Réduction des risques

Infos
La réduction des risques (RDR) désigne l'ensemble des stratégies visant à limiter les risques et les dommages sanitaires ou sociaux lié à un domaine spécifique. La RDR peut s'appliquer à tous les domaines : militaire, scientifique, social, économique, financier, architectural, agriculture, programmation informatique, toxicomanie, sexualité, écologie, etc.
Réduction des risques

La réduction des risques (RDR) désigne l'ensemble des stratégies visant à limiter les risques et les dommages sanitaires ou sociaux lié à un domaine spécifique. La RDR peut s'appliquer à tous les domaines : militaire, scientifique, social, économique, financier, architectural, agriculture, programmation informatique, toxicomanie, sexualité, écologie, etc.

Réduction des risques liés à la sexualité

Elle vise essentiellement à l'information sur le safe sex (sexe sans risques) en avertissant sur les risques d'infections sexuellement transmissibles et sur les risques de grossesse. Cette méthode particulière de prévention se démarque par le rapport différent qu'elle crée avec le public visé, celui-ci tient plus de la responsabilisation et de l'échange de savoir que de l'imposition d'une norme de prévention n'étant souvent pas adapté à de nombreux publics. Elle diffère des méthodes de prévention précédente par la volonté d'informer les personnes sur les risques encourus et par la présentation de méthodes de prévention n'étant pas garanti à 100% (méthodes barriere tel que la cape cervicale, le diaphragme...) Le but est de cesser d'imposer un moyen unique de prévention qui serait fiable théoriquement à 100% mais souvent mal adapté aux conditions de vie des personnes ce qui entraine une mauvaise utilisation, qui rend le moyen très peu fiable en réalité. De ce constat, la démarche de réduction des risques vise à promouvoir de multiples moyens de prévention (même si ceux ci ne sont pas fiable théoriquement à 100%) pour permettre aux personnes de choisir les moyens les plus adaptés à leur mode de vie en toute connaissance de cause. Un moyen de prévention moins fiable théoriquement mais en pratique bien utilisé est plus efficace qu'un moyen fiable à 100% en théorie mais qui en pratique ne peut etre utilisé correctement. Il s'agit donc de ne pas faire disparaitre tout risque théorique (comme les précédentes méthodes de prévention) mais de permettre aux personnes de réduire les risques de grossesses ou de transmission de MST par exemple, en mesurant les risques pris. Elle part du principe qu'il n'y a pas de vie sans risques.

Réduction des risques liés à la toxicomanie

L'essor des politiques de réduction des risques liés à toxicomanie est principalement dû à l'apparition du SIDA dans les années 1980. Son but initial était de limiter la transmission d'infections type hépatites ou VIH chez les usagers-injecteurs de drogues. Elle s'est ensuite élargie à la prise en charge globale de la santé des usagers, prenant en compte les différents risques sanitaires en fonction des produits, des personnes et de leur environnement.

Note

Voir aussi

===
Sujets connexes
Agriculture   Années 1980   Drogue   Financier   Hépatite   Militaire   Programmation informatique   Scientifique   Sexualité   Social   Stratégie   Syndrome d'immunodéficience acquise   Toxicomanie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^