Hautes-Pyrénées

Infos
Le département des Hautes-Pyrénées (65) (en occitan gascon eths Pirenèus Nauts ou eths Hauts Pirenèus) est un département français de la région Midi-Pyrénées. Sa préfecture est la ville de Tarbes. Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.
Hautes-Pyrénées

Le département des Hautes-Pyrénées (65) (en occitan gascon eths Pirenèus Nauts ou eths Hauts Pirenèus) est un département français de la région Midi-Pyrénées. Sa préfecture est la ville de Tarbes. Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.

Histoire

Blason « d’or à deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d’azur, passant l’un sur l’autre ». Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d’une partie de la province de Gascogne, la dite Bigorre. Le département d’abord dénommé « Bigorre » est rebaptisé « Hautes-Pyrénées ». Le conventionnel tarbais Bertrand Barère s’est particulièrement battu pour cela : « Si ce pays, le Bigorre, est trop petit pour former un département, il convient de l’agrandir. Mais il serait très inique de n’en faire que des districts dépendant d’une ville étrangère ; ce serait un meurtre politique que de faire de Tarbes le misérable chef-lieu d’un district. » On notera l’étonnante géographie de ce département qui possède deux petites enclaves dans le département voisin des Pyrénées-Atlantiques. C’est une survivance du Moyen Âge : en effet, à la fin du , Gaston IV le Croisé, vicomte de Béarn, épouse Talèse d’Aragon, vicomtesse du Montaner, petit territoire située entre Béarn et Bigorre ; le Montaner reste au Béarn mais Talèse garde pour elle cinq paroisses qui constituent toujours les deux enclaves dans les Pyrénées-Atlantiques.

Géographie

Le département des Hautes-Pyrénées fait partie de la région Midi-Pyrénées. Il est limitrophe des départements des Pyrénées-Atlantiques, du Gers, de la Haute-Garonne, et de la province de Huesca (Espagne) . Trois régions naturelles bien distinctes composent le paysage haut-pyrénéen : la montagne et ses vallées, les coteaux et les plaines. La montagne, c’est-à-dire Pyrénées, recouvre, au sud, la moitié du territoire du département. Elle forme une barrière naturelle entre la France et l’Espagne, ne permettant qu’un seul accès routier vers l’Aragon par le tunnel Aragnouet-Bielsa. 35 de ses pics dépassent m et le pic du Vignemale, à m, en est le point culminant. Deux zones géologiques distinctes caractérisent cette région de montagnes :
- la chaîne dite « axiale », où l’on trouve les plus hauts sommets des Pyrénées françaises comme le Vignemale, qui culmine à m ;
- une zone de chaînons plissés sédimentaires. Moins élevées mais plus massives que les reliefs alpins, elles isolent de nombreuses vallées encaissées et « cul-de-sac » naturels, véritables microcosmes conservés par ces murailles de pierre. L’altitude des Pyrénées s’estompe progressivement en remontant vers le nord, et les montagnes cèdent la place au piémont, limité à l’est par le vaste plateau de Lannemezan (à 600 m environ), véritable château d’eau du département où naissent de nombreuses rivières des bassins de la Garonne et de l’Adour (Gers, Baïse, Save, Gimone, Midou, Douze). Ce plateau morainique formé au Quaternaire par la débâcle des glaciers est sujet à un climat relativement rude. Plus à l’ouest et au nord, le piémont laisse filtrer des vallées plus larges qui attirent la majorité de la population du département. C’est là un pays vallonné, au climat plus clément. À l’ouest, le bassin du Gave de Pau ou Lavedan forme une large vallée de Lourdes à Argelès-Gazost. Au centre, on trouve la vallée de Campan dominée par le Pic du Midi, le col du Tourmalet, les massifs du Néouvielle et de l’Arbizon. À l’est, la vallée de la Neste se déroule jusqu’à Arreau où se rejoignent les vallées d’Aure et du Louron. Les vallées sont reliées entre elles par des cols d’altitude parfois élevée tel le Soulor, le Tourmalet, l’Aspin ou encore le Peyresourde.

Climat

Un climat contrasté est changeant. Les températures normales révèlent un climat plutôt doux et pluvieux, mais elles ne reflètent pas la grande variabilité des paramètres météorologiques tels que précipitations, températures, ensoleillement. La température moyenne annuelle (12°C) est relativement élevée avec une amplitude saisonnière assez faible, 6°C en moyenne l’hiver et 19°C l’été. Mais en hiver, la température a déjà atteint –18°C en janvier 1985 et elle peut aussi dépasser 29°C en plein été. Ces coups de fortes chaleurs sont typiques de l’effet de fœhn, dû au relief des Pyrénées. À Tarbes, les brouillards sont rares, tout comme les vents forts. Les caractéristiques de ce climat se retrouvent sur le nord du département, mais avec des brouillards plus nombreux en hiver, des températures diurnes plus élevées et des précipitations moindres en été. À l’inverse, en se rapprochant du relief, les quantités moyennes de précipitations augmentent. Elles varient fortement en fonction de l’exposition et des versants, mais deviennent abondantes à proximité des crêtes frontières. La zone entre plaine et montagne possède un climat plus humide et moins ensoleillé que le reste du département. En montagne, le soleil brille fréquemment au dessus d’une mer de nuages, et le vent souffle plus fort et plus souvent qu’en plaine (brises, vents de sud parfois très forts).

