Nick Heidfeld

Infos
Nick Heidfeld au Nürburgring, 2006 Nick Heidfeld est un pilote automobile allemand né le 10 mai 1977 à Mönchengladbach. Il évolue en Formule 1 depuis la saison 2000.
Nick Heidfeld

Nick Heidfeld au Nürburgring, 2006 Nick Heidfeld est un pilote automobile allemand né le 10 mai 1977 à Mönchengladbach. Il évolue en Formule 1 depuis la saison 2000.

Biographie

Après six années de karting, Nick Heidfeld débute dans le sport automobile en 1994 dans le championnat d'Allemagne de Formule Ford. Successivement victorieux en catégorie 1600 cm³ puis 1800 cm³, il passe au championnat d'Allemagne de Formule 3 en 1996. Troisième du championnat pour sa première année dans la discipline, il remporte le titre en 1997, avec en prime une victoire de prestige dans le Grand Prix de Monaco de Formule 3. Couvé par Mercedes, il passe en 1998 à la Formule 3000, dans une écurie (le West Junior Team) spécialement créée pour lui par la firme à l'étoile. Dès sa première saison, il passe proche de la consécration, mais doit finalement s'incliner face au redoublant colombien Juan Pablo Montoya lors de la dernière manche du championnat. Mais en 1999, parallèlement à ses activités de pilote essayeur pour le compte de McLaren-Mercedes en Formule 1, il ne laisse aucune chance à ses adversaires et remporte facilement le titre. Nick Heidfeld accède à la Formule 1 en 2000, au sein de l'écurie française Prost-Peugeot. Même si la légitimité d'Heidfeld à accéder à la F1 est incontestable compte tenu de son brillant parcours, beaucoup d'observateurs voient dans ce recrutement les prémices d'un futur rapprochement entre Prost et Mercedes (rapprochement qui n'aura pas lieu). Au sein d'une équipe en pleine crise, Heidfeld connait un début de saison très délicat, avant de prendre progressivement ses marques. S'il n'inscrit aucun point au championnat, il fait belle impression en prenant progressivement l'ascendant sur son expérimenté coéquipier Jean Alesi. Passé chez Sauber en 2001, Heidfeld ne tarde pas à monter sur son premier podium, à l'occasion du GP du Brésil. Suite à l'annonce de la retraite de Mika Häkkinen à la fin de la saison, les portes de McLaren-Mercedes semblent devoir s'ouvrir pour Heidfeld (alors toujours sous contrat avec Mercedes), mais Nick subit un véritable camouflet lorsque l'écurie anglo-allemande lui préfère son équipier Kimi Räikkönen, jugé plus prometteur. Il reste finalement chez Sauber où malgré deux nouvelles saisons très correctes, sa carrière semble s'enliser dans le ventre mou du peloton. Jordan au GP du Canada 2004. Non retenu par Sauber pour 2004, il trouve refuge chez Jordan, une équipe alors en pleine dégringolade et en proie à d'importants soucis financiers. Bien que relégué le plus souvent dans la deuxième partie du peloton, Heidfled impressionne en dominant largement son équipier, l'espoir italien Giorgio Pantano, et en donnant le sentiment de porter à bout de bras la moribonde écurie irlandaise. Il termine notamment 7 du GP de Monaco, et 8 du GP du Canada. Malgré ces belles prestations, il reste longtemps dans l'incertitude quant à son avenir en Formule 1 au cours de l'hiver 2004-2005. À l'issue d'un long test comparatif face au Brésilien Antonio Pizzonia), il est finalement titularisé pour la saison 2005 chez Williams-BMW aux côtés de l'Australien Mark Webber. GP des États-Unis 2005 sur la Williams-BMW. À ce stade, Williams-BMW représente la plus belle opportunité de sa carrière, mais il ne dispose pas comme il l'imaginait d'une monture capable de viser la victoire. Le châssis n'est en effet pas une grande réussite, et les désaccords de plus en plus profonds entre Williams et BMW ne tardent pas à tirer l'ensemble de l'équipe vers le bas. Après un début de saison correct marqué notamment par une 2 place au GP de Monaco, performance qu'il réédite au GP d'Europe (après avoir signé la pole-position), Nick retombe progressivement dans l'anonymat, non sans avoir la satisfaction de régulièrement prendre le meilleur en course sur son réputé coéquipier Mark Webber, pourtant plus rapide que lui en qualifications. Sa saison s'arrête prématurément en raison d'un gros crash lors d'essais privés à Monza, puis d'une blessure à l'épaule après un accident de vélo. Particulièrement apprécié par BMW, il rejoint en 2006 les rangs de la nouvelle écurie BMW Sauber (fruit du rachat de Sauber par BMW). Plus performant que son coéquipier Jacques Villeneuve, il confirme sa solidité en ramenant régulièrement des points à son employeur et termine neuvième au classement pilote avec 23 points. 2007 s'annonce donc sous de meilleurs auspices, et les espoirs placés dans la F1.07 ne seront pas déçus. Nick commence par une bonne série de trois 4è places consécutives sur les trois premiers Grand Prix de la saison. Souvent placé mais jamais vainqueur, il parvient à monter deux fois sur le podium (2è au Canada et 3è en Hongrie) et réalise la meilleure saison de sa carrière jusqu'à présent. Il finit cinquième avec 62 points marqués, il est surtout le 1er des "autres" (non-Ferrari et non-McLaren). Il est logiquement reconduit pour 2008 chez le constructeur allemand.

