Lognes

Infos
Lognes est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont les Lognots. Comportant une importante communauté d'origine asiatique, Lognes est surnommée la ville du dragon car en chinois et en vietnamien, le mot « dragon » se prononce approximativement lognes ; les dictionnaires indiquent les formes lóng en chinois et ròng
Lognes

Lognes est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont les Lognots. Comportant une importante communauté d'origine asiatique, Lognes est surnommée la ville du dragon car en chinois et en vietnamien, le mot « dragon » se prononce approximativement lognes ; les dictionnaires indiquent les formes lóng en chinois et ròng en vietnamien.

Géographie

La commune est desservie par la station Lognes de la ligne A du RER.

Lieux-dits et écarts

-Quartier du Segrais
-Quartier du Mandinet
-Quartier de la Tour d'Auvergne
-Quartier du Vieux-Lognes (Eglise)
-Quartier des hameaux
-Quartier de la Place des Colliberts ( Place Rouge )

Communes limitrophes

Les communes limitrophes sont : Croissy-Beaubourg, Émerainville, Noisiel, Champs-sur-Marne et Torcy. Lognes fait partie de l'agglomération du Val-Maubuée, au sein de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée.

Histoire

La présence de vestiges archéologiques témoigne d’une occupation néolithique, puis gallo-romaine du site de Lognes. Le nom de Lognes apparaît au VII sous le terme de « laucaunia sylvia » dans l’une des rares sources écrites de l’époque « la chronique de Frédégaire ». Il est alors fait référence à l’assassinat du roi mérovingien Childéric II dans une forêt désignée sous ce nom. C'est dans la forêt de Lognes que fut assassiné en 675, le roi mérovingien Childéric II, lors d'une conjuration organisée par des seigneurs francs car il était jugé trop autoritaire. L’aspect qu’offrait alors cette partie du plateau de la Brie est celui d’une vaste étendue boisée marquée ici et là par quelques implantations humaines. Au , on dénombre au moins quatre seigneuries et fiefs : le Mandinet, la Malvoisine, le Buisson Saint-Antoine et le Bois l’Archer, aujourd’hui déformé en « Bourlarché ». L’ancien village rural, situé à la charnière entre le bois de Lognes et les terres agricoles qui occupaient l’essentiel du territoire communal, est constitué d’anciennes maisons d’habitations d’architecture briarde datant de la fin du . La famille Menier joua un rôle important dans la vie communale ; plusieurs de ses membres seront successivement maires de Lognes. Aux débuts des années 1970, Lognes n’était encore qu’un bourg rural de quelques centaines d’habitants, entouré de champs et de fermes. La commune de Lognes a subi en quelques années un développement urbain extrêmement rapide, résultat de l’intégration du territoire communal dans le périmètre de l’Opération d’Intérêt National qui a créé la ville nouvelle de Marne-la-Vallée dans les années 60. De 248 habitants en 1975, la population lognote est alors passée à 1702 habitants en 1982, pour atteindre 15.002 habitants en 2004. Face à une démographie galopante et un développement anarchique de l’agglomération parisienne, l’Etat s’engage à partir des années 60 dans une politique volontariste de réorganisation de la région parisienne et crée cinq villes nouvelles, dont Marne-la-Vallée. C’est la naissance de Lognes, qui jusqu’alors comptait moins de 350 habitants… La municipalité a souhaité revenir sur cette transformation impressionnante et passionnante en travaillant avec des habitants et en préparant une série d’expositions présentées dans le nouvel espace culturel « le Wagon ». L’objectif de Mémoire de ville est de raconter l'évolution de Lognes, c'est-à-dire le passage d’un statut de village rural à celui d’une commune urbaine. Des témoignages d’habitants, de responsables associatifs, administratifs et politiques ont été recueillis pour faire revivre cette histoire du développement de la ville. Cette démarche, amorcée en mars 2005 lors de la première exposition "De la terre à la ville", va permettre d’aborder des sujets aussi divers que l’environnement, le monde associatif, l’architecture ou encore l’histoire du village à la fin du siècle dernier. Autant de thèmes qui ont fait et font toujours l’identité de la ville aujourd’hui.

