Créativité

Infos
Leonardo Da Vinci est bien connu pour ses œuvres créatives. La créativité est un processus mental impliquant la génération de nouvelles idées ou concepts, ou de nouvelles associations entre des idées et des concepts préexistants.
Créativité

Leonardo Da Vinci est bien connu pour ses œuvres créatives. La créativité est un processus mental impliquant la génération de nouvelles idées ou concepts, ou de nouvelles associations entre des idées et des concepts préexistants.

Adoption du mot

Le mot était dans le Supplément (1970) du Grand Dictionnaire Analogique de Paul Robert. Il a été adopté par l'Académie française au cours de sa première séance de l'année 1971 après une âpre discussion entre Louis Armand — qui , ne l'oublions pas, avait préfacé L'imagination constructive d'Alex Osborn en 1959 et défendu alors le mot et la méthode du brainstorming — et André Chamson pour lequel le mot « créativité » était une notion creuse, une mode pseudo-intellectuelle qui se démoderait vite. Louis Armand l'emporta mais les Académiciens ne purent alors faire mieux alors que de la définir comme « synonyme d'inventivité ». Dans cette acception première, il s'agissait d'imagination appliquée ou, pour reprendre le titre de la traduction française du livre d'Osborn, d'imagination constructive. Il était construit sur le modèle et le concept de « productivité » : c'était la capacité à produire des idées grâce à l'imagination. Georges Rona, le traducteur, précisait alors, dans un avertissement, la distinction qu'il fallait faire d'après lui entre trois types d'imagination :
-L'imagination appliquée : imagination appliquée à la solution de problèmes pratiques d'action ou d'amélioration pratique d'une idée ou d'un objet.
-L'imagination constructive : imagination orientées vers des réalisations concrètes
-L'imagination créative : imagination orientée vers la création de quelque chose de nouveau. C'est ce dernier type spécifique d'imagination créatrice— alors que Théodule Ribot, dès 1900, en distinguait déjà sept et plus — qui est devenu aujourd'hui synonyme de « créativité ».

Origine du mot et définitions informelles

Le mot est apparu en français dans les années cinquante chez les psychologues humanistes (à la suite de la découverte par ceux-ci des publications des travaux d'Abraham Maslow et de Carl Rogers) puis les psychanalystes, puis les psychologues Le Trésor de la langue française informatisé :
- Capacité, pouvoir qu'a un individu de créer, c'est-à-dire d'imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau,
- et en particulier, en socio-psychologie (appelée aujourd'hui : psychosociologie et/ou psychologie sociale, les limites sont parfois difficiles à préciser) capacité de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné. Aujourd'hui, les définitions de la créativité sont très, très nombreuses. Un livre y Andrei G. Aleinikov, Sharon Kackmeister et Ron Koenig, Creating Creativity: 101 Definitions (what webster never told you, Alden B Dow Creativity Center, 2000) en donne une sélection des 101 meilleures, formulées par des experts. Comme elles sont la plupart contradictoires, les auteurs laissent le soin au lecteur de conclure… Le gros défaut de ces définitions est qu'elles définissent la créativité en partant de trois adjectifs : créatif, nouveau et original.

La créativité dans les dictionnaires scientifiques

Henri Piéron, dans son Vocabulaire de Psychologie (PUF, 1954) en donne alors la définition scientifique suivante : Fonction inventive, d’imagination créatrice, dissociées de l'intelligence, que l'on explore avec divers tests spéciaux (comme de trouver le plus de solutions possible à certains problèmes) et qui n'a avec les QI classiques que de faible corrélation.

Les trois grands sens du concept

Une analyse de contenu de toutes ces définitions dégage trois grands sens.

