Orcades

Infos
Les Orcades (Orkney Islands en anglais) sont un archipel situés au nord de l'Écosse. Cet archipel compte 67 îles légèrement vallonnées, dont 16 seulement sont habitées. Les quelques 20 000 orcadiens vivent pour la plupart sur l'île principale, Mainland, dans les villes de Kirkwall et Stromness.
Orcades

Les Orcades (Orkney Islands en anglais) sont un archipel situés au nord de l'Écosse. Cet archipel compte 67 îles légèrement vallonnées, dont 16 seulement sont habitées. Les quelques 20 000 orcadiens vivent pour la plupart sur l'île principale, Mainland, dans les villes de Kirkwall et Stromness.

Géographie

Les Orcades vue depuis le Pentland Firth.Le Pentland Firth est le détroit qui sépare les Orcades du continent écossais. La distance est de 11 km entre Brough Ness, sur l'île de South Ronaldsay, et Duncansby Head, dans le comté de Caithness. Les Orcades s'étendent entre 58° 41' et 59° 24' de latitude nord, et 2° 22' et 3° 26' de longitude ouest ; elles s'étalent sur 80 km du nord-est au sud-ouest, sur 47 km de l'est à l'ouest, et couvrent une superficie de 973 km². Excepté sur les côtes occidentales des îles principales, qui offrent des paysages aux falaises découpées remarquables à la fois pour leur beauté et leur couleur, le groupe d'îles présente peu de reliefs et offre un aspect nu. L'île la plus vallonnée est Hoy : le point culminant des Orcades, Ward Hill, s'y trouve. Les seules autres îles comportant des sommets importants sont Mainland, avec Ward Hill (268 m) et Rousay avec Wideford Hill. La plupart des îles possèdent des lochs (lacs) ; le Loch of Harray et le Loch of Stennes sur Mainland atteignent des proportions appréciables. Les rivières sont principalement des torrents provenant des hauteurs. Excepté sur la côte ouest de Mainland, Hoy et Housay, le littoral des îles est très découpé et les îles elles-mêmes sont séparées l'une de l'autre par des détroits généralement appelés sounds ou firths, bien que des dénominations particulières soient également utilisées : Bring Deeps pour le bras de mer au nord-est de Hoy, Scapa Flow pour la baie au sud de Mainland ou le Fall of Warness au sud-ouest d'Eday. Le nom même des îles indique leur nature ; la terminaison a ou ay dérive du ey scandinave signifiant île, terminaison apparente dans les noms Pomona (nom ancien de Mainland) et Hoy. Les îlots sont habituellement appelés holms et les rochers isolés skerries. Les courants de marée, ou roost comme le sont appelés certains localement d'après un mot islandais, sont violents au large de la plupart des îles et des tourbillons, parfois assez puissants pour mettre en danger un petit bateau, apparaissent fréquemment. Le charme des Orcades ne réside pas autant dans leurs caractéristiques physiques ordinaires que dans les magnifiques effets atmosphériques qu'on y rencontre, extraordinaires jeux d'ombre et de lumière et couleurs riches des falaises et de la mer. Les îles Orcades sont connues pour leur absence d'arbres, partiellement expliquée par l'abondance de vent (bien que le climat en général soit tempéré). La formation de tourbe prouve que les arbres n'ont pas toujours été absents, et on pense qu'une déforestation délibérée a eu lieu à une période antérieure au Néolithique, l'usage de la pierre dans des sites tels que Skara Brae attestant du manque de bois pour les constructions. La plupart des terres sont occupées par des fermes et l'agriculture est de loin le secteur le plus important de l'économie avec la pêche, qui constitue également une occupation majeure. Les Orcades exportent de la viande de bœuf, du fromage, du whisky, de la bière, du poisson et des fruits de mer.

Climat

Bien que situées par 59° de latitude Nord, les Orcades bénéficient des effets du Gulf Stream qui adoucit ce climat humide : le thermomètre ne descend guère au-dessous de 5° en hiver et ne monte qu'à 20° en été. La température moyenne annuelle est de 8°. Les mois d'hiver sont janvier, février et mars, ce dernier étant le plus froid. Le printemps ne commence jamais avant avril, et c'est seulement à la mi-juin que les températures deviennent agréables. Septembre est souvent le mois le plus agréable et, fin octobre ou début novembre, le peedie summer ou petit été, période de temps plus doux, peut avoir lieu. Par contre, le vent qui souffle à force 3 l'été, peut atteindre force 8 l'hiver, avec des rafales dépassant les 90 km/h. L'été, les journées sont longues (18 h en juin), l'hiver plutôt courtes avec 6 h de jour. Le soleil se lève à 3 h et se couche à 21 h 25 au cours du jour le plus long de l'année, alors qu'il se lève à 9 h 10 et se couche à 15 h 17 pour le jour le plus court. La moyenne annuelle des précipitations varie entre 850 mm et 940 mm. Des brouillards apparaissent pendant l'été et le début de l'automne, et des tempêtes importantes ont lieu quatre ou cinq fois dans l'année, au cours desquelles on entend les vagues de l'Atlantique s'écraser sur les côtes à 30 km à la ronde.

