Lindsay Davenport

Infos
Lindsay Ann Davenport (née le 8 juin 1976 à Palos Verdes) est une joueuse de tennis américaine. Elle a remporté trois tournois du Grand Chelem en simple: l'US Open en 1998, Wimbledon en 1999 et l'Open d'Australie en 2000 ainsi que trois autres en double : Roland Garros en 1996, l'US Open en 1997 et Wimbledon en 1999. Parmi ses autres grandes victoires, on retiendra la médaille d'or aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, ainsi que le Masters en 1999 et 3 succès en Fed Cu
Lindsay Davenport

Lindsay Ann Davenport (née le 8 juin 1976 à Palos Verdes) est une joueuse de tennis américaine. Elle a remporté trois tournois du Grand Chelem en simple: l'US Open en 1998, Wimbledon en 1999 et l'Open d'Australie en 2000 ainsi que trois autres en double : Roland Garros en 1996, l'US Open en 1997 et Wimbledon en 1999. Parmi ses autres grandes victoires, on retiendra la médaille d'or aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, ainsi que le Masters en 1999 et 3 succès en Fed Cup. En tout, elle compte 53 titres à son palmarès en simple et 36 en double. Forte de ces succès, l'Américaine a figuré parmi les toutes meilleures joueuses de la WTA, terminant même quatre fois numéro un mondiale en fin d'année (en 1998, 2001, 2004 et 2005). Par ailleurs, en février 2006, Lindsay est devenue la 8ème joueuse seulement à franchir le cap des 700 matchs gagnésAssociated Content.

Biographie

Lindsay Davenport est née dans une famille de sportifs. Son père a ainsi représenté les États-Unis aux Jeux Olympiques de 1968 et sa mère est elle-même présidente de la fédération de Volley-ball californienne. Ses deux grandes sœurs, LeAnn et Shannon, ont également pratiqué ce sport à un niveau tout à fait honorable. Lindsay, elle, s'est orientée vers le tennis à six ans parce qu'elle n'avait pas encore l'âge requis pour jouer au Volley-ball. Seulement, elle a très vite accumulé les victoires, au point de faire partie des meilleures dans les catégories de jeunes. C'est donc tout naturellement qu'elle a continué à pratiquer le tennis à l'âge auquel elle aurait pu opter pour la même discipline que ses parents.

Les débuts

En 1991, à seulement quinze ans, elle est invitée par les organisateurs pour le tableau final du tournoi de San Diego. Elle se défait au premier tour de la française Sandrine Testud avant d'être battue au second tour par l'allemande Anke Huber, tête de série numéro 16. Elle gagne ainsi une invitation pour son premier US Open. En 1992, elle parvient au second tour du tournoi de Miami, battue par Arantxa Sánchez Vicario et de l'US Open. En 1993, elle devient professionnelle. Très peu de temps après, elle signe sa première grande performance en battant Gabriela Sabatini au grand étonnement de ses camarades de classe qui apprennent alors avec quel brio elle pratique ce sport. Ce coup d'éclat sera suivi d'une victoire à l'European Cup et d'une ascension vertigineuse qui la verra terminer cette saison à la 20ème place mondiale. 1994 est l'année de la confirmation puisqu'elle fait une entrée remarquée parmi les 10 premières joueuses mondiales et atteint même la finale du Masters alors qu'il ne s'agit que de sa première participation. Elle obtient également son diplôme de secondaire, fait assez rare pour une athlète de haut niveau, et peut dès lors se consacrer pleinement à cette discipline. Sa motivation semble néanmoins affectée par divers problèmes familiaux rencontrés, comme la séparation de ses parents qui la touche au plus profond d'elle-même. S'ensuivent une prise de poids et une chute importante au classement mondial. Lindsay décide de prendre son indépendance et s'installe seule dans un appartement.

