Albert Frère

Infos
Le baron Albert Frère (4 février 1926 à Fontaine-l'Évêque en Belgique) est un homme d'affaires et milliardaire belge. Il est marié et père de 3 enfants.
Albert Frère

Le baron Albert Frère (4 février 1926 à Fontaine-l'Évêque en Belgique) est un homme d'affaires et milliardaire belge. Il est marié et père de 3 enfants.

Biographie

Parti de rien, sans diplôme (la légende veut qu'il ait commencé à vendre des clous), Albert Frère fit, dès l'âge de 30 ans, l'acquisition d'entreprises actives dans la sidérurgie wallonne, en particulier dans la région de Charleroi. Dès la fin des années 1940, il construit les bases de sa fortune sur le commerce de l’acier, puis sur la sidérurgie et particulièrement CARLAM. Notamment, Albert Frère vendit de l'acier dans les pays communistes apres la guerre de Corée, profitant des prix élevés et de la pénurie, selon son biographe José-Alain Fralon. Lorsque s'est annoncée dès la fin des années 1970 la crise de l'acier, il vendit ses entreprises sidérurgiques à l'État belge (voir notamment John Cockerill). Après l’acier, il réinvestit alors le capital libéré en s'intéressant à la banque, l’assurance, l’énergie, les médias... Il crée en 1981, avec l'aide du financier canadien Paul Desmarais, le holding suisse Pargesa, profitant du chaos crée par les nationalisations du Gouvernement socialiste de Pierre Mauroy. Albert Frère achète en 1982 le Groupe Bruxelles Lambert (GBL). GBL est en 2005 détenteur de participations dans Bertelsmann (à hauteur de 25, 1 %) qu'il va vendre le premier juillet 2006 pour 4, 5 milliards d'euros, la compagnie pétrolière Total (à hauteur de 3, 6 %), le groupe financier et industriel Suez (à hauteur de 7, 2 % ; 8, 3% en 2006), le groupe de materiaux Imérys (à hauteur de 26, 4 %) et le cimentier Lafarge (15%), dans lequel sa participation monte sensiblement depuis la fin de 2005. Entre 1986 et l'été 2004, il a pris, via sa société CNP, le contrôle des éditions Dupuis, depuis revendues au groupe MediaParticipation. En 2007, la fortune d'Albert Frère était estimée à 3.1 milliard d'euros. Frère est le seul Belge (et donc le seul Wallon) présent dans la liste des personnalités les plus riches du monde, établie par le magazine Forbes. Fin 2005, il rachète le groupe de restauration Flo à Jean-Paul Bucher. Il fut annobli et nommé baron par le roi Albert II de Belgique en 1994. Très influent dans les cénacles de la finance parisienne, le baron Frère, qui se partage entre Paris et Gerpinnes, cultive aussi un goût éclectique pour les œuvres d’art et les grands crus (voir le Château Cheval Blanc). Il a récemment pris pied dans le prestigieux groupe Taittinger. Albert Frère est membre du Jockey Club de Paris.

Voir aussi

Bibliographie

-RAVAI Nazanine, "La république des vanités", 1998, éd. Grasset ;
-FRALON José-Alain, "Albert Frère, le fils du marchand de clous", 1998, éd.Lefrancq (2 édition légèrement modifiée) ;
-FRALON José-Alain, "Albert Frère, le fils du marchand de clous", 1997, éd.Fayard ;
-GROFF Francis, "Albert Frère, le pouvoir et la discrétion", 1996, éd.Labor, collection "La Noria".
-DE PRETER René, "Les 200 familles les plus riches- L'argent et le pouvoir dans le monde des holdings et des millionaires", EPO, Anvers, 1983. ===
Sujets connexes
Albert II de Belgique   Années 1940   Années 1970   Baron (noblesse)   Belgique   Bertelsmann   Champagne Taittinger   Charleroi   Château Cheval Blanc   Compagnie Nationale à Portefeuille   Dupuis   Euro   Fontaine-l'Évêque   Forbes (magazine)   Gerpinnes   Groupe Bruxelles Lambert   Homme d'affaires   Jean-Paul Bucher   Jockey Club   John Cockerill   Lafarge SA   Liste des milliardaires du monde   Paris   Paul Desmarais (père)   Sidérurgie   Suez (groupe)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^