Acte de créer quelque chose de nouveau

Le sens commun la définit seulement comme l'acte de créer quelque chose de nouveau.
-Bien que simple en apparence, c'est un phénomène complexe. Il doit être mis en perspective avec la psychologie, la psychologie sociale, les sciences cognitives, l'intelligence artificielle, la philosophie, l'histoire, l'économie, la gestion, la stratégie et bien d'autres sujets. À la différence de beaucoup de phénomènes de la science, il n'y a pas une seule définition qui fasse autorité. À la différence de beaucoup de phénomènes en psychologie, il n'y a pas de technique standardisée de mesure. L'invention du Méta langage iemlhttp://www.ieml.org par Pierre Lévy pourrait faciliter à l'avenir la définition interdisciplinaire de la créativité et de l'intelligence en favorisant la communication entre les sciences humaines et sociales traitant de ces sujets fort complexes bien décrits en français par le chercheur américain Todd Lubarthttp://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_b/402-2247922-8701729?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=todd+lubart chercheur au CNRS et Professeur à l'Université Paris 5. Le travail d'intégration interdisciplinaire et interculturel sur le rapport entre Créativité et Contraintes réalisé par Rody R. Kleinhttp://www.twoutwo.com/metis01.pdf peut aussi être consulté. On y trouve une revue de littérature à la fois diverse et détaillée sur les thèmes de la créativité et de l'innovation en contexte dans un 'univers sans totalité', en création.
-La créativité est attribuée à des processus cognitifs, l'environnement social et la personnalité. Elle est associée au génie. Certains prétendent qu'elle peut être apprise par des techniques de créativité. Bien que souvent associée à l'art et à la littérature, c'est aussi une part essentielle dans l'innovation et l'invention très utile dans de nombreux métiers.
-L'acte créatif peut être considéré comme le fruit d'une volonté de puiser quelques informations provenant de la mémoire (logique ou irrationnelle) et de les réorganiser d'une manière nouvelle, poussée par l'imagination, l'instinct, l'inspiration, les émotions fortes, voire l'usage de substances générant des endorphines ou tout autre moyen qui pousse le créateur en dehors des "sentiers battus", telle l'absinthe de Rimbaud en son temps. La lecture, comme de nombreuses autres activités demandant un effort d'imagination, peut être un stimulant de la créativité. De nombreuses qualités de l'enfance - telles que l'imagination, la spontanéité, la sensibilité - sont fréquemment associées aux conditions qui favorisent la créativité.
- Approche pratique - Il n'y a toutefois véritable créativité que s'il y a mise en application pratique, la réalisation d'une œuvre. C'est seulement alors qu'on peut parler d'acte créatif et non de simple imagination. Hans Joas parle par contre de la . L'expérience n'est pas collectible car elle appartient à l'espace de l'expérience individuelle et non de la connaissance partagée. Mais l'expérience ne pourrait-elle pas prétendre à la dimension de "réalisation". Afin de se dégager de cette dualité, des concepts tels que celui de l'expression ou de la création sont bien utiles. En effet, ils recouvrent à la fois l'action et le résultat de celle-ci, sans distinction. Si le travail de "copie" peut exiger de la rigueur, du soin, le travail de "création" semble faire appel à des circuits neuronaux originaux (schémas heuristiques, croisement de plusieurs cultures, etc.) donnant naissance à quelque chose de totalement nouveau. L'acte créatif, qualifié aussi d'œuvre de l'esprit, protégée par les lois sur la propriété intellectuelle, reste encore très mystérieux et trouble même souvent les personnes créatrices. Une société qui se contente de copier, sans innover, risque probablement de se refermer sur elle-même ou encore de perdre son identité. “La pure habitude ne peut plus tenir lieu de savoir” François Jullien, Procès ou Création 1989.

Capacité à trouver des solutions originales

Dans une acceptation plus large dépassant la seule expression artistique, la créativité peut être considérée comme la capacité d'apporter ou de faire trouver des solutions originales aux problèmes d'adaptation auxquels chaque être humain est confronté. En ce sens, elle devient, en tant que telle, une méthode de résolution de problèmes, comme en négociation ou en médiation où inimaginable discussion entre les parties peut ouvrir la voie à une solution qui semblait impossible... Selon la vision classique de la créativité fondée par Guilford (1956) sur le principe dichotimique divergence/convergence, la démarche créative commence par la reconnaissance d'un problème. A partir de là, un processus de divergence s'engage, et finalement se termine, par convergence, dans une nouvelle solution du problème.

Volonté de modifier ou de transformer le monde

Une analyse factorielle (en) d'un corpus d'une centaine de définitions de la créativité fait apparaître un facteur général de créativité — l'équivalent du facteur général d'intelligence (en) de Charles Spearmann (en) — que nous appelerons facteur C et qui est une volonté ou une intention de modifier ou de transformerson environnement, le monde, la perception que les autres en ont, son propre monde intérieur, etc. Cette analyse est confirmée empiriquement par la primauté donnée à la motivation dans la plupart des études fait sur le processus créatif. Voir en particulier celles de Teresa Amabile La créativité, si cette analyse est exacte, n'est pas alors du ressort des sciences cognitives mais des sciences conatives. Voir : Les aspects conatifs de la créativité « Les aspects conatifs de la créativité », dans : Todd Lubart, Psychologie de la créativité, Armand Colin, 2003, pp. 31-45. ISBN 2-200-26284-1.

Les grands types de créativité

Certains chercheurs pensent que la créativité est un concept hétérogène et qu'il y a des types de créativité. Par exemple, on peut facilement distinguer les types suivants de créativité :

La créativité scientifique

Abraham Moles, dès 1957, lui a consacré un livre : La création scientifique, Kistler, Genève. Il faut très vite distinguer la créativité propre à la physique (Richard Feynman), de celle propre à la chimie et de celle spécifique à la médecine. Beaucoup de sérendipité en chimie (aspartame) et en médecine (Viagra).

