Dresde

Infos
Dresde Le Semperoper Carte de la ville en 1895 La gare centrale, vers 1900 Le vieux marché, vers 1881 Vue de la vieille ville et du pont Auguste vers 1900 Elbe au crépuscule Elbe au coucher du soleil Zwinger de nuit Dresde (Dresden en allemand, Drježdźany en sorabe) est une ville-arrondissement d'Allemagne, capitale de la Saxe. Cette ville baroque, située sur l'Elbe est une des plus belles villes d'Allemagne. Elle est d'ailleurs appelée la Florence de l'E
Dresde

Dresde Le Semperoper Carte de la ville en 1895 La gare centrale, vers 1900 Le vieux marché, vers 1881 Vue de la vieille ville et du pont Auguste vers 1900 Elbe au crépuscule Elbe au coucher du soleil Zwinger de nuit Dresde (Dresden en allemand, Drježdźany en sorabe) est une ville-arrondissement d'Allemagne, capitale de la Saxe. Cette ville baroque, située sur l'Elbe est une des plus belles villes d'Allemagne. Elle est d'ailleurs appelée la Florence de l'Elbe.

Histoire

Elle n'était d'abord qu'un village de pêcheurs et de paysans ; elle n'est citée pour la première fois qu'en 1206. Dresde fut souvent ravagée par les armées, notamment pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763) et pendant les batailles de 1813. Ses fortifications furent détruites en 1815. Un traité de paix, qui assurait la Silésie à la Prusse, y fut conclu en 1745 entre l'Autriche, la Prusse et la Saxe. Napoléon I y tint en 1812 un célèbre congrès. Il y battit, le 26 et le 27 août 1813, l'armée combinée des Autrichiens, des Russes et des Prussiens (voir bataille de Dresde). La ville se développe au début du avec l'ensemble baroque du Zwinger, le Palais japonais et la Hofkirche. Dresde accueille d'exceptionnelles collections d'œuvres d'art. Un tiers de la ville fut détruit du 13 au 15 février 1945 par la Royal Air Force (principalement), avec l'appui de l'aviation américaine. Cette destruction était en fait une vengeance des alliés, la Luftwaffe avait en effet détruit la ville de Coventry quatre ans plus tôt (14-15 novembre 1940). 650 000 bombes incendiaires d'un poids total de 7 000 tonnes sont tombées sur la ville, tuant 135 000 personnes dont seules 25 000 ont pu être identifiés.

