Larceveau-Arros-Cibits

Infos
Commerce d'alimentation au centre de Larceveau Larceveau-Arros-Cibits est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine. Son nom basque est Larzabale-Arroze-Zibitze.
Larceveau-Arros-Cibits

Commerce d'alimentation au centre de Larceveau Larceveau-Arros-Cibits est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine. Son nom basque est Larzabale-Arroze-Zibitze.

Géographie

La commune fait partie du pays d'Ostabarret. Les terres de la commune sont arrosées par la Bidouze, affluent de l'Adour.

Communes limitrophes

- Lantabat au nord
- Ostabat-Asme au nord-est
- Juxue à l'est
- Ainhice-Mongelos à l'ouest
- Bunus au sud-est
- Gamarthe au sud-ouest
- Ibarrolle au sud

Histoire

Administration

Démographie

Le recensementRecensements cités par , page 25. Le même ouvrage de Manex Goyhenetche indique (page 284) qu'il faut compter une moyenne démographique de 5.5 par feu. à caractère fiscal de 1412-1413, réalisé sur ordre de Charles III de NavarreTranscrit et publié par Ricardo Cierbide, Censos de población de la Baja Navarra, Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 1993, comparé à celui de 1551 des hommes et des armes qui sont dans le présent royaume de Navarre d'en deça les portsArchives départementales des Pyrénées-Atlantiques, E 575, transcrit par Louis Baratchart dans Les amis de la vieille Navarre, janvier 1995, pages 44-54, révèle une démographie en forte croissance. Le premier indique à Arros la présence de 5 feux, le second de 14 feux. De même Larceveau comptait 43 feux pour le premier recensement (et Cibits 9) et 72 en 1551 (et Cibits 29).

Culture et Patrimoine

Le Pèlerinage de Compostelle

Sur la Via Podiensis du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. On vient d'Ostabat, la prochaine commune est Saint-Jean-le-Vieux, l’église de Sainte Marie-Madeleine de la Recluse ou de Betbéder.

Le hameau d'Utziat ou Utxiat

Il se compose de quelques maisons, héritières des maisons des donats du prieuré-hôpital Sainte-Madeleine. La route a scindé la formation hospitalière à l'ouest, la maison prieurale contre laquelle s'adossait l'église romane, le cimetière désaffecté et les ruines du moulin ; à l'est, les quatre dernières maisons des donats relevés de leurs vœux à la suppression de l’hôpital en 1784. Il hébergea dès 1199 les pèlerins et aussi les réunions (juntas) des États de Navarre. Il comptait en 1343, 23 personnes dont sept sœurs et trois femmes de donats. Le chapitre élisait trois frères donats : un hospitalier, un fabricien (réparateur) et un clavier (trésorier). Il répartissait pour l'année la nourriture entre la communauté, les domestiques et les pauvres. Ces « Donats » étaient souvent les chevilles ouvrières des institutions charitables. Ils étaient des laïcs qui se « donnaient » au Christ par des vœux mineurs : pauvreté, obéissance, chasteté uniquement en cas de veuvage.

Notes

Lien interne

Communes des Pyrénées-Atlantiques ==
Sujets connexes
Adour   Ainhice-Mongelos   Aquitaine   Arrondissement de Bayonne   Basque   Bidouze   Bunus   Canton d'Iholdy   Charles III de Navarre   Communauté de communes d'Iholdi-Ostibarre   Communes des Pyrénées-Atlantiques   France   Gamarthe   Ibarrolle   Juxue   Lantabat   Ostabarret   Ostabat-Asme   Pyrénées-Atlantiques   Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle   Saint-Jean-le-Vieux (Pyrénées-Atlantiques)   Via Podiensis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^