Progestérone

Infos
La progestérone est une hormone stéroïde principalement sécrétée par le corps jaune des ovaires et impliquée dans le cycle menstruel féminin, la grossesse (progestagène : supporte la gestation) et l'embryogenèse des humains et d'autres espèces. Dans le cycle ovarien, la progestérone inhibe les contractions rythmiques de la musculature utérine et crée un silence utérin sans lequel toute gestation serait impossible
Progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde principalement sécrétée par le corps jaune des ovaires et impliquée dans le cycle menstruel féminin, la grossesse (progestagène : supporte la gestation) et l'embryogenèse des humains et d'autres espèces. Dans le cycle ovarien, la progestérone inhibe les contractions rythmiques de la musculature utérine et crée un silence utérin sans lequel toute gestation serait impossible

Chimie

Formule chimique de la progestérone La progestérone est synthétisée à partir du cholestérol sous l'action de l'hormone lutéinisante (LH). Cette hormone peut ensuite être convertie en testostérone puis en estradiol par les cellules de la thèque qui entourent le follicule ovarien.

Rôle dans le cycle menstruel de la femme

La concentration de progestérone varie pendant le cycle menstruel. La progestérone est secrétée en plus forte quantité à partir du 14e jour du cycle par les cellules de la granulosa du corps jaune. Elle permet le maintien et la densification de la muqueuse utérine, le développement de la vascularisation de l'endomètre, et l'apparition de glandes utérines responsables de l'aspect dentellé de la paroi utérine. S'il n'y a pas fécondation, la concentration de progestérone revient à un niveau normal. En cas de fécondation, l'hormone HCG (hormone gonadotrophine chorionique), produite par l'œuf, prend le relais jusqu'à ce que le placenta puisse lui-même synthétiser de la progestérone. En effet, l'hormone HCG est un agoniste de la progestérone, elle agit donc sur les mêmes récepteurs et possède la même fonction. Par ailleurs, la progestérone effectue un rétro-contrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire lors de la phase lutéale, phase qui suit l'ovulation et qui constitue les 14 derniers jours du cycle. L'action de la progestérone sur l'épaississement de la muqueuse utérine est exploitée dans la pilule contraceptive : on peut ainsi empêcher la fécondation en rendant la glaire cervicale dense, ce qui interdit le passage des spermatozoïdes. L'action de la progestérone peut aussi être empêchée par un antagoniste tel que la RU 486, qui inhibe les fonctions biologiques du récepteur de la progestérone, empêchant le maintien de la muqueuse utérine pendant la nidation, provoquant des régles anticipées. Cela provoque l'élimination de l'embryon.

Hormones apparentées

- Cholestérol
- Testostérone
- Estradiol
- Hormone lutéinisante
- RU 486 (antagoniste)
- Gonadotrophine chorionique (agoniste)
- Progestatif

Lien externe

Catégorie:Progestagène de:Progesteron en:Progesterone es:Progesterona fi:Keltarauhashormoni he:פרוגסטרון it:Progesterone ja:プロゲステロン lt:Progesteronas nl:Progesteron no:Progesteron pl:Progesteron pt:Progesterona sv:Progesteron tr:Projesteron zh:黃體素
Sujets connexes
Antagoniste des récepteurs   Cholestérol   Corps jaune   Cycle menstruel   Embryogenèse   Estradiol   Femme   Follicule ovarien   Fécondation   Gestation   Gonadotrophine chorionique   Grossesse   Hormone lutéinisante   Hormone stéroïde   Muqueuse utérine   Nidation   Ovaire (anatomie)   Placenta   Progestagène   Progestatif   Récepteur de la progestérone   Spermatozoïde   Testostérone  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^