Hip-hop

Infos
B-Boy à Ljubljana en Slovénie. Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis au début des années 1970 et qui, depuis, s’est diffusé dans le monde entier. Issu des ghettos new-yorkais, il mélange des aspects festifs et revendicatifs. Les quatre principaux éléments de la culture hip-hop sont le rap, et plus généralement la musique hip-hop, le graffiti, le deejaying, la break dance et les autres danses hip-hop. On ajoute parfois aussi le huma
Hip-hop

B-Boy à Ljubljana en Slovénie. Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis au début des années 1970 et qui, depuis, s’est diffusé dans le monde entier. Issu des ghettos new-yorkais, il mélange des aspects festifs et revendicatifs. Les quatre principaux éléments de la culture hip-hop sont le rap, et plus généralement la musique hip-hop, le graffiti, le deejaying, la break dance et les autres danses hip-hop. On ajoute parfois aussi le human beatbox, voire le street-language, le street-fashion, le street-knowledge et le street-entrepreneurialism Souvent assimilée au rap qui n’est pourtant qu’un de ses aspects, l'histoire du mouvement hip-hop se confond souvent avec celle du courant musical. Le hip-hop est aujourd'hui la culture urbaine la plus répandue dans le monde, et celle qui compte le plus d'adhérents, se trouvant aussi bien en Afrique qu'au Japon ou en Amérique Latine.

Racines

On peut citer les griots, poètes et musiciens ambulants d'Afrique de l'Ouest arrivés comme esclaves en Amérique. La musique hip-hop s'inspire de la soul et du funk avec notamment James Brown et Isaac Hayes. L'influence du dub jamaïcain et des sound systems est également importante avec l'apparition de versions instrumentales de standards reggae sur lesquels viendront parler les hôtes des fêtes, appelés « Maîtres de Cérémonie ». Le blues apporte les dialogues musicaux (call and response) qui influenceront le toasting puis les battles. Le hip-hop est indissociable des "block-parties", où l'ont fermait la rue à l'aide de barricades ou de voitures pour bloquer la circulation. Le DJ arrivait alors et se branchait sur l'éclairage public. C'est dans ces block-parties que le MCing et le Breakdance sont apparus, et que les graffeurs se rencontraient pour échanger leurs points de vue. Plus tard, Afrika Bambaataa rassembla ces élèments dans un seul terme, le hip-hop, en l'accompagnant d'une philosophie pacifiste, la Zulu-Nation.
- Origines du hip-hop

Éléments de la culture hip-hop

La musique hip-hop

La musique hip-hop est basée sur deux aspects : la production (aussi appelée beatmaking) et le chant rap (aussi appelé emceeing (de emcee ou MC)). Le beatmaking peut souvent être confondu avec le DJing pour la simple raison que les deux font partie de la musique de fond (ou beat) utilisée par le MC pour rapper. Au début, le hip-hop était exercé principalement par les hommes mais petit à petit certaines femmes se sont intégrées comme Diam's ou encore la chanteuse de R&B : Fergie .

La Beatmaking

Le Beatmaking se fait normalement par informatique à l'aide de programmes spécialisés, même si au début le MC rappait sur la partie instrumentale d'une chanson passée en boucle. Le beat était donc composé à partir de samples de disques. Tout d'abord un beat comprend normalement trois sections : le bassline (la forme que prendra la basse dans l'instrumentale), la mélodie (la ligne principale, celle qui captera l'attention), et le drumline (sons de drums ex: snares, tambours). Plusieurs Beatmakers préfèrent utiliser des samples d'autres instrumentales et les mixer pour créer une mélodie, mais il est tout autant possible de composer complètement.

Le MCing

Le MCing, ou rap, est le chant saccadé de paroles souvent très imagées, riches en assonances et allitérations. Influencé par le Toasting et par des précurseurs dans le jazz ou le rock, il connaît un succès tel qu'on assimile parfois la musique hip-hop au rap. MC est l'appellation qui désigne celui qui anime les soirées ou des manifestations, mais désigne également les rappeurs. Les initiales MC correspondent en anglais à Master of Ceremony. Les premiers DJs encourageaient le public qui assistait aux fêtes à danser. Néanmoins, l'un d'entre eux, Grandmaster Flash, était tellement occupé à passer ses disques et à les écouter qu'il lui devint bientôt nécessaire d'engager deux amis pour qu'ils encouragent le public à sa place. Bientôt, les premiers rappeurs sentirent l'envie de raconter quelque chose de plus, et commencèrent à "lâcher des connaissances" sur le ghetto, leur vie de tous les jours, etc.

Les premiers rappeurs et groupes de rap célèbres

- KRS-One
- Grandmaster Flash
- Run DMC
- Sugarhill Gang
- LL Cool J
- Big Daddy Kane
- Afrika Bambaataa
- Last Poets
- Beastie Boys Les premiers groupes de rap avaient un style orienté vers la fête, les paroles étaient alors ponctués d'onomatopées Old-School, plus musical de par la présence plus importante alors du DJ. Le rap évolue peu à peu vers un style plus conscient avec, tout d'abord, "The Message" de Grand Master Flash et de Melle mel. Plus tard, avec des groupes comme Public Enemy le discours se radicalise. Puis, enfin, la provenance de plusieurs rappeurs issus de gangs locaux produit le Gangsta Rap vers la fin des années 80. C'est quelques années plus tard que le style "West Coast" fut devoilé au grand public avec le groupe Niggaz With Attitude (N.W.A.) et leur album Straight Outta Compton, ainsi que des groupes comme Compton's Most Wanted, South Central Cartel ou Cypress Hill.

