Brigitte Fontaine

Infos
Brigitte Fontaine (née en 1940 à Morlaix) est une chanteuse, auteur-compositeur-interprète, écrivain, comédienne, dramaturge, romancière et poète française.
Brigitte Fontaine

Brigitte Fontaine (née en 1940 à Morlaix) est une chanteuse, auteur-compositeur-interprète, écrivain, comédienne, dramaturge, romancière et poète française.

Parcours artistique

Fille d'instituteurs, Brigitte Fontaine développe très tôt son goût pour l'écriture et la comédie. Son enfance, qu'elle déclare globalement heureuse, se déroule dans de petites communes du Finistère, puis à Morlaix. Son bac littéraire en poche (avec 18 en philosophie), elle monte à Paris à 17 ans, pour devenir comédienne. On la verra notamment jouer au Théâtre de la Huchette dans La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco.

Du théâtre à la chanson, et inversement (1963 - 1968)

En 1963, elle se tourne vers la chanson et se produit dans plusieurs salles parisiennes en interprétant ses propres textes. Dès 1964, elle fait la première partie de Barbara et Georges Brassens, à Bobino. Elle ne renonce pas pour autant à la comédie. Avec Jacques Higelin et Rufus, à la Vieille-Grille, puis au Théâtre des Champs-Elysées, elle crée la pièce Maman j'ai peur, qui rencontre un succès critique et public si important qu'elle reste plus de deux saisons à l'affiche à Paris et donne lieu à une tournée européenne. En 1965 puis en 1968, elle fait paraître deux albums de facture jazzy puis pop. Elle entame en 1969 une longue collaboration avec le musicien kabyle Areski Belkacem. Avec ce dernier et en compagnie d'Higelin, elle imagine pour la scène du Lucernaire Niok, un spectacle novateur, entre théâtre et chanson. Bientôt, Brigitte Fontaine écrit une série de textes en vers libres et en prose qui composent le show Comme à la radio, présenté au Vieux-Colombier avant de devenir un disque. Enregistré avec l'Art Ensemble of Chicago, cet album marque une franche rupture avec la chanson française traditionnelle, en jetant les premiers ponts de la world-music. Extrait du disque, Lettre à monsieur le chef de gare de La Tour de Carol sera par ailleurs le premier titre français diffusé dans le Pop club radiophonique de José Artur, contribuant au succès de l'album - qui reçoit par ailleurs l'année suivante le prix Charles Cros.

En marge des hit-parades (1969 - 1979)

Brigitte Fontaine devient alors une figure incontournable de l'underground français (cf. Yann Plougastel, La chanson mondiale depuis 1945, éditions Bordas). En une demi-douzaine d'albums publiés pour la plupart par le label indépendant Saravah, Brigitte Fontaine explore, sans se soucier des hit-parades, différents mondes poétiques. Renonçant aux rimes, usant parfois du talk-over, elle enregistre alors, avec très peu de moyens et souvent sur deux pistes, des chansons qui abordent avec humour ou gravité, selon l'humeur, des thèmes aussi divers que la mort (Dommage que tu sois mort), la vie (L'été, l'été), l'aliénation (Comme à la radio), la folie (Ragilia), l'amour (Je t'aimerai) ou encore l'injustice sociale (C'est normal), l'inégalité des sexes (Patriarcat) et le racisme (Y'a du lard). Elle sait cependant aussi se moquer d'elle-même (L'Auberge (Révolution)). Parce qu'ils voguent entre pop, folk, électro et world music, les albums "L'incendie" et "Vous et nous" du tandem Areski-Fontaine figurent parmi les disques les plus inclassables de la scène française. Près de trente ans plus tard, l'audience internationale de ces 33-tours (réédités depuis en CD, et désormais téléchargeables sur Internet) est comparable au disque-culte de Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier, Histoire de Melody Nelson, notamment grâce aux propos enthousiastes que tiendront à leur sujet dans la presse anglo-saxonne les membres du groupe Sonic Youth.

