Douarnenez

Infos
Douarnenez est une commune française du département du Finistère en Bretagne. C'est un important port de pêche et également un port de plaisance. Ses habitants portent le nom de Douarnenistes ; leurs voisins les appellent parfois (notamment les femmes) Penn sardin, en référence à la coiffe que portaient les femmes et qui ressemble à la tête d'une sardine (penn signifiant tête en breton).La commune fut agrandie en 1946 en
Douarnenez

Douarnenez est une commune française du département du Finistère en Bretagne. C'est un important port de pêche et également un port de plaisance. Ses habitants portent le nom de Douarnenistes ; leurs voisins les appellent parfois (notamment les femmes) Penn sardin, en référence à la coiffe que portaient les femmes et qui ressemble à la tête d'une sardine (penn signifiant tête en breton).La commune fut agrandie en 1946 en fusionnant avec les communes voisines de Ploaré, Pouldavid et Tréboul.

Géographie

Douarnenez est situé à 600km à l'ouest de Paris, 250 km à l'ouest de Nantes et à 25 km à l'ouest de Quimper. Particularité de la ville, l'île Tristan qui se situe à 50 mètres environ de la côte. Elle est accessible à pied, uniquement durant les basses marées. Un phare s'y trouve. La ville est composée de plusieurs quartiers :
-Tréboul : le quartier maritime de Poullan qui fut rattaché à Douarnenez à partir du le 16 juin 1946 ;
-Listrouarn (ou Listriouarn) : se situe sur l’ancien axe côtier de Poullan à Treboul à l’est de Kerleiou ;
-Ar C’harrbont : le quartier de Treboul, aujourd'hui regroupant les cités HLM ;
-Kerrigi : la quartier du fond du port de Treboul ;
-Toubalan : la zone artisanale ;
-Kergesten : le quartier de Treboul regroupant aussi des cités HLM ;
-Kornigoù ;
-Penn ar c’hoad : le quartier du bas de Ploare venant du centre ville ;
-Ti Marc’hig : le nom de la maison de retraite dépendant de l’hôpital ;
-Le Golven (Ar Golvez) : anciennement un terrain vague, servant au séchage des filets .

Histoire

La présence de cuves à garum aux Plomarc'h atteste de l'antiquité du site. Mais c'est de Pouldavid que les toiles (appelées Olonnes) de Locronan partaient à l'exportation. Selon la légende de la ville d'Ys, une cité prospère aurait été construite jadis dans la baie, avant d'être engloutie par l'océan. Au début du , l'évêque de Cornouaille, Robert, fait don de l'île de saint Tutuarn au monastère de Marmoutier (près de Tours en Indre-et-Loire). Cette île a été identifiée avec l'île Tristan et son nom ancien qui fait référence à saint Tudy pourrait aussi être à l'origine du nom de la ville, si ce n'est pas « douar an enez » qui signifie « la terre de l'île ». L'acte de donation indique qu'une église existait déjà, plutôt un petit monastère qu'une église paroissiale. Quant au don, il semble avoir eu comme but un renouveau dans la vie religieuse du diocèse. Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675. En 1924, la grève des Penn Sardines, les sardinières de Douarnenez connut un retentissement national . Douarnenez a été la première ville communiste de France.

Le blason

Le blason a été dessiné par le Docteur Benoiston, de Quimper, membre de la société française d'héraldique et sigillographie et de la commission départementale d'héraldique du Finistère. il fut mis en place dans la nouvelle mairie en juillet 1977. D'azur à la clé renversée et posée en pal d'or, l'anneau en losange pommeté, le panneton figurant une ancre. L'écu timbré d'une couronne murale d'or à la porte à deux battants du même, ferrés de sable ; soutenu aux cantons du chef et aux flancs d'un cordage entrelacé tressé d'argent et de sable ; supporté en baroque de deux fous de Bassan d'argent ailés de sable essorés, descendant et affrontés en chevron renversé sous la pointe de l'écu, tenant en leurs bec un listel d'or bordé et doublé d'azur chargé de la devise DALC'H MAD en lettre de sable .