Statistiques en Formule 1

Nick Heidfeld au volant de la BMW Sauber F1.06 lors de la séance d'essais libres du GP Monaco 2006 Après le Grand Prix de Belgique 2007
- Nombre de saisons en F1 : -
- Grands Prix disputés : 130
- Victoires : 0
- Victoires : 0 (soit 0, 00 %)
- Points marqués : 135
- Moyenne de pts par GP : 1, 04 pt

- Moyenne de pts par saison : 16, 875 pts'
- Poles Positions : 1 (
soit 0, 80 %)
- Départs 1 ligne : 3 (
soit - %)
- Deuxièmes places en Grand Prix : 3 (
soit 0, 17 %)
- Troisièmes places en Grand Prix : 4 (
soit 0, 25 %)
- Podiums : 7 (
soit 0, 43 %)
- Dans les points : 31 (
soit 26, 50 %)
- Meilleurs tours : 0 (
soit 0 %)
- Nbre courses en ayant mené : - (
soit - %)
- Tours en tête : - (
soit - % des tours parcourus)
- Km en tête : (
soit - % des Km parcourus)
- Tours parcourus :
- Km parcourus :
- Hat tricks (
Victoire/Pole position/Meilleur tour) : 0 (soit 0, 00 %)
- Abandons : 40 (
soit 34, 18 %)
- Débuts en F1 : 2000 — (Grand Prix d'Australie, Melbourne, le 12 mars 2000) — (
Résultat : 9'')

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Voir aussi

- Pilotes de Formule 1 : classement par podiums
- Pilotes de Formule 1 : classement par poles position
- Liste de sportifs allemands par discipline

Lien externe

- Catégorie:Pilote automobile allemand Catégorie:Pilote de Formule 1 Catégorie:Pilote Jordan Catégorie:Pilote Williams Catégorie:Pilote Sauber Catégorie:Naissance en 1977 ast:Nick Heidfeld bg:Ник Хайдфелд ca:Nick Heidfeld cs:Nick Heidfeld de:Nick Heidfeld en:Nick Heidfeld es:Nick Heidfeld et:Nick Heidfeld fi:Nick Heidfeld gl:Nick Heidfeld hr:Nick Heidfeld hu:Nick Heidfeld id:Nick Heidfeld it:Nick Heidfeld ja:ニック・ハイドフェルド lv:Niks Haidfelds nl:Nick Heidfeld nn:Nick Heidfeld no:Nick Heidfeld pl:Nick Heidfeld pt:Nick Heidfeld ro:Nick Heidfeld ru:Хайдфельд, Ник sl:Nick Heidfeld sr:Ник Хајдфелд sv:Nick Heidfeld tr:Nick Heidfeld zh:尼克·海费尔德
Sujets connexes
Allemagne   BMW Sauber F1.06   Bridgestone   Championnat d'Allemagne de Formule 3   Championnat du monde de Formule 1 2000   Championnat du monde de Formule 1 2001   Championnat du monde de Formule 1 2002   Championnat du monde de Formule 1 2003   Championnat du monde de Formule 1 2004   Championnat du monde de Formule 1 2005   Championnat du monde de Formule 1 2006   Championnat du monde de Formule 1 2007   Cosworth   Formule 1   Formule 3000   Formule Ford   Giorgio Pantano   Grand Prix automobile d'Australie 2000   Grand Prix automobile d'Europe 2005   Grand Prix automobile de Belgique 2007   Grand Prix automobile de Monaco 2005   Grand Prix automobile de Monaco 2006   Grand Prix automobile des États-Unis   Grand Prix automobile du Brésil 2001   Grand Prix automobile du Canada 2004   Jacques Villeneuve   Jean Alesi   Jordan Grand Prix   Juan Pablo Montoya   Karting   Kimi Räikkönen   Liste de sportifs allemands par discipline   Mark Webber   Mercedes-Benz   Michelin   Mika Häkkinen   Mönchengladbach   Petronas (moteur)   Peugeot   Prost Grand Prix   Sauber  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^