Les Liaisons dangereuses

Infos
Illustration de la lettre X des Liaisons Dangereuses, 1796 Les Liaisons dangereuses est un roman épistolaire, écrit par Pierre Choderlos de Laclos en 1782 et narrant le duel pervers et libertin de deux membres de la noblesse française du . Cette œuvre littéraire majeure du est considérée comme un chef d’œuvre de la littérature classique française.
Les Liaisons dangereuses

Illustration de la lettre X des Liaisons Dangereuses, 1796 Les Liaisons dangereuses est un roman épistolaire, écrit par Pierre Choderlos de Laclos en 1782 et narrant le duel pervers et libertin de deux membres de la noblesse française du . Cette œuvre littéraire majeure du est considérée comme un chef d’œuvre de la littérature classique française.

Présentation générale

Illustration de la lettre XLIV des Liaisons Dangereuses, 1796 La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, qui furent amants par le passé, se jouent de la société pudibonde et privilégiée dans laquelle ils vivent. Se livrant à la débauche, ils ne cessent, tout au long du livre, de se narrer leurs exploits au travers des lettres qu’ils s’envoient et qui constituent le corps de l’intrigue. Mais, pour rivaux qu’ils soient, ils n’en sont pas pour autant à égalité. Le vicomte de Valmont est un homme et, à ce titre, il peut être le libertin flamboyant qu’il est, au grand jour et sans retenue. Les lettres qu’il écrit à la marquise de Merteuil ne sont que le récit de ses aventures. Il n’en va pas de même pour cette dernière. Si elle se doit de rivaliser avec le vicomte sur le terrain des aventures d’alcôve, la marquise de Merteuil, de plus, est contrainte à la dissimulation. Son statut social (elle est marquise), matrimonial (elle est veuve) et son sexe (elle est une femme dans un monde dominé par les hommes) l’obligent à la duplicité et au machiavélisme. Si le vicomte use aussi de ces armes, ce n’est que pour séduire puis pour perdre, en les déshonorant, les femmes dont il fait la conquête. Il ne fait que courir sur une pente naturelle qui ne transgresse que la morale de son époque. Pour être son égale, la marquise de Merteuil doit, en plus, réussir à s’extraire du rôle qui lui est dévolu. Toute la force du roman réside dans la double narration de ces deux intrigues entremêlées. Le récit de leurs aventures libertines respectives, de leurs stratégies et de leurs péripéties mais aussi le combat qu’ils se livrent l’un contre l’autre. Un combat qui apparaîtra tout d’abord comme un jeu de séduction pour ensuite se transformer en rivalité destructrice. Au final, les deux combattants se prendront mutuellement ce qu’ils ont de plus précieux. Le vicomte mourra en duel après avoir succombé à l’amour de madame de Tourvel dont il aura pourtant causé la perte. Le brillant libertin agonisera en amoureux désespéré d’avoir détruit celle qu’il aimait. La marquise de Merteuil perdra la réputation, que toute sa vie elle s’était attachée à préserver, et sa féminité qu’une petite vérole flétrira en la défigurant.

Interactions entre personnages principaux

Illustration de la lettre XCVI des Liaisons Dangereuses, 1796 Les personnages sont divisés en deux groupes : les libertins et leurs victimes

La marquise de Merteuil

La marquise de Merteuil est une libertine accomplie qui a passé sa vie à se jouer des hommes tout en préservant son honneur sous des apparences de vertu. Elle décide, pour se venger de Gercourt, de faire de Cécile de Volanges sa pupille en lui donnant une contre-éducation libertine. Au fil des lettres, nous découvrons en Merteuil un personnage complexe qui a très vite décidé de "venger son sexe". Ses aventures amoureuses deviennent alors des conquêtes dont elle dispose à sa guise. Mariée jeune et veuve très rapidement, elle jouit d’une fortune importante. Par le passé, elle a été l’amante de Valmont et le roman nous apprendra qu’elle a été la seule femme capable de lui tenir tête. Au début du roman, elle entretient une liaison avec un Chevalier mais trouve rapidement le moyen de s’en débarrasser pour se consacrer à Danceny. Son art de la dissimulation lui permet d’être perçue comme une femme vertueuse et elle devient alors la confidente de ses propres victimes, comme l’illustre l’exemple de Cécile de Volanges. Elle parvient même à manipuler Valmont en le forçant à quitter la seule femme qu’il ait jamais aimée, la présidente de Tourvel. À la fin du roman, toutes ses machinations sont découvertes et, défigurée par la petite vérole, elle s’exile en Hollande.

