Mucus

Infos
Les mucus sont différentes sécrétions visqueuses et translucides, produites par divers organismes, et chez ceux-ci par diverses organes ou muqueuses.
Mucus

Les mucus sont différentes sécrétions visqueuses et translucides, produites par divers organismes, et chez ceux-ci par diverses organes ou muqueuses.

Types de mucus

Divers végétaux et notamment certaines algues produient des mucilages externes et internes. Dans le monde animal, les escargots, limaces et d'autres espèces (poissons, certains invertébrés) produisent des mucus externes ayant des fonctions de protection et parfois de facilité de déplacement, voire de communication (Ex : traces de mucus laissées par les limaces). L'homme produit également des mucus dans les poumons et le système digestif.

Fonctions

Certains mucus (produits par des amphibiens dont certains crapauds, grenouilles et salamandres) peuvent contenir de puissantes toxines protégeant l'animal contre ses prédateurs et certaines infections (fongiques, bactériennes et virales). Le mucus facilite le déplacement des poissons dans l'eau. Il limite la déshydratation et le réchauffement des algues exposées à l'air à marée basse. Certains vers marins des sédiments (néréis) se débarrassent d'une partie des toxiques (métaux lourds) qu'ils ont absorbé dans des boulettes de mucus Thèse de François Septier, Écotoxicologie, Université de Lille I. Chez l'homme, le mucus produit dans les poumons, contribue à protéger le système respiratoire en captant et exportant nombre des particules étrangères qui entrent dans le nez ou la bouche à chaque inspiration. Le mucus, liquide clair et visqueux, composé de glycoprotéines et de protéoglycanes, est formé par les cellules muqueuses ou mucipares, appelées encore en histologie: cellule "caliciforme à mucus" dispersées au sein des épithéliums. Il prévient la dessiccation (assèchement) des tissus. Du mucus facilite le transit des aliments dans l'oesophage, et empêche les sucs gastriques de dissoudre les parois de l'estomac.

Le mucus chez l'homme

La manifestation la plus évidente du mucus est le mucus nasal, très liquide lors des rhumes, qui sort du nez lorsque l'on se mouche ou que l'on éternue. On peut le retrouver, lorsqu'il est avalé avec du mucus pulmonaire également avalé, s'ils n'ont pas été expectorés sous forme de . En langage vulgaire, on parle de morve (à ne pas confondre avec la maladie) ou de nase, lorsqu'il est liquide, et de crottes de nez lorsqu'il est sec. Les excréments sont également normalement couverts d'une fine couche de mucus lubrifiant produit par l'intestin.

Couleur et consistance du mucus

Elles peuvent parfois laisser présumer certaines pathologies :
- transparent et liquide : inflammation sans infection (allergie, asthme) reflux gastrique ou infections sinusite, rhume, grippe ; Le mucus contient des résidus d'acide sialique auxquels peuvent se fixer des virus grippaux. Un mucus très liquide est facilement nébulisé en fines gouttelettes lors de l'éternuement. Il devient alors un vecteur de contagion direct ou via des fomites.
- jaune : infection ;
- vert : infection plus virulente ;
- bleu : infection au bacille pyocyanique
- rougeâtre : évoque une hémorragie

Voir aussi

- Glaire
- Caliciforme à mucus Catégorie:Système exocrine catégorie:symptôme de:Schleim en:Mucus et:Lima he:ריר ja:粘液 nl:Slijm pl:Śluz pt:Muco sv:Slem yi:שליים zh:黏液
Sujets connexes
Acide sialique   Algue   Allergie   Asthme   Bleu   Caliciforme à mucus   Contagion   Crapaud   Escargot   Estomac   Fomite   Glaire (anatomie)   Glycoprotéine   Grenouille   Inflammation   Intestin   Jaune   Limace   Morve   Muqueuse   Néréis   Poisson   Poumon   Rhume   Salamandra salamandra   Sinusite   Suc gastrique   Sédiment   Vert  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^