Benzodiazépine

Infos
rightLes benzodiazépines sont une classe de médicaments aux propriétés hypnotiques, anxiolytiques, antiépileptiques, amnésiantes et myorelaxantes. Les benzodiazépines sont souvent utilisées pour soulager à court-terme l'anxiété, l'insomnie sévère ou incapacitante. L'usage à long-terme peut être problématique à cause de l'apparition d'une tolérance et une addiction (dépendance). On pense qu'elles agissent sur le GABAA, récepteur des GABA dont l'activation temp
Benzodiazépine

rightLes benzodiazépines sont une classe de médicaments aux propriétés hypnotiques, anxiolytiques, antiépileptiques, amnésiantes et myorelaxantes. Les benzodiazépines sont souvent utilisées pour soulager à court-terme l'anxiété, l'insomnie sévère ou incapacitante. L'usage à long-terme peut être problématique à cause de l'apparition d'une tolérance et une addiction (dépendance). On pense qu'elles agissent sur le GABAA, récepteur des GABA dont l'activation tempère l'activité des neurones. Elles sont apparues dans les années 1960 et 1970. Le GABA est un neurotransmetteur inhibiteur. En se fixant à son récepteur qui est un canal ionique, il ouvre ce canal pour permettre le passage d'ions chlorure. Scientifiquement, on dit que les benzodiazépines sont des modulateurs allostériques positifs de la neurotransmission inhibitrice GABAergique : elles agissent sur un site différent de celui du GABA et augmentent l'affinité de celui ci pour son récepteur. Pour une même quantité de GABA, le canal ionique sera ouvert de manière plus importante, ce qui permettra le passage de plus d'ions chlorures et une inhibition plus forte.

Historique

Représentants de cette famille

Le tableau qui suit donne la liste, des principales molécules benzodiazépines. Pour chaque molécule, sont indiqués en outre:
- Nom commercial de la ou des spécialités « francophones » utilisant cette molécule. Certaines molécules benzodiazépines sont disponibles sous forme générique ; le nom commercial est alors un couple molécule-laboratoire, par exemple Alprazolam-Alter® est un générique de la molécule alprazolam distribué par le Laboratoire Alter® ; l'indication Générique en début de la liste des spécialités signale l'existence de un ou plusieurs génériques pour la molécule correspondante, indication suivie alors de la liste des autres spécialités non génériques.
- La durée de demi-vie ; les différentes benzodiazépines ont des effets assez comparables, à ceci près que la durée d'action peut être très courte, quelques heures, ou relativement longue, plusieurs jours. Dans le premier cas, la molécule est en général utilisée comme hypnotique (somnifère), dans le second comme anxiolytique (tranquillisant). Mais la frontière entre ces deux classes ne peut être définie précisément.
- L'usage le plus fréquent:
-
- A = Anxiolytique.
-
- H = Hypnotique.
-
- M = Myorelaxant.
-
- S = Antispasmodique. Les substances suivantes ne sont pas des benzodiazépines, mais ont des effets similaires :
- zolpidem
- zopiclone
- zaléplon
- méprobamate

Indications

Les benzodiazépines sont un anesthésiant de l'état anxieux. L'état anxieux n'est pas pathologique en soi, c'est une réponse de l'organisme à une situation d'alerte en un sens très large. Les symptômes qui en sont la conséquence peuvent être invalidants, et les benzodiazépines en anesthésiant cet état anxieux permettent de diminuer ou supprimer tout ou partie de ces symptômes. Les benzodiazépines ne peuvent en aucune façon traiter les causes de l'anxiété. L'usage des benzodiazépines comme « antidépresseur » est inadapté : sur l'échelle simplifiée : état dépressif -- état normal -- état anxieux ; les benzodiazépines se situent comme un correcteur d'un état anxieux et orientent donc plutôt vers l'état dépressif. Les anglophones disent que les benzodiazépines sont en particulier des « dépressants » (dépresseurs). Les benzodiazépines sont quelquefois utilisées aussi pour provoquer une amnésie lors de procédures traumatisantes (par exemple cardioversions, intubations, inspection). Les benzodiazépines sont quelques fois détournées pour leurs effets myorelaxants par des tireurs d'élite.