L'exil ? (1980 - 1990)

Les années 1980 sont pour Brigitte Fontaine et son époux Areski Belkacem une période de silence discographique. Loin des studios d'enregistrement, elle se consacre alors à l'écriture et au théâtre. Toujours active, elle se produit sur scène au Québec, joue sa pièce "Acte 2" dans une grande tournée à travers la francophonie, interprète "Les Bonnes" de Jean Genet à Paris, publie un roman ("Paso doble") ainsi qu'un recueil de short stories ("Nouvelles de l'exil"). En 1984, elle enregistre un 45-tours ("Les filles d'aujourd'hui"), qui ne sera presque pas diffusé à la radio mais qui lui vaut de participer à l'émission "L'Académie des neuf", où elle pétrifie l'animateur par son sens de la dérision. Après avoir donné une série de concerts à Tokyo et dans les plus grandes villes de l'archipel nippon, il lui faut attendre près de cinq ans pour qu'une compagnie française distribue son nouvel album "French corazon" (écrit et composé dès 1984 mais sorti en 1988 au Japon, grâce au soutien de la journaliste Reiko Kidachi). Diffusé notamment sur M6, le clip du pataphysique Nougat, réalisé par la dessinatrice de bande dessinée Olivia Clavel, prépare le public au grand retour de la chanteuse sur les scènes françaises qui démarre par un concert événementiel en 1993, au Bataclan, dans une "mise en pli" de Jacques Higelin.

Période rose (1990-2000)

Dans la décennie des années 1990, Brigitte Fontaine se rapproche des univers de Björk et Massive Attack en expérimentant de nouvelles formes musicales, plus électriques et, surtout, plus électroniques qu'auparavant. Ses textes marquent quant à eux un retour vers une forme versifiée plus classique. La parution de l'album Genre humain, en 1995, rencontre un beau succès, tant auprès de la critique que du grand public, avec des titres surprenants comme Conne (produit par Étienne Daho), lyriques comme La Femme à barbe ou poétiques comme Il se mêle à tout ça... En 1997, alors qu'elle publie un nouveau roman (La Limonade bleue), elle enregistre "Les Palaces" et son titre-phare Ah que la vie est belle !. L'album, très bien accueilli par la presse, est enrichi par les collaborations du fidèle Areski Belkacem, du grand-frère de cœur Jacques Higelin et d'un nouveau complice de jeu : Alain Bashung. Surtout, les chansons révèlent une inspiration renouvelée, moins abstraite et néanmoins tout aussi poétique.

Disques d'or (2001 à nos jours)

Disques d'or, ses albums Kékéland (2001) et "Rue Saint-Louis en île" (2004) ont bénéficié de collaborations prestigieuses (Noir Désir, Sonic Youth, Archie Shepp, -M-, Gotan Project, Zebda, etc.). En 2005, après avoir donné une série concerts avec son groupe habituel, mais aussi avec la Campagnie des musiques à ouïr, elle publie chez Flammarion un nouveau roman, La Bête curieuse, dont l'ambiance érotique annonce un peu la tonalité de son seizième album, "Libido" (2006). Ce nouveau disque renoue avec l'énergie vivante de ses concerts dans une ambiance très "baroque'n'roll", où sont convoqués Thérèse d'Avila, les soufis, les films hollywoodiens, Melody Nelson, et beaucoup de paradoxes… Seules collaborations pour cet album : Jean-Claude Vannier et -M- qui fait sa troisième apparition dans le fantasque univers de la Reine des Kékés. En octobre 2006, Fontaine apparaît au Barbican Theater de Londres aux côtés de Jarvis Cocker, Badly Drawn Boy et quelques autres chanteurs anglais, pour la première interprétation en public de la mythique "Histoire de Melody Nelson". En janvier 2007, elle se produit sur la scène du Théâtre d'Angoulême avec le dessinateur Blutch à l'occasion du Festival international de la bande dessinée. Le 29 mars de la même année, elle investit l'Olympia, entourée de ses amis Jacno, Arthur H, Christophe, Anaïs, Jacques Higelin, Maya Barsony et Jean-Claude Vannier. En avril, elle joue au Printemps de Bourges et participe, à la Cigale (Paris), à un concert de son admirateur québécois Pierre Lapointe pour une reprise en duo de "La symphonie pastorale". Après avoir donné tout au long du mois de septembre une série de concerts intimes sur une péniche accostée sous le Pont des arts, Brigitte Fontaine part en tournée à travers toute la France. Entre deux concerts, elle entre en studio avec Olivia Ruiz pour enregistrer un single inédit dont elle a écrit les paroles : "Partir ou rester"... L'audience de Brigitte Fontaine s'est notablement élargie depuis le début des années 2000, et ses apparitions télévisuelles ne sont jamais banales. Dérangeante et subversive, Brigitte Fontaine l'est aussi depuis toujours dans ses engagements, comme lorsqu'elle signe le manifeste des 343 en 1971, s'exprime (dès 1990) contre les guerres en Irak et soutient les « sans-papiers ».