L'ascension vers la gloire

1996 est le début de la reprise en main de sa carrière. Elle fait appel aux services de Robert Van't Hof afin de perdre les kilos accumulés durant cette période de déprime. La métamorphose est assez spectaculaire et en même temps qu'elle fond littéralement, sa confiance en elle ne cesse de croître. Elle emporte ainsi les internationaux de Strasbourg et l'Open de Los Angeles, en battant Steffi Graf et Anke Huber. Elle gagne également ce qui restera pour elle l'un des plus beaux titres de sa carrière, les Jeux Olympiques d'Atlanta, en battant Arantxa Sánchez Vicario. Elle est également finaliste aux Internationaux de Sydney (défaite face à Monica Seles après avoir eu une balle de match) et demi-finaliste des tournois d'Indian Wells et Miami (défaite contre Steffi Graf et Filderstadt (perd contre Martina Hingis). Elle emporte, avec l'américaine Mary Joe Fernández son premier titre majeur en double à Roland Garros. En 1997, elle emporte six titres : Oklahoma City, Indian Wells, Amelia Island, US Hardcourt Champ’s d'Atlanta (bat Sandrine Testud, Zurich (bat Jana Novotna) et la dernière édition du tournoi de Chicago (bat Nathalie Tauziat et la jeune Venus Williams, alors 227è mondiale). Elle atteint les finales du tournoi de Los Angeles après avoir battu Martina Hingis (mais échoue en finale face à Monica Seles) et de Philadelphie (bat Jana Novotna mais perd contre Martina Hingis). Un temps deuxième, elle termine sa saison numéro 3 mondiale. Un place dans le « top five » qu'elle ne quittera plus jusqu'au 21 avril 2002. En double, elle emporte, avec Jana Novotna, l'US Open et termine à la deuxième place du classement mondial.

Numéro 1 mondiale

L'année 1998 marque la consécration de Lindsay Davenport, qui devient la huitième joueuse depuis l'apparition, en 1975 du système de points à être sacrée numéro 1 mondiale, mettant ainsi fin au long règne de Martina Hingis (80 semaines), et avec six titres supplémentaires. Elle commence sa saison en l'emportant au tournoi de Tokyo (aux dépens de Martina Hingis, puis ne gagne plus de tournoi avant la tournée américaine, durant laquelle elle gagne à Stanford (contre Venus Williams), San Diego et Los Angeles (bat Martina Hingis, avant de s'imposer dans son premier tournoi du Grand Chelem, l'US Open, puis de décrocher un dernier titre dans sa saison à Zurich. En plus de ces six titres, l'américaine fut finaliste dans les tournois d'Indian Wells (défaite contre Martina Hingis), de Filderstadt (perd contre Sandrine Testud), Philadelphie (défaite par Steffi Graf), avant de s'incliner, en quatre sets, face à Martina Hingis en finale des Masters. Elle confirme également sa place de grande joueuse de double, avec une participation, aux côtés de Natasha Zvereva aux quatre finales de tournois du grand Chelem, battue à chaque fois par Martina Hingis, et une victoire aux Masters contre la paire Nathalie Tauziat-Alexandra Fusai. 1999 fut également une année heureuse pour la chamionne, malgré la pert de son titre de numéro 1 mondiale au profit de la suissesse Martina Hingis. Elle emporte sept titres (Sydney, Philadelphie et les Masters face à Martina Hingis, Tōkyō face à Monica Seles, ainsi que Madrid) dont un tournoi du Grand Chelem, à Tournoi de Wimbledon. Si elle échoue en demi-finale de l'US Open, c'est face à la gagnante, Serena Williams. Son absence pour cause de blessure des tournois de Filderstadt et Zurich ne lui ayant pas permis de conserver sa place en tête du classement à l'issue de la saison. En l'an 2000, elle est finaliste de trois des quatre tournois du Grand Chelem : elle remporte l'Open d'Australie (bat Martina Hingis, et parvient en finale de Wimbledon et de l'US Open. Elle emporte trois autres titres à Indian Wells (bat Martina Hingis), Linz (bat Venus Williams) et Philadelphie (bat Martina Hingis) en onze finales jouées. La joueuse finit deuxième sa saison. En 2001, cinquième année au sein du « Top five », et deuxième en tête du classement mondial, avec septe nouveaux titres à son actif. Mais aucun tournoi du Grand Chelem. 2002 est pour elle une année noire puisqu'une blessure au genou l'oblige à subir une opération et la tient éloignée des courts durant la majeure partie de la saison. De plus, elle se sépare de son coach et semble éprouver moins de plaisir à jouer. 2003 est une sorte de période de transition qui la voit se poser beaucoup de questions sur la suite de sa carrière et changer encore une fois d'entraîneur. Par contre, sa vie privée est nettement plus heureuse puisqu'elle se marie avec Jon Leach le 25 avril sur une plage à Hawaii. Au cœur de l'été 2004, elle retrouve enfin toutes ses sensations et aligne les victoires comme à sa plus belle époque, notamment grâce à un travail physique effectué pendant l'hiver. Elle aurait d'ailleurs peut-être triomphé à l'US Open sans une nouvelle blessure. Elle conclut sa saison à la place de numéro un mondiale, trône qu'elle occupait encore il y a peu, en grande partie grâce à ses deux finales en Grand Chelem perdues chaque fois contre une des sœurs Williams et à sa régularité au plus haut niveau lors de l'année 2005. En ce début de saison, elle a rétrogradé à la 3 place mais semble bien décidée à tout miser sur Wimbledon afin de remporter un ultime tournoi du Grand Chelem. Lindsay Davenport est également réputée pour sa gentillesse et sa disponibilité envers les médias et les fans. C'est ainsi qu'elle s'est vue octroyer le Prix Orange en 2000 et est considérée comme une des joueuses les plus fair-play et sympathiques du circuit. Elle est également connue pour être très intelligente et défend ardemment l'intérêt des joueuses. Pour sa contribution au tennis sur et en dehors des courts, sa place au International Tennis Hall of Fame semble assurée. En 2005, les journalistes américains de Tennis Magazine ont élu Lindsay Davenport au 29 rang des "quarante plus grands champions de tennis de ces quarante dernières années" (hommes & femmes confondus), derrière Ilie Năstase (28) et devant Arthur Ashe (30).