La créativité organisationnelle

Isaac Getz, Créativité organisationnelle, Vuibert, 2002. ISBN 2 71117 6987 9

La créativité sociale (social creativity)

Christophe Mouchiroud de l'Université René Descartes-Paris 5 en a fait un objet de recherches autonome.

La créativité architecturale

Le Prix Pritzker — qui ne fait l'objet d'aucune controverse (à l'inverse des prix littéraires en général en France ou de prix artistiques comme le Prix Turner en Grande-Bretagne et ou le Prix Marcel Duchamp en France— nous founi un corpus de travail quasi scientifique pour analyser ce type de créativité.

La créativité littéraire

On vient de rééditer les trois mémoires d'Alfred Binet sur le sujet. Ils datent, des années 1900. Le meilleur livre sur le sujet reste celui de Gabriel Veraldi, prix Fémina 1954, et de Brigiitte Veraldi, docteur ès-lettres, Psychologie de la création Denoel, 1972.

La créativité mathématique

Une créativité abstraite, à base le plus souvent d’intuition. Pour ne prendre que des mathématiciens récents ou des contemporains : Henri Poincaré, Jacques Hadamard, Srinivasa Ramanujan, Paul Erdos, Grigory Perelman, Wendelin Werner (très facilement accessible), etc.

La créativité pratique

C'est celle qui permet à l'équipage d'Apollo 13 de s'en sortir avec le bricolage de la « mailbox » sous la direction d'Eugene Kranz. C'est celle qui correspond à la résolution de problème pratique, mais avec un plus, la résolution créative de problème pratique. Elle correspond à la première définition donnée par Paul Torrance.

La créativité stratégique

C'est celle de Lawrence d'Arabie imaginant de passer par la terre pour prendre la forteresse imprenable d'Aqaba. C'est celle d'un joueur d'échecs.

Processus créatif

Les interviews (Voir le site Im-Boot) d'une centaine de professionnels et experts en créativité montrent que :
- leurs processus ne sont pas ceux qui sont décrits dans les livres
- Ils n'utilisent pas pour eux-mêmes les méthodes qu'ils commercialisent ou préconisent

Démarche individuelle

L'attitude individuelle entre en ligne de compte à deux niveaux
- Démarche créative individuelle (domaines de l'art, de l'industrie, ...)
- Démarche créative collective (ci-après détaillée)

Démarche "duelle"

- Le fait de mentionner l'existence et l'importance de cette considération particulière relève d'une signalétique d'ordre culturel.
- Le processus de créativité associé est développé à l'article "Duel créatif".

Démarche collective

Lorsqu'un processus créatif est respecté dans la manière d'aborder les choses, alors, on obtient à la fois "amitié" et "productivité" C'est ce passage de l'ombre à la lumière que souligne la littérature relative à la "vie", dans ce qu'elle a de plus créatif, noble et précieux.
- Un écueil majeur à la créativité collective est le blocage de certains individus face à une énigme. En pareille situation, l'individu a tendance à se replier sur ses processus préférentiels :
- le malveillant ne peut s'empêcher d'ironiser de manière plus ou moins acerbe plutôt que de réfléchir aux problèmes qui se posent ;
- le bienveillant fait simplement observer que les choses sont incompréhensibles en l'état ;
- le créatif commence par poser le problème ... du respect d'un minimum de courtoisie, respecté le plus souvent dans certaines cultures (Belgique, Japon, etc.) et transgressé le plus souvent dans d'autres cultures, notamment en France.
- Une issue majeure à cet écueil est la vacuité' qui naît de la méditation, et de la pratique de l'art.
- La lecture du Yi-king contribue à cette issue créative, par la promotion d'une "
'carte du monde'''" en réponse à l'énigme de l'organisation.

Créativité et contextes culturels

Dans le cadre du projet au Mali, Matt Berg, Rody Klein et la Communauté Réflexive Globale Mètis explorent les aspects de la créativité et de l'innovation dans la tradition orale. Ils s'intéressent notamment aux effets des nouvelles technologies digitales mobiles pour favoriser l'expression des minorités et des communautés rurales. En effet ces technologies sont surtout fondées sur la tradition chirographique. Dans la perspective de favoriser la participation des communautés non connectées à l'expression sur le web, le projet MoulinWikihttp://www.Moulinwiki.org s'est engagé dans la distribution à ces populations de "tout" le Wikipedia en version Offline, sur un CD peu coûteux. Suite à cette première étape, l'équipe de cherche à inventer de nouveaux moyens pour permettre à ces populations non connectées de transmettre des informations qui seront mises en ligne, notamment sur Wikipedia. Ces travaux s'insèrent dans une réflexion plus large sur la place de la Création Coopérative interculturelle et de son rapport avec le co-design du Composeur de Traceshttp://allc-ach2006.colloques.paris-sorbonne.fr/documents/poster-1-3.pdf: une interface de création coopérative en ligne qui est conçue en continue au cours d'un projet de création cinématographique global réalisé en rapport avec les Jeux Olympiques Humanisteshttp://www.c2008.org/rendanews/english_te.asp?id=894 de Beijing 2008. Le motto : "tourner le film tout en construisant la caméra".