Discographie

-Chansons décadentes et fantasmagoriques, LP, Disques Jacques Canetti – 48 815, 1965, (arrangements de Jimmy Walter).
-Maman, j'ai peur (avec Jacques Higelin), EP, Disques Jacques Canetti – 27 271, 1966 (arrangements de Michel Colombier).
-Les encerclés (avec Jacques Higelin), EP, Disc’AZ – 1190, puis Saravah – SHB 516X, 1968 (arrangements de Jean-Claude Vannier).
-Brigitte Fontaine est …, LP, Saravah – SH 10 001, 1968 (arrangements de Jean-Claude Vannier)
- Le goudron / Les beaux animaux, S, Saravah – SH 40 008, 1969
-Comme à la radio, LP, Saravah – SH 10006, 1970 (avec l'Art Ensemble of Chicago).
-Brigitte Fontaine (3) (avec Julie Dassin et Areski Belkacem), LP, Saravah – SH 10034, 1972
- Je ne connais pas cet homme (avec Areski Belkacem et Antoine Duhamel), LP, Saravah – SH 100 41, 1973
- Quand tous les ghettos brûleront, ça va faire un hit, S, Byg Records – 129052, 1974 (arrangements de Jean-Claude Vannier)
-L'Incendie (avec Areski Belkacem), LP, Byg Records – 529026, 1974
-Le Bonheur (avec Areski Belkacem), LP, Saravah – SH 10 059, 1975
-Vous et nous (avec Areski Belkacem et Antoine Duhamel), LP, Saravah / RCA – RSL 1071, 1977
-Les églantines sont peut-être formidables, LP, Saravah / RCA – RSL 1081, 1980
-L'inconciliabule, S, Saravah / RCA – RSB 499, 1980
-Les filles d'aujourd'hui, S, Carrère-Celluloïd – CA171, 1984
-French corazon, LP, Midi inc., 1988
-Genre humain, CD, Virgin – 724384050023, 1995 (avec la collaboration des Valentins et d'Étienne Daho pour quatre titres)
-Supermarket, S, (Virgin Visa 3537)
-Les palaces, CD, Virgin – 724384510626, 1997
-Dressing, S, Virgin, 1999
-Kékéland, CD, Virgin – 724381066119, 2001 (avec la collaboration de Sonic Youth, Jean-Claude Vannier, des Valentins, de -M- et de Noir Désir)
-Vintage de choix, CDS 3 titres, Virgin SA 6839, 2001 (Incluant 2 versions anglaises: Comme à la radio, J'ai 26 ans)
-Rue Saint Louis en l'île, CD, Virgin – 72434732362, 2004 (avec la participation de -M-, Mouss et Hakim de Zebda et Gotan Project)
-Libido, CD, Polydor – 984 322 0, 2006 (avec la participation de -M- et Jean-Claude Vannier)

Participations

- Amore 529 (1992, album collectif "Un drame instantané / Opération Blow-up")
- La caravane (1997, album collectif "Jazz à Saint-Germain")
- Calimero (1998, single enregistré avec Stereolab)
- Underture (2000, inédit enregistré avec Sonic Youth)
- Lady Macbeth (2000, inédit enregistré avec Sonic Youth)
- L'Europe (2001, album Des visages des figures de Noir Désir)
- Fine mouche (2005, avec Khan, album collectif Disko-Cabine)
- Red Light (2005, album Les tremblements s'immobilisent du groupe québécois Karkwa et en concert aux Vieilles Charrues 2006).