Effets secondaires

- Hypotonie des muscles de la gorge pouvant entraîner une gène de la respiration,
- dépression respiratoire lorsqu'ils sont administrés par voie intraveineuse et à fortes doses,
- somnolence,
- troubles de la mémoire,
- confusion,
- chutes. L'usage des benzodiazépines est délicat du fait des risques de dépendance et tolérance. L'installation de la dépendance et/ou de la tolérance est très variable d'un patient à l'autre. L'arrêt doit être progressif et sous surveillance médicale. Les symptômes de sevrage comprennent nervosité, irritabilité, syndrome de panique, agoraphobie, insomnie, douleurs musculaires, troubles du système digestif en particulier troubles intestinaux, etc. Les américains déconseillent une prescription sur une durée de plus d'un mois. En France, une benzodiazépine ne devrait pas être prescrite plus de trois mois : « Respecter la durée de prescription. Elle doit être aussi brève que possible, notamment : de 8 à 12 semaines dans les troubles anxieux, réduction de posologie comprise, de 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle et 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire. » L’utilisation régulière de benzodiazépine n’est plus efficace après quelques semaines à quelques moishttp://www.cbip.be/Folia/2002/F29F10B.cfm. Le professeur Édouard Zarifiant déplore le fait que ces médicaments soient « distribués aux usagers qui ne sont pas forcément tous atteints de maladie psychiatrique, n'importe quand, n'importe comment et pour n'importe quoi ». Selon lui, les responsables de cette situation en France sont les médecinshttp://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com/blog/cns!DD8C37CBC595412E!205.entry. Il s'effectue via une diminution progressive de la dose de benzodiazépine. Les anglosaxons mettent en place des groupes « Tranx », comparables aux groupes de soutien aux alcooliques ou aux toxicomanes.

Syndrome prolongé de sevrage aux benzodiazépines

Chez 10 à 15% des patients, les manifestations de sevrage ne disparaissent qu’après plusieurs mois, voire plusieurs années.http://www.bcnc.org.uk/protracted.html. Les principaux symptômes de sevrage de longue durée sont l’angoisse, l’insomnie, la dépression, divers symptômes sensoriels et moteurs, des troubles gastro-intestinaux, ainsi que des troubles de la mémoire et des troubles cognitifshttp://www.cbip.be/Folia/2002/F29F10B.cfm. Selon le professeur M. Lader http://www.benzo.org.uk/lader2.htm. : Le syndrome prolongé de sevrage aux benzodiazépines est une maladie iatrogénique. qu'environ 50% des patients dépendants aux benzodiazépines retrouvent leur santé après sevrage. Environ 25 % constatent un bénéfice très substantiel après sevrage, bien que certaines séquelles presque toujours psychologiques ou neurologiques restent plus ou moins présentes. La fréquence d'apparition d'un syndrome de sevrage chez les consommateurs chroniques de benzodiazépines se situe entre 15 et 26 %, mais les fréquences augmentent avec l'ancienneté du traitement (autour de 80% pour des traitements supérieurs à 3 ans)OFFICE PARLEMENTAIRE D'ÉVALUATION DES POLITIQUES DE SANTÉ http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-off/i3187.asp.

Intoxication

Dépression respiratoire plus ou moins prononcée, elle est antagonisable avec le flumazénil (Anexate). Ils sont beaucoup plus sûrs que les barbituriques, la méthaqualone ou les anesthésiques halogénés grâce à l'existence de cet antidote.

Statut légal

Aux États-Unis, le flunitrazépam (Rohypnol®) et le bromazépam (Lexotan®) sont des stupéfiants et ne sont pas disponibles. En Belgique, la délivrance de benzodiazépines est soumise à ordonnance. Le flunitrazépam (Rohypnol®) est une substance réglementée assimilé aux stupéfiants. Seule la forme à 1 mg est encore autorisée (celle à 2 mg est interdite). La réglementation française concernant les hypnotiques et les tranquillisants : Arrêté du 7 octobre 1991 fixant la liste des substances de la liste I des substances vénéneuses à propriétés hypnotiques et/ou anxiolytiques dont la durée de prescription est réduite.

Références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Addiction   Agoraphobie   Alprazolam   Amnésie   Années 1960   Années 1970   Antidépresseur   Antispasmodique   Antiépileptique   Anxiolytique   Anxiété   Barbiturique   Belgique   Bromazépam   Clonazépam   Demi-vie   Diazépam   Dépresseur   Flumazénil   Flunitrazépam   Hypnotique   Iatrogénèse   Insomnie   Intubation trachéale   Lorazépam   Midazolam   Myorelaxant   Médicament   Médicament psychotrope   Méprobamate   Méthaqualone   Neurone   Neurotransmetteur   Prescription de médicaments   Récepteurs GABAA   Sevrage (toxicologie)   Stupéfiant   Surconsommation de médicaments   Surprescription   Tétrazépam   Zolpidem   Zopiclone  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^