Canton des Grisons

Infos
Les Grisons (en allemand Graubünden, en romanche Grischun, en italien Grigioni) sont un canton suisse.
Canton des Grisons

Les Grisons (en allemand Graubünden, en romanche Grischun, en italien Grigioni) sont un canton suisse.

Histoire

Occupé à l'origine par les Rhètes, le canton est annexé en 15 av. J.C. par les Romains. Après l'introduction du christianisme, Coire fut le premier évêché fondé au nord des Alpes. La région est rattachée en 536 au royaume des Francs puis plus tard au Saint Empire romain germanique. Les Walser, un peuple germanophone originaire du Valais, immigrent de l'ouest au et s'installent sur les plateaux d'alpage grisons. Parallèlement, d'autres populations alémaniques s'implantent lentement au nord, dans la région de Coire. D'où encore aujourd'hui la présence dans le canton de deux groupes dialectaux germaniques distincts: walser dans les vallées supérieures, et haut alémanique dans la vallée du Rhin, autour de Coire. Ces dialectes germaniques côtoient les parlers romanches et italiens, d'origine romane. À la fin du Moyen Âge se forment plusieurs ligues (Bünde) afin de combattre les influences extérieures: la Gotteshausbund en 1367 au sud-est et au centre, la Graue Bund en 1395 à l'Ouest et la Zehngerichtebund au Nord en 1436. La Ligue Grise (Graue Bund) a donné son nom au canton actuel. Une alliance, les Trois ligues, se constitue vers 1497. Ses membres souverains sont les communes juridictionnelles (ce sont aujourd'hui les communes et les districts qui les remplacent). En 1512, les Trois ligues s'emparent de plusieurs régions italiennes: la Valteline et les vallées de Chiavenna et de Bormio. Elles resteront sous l'autorité des ligues jusqu'au début du . En 1518, les Trois ligues règlent leurs relations avec les Habsbourg dans un contrat, signé par l'Empereur Maximilien. Il restera valable jusqu'en 1798. À l'époque de la Réforme, plus de la moitié des communes (dont la ville de Coire) adhèrent au mouvement réformiste. La bible traduite est le premier livre en romanche. Durant la Guerre de Trente Ans, le peuple se divise sur la prise de parti pour l'Autriche ou la France, menaçant ainsi l'unité du pays. Le pasteur et commandant militaire Jürg Jenatsch est considéré comme le pacificateur des Trois ligues. Elles sont ensuite intégrées en 1798 à la République Helvétique et reconnus comme canton suisse à part entière en 1803. La Constitution cantonale transférant la souveraineté des communes juridictionnelles au peuple date de 1854. Une constitution de 1892 remplaçait le scrutin majoritaire par le scrutin proportionnel auprès du Sénat fédéral mais elle a été abrogée par une constitution récente de 2003.

Géographie

Le canton des Grisons est situé dans les Alpes à l’est, soit au sud des cantons de St-Gall, Glaris et Uri, au sud également du Liechtenstein et de l’Autriche, à l’est du canton du Tessin et au nord de l’Italie. Le canton des Grisons est le plus étendu des cantons suisses (7 105 km²), mais c’est aussi celui dont la densité démographique est la plus faible. En effet, le canton représente 17, 2 % de la superficie du pays, mais contient seulement 2, 5 % (soit environ 187 000 habitants) de la population totale. La population de ce pays de hautes montagnes parle des dialectes issus d'un mélange de latin et d'allemand.

Gastronomie

La spécialité locale est la viande des grisons.

Districts

Le canton des Grisons est divisé en 11 districts :
-District d'Albula (Alvaschein, Belfort, Bergün et Surses)
-District de Bernina (Brusio et Poschiavo)
-District de Hinterrhein (Avers, Domleschg, Rheinwald, Schams, Thusis)
-District d'Imboden (Trins, Rhäzüns)
-District d'Inn (Ramosch, Sur Tasna, Suot Tasna, Val Müstair)
-District de Landquart (Maienfeld, Fünf Dörfer)
-District de Maloja (Bergell, Oberengadin (Haute-Engadine))
-District de Moesa (Calanca, Misox, Rovedero)
-District de Plessur (Coire (Chur), Churwalden, Schanfigg)
-District de Prättigau/Davos (Davos, Jenaz, Klosters, Küblis, Luzein, Schiers, Seewis)
-District de Surselva (Disentis, Ilanz, Lumnezia/Lugnez, Ruis, Safien) 230px

Communes

Liste des communes du canton des Grisons

Divers

C'est dans le canton des Grisons et lui seul qu'est parlé le romanche, quatrième langue nationale de la Suisse. On y parle aussi l'allemand et l'italien (dans les vallées méridionales) ; ainsi, c'est le seul canton suisse trilingue. ==
Sujets connexes
Allemand   Alpes   Autriche   Bormio   Chiavenna   Coire   Communes du canton des Grisons   District d'Albula   District d'Imboden   District d'Inn   District de Bernina   District de Hinterrhein   District de Landquart   District de Maloja   District de Moesa   District de Plessur   District de Prättigau/Davos   District de Surselva   Districts suisses   Francs   Georg Jenatsch   Glaris   Guerre de Trente Ans   Italie   Italien   Liechtenstein   Maximilien Ier du Saint Empire   Moyen Âge   Rhin   Rhètes   Romanche   Réforme protestante   République helvétique   Suisse   Valteline   Walser (peuple)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^