges Bernier, est un humoriste français co-fondateur du journal Hara-Kiri.
Professeur Choron

Le Professeur Choron (né le 21 septembre 1929 - mort le 10 janvier 2005 à Paris), de son vrai nom Georges Bernier, est un humoriste français co-fondateur du journal Hara-Kiri.

Biographie

De condition modeste, orphelin de père à 11 ans et sans avoir fait beaucoup d'études, il se lança dans la vie par de petits métiers, puis s'engagea pour 28 mois de guerre d'Indochine. Au retour, il en vint à travailler dans la presse. Ce fut d'abord comme colporteur puis chef des ventes d'un journal satirique de l'époque, Zéro. C'est là qu'il rencontra notamment François Cavanna, avec qui il fonda en 1960 le périodique Hara Kiri, auquel son nom, avec celui des dessinateurs Topor, Reiser, Gébé, Wolinski, Dimitri et Cabu, restera à jamais attaché. En 1962 - après une première interdiction -, la rédaction du journal passe de la rue Choron à la rue de Montholon et adopte les éditions du Square comme raison sociale. Très proche de Jean-François Devay, directeur du journal Minute, financé par la chanteuse populaire Juliette Gréco et l'avionneur Marcel Dassault, il mit, par impécuniosité, sa rédaction à la disposition de cet hebdomadaire de droite qui deviendra en 1990, d'extrême droite Bibliothèque nationale. Archives, journal périodique, « Minute » . Il dut décider, avec son équipe de rédaction, de changer ce nom en Charlie Hebdo, pour passer outre à une interdiction de paraître de l'hebdomadaire en novembre 1970 suite à un titre jugé provoquant : « Bal tragique à Colombey : un mort » en allusion à la mort du général de Gaulle (et en référence à l'incendie de la discothèque du 5-7 de Saint-Laurent-du-Pont qui avait fait 146 morts et qui avait fait aussi l'objet d'un titre de Hara-kiri hebdo : Le bal continue pendant les travaux). Dans ces journaux le Professeur Choron était à la fois homme de presse (gestionnaire contesté et « responsable » de la faillite du premier Charlie Hebdo en décembre 1981) et inspirateur - plus que rédacteur ? Toute une génération d'humoristes contemporains (Les Nuls, par exemple) se serait allègrement inspiré de son répertoire. Il écrivait aussi des chansons, dans le genre chansons de salle de garde. Le chanteur Renaud l'invita à assurer sa première partie à l'Olympia - occasion pour le Professeur de se faire huer par le jeune public d'après 1981. Son dernier titre de presse aura été La Mouise, vendu par des colporteurs, en raison de la censure en kiosques. Il est le père de la comédienne et humoriste Michèle Bernier. Le Professeur Choron est mort à l'hôpital Necker d'une leucémie. Il est enterré à Paris, au cimetière du Montparnasse (26 division) avec sa femme Odile Vaudelle (1934-1985) - quatre rangées à l'ouest de la tombe de Maupassant. Lors de son enterrement, le 14 janvier 2005, accompagné d'airs d'accordéon, "une assistance nombreuse" était présente, a rapporté l'AFP : outre sa famille, dont sa fille Michèle Bernier, entre autres François Cavanna, les dessinateurs Philippe Vuillemin et Fred, et les comédiens Patrick Timsit, Mimie Mathy et Charlotte de Turckheim.

Œuvres

Disques :
- Boum boum badaboum le Professeur Choron chante ses chansons Livres :
- Les Jeux de con du professeur Choron, Editions du Square, 1971
- Les Fiches bricolage du professeur Choron, Editions du Square, 1977
- L'Art vulgaire (avec Gébé), Editions du Square, 1982
- Les Chansons du Professeur Choron (illustré par Vuillemin), Himalaya, 1991
- Choron et Vuillemin sexologues, Magic Strip, 1992
- Je bois, je fume et je vous emmerde, éd. Régine Deforges, 1992
- Les Jeux de con du Professeur Choron, Glénat, 1992
- Vous me croirez si vous voulez (en collaboration avec Gourio), Flammarion, 1993
- Y'a rien de pire que l'ignorance (en collaboration avec Vuillemin), Canal+ Editions, 1996
- Tout s'éclaire, Le Dilettante, 2001 Opérette :
- Ivre-mort pour la patrie (avec Vuillemin), Canal+, 1998

Bibliographie

- Bête et méchant par Cavanna, 1983
- Moi, Odile la Femme à Choron par Christian Bobet, Editions Mengès, 1983
- Nabe's Dream de Marc-Édouard Nabe, Editions du Rocher, 1992 (hagiographie du « Professeur », entre autres)

Notes

¹ Bibliothèque nationale. Archives, journal périodique, « Minute »

Voir aussi

-Hitler = SS

Lien externe

-
- émission retraçant la carrière du professeur Choron. Catégorie:Humoriste français Catégorie:Chanteur français Catégorie:Naissance en 1929 Catégorie:Décès en 2005 Catégorie:Nom de plume Catégorie:Personnalité ayant servi à la Légion en:Georges Bernier
Sujets connexes
Agence France-Presse   Cabu   Charlie Hebdo   Charlotte de Turckheim   Cimetière du Montparnasse   Dimitri (auteur)   France   François Cavanna   Georges Wolinski   Glénat (éditeur)   Guerre d'Indochine   Gébé   Hara-Kiri (journal)   Hitler = SS   Humoriste   Hôpital Necker   Jean-François Devay   Jean-Marc Reiser   Jean-Marie Gourio   Juliette Gréco   Le Dilettante   Les Nuls   Leucémie   Magic Strip   Marc-Édouard Nabe   Marcel Dassault   Michèle Bernier   Mimie Mathy   Minute (journal)   Olympia (Paris)   Paris   Patrick Timsit   Philippe Vuillemin   Renaud   Roland Topor   Régine Deforges   Saint-Laurent-du-Pont  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^