Le DJing

Le DJing consiste à passer des disques simultanément, en les mélangeant et en les modifiant. Le DJ utilise pour cela des techniques variées comme le scratch, le cutting, le Baby scratch ou le Crab. Plusieurs Djs sont maintenant des stars tels que DJ Premier, ancien coéquipier de Guru dans leur groupe Gangstarr, et DJ Craze, qui remporte tournoi sur tournoi ! Sans oublier DJ Clue, qui grâce a ses mixtapes fut le premier DJ de la scène Hip Hop a vendre plus d'un millions de disques.

Les premiers DJ's de hip-hop célèbres

-DJ Kool Herc
-Afrika Bambaataa
-Grandmaster Flash
-Grand Wizzard Theodore
-Jazzy Jay
-DJ Dee Nasty, premier dj du mouvement hip hop francais dans les annees 80 incontournable....

Le human beatbox

Le human beatbox représente plusieurs genres de musique créés en utilisant la voix, la gorge, le nez. Inventé par Doug E. Fresh, il a eu un grand succès dans les années 1980 avant de décliner pour revenir vers la fin des années 1990. L'un des beatboxers les plus célèbres est sans doute Rahzel, dont la chanson la plus célèbre est "If you mother only knew" où il alliait "the beat and the chorus at the same time", le beat et la voix en même temps ! Comme les autres disciplines du hip-hop, le beatbox connaît une résonance planétaire, de Killa Kela au Royaume Uni, de Saian Supa Crew à Ezra en France, aux Autrichiens de Bauchklang, le beatbox a su dépasser les frontières nord-américaines.

La danse hip-hop

La danse hip-hop appparaît avec le breakdance, une danse caractérisée par son aspect acrobatique et ses figures au sol et qui s'inspire en partie des Funk Styles (Locking, Popping et Boogaloo. Les danseurs sont également appelés breakers, b-boys ou b-girl. De nouveaux styles sont apparus comme House dance, new style, Hooba Lumps, C-walk], (crump). Les Funk styles, plus anciens que le bboying, et que le hip-hop en général, sont néanmoins considérés comme faisant également partie des danses hip-hop. Ces danses, et principalement le breakdance, sont ponctués par de nombreuses battles, ainsi la violence n'est pas physique mais artistique, ou sort vainqueur du "conflit" le meilleur des deux. Aujourd'hui parmi les BBoys les plus connu on compte : Junior, Hong10 ou encore les membres du Gamblers Crew.

Le graffiti

Le graffiti hip-hop est un phénomène omniprésent dans le paysage urbain. Le graffiti permet au graphiste de marquer son empreinte et de s'approprier son environnement. Généralement réalisé à l'aide de bombes aérosols, sa pratique nécessite adresse et entraînement et constitue une véritable technique artistique. Celle-ci fait intervenir de nombreuses notions plastiques (stylisation, géométrisation, équilibre, etc.) mais se trouve également en relation avec d’autres domaines artistiques (infographie, photographie, bande dessinée, etc.) En tant que mode d'expression artistique, le graffiti est également porteur d'un message. Illégal, il est un signe de révolte et d'affranchissement. Bien que des graffeurs comme Bando résistent en achetant légalement leurs bombes et prônant le port de la casquette rose. Il faut distinguer graff' et tag. Le graff' est l'art qui consiste à réaliser à la bombe de peinture des lettrages complexes ou des représentations de personnages par exemple. Le tag est une simple signature qui peut être soit associée à un graff', soit être une simple trace laissée sur un mur ou au détour d'un arrêt de bus. Un tag est « unifilaire », il s'agit simplement d'une écriture, le plus souvent un pseudonyme, stylisée.

La Philosophie hip-hop

Le hip-hop est porteur du message d'Afrika Bambaataa et de la Zulu Nation. Il est ainsi prôné: "peace, love and having fun" soit "la paix, l'amour et s'amuser", mais aussi le respect d'autrui ainsi que l'unité des peuples. Le hip-hop est donc une culture pacifiste, prônant la pluri-racialité, en dépit de la mauvaise image que les profanes en ont, véhiculée par certains groupes de rap. Il existe de plus élément implicite, contenu dans chacune des disciplines: le dépassement de soi. En effet, que ce soit dans la danse, le graffiti ou la musique, l'exécutant est invité à s'améliorer pour obtenir chaque fois un résultat meilleur, plus satisfaisant, et repousser ses propres limites chaque fois plus loin.

Voir aussi

- Dry sex
- Hip hop français
- Hip hop togolais
- Le hip hop en Belgique
- Remix politique
- Break dance
- Electro (abréviation d'Electro-funk)
- House (pour la danse House) ===
Sujets connexes
Afrika Bambaataa   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Bande dessinée   Bauchklang   Beastie Boys   Big Daddy Kane   Blues   Boogaloo   Break dance   Compton's Most Wanted   Cypress Hill   Dee Nasty   Diam's   Disc jockey   Dry sex   Dub   Electro   Funk   Ghetto   Graffiti   Grandmaster Flash   Griot   Hip-hop   House   Human beatbox   Infographie   Isaac Hayes   James Brown   KRS-One   LL Cool J   Last Poets   Ljubljana   Locking   Musique   New York   Niggaz With Attitude   Origines du hip-hop   Photographie   Popping   Public Enemy   Rahzel   Rap   Reggae   Remix politique   Scratch (musique)   Stacy Ferguson   Straight Outta Compton   Streetwear   Sugarhill Gang  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^