Cécile de Volanges

Sortie du couvent pour épouser quelqu’un qu’elle ne connaît pas (Gercourt), elle vit chez sa mère, Madame de Volanges. Elle s’ennuie et écrit à son amie restée au couvent : Sophie Carnay. Elle adore la marquise de Merteuil, cette dernière vient souvent à la maison en compagnie du Chevalier Danceny dont Cécile tombe amoureuse. Sous les conseils de la marquise, elle lui avoue son amour, mais est au désespoir face à son avenir avec Gercourt dont la marquise lui a fait un horrible portrait : la marquise est hypocrite et influence énormément Cécile. Elle écrit toutefois à Danceny pour lui dire qu’elle n’a pas le choix, elle doit l’oublier même si c’est très malheureux. Surprise, un peu plus tard, (sous l’influence de la marquise mais sans le savoir), elle refait des promesses d’amour à Danceny. Lorsque sa mère découvre cet amour secret, elle va chercher de la consolation auprès de la marquise ! (c’est cette dernière qui l’a trahie, mais elle ne le sait pas). Elle donne la clé de sa chambre au vicomte pour qu’il puisse jouer les intermédiaires et transmettre les lettres, mais ce dernier entre la nuit et la contraint à coucher avec lui. Elle ne sait pas où elle en est et s’en réfère à la marquise. La marquise, dans sa réponse, la manipule en l’encourageant à penser qu’elle tirera avantage de sa liaison avec Valmont sans compromettre ses sentiments pour Danceny. Elle lui suggère de se réconcilier avec lui et l’éloigne de sa mère (la marquise veut être la seule confidente). La marquise avoue plus tard au vicomte que le prochain sur sa liste n’est ni plus ni moins que Danceny ! Ce dernier dans une lettre à la marquise laisse clairement apercevoir son amour ! Elle est un personnage niais, comme le prouve sa première lettre à Sophie: elle est heureuse car elle a un secrétaire qu’elle peut fermer à clé, et elle confond un cordonnier avec son époux. Sa niaiserie conduit à bien le plan de Merteuil, car elle permet à Valmont de la "former".

Madame de Volanges

Est en train d’arranger le mariage de sa fille, entretient des relations avec la marquise de Merteuil (elle veut qu’elle assiste au mariage) ainsi qu’avec la présidente de Tourvel qu’elle met en garde contre le vicomte de Valmont : séducteur et libertin. Elle apprend l’amour entre sa fille et Danceny, et exige de ce dernier qu’il lui rende les lettres de sa fille : elle veut mettre un terme à leur relation. Cet amour, elle l’a appris par la marquise, et c’est auprès d’elle qu’elle cherche consolation ! Cécile, après avoir été embrassée par le vicomte avait une mine épouvantable, Madame de Volanges a cru que c’était à cause de son éloignement de l’homme qu’elle aime, et elle pense donc annuler le mariage avec Gercourt pour lui préférer Danceny, elle écrit ses tourments à la marquise qui lui conseille de maintenir le mariage avec Gercourt.

Le vicomte de Valmont

Illustration de la lettre LXXI des Liaisons Dangereuses, 1796 Le vicomte de Valmont agit hypocritement et met en place toute une stratégie pour séduire la présidente de Tourvel : on le découvre vite libertin. Ses relations avec la marquise de Merteuil ne sont pas très explicites : ils étaient ensemble il y a quelques années et, bien que désirant la présidente, il fait des avances à la marquise (celle-ci est avec un chevalier). Ils en viennent à un pacte : s’il arrive à conquérir la Présidente de Tourvel, alors il pourra posséder la marquise qui trompera alors son chevalier. Au début du livre, la marquise explique qu’elle désire se venger de Gercourt, et c’est pourquoi elle essaie d’engager le vicomte à séduire Cécile : mais il est trop occupé avec la présidente. Son amour étant refoulé, il essaie encore de retourner les choses et conçoit comme une preuve d’amour le fait qu’elle l’autorise encore à lui écrire contre son départ. Il découvre que Madame de Volanges médisait sur son compte auprès de la présidente et, dès lors, pour s’en venger il accepte l’ancienne mission que lui confiait la marquise : il va sur Paris pour débaucher sa fille : il veut séduire Cécile. En revenant vers Paris, il séduit une femme (Émilie). Il est chargé par la marquise de « s’emparer » de Danceny comme elle s’est emparée de Cécile. Il va ensuite être chargé par la marquise de jouer les intermédiaires entre Cécile et le chevalier Danceny après que la mère de Cécile a découvert la relation unissant sa fille au chevalier. Il reçoit la clé de la chambre de Cécile, s’introduit un soir dans sa chambre et passe la nuit avec elle...