Histoire

Quatre mille ans avant Jésus-Christ, des Pictes quittent les Highlands et traversent le Pentland Firth pour s'installer aux Orcades alors inhabitées. De ces premiers occupants, les îles conservent de nombreux témoignages : habitations, structures souterraines (earth-houses), tumuli et cairns, brochs et cercles de mégalithes. Occupées par les Vikings ou IXe siècle les îles sont dirigées par un Jarl, qui règne également sur les Shetland. Une saga, la Orkneyinga saga, retrace l'histoire des Jarls des Orcades. Les îles sont ensuite dirigées par des "Jarls" ou "Comtes" d'origine écossaise issus des familles d'Atholl, d'Angus et enfin de Strathearn. Passées sous domination danoise avec la Norvège, les Orcades, ainsi que les Shetland, sont enfin cédées à l'Écosse en 1469 : elles font partie de la dot de Marguerite de Danemark qui épouse le roi Jacques III d'Écosse. Le montant de la dote était fixé à 60 000 florins dont les Orcades données en gage à concurrence de 50 000 florins. Le roi Christian Ier de Danemark père de la mariée n'ayant réuni lors du mariage que 2 000 florins, il ajouta les Shetlands pour couvrir les 8 000 florins impayés. Jamais l'argent ne fut versé d'où l'annexion des îles par l'Écosse en 1471.

Patrimoine

A Kirkwall, ville principale de Mainland :
- la cathédrale Saint-Magnus,
- le palais épiscopal (Bishop’s Palace),
- le palais comtal (Earl’s Palace),
- le musée de Tankerness House. Autres sites remarquables de Mainland :
- Skara Brae (sur la côte ouest), le site préhistorique le plus extraordinaire des Orcades,
- le cercle de pierres de Brodgar (Ring of Brodgar),
- le tumulus de Maes Howe,
- les pierres levées de Stenness (Stenness Standing Stones),
- Skaill House (près de Skara Brae), demeure seigneuriale du ,
- le Broch of Gurness,
- le mémorial de Lord Kitchener,
- le cairn de Cuween Hill (sur la côte nord),
- la Tombe de l'Aigle (près de Burwick, sur la côte sud).
- les colonies d’oiseaux marins sur les falaises de la pointe de Marwick Head,
- la distillerie Highland Park, la plus septentrionale d’Écosse.
- la baie et site historique de Scapa Flow

Langue

La langue parlée dans ces îles est restée le vieux norrois (langue dérivée du scandinave ancien) jusque vers 1750, avant d'être remplacée par l'anglais. Cet héritage scandinave reste très marqué aujourd'hui encore, aux Orcades comme aux Shetland.

Voir aussi

- Îles Britanniques
- Shetland

Sources

- La Saga des Orcadiens, traduite par Jean Renaud, Éditions AUBIER, 1990 ISBN 2-7007-1642-6.
- br:Inizi Orc'h ca:Illes Òrcades cs:Orkneje da:Orkneyøerne de:Orkney en:Orkney eo:Orkadoj es:Orcadas et:Orkney saared eu:Orkada uharteak fi:Orkneysaaret fo:Orknoyggjar gd:Àrcaibh gl:Órcadas he:אורקני hu:Orkney-szigetek is:Orkneyjar it:Isole Orcadi ja:オークニー諸島 ko:오크니 제도 lt:Orknio salos nl:Orkney-eilanden nn:Orknøyane no:Orknøyene pl:Orkady pt:Órcades ro:Orkney ru:Оркнейские острова sco:Orkney Islands sh:Orkneyski otoci simple:Orkney Islands sv:Orkneyöarna tr:Orkney Adaları uk:Оркнейські острови zh:奥克尼群岛
Sujets connexes
Anglais   Angus (Écosse)   Archipel   Atholl   Caithness   Christian Ier de Danemark   Gulf Stream   Highland Park   Highlands   Hoy   Hoy (Écosse)   Jacques III d'Écosse   Jarl   Kirkwall   Mainland (Orcades)   Mer du Nord   Néolithique   Océan Atlantique   Orkneyinga saga   Pictes   Rousay   Scapa Flow   Shetland   Skara Brae   Stenness Standing Stones   Stromness   Superficie   Tankerness House   Vieux norrois  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^