Reprises

- Le Roi Renaud (1968, en concert uniquement)
- On ne tue pas son prochain (1996, album collectif Route Manset)
- Je t'aime moi non plus (1997 et 2007, en concert uniquement et en duo avec Arthur H)
- Paroles, paroles (1997, en concert uniquement et en duo avec Arthur H)
- Les bêtises (1998, sur France Inter)
- Les Zazous (2001, album Kekeland)
- Les canuts (2001, 2004 et 2007, en concert à Lyon uniquement)
- Le Chant des partisans (2002, en duo avec Bertrand Cantat aux Francofolies de la Rochelle)
- Âme te souvient-il ? (2003, album hommage à Léo Ferré Avec Léo)
- L'Homme à la moto (2003, album hommage à Édith Piaf L'Hymne à la môme)
- La nuit je mens (2005, en concert uniquement et en duo avec Alain Bashung)
- Que je t'aime (2005, en concert uniquement avec la Campagnie des musiques à Ouïr)
- Boum (janvier 2006, pour la télévision, en duo avec Doc Gynéco)
- Valse de Melody (21 octobre 2006, en concert Histoire de Melody Nelson live, dirigé au Barbican Theatre de Londres par Jean-Claude Vannier)

Chansons écrites pour d'autres interprètes

- "Toi et ton sax" pour Zizi Jeanmaire
- "Je veux des coupables" et "Rififi" pour Jacques Higelin
- "Le brouillard", "Chanson pour sa mère", "A chaque tournant", "Bali", "Le dragon", "Les Borgia", "Les murailles", "La tête bandée", "Un soleil", "La vache", "Pif", "Salomé", Bouche dorée", "Brigand" pour Areski Belkacem
- "Jungle pulse" et "Toi, Jamais Toujours" pour Étienne Daho
- "Barbares attraits" pour Maurane
- "Irrésistiblement" pour Vanessa Paradis
- "La beuglante" pour Maya Barsony Précisons pour l'anecdote que la chanson "L'engourdie" (sur l'album "L'incendie") avait été initialement écrite et composée pour Françoise Hardy, qui ne l'a jamais interprétée. De même "Demie-clocharde" avait à l'origine été écrit pour Jane Birkin, et "La nacre et le porphyre" pour Alain Bashung. Plus récemment, Brigitte Fontaine a également écrit des textes encore inédits pour Matthieu Chedid, Mouss et Hakim de l'ex et futur Zebda, Alain Bashung et Christophe : ces chansons paraîtront peut-être dans le courant de l'année 2008. Elle aimerait également collaborer avec Arno, Marianne Faithfull et quelques autres...

Chansons reprises par d'autres interprètes

;En studio
- "Les dieux sont dingues" par Christine Sèvres (1968, LP "Christine Sèvres", CBS)
- "Maman, j'ai peur", "Le beau cancer" et "Comme Rimbaud" par Christine Sèvres (1970, 2nd LP "Christine Sèvres", CBS)
- "Comme à la radio" par Aut'Chose (1975, LP "Une nuit comme une autre", CBS)
- "Dommage que tu sois mort" par Étienne Daho (1992, LP collectif "Urgence", Virgin)
- "La vache enragée" par Philippe Katerine (1997, LP "Morceaux Choisis" de The Recyclers, Rectangle)
- "Lettre à Monsieur le chef de gare de la Tour de Carol" et "Encore" par Sasha (1997, LP "Morceaux Choisis" de The Recyclers, Rectangle)
- "Eternal" (adaptation anglaise de "Eternelle") par Faun Fables (2004, LP "Family Album", Drag City Records)
- "La grippe" par Étienne Daho et Jane Birkin (2004, LP "Rendez-Vous" de Jane Birkin, EMI Music)
- "Cet enfant que je t'avais fait" par Françoise Hardy et Rodolphe Burger (2006, LP "Parenthèses" de Françoise Hardy, EMI Music) ;Sur scène
- "Les étoiles et les cochons" par Dominique A
- "Hollywood" par Arthur H
- "Hollywood" par Christophe
- "Rififi" par Babx
- "La symphonie pastorale" par Pierre Lapointe
- "Il pleut" par Jérôme Minière
- "Veuve Clicquot" par Maya Barsony
- "Dommage que tu sois mort" par Florent Marchet et Franck Monnet