La devise

La devise de la ville est :
- Dalc'h mad, qui signifie Tiens bon

Administration

Le Maire de la ville est Monique Prévost. Elle est secondée dans ses fonctions par neuf adjoints et vingt-trois conseillers municipaux. |- | align=right| mars 2001 |||| Monique Prévost ||align="center"| DVG||

Économie

La ville dispose de trois ports : le Rosmeur, actuel port de pêche, géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Quimper Cornouaille, le Port-Rhu (ancienne ria de Pouldavid) où est basé le Port-Musée et la récente médiathéque et le port de plaisance à Tréboul. Si le port de pêche connait une période de déclin, le port de plaisance de Treboul lui est en pleine croissance et attire chaque été davantage de luxueux voiliers (comme celui du Prince du Danemark qui y fait escale tous les étés). Les deux places de marché (Douarnenez Centre et Tréboul) sont très fréquentés par les touristes, le marché de Treboul bordant le port de plaisance.

La sardine (pêche et conserveries)

Douarnenez est un haut lieu de la pêche à la sardine (3714 T en 2006). Ainsi, depuis le XIXeme siècles plusieurs conserveries se sont installées dans la ville, dont la plus ancienne au monde, Connétable, est toujours en activité. Face à la concurrence, la plupart des conserveries de la ville ont progressivement fermées leurs portes. Actuellement, il ne reste plus de ce passé que trois usines qui ont su se développer et résister: Petit Navire, Arok et Connétable . Une importante exposition au Port-musée de Douarnenez relate l'histoire des conserveries dans la ville des "Penn-sardin", mais aussi en Cornouaille et sur tout le littoral atlantique. Pointeuse, tables, sertisseuses, autoclaves, camion, coffre, boîtes, archives, photos, maquette et films… témoignent de cette activité industrielle .

Transports

La ville met à la disposition de ses habitants un réseau urbain de bus (TUD'bus) . La ville ne possède qu'une gare routière, la gare SNCF et l'aéroport étant à Quimper.

Culture-Loisirs

Monuments

- Église Saint-Jacques de Pouldavid.
- Église du Sacré Cœur de Douarnenez.
- Chapelle Saint-Jean de Tréboul
- Église Saint-Herlé de Ploaré
- Chapelle Sainte Hélène située à 50 m du Musée des Bateaux et de la Médiathèque, A VOIR
- La Chapelle De la Sainte Croix où dans le temps il y avait une célébration religieuse

Loisirs

Douarnenez est une ville à forte identité culturelle. Les équipements municipaux sont importants eu égard à la taille de la commune :
-un centre des arts,
-une école de musique ;
-une médiathèque ;
-un musée de société - le Port-musée - d'envergure régionale, entièrement modernisé en 2006 . Le Port-musée, qui a la plus grande collection de bateaux des musées maritimes de France, présente, depuis l’été 2006, un nouveau visage. Une vingtaine d’embarcations, une centaine d’objets, des films y témoignent des activités maritimes. De la reconstitution d’un ancien « port-abri » breton à l’évocation du port de Douarnenez au XXe siècle, de la Norvège au Portugal, des rivages d’Afrique à ceux du Pacifique, de la pêche à la plaisance, les savoir-faire universels de chaque peuple sont mis en valeur. Trois expositions temporaires complètent la visite : l’histoire des conserveries de poissons, celle de la survie en mer et celle des premiers loisirs sur l'eau font l'actualité de l'année 2007. La visite se prolonge en plein air sur les bateaux à flot, où vous explorez vous-même ponts, cales, salles des machines des cinq unités de la collection sur l’eau, installées dans la ria du Port-Rhu…
- Port de Plaisance de Tréboul.
- Promenade sur le chemin côtier de Tréboul entre le port de plaisance et la plage des Sables-Blancs.
- Le centre ville de Douarnenez et ses rues pavées.
- La promenade des Plomarc'h, près du port de pêche de Douarnenez, avec ses ruines romaines mises à jour et sa ferme avec toutes sortes d'animaux : vaches, volailles.
- Plage des Sables-Blancs de Tréboul, plage idéale pour passer ses journées sous le soleil douarneniste.

