Inharmonicité

Infos
L'harmonicité, une serie harmonique
Inharmonicité

L'harmonicité, une serie harmonique

Inharmonicité et Harmonicité

- L'inharmonicité définit la nature d'un son musical dont les harmoniques (ou partiels) ne sont pas des multiples entiers du son fondamental.
- L'harmonicité d'un son indique son absence d'inharmonicité, c’est-à-dire que ses harmoniques sont rigoureusement des multiples entiers du son fondamental, comme dans le modèle mathématique du son musical. Dans la pratique, ces deux notions se recoupent par leur relativité, car parler d'un son faiblement inharmonique revient à parler d'un son relativement harmonique... En effet, si le cas du piano et de la cloche sont caractéristiques de l'inharmonicité, la plupart des instruments présentent une inharmonicité relativement faible qui peut être négligée, mais jamais totalement nulle. Dans un son inharmonique les harmoniques sont généralement (voire toujours ?) plus hautes que les multiples entiers du fondamental, et ce, d'autant plus que leur rang est élevé. Cette caractéristique affecte le timbre du son, et se vérifie par l'examen de son spectre harmonique. Ce phénomène peut donner l'illusion de plusieurs hauteurs simultanées, comme pour la cloche.

Le piano

L'inharmonicité bien connue du piano est somme toute faible, mais non négligeable. L'accord du piano traite cette inharmonicité par le phénomène d'« écartement » des octaves, afin de retrouver plus de consonance. Un tempérament théorisé découle de cette pratique, le tempérament égal à quintes justes. L'inharmonicité du piano est due à la grande raideur de ses cordes. En effet, plus un mode vibratoire de la corde est élevé, plus la raideur de celle ci à son extrémité réduit la longueur effective sur laquelle cette vibration se fait. Ceci a pour effet de dilater légèrement la plage des partielles (en comparaison avec des harmoniques exactes). Pour cette raison cet effet est d'autant plus important que les cordes sont courtes, et donc sera bien plus important sur un petit piano droit que sur un grand piano à queue. Ceci a pour conséquence qu'il est en général impossible d'obtenir un accord correct entre deux piano très différents. Si on les accorde correctement pour le Do central, les deux pianos seront d'autant plus désaccordés dans les extrêmes qu'ils sont différents

La cloche

Le cas de la cloche est un cas extrême, où la déviation par rapport au modèle harmonique peut atteindre des intervalles d'une tierce, voire plus. Tout l'art du fondeur de cloches consiste donc à réaliser une cloche dont les harmoniques sont accordées, afin d'obtenir la plus belle sonorité. Certains compositeurs actuels ont utilisé cette disposition d'harmoniques dans leurs œuvres, afin de recréer, par exemple avec un orchestre, une sonorité qui évoque celle de la cloche.

Autres cas

Catégorie:Acoustique Catégorie:Justesse Catégorie:Technique (facture instrumentale) de:Inharmonizität en:Inharmonicity nl:Inharmoniciteit
Sujets connexes
Cloche   Consonance   Fondeur de cloches   Fréquence fondamentale   Harmonique   Hauteur (musique)   Intervalle   Partiel   Piano   Son musical   Spectre harmonique   Tempérament   Tempérament égal à quintes justes   Timbre (musique)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^