Œuvres écrites

-Chroniques du bonheur, éditions des femmes, 1975
-Madelon : Alchimie et prêt-à-porter, récit, éditions Seghers, 1979
-L'Inconciliabule, éditions Tierce, 1980
-Paso doble, roman, éditions Flammarion, 1985
-Nouvelles de l'exil, éditions Imprimerie nationale, 1988, et éditions Flammarion, 2006
-Genre humain, Christian Pirot éditeur, 1996
-La Limonade bleue, éditions L'Écarlate, 1997
-Galerie d'art à Kekeland, galerie de portraits, éditions Flammarion, 2002
-La Bête Curieuse, roman, éditions Flammarion, 2005
-Attends-moi sous l'obélisque, textes, éditions Seuil-Archimbaud, 2006
-Travellings, roman, éditions Flammarion (à paraître)
-Rien, texte, éditions Archimbaud (à paraître)

Théâtre

-Maman j'ai peur (co-écrit avec Rufus et Jacques Higelin), 1966
-Niok, spectacle partiellement improvisé (en collaboration avec Jacques Higelin et Areski Belkacem), 1969
-Encore, encore et encore, 1969
-Les enfants sont tous fous (co-écrit avec Rufus), 1969
-Acte 2, adaptation de L'Inconciliabule, 1980
-Les marraines de Dieu (co-écrit avec Léïla Derradji), 1983
-Antonio, 1989
-Coup de sang à Fougère (co-écrit avec Thierry Brout), 1993
-Montana-split (co-écrit avec Thierry Brout), 1994

Œuvre radiophonique

-Les Jeux olympiques de l'orgasme (co-écrit avec Léïla Derradji), 1983

Citations

-« Paix en Suisse ! »(L'Europe)
-« Si vous ne comprenez plus rien à rien, pensez à autre chose. » (Les églantines sont peut-être formidables)
-« Le jour de l'Occident est la nuit de l'Orient. » (L'Europe)
-« Sommes-nous tous ici pour choisir nos prisons ? » ("Les vergers", dans Le Bonheur)
-« Ne prenez pas vos désirs pour des banalités. » (Les églantines sont peut-être formidables)
-« Je suis assez âgée pour être ma mère. » (Chroniques du bonheur)
-« Les petits patrons font les grandes rivières de diamant. » (L'Europe)
-« Personne n'est personne. » (Les églantines sont peut-être formidables)
-« Nous sommes des nids de poussière, de lune et d'étoile polaire. Nous sommes les fils du Phénix égarés dans la série X. » ("La Femme à barbe", dans Genre humain)
-« Il n'y a pas d'homme de gauche, quand il s'agit de femmes. » ("Patriarcat", dans Vous et nous)
-« Oublie d'avoir raison et tu comprendras tout… » ("Patriarcat", dans Vous et nous)
-"La contagion, ça n’existe pas : c’est chacun son tour qui existe !" (Les enfants sont tous fous)
-"On ne peut pas enfermer tout le monde, c'est déjà fait." (Les églantines sont peut-être formidables)
-"La splendeur des nuits d'étoiles est dans le cœur de chacun." ("La nacre et le porphyre", dans Libido)
-« Il pleut. C'est tout ce qu'il sait faire. » ("Il pleut", dans Brigitte Fontaine est…)
-« Si vous pensez avoir trouvé la solution, eh bien, une bonne nuit de sommeil et il n'y paraît plus. » (Les églantines sont peut-être formidables)
-« Je suis une petite bourgeoise effrayée par les horreurs du capitalisme et des partis communistes, je suis une maladie infantile, je suis une femme qui ne prend pas l’ascenseur, je suis un enfant qui a peur la nuit, je suis une usine où la vie est broyée, je suis une chienne apprivoisée qui ruse et qui ment, et vous me faites de la peine. » (Chroniques du bonheur)
-« Il fait froid dans le monde. Et il y a des incendies qui s'allument à certains endroits, parce qu'il fait trop froid. Traducteurs, traduisez. » (Comme à la Radio)
-« Si tu ne peux pas t'éviter d'avoir peur, retourne-toi vers elle et passe-lui un lasso. » (Chroniques du bonheur)
-« Ils parlent de moi comme si j'étais morte et enterrée et que je ne pouvais plus répondre. Ils viennent cracher sur ma tombe de mon vivant et ça, ça ne va pas. » (Paso doble)
-« En fait, je ne peux jamais faire vraiment ce qu'on attend de moi, alors je suis gênée mais, au fond, c'est ça qu'on attend de moi, alors on ne m'en veut pas trop. Seulement, si je cesse d'être gênée, on m'en voudra, alors c'est gênant. » (Madelon)
-« Moi, je fais tout avec une certaine imperfection, c'est ce qui me permet de rester modeste. La modestie est une qualité merveilleuse… Vous avez remarqué ? Vous avez remarqué ? » (Les églantines sont peut-être formidables)
-« Quand un Algérien épouse une Française, il est kabyle, elle est bretonne. » (interview de 1988)
-« Une chanson est un acte artistique où il doit se passer des millions de choses en deux minutes. Les gens la reçoivent de mille façons différentes, comme ça les arrange ! Ils peuvent décider que c’est cela ou non. Écouter les mots les uns derrière les autres n’est pas tellement important pour eux. Ce qui importe, c’est de recevoir un souffle, un parfum… » (interview de 1969)
-« Il y a aujourd'hui un conformisme désolant et une imitation de chacun par chacun. Une véritable aliénation. Beaucoup d'artistes se prennent pour quelqu'un d'autre, plutôt que de cultiver ce qui les rend uniques… » (interview de 1985)