L'Après-guerre

À la difficile situation de l'après-guerre suivit le régime communiste où de nombreux efforts de reconstruction de la vieille ville baroque sont entrepris. Les efforts de restauration de la Florence de l'Elbe, eu égard à l'enjeu culturel exceptionnel de l'ensemble, ont été réellement considérables, et se sont accélérés depuis la Réunification. À vrai dire, on n'a pas vu depuis longtemps tant d'édifices historiques reconstruits sur un même site en si peu de temps. En voici quelques-uns: Tout d'abord, l'opéra Semper (Semperoper en allemand) d'après son architecte Gottfried Semper, dont la reconstruction se fit en deux phases : l’on reconstruisit d’abord l’extérieur entre 1952 et 1956 (avec Herbert Schneider), dans la vague perspective d’un saccage moderniste ultérieur un peu à la manière du théâtre Sarah-Bernard, avant de se décider en 1977 pour une reconstruction à l’identique de l’intérieur, inaugurée en grande pompe le 13 mars 1985 par une représentation du Freischütz. Le Palais Zwinger dû à Permoser et Pöppelmann, délicat ensemble baroque comportant un merveilleux pavillon et un arc de triomphe unique au monde (Kronentor), dont il ne restait rien, fut entièrement reconstruit entre 1945 et 1963 sous la direction de Hubert Ermisch, Arthur Frenzel et Max Zimmermann. Il se reflète à nouveau dans le ravissant bassin qui l'entoure. La Frauenkirche, chef-d'œuvre de l'architecture évangélique, construite autrefois par Georg Bähr et détruite non pas par les bombes mais par un incendie dans ses caves, vaste église baroque qui était à Dresde ce que Notre-Dame est à Paris, vient d'être pratiquement terminée en un temps record, pour un budget qui représente le quart de ce qu'a coûté l'Opéra Bastille à Paris. Les fonds proviennent de "loteries" où chacun peut donner pour la reconstruction et de nombreux apports privés. La reconstruction de la Frauenkirche a de particulier que, non seulement elle a été reconstruite à l'identique, mais en réutilisant tous les matériaux d'origine récupérables. C’est-à-dire que les pierres des ruines ont été numérotées, triées, et remises à leur ancienne place. Les matériaux manquants sont remplacés par des neufs. C'est ce qui donne cet air spécial à l'église, qui combine pierres noires et pierres blanches. Dans un premier temps, il n'était pas prévu de reconstruite l'église, mais de laisser les ruines dans leur état et d'en faire un monument commémoratif ; c'est ce qui explique, avec le manque de fond et le peu d'importance attaché à la religion par le régime communiste, la reconstruction tardive de la Frauenkirche. Le palais Cosel, de Johann Christoph Knöffel (1744-1746), bel immeuble de six étages d'un intérêt urbanistique évident par sa situation aux abords des édifices voisins, reconstruit sous la direction de Walter Kaplan (1998-2000), avec un ajout parfaitement camouflé de parking souterrain. La Kanzleihaus, remarquable palais Renaissance construit entre 1565 et 1567 par Hans Irmisch, dont les ruines avaient survécu, reconstruit en 1998 sous la direction du Professeur Gerhard Burger, architecte en chef des monuments historiques. Cette liste ne donne que quelques exemples de ce qu'il est convenu d'appeler la Renaissance de Dresde. On envisage également la reconstruction de nombreux immeubles de moindre importance, ces tissus mineurs concourant à la physionomie générale des villes historiques. Dans le même but, on a procédé à la démolition d'immeubles modernes hideux, tel que le bâtiment de la Police centrale, sinistre ensemble en béton qui défigurait la place du marché et les environs de la Frauenkirche. Les efforts de reconstruction se sont accélérés avec la réunification de l'Allemagne et culmineront en 2006 pour les fêtes des 800 ans de la ville. Si les reconstructions se poursuivaient au rythme et avec l'orientation actuels, la tragédie de 1945, d'un point de vue architectural, serait à peu près annulée vers 2025, a fortiori si l'on reconstruit la Dresde bourgeoise du XIXe siècle et ses immeubles historicistes (en quelque sorte « l'haussmannien » local), dont les merveilleuses villas des environs donnent une idée de la richesse et de la beauté. Quoiqu'il en soit, Dresde, à nouveau presque aussi belle qu'autrefois, est redevenue, avec Heidelberg, Bamberg ou Ratisbonne, l'un des haut-lieux du tourisme en Allemagne. Dresde joue aussi un rôle important dans la vie musicale avec l'orchestre de la Staatskapelle, une des plus anciennes formations du monde puisque créée en 1548, et celui de l'opéra (Staatsoper). La vallée de l'Elbe à Dresde a été inscrite, en 2004, sur la liste du patrimoine mondial par l'Unesco et placée en juillet 2006 sur la liste rouge des sites du patrimoine mondial en péril en raison du projet de construction d'un nouveau pont sur l'Elbe "Waldschlösschenbrücke". Le parti d'extrême-droite NPD (« parti national démocratique d'Allemagne », environ 5 000 membres) a obtenu 9, 2 % des voix lors des élections au parlement de Saxe en 2004. Le 13 février 2005, à l'occasion des commémorations du bombardement de Dresde en 1945, entre 3 000 et 5 000 manifestants d'extrême-droite ont manifesté devant le parlement de Saxe. 70 personnes ont été interpellées à la suite d'affrontements.

Politique

Maire

Ingolf Roßberg, (FDP), suspendu depuis le 16 mai 2006 et condamné par le tribunal de Dresde le 4 septembre pour corruption. L'appel est en cours. Dr Lutz Vogel, premier adjoint, assure l'intérim.

Élections du conseil communal

Jumelages

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Éducation

À Dresde il y a plusieurs universités dont la plus importante est l'Université de Technologie de Dresde avec 34.993 étudiants.

Sites proches

- Radebeul, une ville de vin, une belle ville de boom en industrie, entre Meissen et Dresde.
- Meissen : à 15 km de Dresde, la ville est la capitale de la porcelaine de Saxe. La manufacture fut fondée en 1710.
- La Suisse saxonne : entre la frontière tchèque et Dresde, les méandres de l'Elbe sont parsemés de rochers de grès très spectaculaires. ==
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^