Louis Marie Cordonnier

Infos
Louis Marie Cordonnier (né à Haubourdin le 7 juillet 1854, mort en 1940), architecte de la région Nord-Pas-de-Calais a construit et restauré de nombreux édifices.
Louis Marie Cordonnier

Louis Marie Cordonnier (né à Haubourdin le 7 juillet 1854, mort en 1940), architecte de la région Nord-Pas-de-Calais a construit et restauré de nombreux édifices.

Oeuvres

Ses principales œuvres sont :
-aux Pays-Bas :
- le Palais de la Paix à La Haye, siège de la Cour permanente d'arbitrage et la Cour internationale de justice
-en France :
- l’Opéra de Lille, de style néoclassique
- la Chambre de commerce et d'industrie de Lille, de style néo-flamand
- l’église de Merville
- l’église Notre Dame des mineurs de Waziers
- il a restauré l’église Saint-Michel à Braffe et l'église Saint-Maclou de Haubourdin
- il a reconstruit l’église Saint-Vaast de Feuchy ;
- il est l'architecte de deux remarquables villas au Touquet classées à l'inventaire du patrimoine architectural français :
-
-La Rafale, construite en 1894 pour lui-même. Il voulait en faire sa résidence d’été, mais il la revendra en 1900 lorsqu’il participera à la création de la station d’Hardelot. Cette villa est l’une des premières villas construites au Touquet, elle associe les styles anglo-normand, germanique et hollandais. Inscrite aux MH par arrêté du 1 décembre 1997, PA62000017. Inventaire Base Mérimée: IA62000135
-
-L’Ermitage construite en 1894. Inventaire Base Mérimée: IA62000136
- de nombreuses villas à Hardelot dont sa propre villa après la vente de celle du Touquet.
- la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux.
-Quatre des beffrois qu'il a dessinés, construits ou reconstruits font partie des 23 beffrois du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme qui ont été classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet 2005 :
- Le beffroi de l’hôtel de ville de Loos
- Le beffroi de l’hôtel de ville de Dunkerque qu'il dessine en 1895. L’hôtel de ville sera en partie reconstruit par son fils Louis Cordonnier après la Seconde Guerre mondiale.
- Le beffroi de l’hôtel de ville de Comines qu'il reconstruisit à l’identique de celui de 1623 en 1932 après sa destruction pendant la première Guerre mondiale.
- Le beffroi de l’hôtel de ville d’Armentières (style renaissance flamande) inauguré en 1934 (il avait été détruit en 1918 par les Allemands).
- La chapelle-Basilique de Notre Dame de lorette et le plan du cimetière national.
- la Chambre de Commerce de Lille, le Palais de la Paix de La Haye.

Anecdote

Une avenue lilloise porte son nom, l’avenue de l’Architecte-Cordonnier. Catégorie:Architecte français Catégorie:Lille Catégorie:Naissance en 1854 Catégorie:Décès en 1940 Catégorie:Le Touquet-Paris-Plage Catégorie:Personnalité du Nord-Pas-de-Calais
Sujets connexes
Architecte   Architecture néoclassique   Armentières   Base Mérimée   Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux   Beffroi   Braffe   Chambre de commerce et d'industrie de Lille Métropole   Comines   Cour internationale de justice   Dunkerque   Feuchy   Haubourdin   Juillet 2005   La Haye   Le Touquet-Paris-Plage   Lille   Loos   Merville (Nord)   Neufchâtel-Hardelot   Nord-Pas-de-Calais   Opéra de Lille   Pays-Bas   Première Guerre mondiale   Seconde Guerre mondiale   Somme (département)   Waziers  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^