Maternité et retour sur le circuit

Le 14 décembre 2006, son manager Tony Godsick annonce que Lindsay attend un heureux événement pour l'été 2007. Cette maternité signifie pour les observateurs du monde du tennis la fin de la brillante carrière de la Californienne qui n'a plus joué depuis le mois de septembre au tournoi de Pékin où elle s'inclina en quart de finale contre Amélie Mauresmo. Contrariée par de nombreuses blessures en fin de saison 2006, Davenport, termine la saison à la 25 place mondiale. Le 10 juin 2007, Lindsay est devenue maman d'un petit Jagger Jonathan. En juillet, elle annonce son retour progressif sur le circuit WTA, avec une participation en double dès le tournoi de New Haven. Le 10 septembre, elle fait sa rentrée en simple lors du tournoi de Bali. Elle l'emporte en quart face à la tête de série numéro 1 et troisième joueuse mondiale, Jelena Jankovic, avant de s'imposer en finale face à son amie et partenaire de double Daniela Hantuchová (6-4, 3-6, 6-2). Le 4 novembre, elle décroche le Challenge Bell de Québec aux dépens de l'ukrainienne Julia Vakulenko : avec ce 53 succès en simple, médaille d'or olympique comprise, elle égale ainsi le total de Monica Seles. En 2008, elle prévoit commencer l'année au tournoi d'Auckland juste avant de faire sa première apparition dans un tournoi du grand chelem en Australie. Elle compte participer à 3 des 4 tournois du grand chelem et également de participer au jeux olympiques en Chine.

Palmarès Lindsay Davenport

Titres en simple : 52 + Image:Med 1.png Finales en simple : 39 Titres en double : 36 Finales en double : 23 Titres en double mixte : 1 Finales en double mixte : 0 Aucune

Parcours en Grand Chelem

En simple (1991-2006) En double (1991-2005)

Coupe de la Fédération

Finales gagnées : 3 Finales perdues : 2 Parcours détaillé :

Classements en fin de saison (simple)