La présidente de Tourvel

Elle affirme tout le bien qu’elle pense du vicomte à Madame de Volanges, mais dès que le vicomte lui fait sa déclaration, elle change de discours et dit « puisque vous insistez, Madame de Volanges, oui je vais l’éloigner » (elle ne dit pas à cette dernière la déclaration d’amour du vicomte). Dès qu’elle reçoit la déclaration d’amour elle ignore le vicomte, essaie de ne pas recevoir ses lettres, toutefois elle accepte qu’il lui écrive quand il sera parti et quand le vicomte fouillera chez elle il trouvera des larmes sur ses lettres. Elle lui demande quand même de partir. Elle dit une fois ou l’autre ceci est ma dernière lettre, mais écrit à nouveau par la suite. Elle dit aussi notamment « Je dois être heureuse » (Elle parle de son mari), on ne la sent pas insensible au vicomte mais tente de s’en protéger. S’ensuit toute une série de lettres où elle le conjure d’arrêter de lui écrire, de l’oublier, etc. Un soir pourtant, elle craque, lui avoue son amour, mais prend la fuite ! Apprenant toutefois le soi-disant mauvais état de santé du vicomte, elle s’en inquiète. Elle va alors succomber à son amour pour Valmont et entretenir une liaison avec lui. Ce dernier, pour satisfaire la marquise de Merteuil, va quitter la présidente de Tourvel. Désespérée, Tourvel se retire dans un couvent où elle devient folle et meurt en apprenant la fin tragique de Valmont. La présidente de Tourvel est un personnage déchiré entre ses convictions puritaines et ses sentiments pour le Vicomte. Sa résistance durant tout le roman montre la puissance de ses idées, mais son amour trop puissant la bat et elle tombe dans ses bras prête à se donner à lui (avec fougue).

Adaptations cinématographiques

- 1960 : Les Liaisons dangereuses, film réalisé par Roger Vadim, avec notamment Jeanne Moreau (Madame de Merteuil), Gérard Philipe (Valmont) et Annette Vadim (Madame de Tourvel) ;
- 1988 : Les Liaisons dangereuses (Dangerous Liaisons), film réalisé par Stephen Frears, avec notamment Glenn Close (Madame de Merteuil), John Malkovich (Valmont) et Michelle Pfeiffer (Madame de Tourvel) ainsi que Uma Thurman (Cécile de Volanges) et Keanu Reeves dans le rôle du Chevalier Danceny
- 1989 : Valmont, film réalisé par Milos Forman, avec notamment Colin Firth (Valmont), Annette Bening (Madame de Merteuil) et Meg Tilly (Madame de Tourvel) ;
- 1999 : Sexe Intentions (titre original anglais: Cruel Intentions), film de Roger Kumble, transposition modernisée à Manhattan, avec Ryan Phillippe (Sebastian Valmont), Sarah Michelle Gellar (Kathryn Merteuil) et Reese Witherspoon (Annette Hargrove).
- 2003 : Untold Scandal, film réalisé par E J-yong et transposé dans le contexte historique sud-coréen, avec notamment Bae Yong-jun et Lee Mi-suk ;

Adaptations télévisuelles

-1980 : Les Liaisons dangereuses, téléfilm réalisé par Claude Barma, avec notamment Claude Degliame (Madame de Merteuil), Jean-Pierre Bouvier (Valmont) et Maïa Simon (Madame de Tourvel) ;
-2003 : Les Liaisons dangereuses, feuilleton télévisé réalisé par Josée Dayan, avec notamment Catherine Deneuve (Madame de Merteuil), Rupert Everett (Valmont), Nastassja Kinski (Madame de Tourvel) Cyrille Thouvenin, (Hugo/Ludovic), Danielle Darrieux et Leelee Sobieski ==
Sujets connexes
Annette Bening   Bae Yong-jun   Catherine Deneuve   Claude Barma   Colin Firth   Cyrille Thouvenin   Danielle Darrieux   Glenn Close   Gérard Philipe   Jean-Pierre Bouvier   Jeanne Moreau   John Malkovich   Josée Dayan   Keanu Reeves   Leelee Sobieski   Les Liaisons dangereuses (feuilleton télévisé, 2003)   Les Liaisons dangereuses (film, 1959)   Les Liaisons dangereuses (film, 1988)   Marquise de Merteuil   Maïa Simon   Meg Tilly   Michelle Pfeiffer   Nastassja Kinski   Pierre Choderlos de Laclos   Reese Witherspoon   Roger Kumble   Roger Vadim   Roman épistolaire   Rupert Everett   Ryan Phillippe   Sarah Michelle Gellar   Stephen Frears   Uma Thurman   Untold Scandal   Valmont (film)   Vicomte de Valmont  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^