Événements

- Depuis 1986 Douarnenez accueille un rassemblement de vieux gréements (1986, 1988, 1992, 1996, 1998, 2000, 2002, 2004 et 2006). Cette fête maritime réunit tous types de voiliers traditionnels venus des quatre coins du monde. En 2004 on comptait pas moins de 2000 voiliers, 17000 marins et 30 nations représentées. À chaque manifestation la culture et le savoir-faire d'un pays sont à l'honneur. La dernière édition en date a eu lieu du 27 au 31 juillet 2006 .
- Tous les étés a lieu depuis 1978 un festival du cinema sur les minorités ethniques. http://www.kerys.com/festival/ Festival.
- Rendez-vous incontournable, Les gras . Ils ont lieu tous les ans pendant une semaine. Cette tradition existe à Douarnenez depuis plus de 150 ans voir même depuis l'antiquité romaine.
-Festival des « Arts Dinent à l'huile » (été et hiver) ;
- Festival des ports d'Europe : le fête des mouettes
- Festival international de folklore son, lumière et danses Enfin, les artistes sont particulièrement nombreux dans la ville. Douarnenez est également connue pour ses "Gras", événement toujours très attendu des Douarnenistes, qui ne se laissent pas impressionner par la vigueur de l'hiver et n'hésitent pas à déambuler dans les rues des Halles et du Rosmeur, accoutrés de déguisements plus originaux les uns que les autres.

Cuisine

Douarnenez est célèbre pour son gâteau local, le kouign amann ; son nom (« gâteau au beurre », en breton) est évocateur quant à la matière première utilisée pour sa confection .

Espaces verts

La commune est connue pour son Jardin des plantes aromatiques (qui regroupe bon nombre de plantes médicinales) , ses Jardins de la baie qui possèdent notamment un atelier d'insertion sociale , et Les Plomarc'h, un espace naturel protégé de 20 hectares , qui encercle la ferme des Plomarc'h, une exploitation municipale pour la sauvegarde des races anciennes . D'autre part, la ville est une des étapes du circuit randonnée allant de la baie d'Audierne à la baie de Douarnenez, jusqu'à la pointe du Raz .

Personnalités

Naissances

-Ronan Pensec, coureur cycliste
-Joseph Savina, ébéniste
-Jose Rodriguez, joueur et entraineur de triplette bretonne
-Serge Le Dizet, entraîneur de football
-Nolwenn Korbell, Chanteuse Bretonne
-Christian Gourcuff, entraîneur de football
-Romain Danzé, joueur de football
-Sebastien Gruber, joueur de didgeridoo
-Grégory Le Deventec, joueur de billard
-Florent Le Deventec, joueur de billard
-Bob Sinclar, DJ de House Music
-Monique Laborde née Le Pors auteur de Dehors les P'tits Lus Flammarion, avril 2005
-René Quéré artiste peintre et céramiste
-Jean Claude Le Mao céramiste
-Ronan Olier Peintre de la Marine né en 1949

Décès

Maison de Perros.
- René Laennec (1781-1826) : médecin et inventeur du stéthoscope
- Jean-Marie Le Bris (1817-1872) : capitaine au long cours, premier aviateur au monde
- Georges Perros (1923-1978) : écrivain
- Anita Conti (1899-1997) : exploratrice et photographe
- Youenn Gwernig (1925-2006) : poète, sculpteur et chanteur auteur-compositeur
- Noël Roquevert (1892-1973) de son vrai nom Noël Bénévent : acteur de cinéma
- Désiré Lucas (né à Plabennec 29Nord) Peintre Décédé à Douarnenez et enterré dans le cimetière de Ploaré (en entrant dans le cimetière sa sépulture est sur la gauche et toujours bien entretenue.
- Yves Coulloc'h (1847-1933): plus vieux travailleur de France (72 ans de travail dans la même usine), décoré de la Légion d'Honneur par Dalimier, ministre du travail, le 11 septembre 1932 à Tréboul.

Y vivent ou y ont vécu


- Jean-Pierre Abraham, écrivain. Abraham a vécu plusieurs années à Douarnenez, alors qu'il travaillait pour le Chasse-marée. L'un de ses livres posthumes, Au plus près (2004), contient plusieurs récits qui se déroulent à Douarnenez ou dans ses environs immédiats.
- Lucien de Vissec a décrit Douarnenez au début du XX siècle dans son roman Les Filets bleus.
- Maurice Boitel, peintre (a peint de nombreux tableaux à Douarnenez au début des années cinquante)
- Maître timonier et unique survivant du naufrage du navire océanographique le Pourquoi pas? 1936.
- Corentin Celton, syndicaliste des hôpitaux de Paris, résistant fusillé par les nazis.
- Nicolas Maître, créateur et fondateur de la marque douarneniste Suxxel Leisurewear.
- Pablo Picasso
- Cesare Battisti
-Paco Rabanne a été élève de l'EPS(Ecole Primaire Supérieure, ancien Lycée) pendant la guerre 39/45, voir une photo dans un livre fait par la FCPE du Lycée Jean Marie LE BRIS
- Jean Toth peintre Voir Google et "les Amis de Jean Toth"
- Antoine Mathieu, entraineur de basket ball