Notes

Lien externe

- Catégorie:Naissance en 1976 Catégorie:Joueuse américaine de tennis Catégorie:Joueuse de tennis des années 1990 Catégorie:Joueuse de tennis des années 2000 Catégorie:Championne de tennis titrée en Grand Chelem (simple) Catégorie:Championne de tennis titrée en Grand Chelem (double dames) Catégorie:Joueuse de tennis médaillée olympique Catégorie:Joueuse de tennis victorieuse en Fed Cup Catégorie:Joueuse de tennis membre du top 10 en fin de saison (depuis 1975) bg:Линдзи Дейвънпорт cs:Lindsay Davenport de:Lindsay Davenport en:Lindsay Davenport es:Lindsay Davenport fi:Lindsay Davenport he:לינדזי דבנפורט id:Lindsay Davenport it:Lindsay Davenport ja:リンゼイ・ダベンポート nl:Lindsay Davenport no:Lindsay Davenport pl:Lindsay Davenport pt:Lindsay Davenport ru:Дэвенпорт, Линдсей sk:Lindsay Davenportová sv:Lindsay Davenport tr:Lindsay Davenport uk:Давенпорт Ліндсей zh:林赛·达文波特
Sujets connexes
Ai Sugiyama   Alexandra Fusai   Alicia Molik   Amanda Coetzer   Amelia Island   Amy Frazier   Amélie Mauresmo   Anastasia Myskina   Andrea Temesvari   Anke Huber   Anna Kournikova   Arantxa Sánchez Vicario   Arthur Ashe   Atlanta   Atlantic City   Auckland   Bali   Barbara Paulus   Berlin   Brisbane   Cammy MacGregor   Challenge Bell   Chanda Rubin   Chicago   Cincinnati   Classic de San Diego   Classic de Scottsdale   Classic de Stanford   Claudia Porwik   Claudine Schaul   Conchita Martínez   Corina Morariu   Coupe Family Circle   Coupe Toyota Princess   Coupe du Kremlin   Daniela Hantuchová   Date   Debbie Graham   Denisa Chládková   Dominique Monami   Dubaï   Eastbourne   Elena Bovina   Elena Dementieva   Elena Makarova   Elena Tatarkova   Elizabeth Smylie   Eva Pfaff   Fed Cup   Filderstadt   Florencia Labat   Flushing Meadows   Francesca Schiavone   Gabriela Sabatini   Gala León García   Gigi Fernández   Grand Chelem de tennis   Grand Prix de Filderstadt   Helena Suková   Hilton Head   Hopman Cup   Ielena Likhovtseva   Ilie Năstase   Indian Wells   International Tennis Hall of Fame   Internationaux de Bali   Internationaux de France de Roland-Garros   Internationaux de Strasbourg   Internationaux de Sydney   Internationaux du Japon   Irina Spîrlea   Iva Majoli   James Blake   Jana Novotná   Janette Husárová   Jelena Dokić   Jelena Janković   Jennifer Capriati   Jeux Olympiques   Judith Wiesner   Julia Vakulenko   Julie Halard-Decugis   Justine Henin   Karol Kučera   Kim Clijsters   Kimberly Po Messerli   Kimiko Date   Laguna Beach   Larisa Savchenko-Neiland   Las Vegas   Libuše Prusová   Linda Wild   Lindsay Davenport   Linz (Autriche)   Lisa Raymond   Lori McNeil   Los Angeles   Lucerne   Madrid   Magdalena Maleeva   Magüi Serna   Manhattan Beach (Californie)   Manon Bollegraf   Maret Ani   Maria Sharapova   Mariaan De Swardt   Marianne Werdel Witmeyer   Marion Bartoli   Martina Hingis   Martina Navrátilová   Mary Joe Fernández   Mary Pierce   María Antonia Sánchez Lorenzo   Masters de tennis féminin   Meghann Shaughnessy   Melbourne   Miami   Milagros Sequera   Miriam Oremans   Mirjana Lučić   Monica Seles   Moscou   Munich   Natalie Grandin   Natasha Zvereva   Nathalie Tauziat   New Haven   New York   Nicole Arendt   Nicole Bradtke   Oakland   Oklahoma City   Open d'Allemagne   Open d'Australie   Open d'Espagne   Open d'Indian Wells   Open de Brisbane   Open de Cincinnati   Open de Dubaï   Open de Los Angeles   Open de Miami   Open de Suisse   Open de Tōkyō   Open de Zurich   Paola Suárez   Paris   Patricia Tarabini   Patty Fendick   Patty Schnyder   Philadelphie   Prix Orange   Pékin   Québec (ville)   Rennae Stubbs   Roberta Vinci   Roland Garros   République populaire de Chine   Sabine Appelmans   Saison 1991 de la WTA   Saison 1992 de la WTA   Saison 1993 de la WTA   Saison 1994 de la WTA   Saison 1995 de la WTA   Saison 1996 de la WTA   Saison 1997 de la WTA   Saison 1998 de la WTA   Saison 1999 de la WTA   Saison 2000 de la WTA   Saison 2001 de la WTA   Saison 2002 de la WTA   Saison 2003 de la WTA   Saison 2004 de la WTA   Saison 2005 de la WTA   Saison 2006 de la WTA   Saison 2007 de la WTA   San Diego   Sandra Cecchini   Sandrine Testud   Scottsdale (Arizona)   Serena Williams   Shaun Stafford   Silvia Farina Elia   Stanford   Stanford (Californie)   Steffi Graf   Strasbourg   Svetlana Kuznetsova   Sydney   Tennis   Tennis aux Jeux Olympiques d'été   Tournoi d'Amelia Island   Tournoi d'Eastbourne   Tournoi de Chicago   Tournoi de Linz   Tournoi de Memphis   Tournoi de New Haven   Tournoi de Philadelphie   Tournoi de Wimbledon   Trophée de Madrid   Trudi Musgrave   US Hardcourt   US Open de tennis   Valence (Espagne)   Venus Williams   Vera Zvonareva   Virginia Ruano Pascual   Volley-ball   WTA   WTA Tour   Wimbledon (Londres)   Zina Garrison Jackson   Zurich  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^