Carrières-sur-Seine

Infos
Carrières-sur-Seine est une commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France, située à 7 km environ à l'est de Saint-Germain-en-Laye. Les habitants en sont les Carrillons.
Carrières-sur-Seine

Carrières-sur-Seine est une commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France, située à 7 km environ à l'est de Saint-Germain-en-Laye. Les habitants en sont les Carrillons.

Géographie

Carrières-sur-Seine est située au bord de la Seine, à 13 km à l'ouest de la Porte Maillot à Paris, à 7 km à l'est de Saint-Germain en Laye, la sous-préfecture, et à 15 km au nord de Versailles, la préfecture. Les communes limitrophes en sont Houilles au nord, Bezons à l'est, Nanterre au sud-est, Chatou au sud-ouest, Montesson à l'ouest et Sartrouville au nord-nord-ouest. Malgré la présence sur son territoire de trois ponts franchissant la Seine (pont du RER A, pont de la ligne de Saint-Lazare et pont de l'autoroute A14), la ville ne possède pas de pont de circulation ordinaire. Pour franchir la Seine et accéder à La Défense ou Paris, il faut franchir soit le pont de Chatou, vers le sud, où passe la route nationale 186, soit franchir le pont de Bezons où passe la route départementale D392. En conséquence, les axes routiers principaux de la commune, les routes départementales D311 (Bezons - Saint-Germain-en Laye) et D321 (Carrières - Chatou puis Croissy-sur-Seine) sont des axes de desserte locale ramenant vers les axes principaux. Au plan ferroviaire, la commune ne possède pas de gare propre et les plus proches sont la gare de Chatou - Croissy, à Chatou, pour la ligne A du RER et la gare de Houilles - Carrières-sur-Seine, à Houilles, également pour la ligne A du RER et pour la ligne Saint-Lazare du Transilien. Du fait de son relatif isolement, la commune présente, au regard de ses voisines, un faible taux d'urbanisation (env 60% du territoire) et de nombreux espaces ruraux cultivés ou en jachère. Depuis 2006, la ville fait partie de la Communauté de communes de la Boucle de Seine.

Administration

Histoire

Blason : de gueules aux trois têtus de carrier d'or rangés en fasce, soutenus d'ondes d'argent mouvant de la pointe, au chef cousu d'azur chargé d'un clou de la Passion d'argent accosté de deux fleurs de lys aussi d'or Bien que le site soit d'occupation ancienne, le hameau fut officiellement fondé en 1137 par Suger, abbé de Saint-Denis au , pour accroître les terres et les revenus de l'Abbaye. Située sur les flancs de la vallée de la Seine, Carrières-Saint-Denis offrait en effet de bonnes terres d'alluvions, très fertiles, ainsi qu'une pierre calcaire de bonne qualité : le liais. Le hameau pris d'ailleurs le nom de Carrières-Saint-Denis en raison des multiples carrières de calcaire qui y furent exploitées et ce, jusqu'au . Toujours sous la tutelle de l'Abbaye de Saint-Denis, le village gagna cependant en autonomie vis à vis de ses voisines comme Houilles ou Montesson et vit son territoire affirmé par les procès-verbaux de 1479, 1633 et 1728. Carrières-Saint-Denis fut lieu de chasse des rois Henri II et Henri IV, et sous l'Ancien Régime, lieu supposé de résidence de Louise de la Vallière, favorite de Louis XIV, d'après une tradition orale persistante. Un édit de juin 1787 érigea la paroisse de Carrières-Saint-Denis en municipalité et finalement, la loi du 10 juin 1791 prescrivant l'aliénation des biens communaux de l'Église, acheva de séparer le village de l'Abbaye de Saint-Denis. Pour la première fois, Carrières-Saint-Denis prit le nom de Carrières-sur-Seine (elle n'acquit définitivement ce nom qu'au début du ). La commune connut jusqu'aux années 1960 une croissance assez lente de sa population, à l'inverse de Chatou ou de Houilles. La raison principale est qu'elle est située hors des voies d'accès vers Paris, et donc à l'écart des courants principaux d'urbanisation. Si ce retard à l'urbanisation se comble très rapidement aujourd'hui, la ville offre encore en son centre historique une atmosphère campagnarde de vieux village qui en fait un lieu assez unique à petite distance de la capitale.

Culture

Moyen-âge : Il reste une partie de la Grange aux Dîmes, datant du et aujourd'hui classée monument historique, ainsi que quelques maisons troglodytes. Par ailleurs, on découvrit, au milieu du , dans l'église Saint-Jean-Baptiste, un retable sculpté du . Ce retable, unique en son genre par son style (témoignant du passage du roman au gothique, traces de polychromie...), est aujourd'hui conservé au Musée du Louvre à Paris. Ancien Régime : De l'Ancien Régime, ont été conservés la mairie et son parc, lieu supposé de résidence de Mademoiselle de la Vallière. Des recherches approfondies dans de nombreux documents disponibles (registres paroissiaux, notariat, Archives Départementales et Nationales) n'ont cependant pas permis de le confirmer. Le parc, œuvre de Desgoffes, neveu de Le Nôtre, est classé monument historique. Il a cependant été très endommagé par la tempête de décembre 1999. La demeure de la Comtesse de Bussy, guillotinée à la Révolution en 1794, a été divisée en appartements et est assez endommagée. Ell est cependant visible rue de Bezons. et s : Carrières, proche de Chatou et Bougival, hauts-lieux de l'impressionnisme, a également inspiré les peintres : Claude Monet y a peint Carrières-Saint-Denis en 1872, Maurice de Vlaminck Le Village en 1905 et André Derain en fit un de ses sujets de prédilection. De même, le peintre cubiste Georges Braque peignit un Paysage de Carrières-Saint-Denis en 1909. Le peintre Claude-Max Lochu (1951-) vit depuis 2002 à Carrières-sur-Seine où il a installé son atelier.

Économie

Ressources agricoles de culture maraîchère. Quelques entreprises ont installé leurs sièges sociaux aux abords de Montesson.

Sports

La ville possède une équipe de rugby, le Rugby Olympique Club de Houilles Carrières-sur-Seine

Voir aussi

===
Sujets connexes
André Derain   Arrondissement de Saint-Germain-en-Laye   Autoroute française A14   Bezons   Canton de Houilles   Carrières-sur-Seine   Chatou   Claude-Max Lochu   Claude Monet   Communes des Yvelines   Gare de Chatou - Croissy   Gare de Houilles - Carrières-sur-Seine   Gentilé   Georges Braque   Henri II de France   Henri IV de France   Houilles   La Défense   Ligne A du RER d'Île-de-France   Louis XIV de France   Mars (mois)   Maurice de Vlaminck   Montesson   Monument historique (France)   Musée du Louvre   Nanterre   Paris   Route nationale 186   Rugby   Réseau express régional d'Île-de-France   Saint-Germain-en-Laye   Sartrouville   Seine   Suger de Saint-Denis   Transilien Paris Saint-Lazare   Troglodyte   Union pour un mouvement populaire   Versailles   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^