Enseignement

Ecoles

-Écoles maternelles et primaires publiques - Ecole Victor Hugo - Ecole Marie Curie (cycle 3 CE2 CM1 CM2) - Ecole Laënnec - Ecole Francois Guillou - Ecole Paul Langevin - Ecole Jules Verne
-Ecoles privées maternelles et primaires - Ecole les saints Anges - Ecole Sainte Philomène - Ecole Saint Jean
-Collèges et lycées privés et publics - Lycée / collège Jean Marie Le Bris - Lycée / collège Saint Blaise - Lycée technique Sainte Elisabeth

Centre de loisirs

La commune met à la disposition des habitants un centre de loisirs, permettant d'accueillir des enfants de 3 à 12 ans hors des heures scolaires. Cet espace offre des jeux et des loisirs, qui favorisent l'éveil et la créativité des enfants .

Jumelage

-, en 2006

Santé

La ville possède un centre hospitalier , un centre de Thalassothérapie et trois maisons de retraite . La ville regroupe dix-sept médecins généralistes, une cinquantaine de médecins spécialisés et plus d'une soixantaine d'auxiliaires médicaux .

Douarnenez dans l'art

Littérature

-Henri Queffélec : Tempête sur Douarnenez, Éditions mercure de france - 1951

Cinéma

Le film Microclimat de Marie Hélia sorti en 2007, est entièrement tourné dans la ville. De même, la ville fut le théâtre d'un film retraçant les événements de la grève des Penn sardines de 1924 : Pen sardines, 2004 de Marc Rivière .

Musique

La ville a un bagad .

Sport

La commune regroupe une piscine municipale, trois salles de sports, six stades, deux courts de tennis et un centre nautique . De plus, la ville a un club de hand-ball , qui organisent des tournois. Douarnenez possède le meilleur club de Bretagne de Billard Français, le Douarnenez Sport Billard, avec plusieur titres de Champion de France et des dizaines de titres régionaux chaque saison !

Cultes

-Église Catholique, et le Presbytère de Douarnenez, situés rue E. Renan ;
-Église Protestante Baptiste, située rue du Docteur Paugam.

Pour approfondir

Bibliographie

- Douarnenez, histoire d'une ville, Jean-Michel Le Boulanger, Palantines, 2000.
- Flanchec ou l'étrange parcours d'un insoumis, Jean-Michel Le Boulanger, Mémoire de la Ville, 1998.
- Michel Le Nobletz, un missionnaire en Bretagne, Jean-Michel Le Boulanger, Mémoire de la Ville, 2001.
- Quand bringuebalait le train youtar, Serge Duigou, Editions Ressac, Quimper, 1984.

Notes, sources et références

===
Sujets connexes
Abbaye de Marmoutier   Afrique   Anita Conti   Arrondissement de Quimper   Aéroport   Bagad   Bateau   Bob Sinclar   Bretagne   Breton   Canton de Douarnenez   Catholicisme   Cesare Battisti   Chambre de commerce et d'industrie de Quimper Cornouaille   Chasse-marée   Chef-lieu   Christian Gourcuff   Communes du Finistère   Corentin Celton   Cornouaille   Culture   Douarnenez   Finistère   Florent Le Deventec   France   Gare   Garum   Gentilé   Georges Perros   Grégory Le Deventec   Guy Éder de La Fontenelle   Habitation à loyer modéré   Henri Queffélec   Indre-et-Loire   Jean-Marie Le Bris   Jean-Pierre Abraham   Joseph Savina   Kouign amann   Lucien de Vissec   Maison de retraite   Marc'h   Marie Hélia   Marin (profession)   Mars (mois)   Maurice Boitel   Michel Le Nobletz   Microclimat (film)   Musée   Médecin   Nantes   Nation   Nolwenn Korbell   Norvège   Noël Roquevert   Pablo Picasso   Paris   Phare de l'Île Tristan   Piscine   Ploaré   Port de plaisance   Portugal   Pouldavid   Protestantisme   Quimper   Romain Danzé   Ronan Pensec   Sardine   Savoir-faire   Serge Le Dizet   Société nationale des chemins de fer français   Stade   Stéthoscope   Tennis   Thalassothérapie   Tours   Tradition   Tréboul (Finistère)   XXe siècle   Youenn Gwernig   Ys  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^