Giovanni Pierluigi da Palestrina

Infos
Giovanni Pierluigi da Palestrina Giovanni Pierluigi da Palestrina (né à Palestrina (Praeneste) près de Rome, 1525 ou 1526 - mort le 2 février 1594 à Rome) est un compositeur italien. Il est le représentant de la Renaissance le plus connu des compositeurs musicaux catholiques. Palestrina a eu un énorme impact sur le développement de la musique religieuse catholique, et ses travaux peuvent être interprétés comme un résumé de la polyphonie de la Renaissance.
Giovanni Pierluigi da Palestrina

Giovanni Pierluigi da Palestrina Giovanni Pierluigi da Palestrina (né à Palestrina (Praeneste) près de Rome, 1525 ou 1526 - mort le 2 février 1594 à Rome) est un compositeur italien. Il est le représentant de la Renaissance le plus connu des compositeurs musicaux catholiques. Palestrina a eu un énorme impact sur le développement de la musique religieuse catholique, et ses travaux peuvent être interprétés comme un résumé de la polyphonie de la Renaissance.

Biographie

Palestrina est le nom de sa ville natale, près de Rome, qu'il prendra comme patronyme. Giovanni Pierluigi da Palestrina a passé la plus grande partie de sa vie à Rome. Des documents dans lesquels il est répertorié en tant que choriste à Sainte-Marie-Majeure laissent penser qu'il a visité pour la première fois la Ville Éternelle en 1537. Il fit ses études avec Robin Mallapert et Firmin Lebel (Il y a une rumeur qui dit que Claude Goudimel a enseigné à Palestrina. La rumeur date du XIX siècle mais d'après des études récentes, Goudimel n'a jamais été à Rome). En 1544-1551, Palestrina a été organiste de l'église principale de sa ville natale, et dans sa dernière année devint maestro di cappella à l'église basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome. En 1550, l'évêque de sa ville est élu pape sous le nom de Jules III et l'invite à le suivre au Saint-Siège, impressionné par ses premières compositions, un livre de messes : il est nommé directeur de musique de la basilique Saint-Pierre de Rome. On note que c'est le premier livre de messes par un compositeur italien de souche, la plupart des compositeurs de musique sacrée en Italie à cette époque venant des Pays-Bas, de France ou d'Espagne. En fait, son livre de messes est inspiré d'un livre de messes de Morales, et les gravures de la couverture sont presque les mêmes que celles sur le livre du musicien espagnol. L'un des successeurs du pape Paul III, Paul IV, exige la démission de tous les chanteurs ayant été mariés ou ayant écrit des œuvres profanes (madrigaux), ce qui est le cas de Palestrina. Il quitte donc le Vatican et prend successivement la direction musicale de Saint-Paul-de-Latran, puis de Sainte-Marie-Majeure. En 1571 il retourne à Saint-Pierre de Rome et y reste pour jusqu'à la fin de sa vie. Les années 1570 sont difficiles au niveau personnel : il perd son frère, ses deux fils, et sa femme à cause de la peste (respectivement en 1572, 1575 et 1580). Il prend alors la décision à ce moment de devenir prêtre, mais préfère se marier à nouveau, et cette fois à une riche veuve, ce qui lui permet une certaine indépendance financière (il n'était pas très bien payé en tant que maître de chapelle). Il peut ainsi composer à profusion jusqu'à sa mort, à l'âge de 68 ans ; il est alors reconnu par tous les musiciens de son temps. Victor Hugo le considèrera comme le père de toute la musique chrétienne. Il est inhumé à Saint-Pierre en 1594.

Principales œuvres

-104 messes
-375 motets dont les déchirants Impropères du vendredi Saint peut-être sa plus belle œuvre.
-Magnificat, Lamentations de Jérémie
-42 madrigaux spirituels
-91 madrigaux profanes ==
Sujets connexes
Basilique Saint-Pierre   Basilique Sainte-Marie-Majeure   Chanteur   Claude Goudimel   Compositeur   Cristobal de Morales   Italie   Jules III   Madrigal   Magnificat   Messe   Motet   Musicien   Musique profane   Palestrina (Italie)   Paul IV   Peste   Polyphonie   Renaissance (période historique)   Rome   Vatican   Victor Hugo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^