Patrimoine religieux

Eglise Saint-Martin (dont l'intérieur et les vitraux ont été refaits en 2000 par le plasticien français Christophe Cuzin): Construite entre 1898 et 1903, l’église Saint-Martin est de style néo-roman. Son architecture a une caractéristique : la dimension très importante de ses baies par rapport à la surface des murs. Elle est à ce titre très lumineuse. Cette église de campagne a retenu l’histoire des Menier, (célèbre famille de chocolatier employeur d’une grande partie de la population du village au début du ), dans le dessin des chapiteaux, qui sont décorés de feuilles de cacao. Restaurée en 2000, elle fut l'objet d'une intervention artistique par Victor Cuzin pour la réalisation de ses vitraux contemporains et la mise en couleur de ses murs.

Économie

- Aéroport de Lognes - Émerainville (premier aérodrome de France d'aviation lègère privée)
- Siège social de Conforama France
- Zone industrielle de Pariest

Personnages célèbres

La réforme du « financement du logement aidé » du 3 janvier 1977 et la création des financements P.A.P. (prêt d’accession à la propriété) ouvrent une période de construction massive de programmes en accession aidée qui s’étend de 1978 à 1986. C’est dans ce contexte particulier que Lognes bénéficia de la participation d’architectes de renom pour l’élaboration de ces constructions. Parmi eux figurent Henri CIRIANI, Roland CASTRO, Francis SOLER, Christian DE PORTZAMPARC, …

Démographie

Au début des années 70, Lognes était encore un bourg rural de quelques centaines d’habitants, entourés de champs et de fermes. La commune de Lognes a subi en quelques années un développement urbain extrêmement rapide, résultat de l’intégration du territoire communal dans le périmètre de l’opération d’Intérêt National qui a créé la ville la nouvelle de Marne-La-Vallée dans les années 60. De 248 habitants en 1975, la population lognote est passée à 1702 habitants en 1982, pour atteindre 15 002 habitants en 2004. Lognes, ville la plus jeune de France en 1990 : Le recensement général de la population française en 1990 démontre que Lognes est la ville la plus jeune de France, avec un habitant sur deux qui n’a pas 25 ans et 84% de la population n’ayant pas 40 ans. Les plus de 60 ans ne représentent alors que 1, 8% de la population, soit 10 fois moins que la moyenne nationale.

Monuments et lieux touristiques

Le château du Mandinet: Un fief important existait au Mandinet dès le avec un château entouré de fossés, qui appartenait à la famille de l’écrivain Paul Scarron. Jean Scarron, seigneur du Mandinet, fut par la suite prévôt des marchands de Paris entre 1644 et 1646. Après la Révolution, le château a été habité par le général Nempde-Dupoyet (1775-1833) qui avait brillamment participé aux campagnes napoléoniennes. Le château a été reconstruit à l’identique en 1990.

Sports

- Athlétisme : La section Noisiel Lognes Athlétisme fait partie de l'Entente Nord Athlétisme 77, premier club de Seine et Marne.

Arts et Cultures

Le film Les nuits de la pleine lune a pour cadre Paris et Lognes dont on peut reconnaître le lac et la station de RER. La ville symbolise la banlieue nouvelle face à la vie parisienne. Les personnages y naviguent en permanence entre ces deux mondes. Expositions
- Salon de la Ville de Lognes Chaque année le salon ouvre ses portes à tous les peintres et sculpteurs de la commune
- Diverses expositions à la salle du citoyen Salons
- Divers salons au Centrex (exemple du salon pour l'emploi) Brocantes
- Brocante de Lognes au Segrais (septembre)

Évènements

- Nouvel An Chinois
- Fête de Lognes
- Fête du sport

Jumelages

-

Références

- ==
Sujets connexes
Arrondissement de Torcy   Aéroport de Lognes - Émerainville   Canton de Noisiel   Champs-sur-Marne   Childéric II   Croissy-Beaubourg   Dragon chinois   Entente Nord Athlétisme 77   France   Gare de Lognes   Gentilé   Ligne A du RER d'Île-de-France   Marne-la-Vallée   Melun   Noisiel   Seine-et-Marne   Syndicat d'agglomération nouvelle du Val-Maubuée   Torcy (Seine-et-Marne)   Vietnamien  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^