Lien externe

- (nécessite le plug-in Flash) Catégorie:Naissance en 1940 Catégorie:Chanteuse française Catégorie:Écrivain français du XXe siècle Catégorie:Écrivain français du XXIe siècle Catégorie:Dramaturge français du XXe siècle Catégorie:Femme de lettres en:Brigitte Fontaine it:Brigitte Fontaine ja:ブリジット・フォンテーヌ nl:Brigitte Fontaine
Sujets connexes
Alain Bashung   Anaïs   Années 1980   Années 1990   Antoine Duhamel   Archie Shepp   Areski-Fontaine   Areski Belkacem   Arno (chanteur)   Art Ensemble of Chicago   Arthur H   Aut'Chose   Auteur-compositeur-interprète   Badly Drawn Boy   Barbara   Bertrand Cantat   Björk   Blutch   Brigitte Fontaine (3)   Charles Cros   Christine Sèvres   Christophe (chanteur)   Comme à la radio   Des visages des figures   Doc Gynéco   Dominique A   Dramaturge   Eugène Ionesco   Florent Marchet   Franck Monnet   Françoise Hardy   Genre humain (Brigitte Fontaine)   Georges Brassens   Gotan Project   Histoire de Melody Nelson   Jacno (musicien)   Jacques Higelin   Jane Birkin   Jarvis Cocker   Jean-Claude Vannier   Jean Genet   Karkwa   Khan   Kékéland   L'Académie des neuf   L'Homme à la moto   L'Incendie   La Cantatrice chauve   Le Bonheur   Les églantines sont peut-être formidables   Libido (album de musique)   Léo Ferré   Manifeste des 343   Marianne Faithfull   Massive Attack   Matthieu Chedid   Maurane (chanteuse)   Michel Colombier   Morlaix   Noir Désir   Olympia (Paris)   Paris   Philippe Katerine   Pierre Lapointe   Poète   Printemps de Bourges   Reiko Kidachi   Rodolphe Burger   Rufus   Saravah   Sasha   Serge Gainsbourg   Sonic Youth   Stereolab   The recyclers   Thérèse d'Avila   Théâtre de la Huchette   Vanessa Paradis   Zebda   Zizi Jeanmaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^