Économie

Les Hautes-Pyrénées, territoire de culture du maïs et d’élevage, sont largement tournées vers la production alimentaire. Elles comptent de nombreuses productions fameuses tel l’oignon de Trébons, le haricot tarbais... Faiblement industrialisées, elles se sont longtemps illustrées dans le matériel électrique, ferroviaire et le textile et essaient de se tourner vers l’aréonautique et l’électronique. L’activité principale se situe dans la plaine de Tarbes, autour de Lourdes et de Bagnères-de-Bigorre. Le thermalisme, à Bagnères-de-Bigorre, Barèges ou encore Cauterets, a une importance économique considérable. Le tourisme constitue la première activité économique. Il s’est développé autour de Lourdes, centre de pèlerinage, des stations de ski, telle la station du Tourmalet, ou encore des sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, de réputation mondiale, ou l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre.

Démographie

Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens. La ville principale et chef-lieu est Tarbes qui a réunit autour d’elle une agglomération, le Grand Tarbes, comprenant des communes secondaires telles qu’Ibos, Aureilhan, Orleix ou Séméac. La ville mariale, Lourdes, est la seconde plus grande ville. Bagnères-de-Bigorre, Argelès-Gazost sont des villes thermales de moindre importance. Les communes de Vic-en-Bigorre, Rabastens-de-Bigorre, Maubourguet, Lannemezan, Saint-Laurent-de-Neste, Arreau ou Luz-Saint-Sauveur pourraient encore être citées. Image:Tarbes mairie.jpg|Hôtel de ville de Tarbes (http://www.tarbes.fr) Image:Tarbes.jpg|Le musée des Beaux-Arts au jardin Massey à Tarbes Image:Tarbes fountain Montaut front.jpg|La fontaine monumentale des Quatre Vallées, place Marcadieu à Tarbes

Culture

Des millions de catholiques effectuent chaque année le pèlerinage à Lourdes. En été, Tarbes accueille le festival d’équitation Equestria (juillet) et un festival de tango (août). Tarbes est la ville où est né le poète Théophile Gautier (1811-1872) et où a étudié un autre poète, Lautréamont (1846-1870).

Tourisme

Le tourisme est la première activité économique en Hautes-Pyrénées et revêt donc une importance toute particulère. Lourdes est un centre majeur de pèlerinage dans la Chrétienté. Mais outre cela, les Pyrénées offrent un espace privilégié pour la pratique du ski, du thermalisme et pour le tourisme vert... Les stations de ski sont nombreuses et on peut citer celles de Cauterets, de Saint-Lary-Soulan, du Tourmalet, de Luz-Ardiden, de Piau-Engaly, du Hautacam... L’activité thermale, à Bagnères-de-Bigorre, Barèges ou encore Cauterets s’accompagne de la pratique du jeu dans les casinos. La réputation de sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, le Parc national des Pyrénées, l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre sont encore là source de tourisme. Image:Cathedral_in_Lourdes_Summer.jpg|‎ Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes (http://www.lourdes-france.org) Image:Pic du Midi de Bigorre Observatory.jpg|Pic du Midi de Bigorre (http://www.picdumidi.com)

Politique


- Liste des députés des Hautes-Pyrénées
- Liste des sénateurs des Hautes-Pyrénées
- Liste des conseillers généraux des Hautes-Pyrénées

Administration


- Liste des préfets des Hautes-Pyrénées

Voir aussi

- Bigorre
- Vallée d’Aure
- Baronnies des Pyrénées
- Barousse
- Communes des Hautes-Pyrénées
- Anciennes communes des Hautes-Pyrénées
- Projet Hautes-Pyrénées-Bigorre ==
Sujets connexes
Adour   Anciennes communes des Hautes-Pyrénées   Argelès-Gazost   Arreau   Arrondissements des Hautes-Pyrénées   Aure   Aureilhan   Bagnères-de-Bigorre   Baronnies des Pyrénées   Barousse   Barèges   Baïse   Bertrand Barère de Vieuzac   Bigorre   Béarn   Campan   Cantons des Hautes-Pyrénées   Cauterets   Chrétienté   Château d'eau   Col du Tourmalet   Communauté autonome d'Aragon   Communes des Hautes-Pyrénées   Douze (rivière)   Espagne   France   François Fortassin   Garonne   Gascogne   Gascon   Gaston IV de Béarn   Gavarnie   Gave de Pau   Gimone   Grand Tarbes   Hautacam   Haute-Garonne   Ibos   Intercommunalités des Hautes-Pyrénées   Lannemezan   Lavedan   Liste des conseillers généraux des Hautes-Pyrénées   Liste des députés des Hautes-Pyrénées   Liste des préfets des Hautes-Pyrénées   Liste des sénateurs des Hautes-Pyrénées   Louron   Luz-Saint-Sauveur   Maubourguet   Midi-Pyrénées   Midou   Montagne   Montaner   Moyen Âge   Neste   Occitan   Orleix   Parc national des Pyrénées   Piau-Engaly   Pic du Midi de Bigorre   Plateau de Lannemezan   Province de Huesca   Pyrénées   Pyrénées-Atlantiques   Pèlerinage   Quaternaire   Rabastens-de-Bigorre   Région française   Révolution française   Saint-Lary-Soulan   Saint-Laurent-de-Neste   Save (Garonne)   Séméac   Talèse d'Aragon   Tarbes   Théophile Gautier   Trébons   Tunnel Aragnouet-Bielsa   Vallée d'Aure   Vic-en-Bigorre   Vignemale  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^