Consonne affriquée

Infos
En phonétique articulatoire, une consonne affriquée, ou pour être concis affriquée, est une consonne composée de deux phases successives : une phase occlusive et une phase fricative produites dans le temps nécessaire à la production d’une occlusive ou d’une fricative simples. Il faut noter que ces deux phases sont nécessairement homorganiques, c’est-à-dire qu’elles doivent se produire au même point d’articulation. Pour , par exemple, le pre
Consonne affriquée

En phonétique articulatoire, une consonne affriquée, ou pour être concis affriquée, est une consonne composée de deux phases successives : une phase occlusive et une phase fricative produites dans le temps nécessaire à la production d’une occlusive ou d’une fricative simples. Il faut noter que ces deux phases sont nécessairement homorganiques, c’est-à-dire qu’elles doivent se produire au même point d’articulation. Pour , par exemple, le premier élément n’est pas à proprement parler (occlusive dentale) mais une occlusive postalvéolaire comme . D’ailleurs, si l’on veut décrire cette articulation avec précision, il faut ajouter qu’elle est, simultanément, palatale dans la plupart des langues, prévélaire en français, et qu’elle comporte le plus souvent un avancement labial (plus ou moins prononcé selon le phone qui suit), mais pas en castillan, par exemple. Toutes ces coarticulations sont également présentes dans l’élément occlusif, il est donc exclu de symboliser les affriquées au moyen de deux symboles distincts « » qui pourraient laisser penser que l’on a une occlusion au niveau dental ou alvéolaire suivie d’une constrictive postalvéolaire. En effet, on a bien en anglais, espagnol, italien et dans de très nombreuses autres langues, alors qu’en français on ne trouve que la séquence et non pas une affriquée.

Notation

Les affriquées sont souvent représentées avec deux consonnes à la suite (ex: ). Cependant, un symbole unique serait préférable, pour montrer qu'elles ne forment qu'un unique phonème. Unicode dispose de ligatures propres pour six des plus communes des affriquées ; pour les autres, l’Association phonétique internationale recommande le recours à la barre de liaison . Un autre méthode indique la partie fricative en exposant (exemple : ).

Liste des affriquées pulmoniques de l'API

- Bilabiale
- (non voisée)
- (voisée)
- Labio-dentale
- (non voisée)
- (voisée)
- Alvéolaire
- (non voisée)
- (voisée)
- (latérale non voisée)
- (latérale voisée)
- Post-alvéolaire
- (non voisée)
- (voisée)
- Alvéolo-palatale
- (non voisée)
- (voisée)
- Palatale
- (non voisée)
- (voisée)
- Vélaire
- (non voisée)
- (voisée)
-Uvulaire
- (non voisée)
- (voisée)

Remarque sur la terminologie

Les affriquées sont appelées occlu-constrictives (parfois mi-constrictives). Seul ce terme est à même de faire allusion au deux phases successives de ce mode d’articulation : la phase occlusive et la phase constrictive (fricative).
- als:Affrikater Konsonant br:Kensonenn dre fic'hal cs:Afrikátní souhláska da:Affrikat de:Affrikate en:Affricate consonant eo:Afrikato fi:Affrikaatta he:עיצורים מחוככים it:Consonante affricata ja:破擦音 ko:파찰음 nl:Affricaat nn:Affrikat no:Affrikater pl:Spółgłoska zwarto-szczelinowa ro:Consoană africată ru:Аффрикаты sv:Affrikata uk:Африкати vi:Âm tắc sát
Sujets connexes
Alphabet phonétique international   Association phonétique internationale   Consonne   Consonne latérale   Consonne vélaire   Phonème   Phonétique articulatoire   Unicode  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^