La créativité dans l'art

"La créativité artistique" peinture de Honoré Daumier, . Celle illustrée par Honoré Daumier, par exemple. La créativité peut être définie comme la faculté de transformer un vide, un rien, une absence en un phénomène, une œuvre inédite, c'est-à-dire « non vue auparavant ». L'œuvre de l'artiste peintre Jean-Georges Inca est un exemple intéressant d'œuvre inédite à la frontière entre abstraction et figuration. On y découvre une forme de métaphore de la créativité entre "absence et phénomène" vers une beauté universelle sans totalité aux limites de l'aventure humaine, au cœur de la nature. La créativité en liturgie est une attitude jugée négative par J. Ratzinger dans l'ouvrage L'esprit de la liturgie car non conforme aux prescriptions du missel romain.

Créativité et leadership

Pour le psychologue américain contemporain Robert Sternberg, la créativité et leadership sont intimement liés. D'une part, la créativité est une forme de leadership et, d'autre part, une des trois composantes du leadership est la créativité.

Voir aussi

- Le Bateleur

Les techniques de créativité

- Le brainstorming par Alex Osborn
- La pensée latérale et les chapeaux de Edward de Bono
- La créatique par Michel Demarest
- La synectique de William Gordon
- Le GIMCA par Hubert Jaoui
- L'inventique par Michel Fustier
- Les matrices de découvertes d'Abraham Moles
- Les personnages de Roger Van Oech
- Le TRIZ par Genrich Altshuller
- La bissociation d'Arthur Koestler
- Le Mind Mapping de Tony Buzan

Bibliographie

- Arieti S., 1976, , Creativity: the magic synthesis. Basic Books
- Altshuller Genrich S., 1984, , Creativity as an exact science: The theory of the solution of inventive problems. New York: Gordon and Breach Science Publishers.
- AUGÉ, H.; 1981, , Jeux pour parler . Jeux pour créer . CLE international, 1981.
- AZNAR, G.; 1971, , La créativité dans l’entreprise. Les Éditions d’organisation
- BEAUDOT Alain, 1969, , LA CRÉATIVITÉ A L'ÉCOLE. Paris, Presses Universitaires de France, Coll. L'Éducateur, 123 p.
- BEAUDOT Alain, 1973, , Ed.- LA CRÉATIVITÉ. Recherches américaines. Paris, Dunod, 288 p.
- BEAUDOT Alain, 1973, VERS UNE PÉDAGOGIE DE LA CRÉATIVITÉ, Éditions E.S.F., 125 p.
- BESSIS Pierre, JAOUI Hubert, 1972, , QU'EST-CE QUE LA CRÉATIVITÉ ? Dunod, Coll. La vie de l'entreprise, 116 p.
- Boden M., 1992, , The creative mind: myths and mechanisms. New York: Basic Books
- BONO Edward de. 1972, , LA PENSÉE LATÉRALE. Stock, 309 p.
- BONO Edward de. 19987, , SIX CHAPEAUX POUR PENSER. Paris, InterEditions, 231 p.
- BOTTON Marcel, 1980, , 50 FICHES DE CRÉATIVITÉ APPLIQUÉE. Les Editions d'Organisation, 131 p.
- BRASSEUR Philippe, 2002, (fr), SOYONS CREATIFS - 1001 jeux pour développer l'imagination des petits et des grands. Casterman, 132 p.
- Bronowski J., 1978, , The origins of knowledge and imagination. New Haven, CT: Yale University Press
- CENTRE CULTUREL DE CERISY-LA-SALLE, 1970, , ART ET SCIENCE : LA CRÉATIVITÉ. Colloque du 11 au 16 septembre 1970, Union Générale d'Édition, Coll. 10/18, 1972, 312 p.
- CLARCK Charles, 1962, , BRAINSTORMING. Dunod, 232 p.
- COSSETTE Claude, 1997, , La créativité - une nouvelle façon d’entreprendre, Publications transcontinental Inc. Montréal
- DE COURCY Jr Gaston, 1992, , Comment gérer la créativité, Montréal, Éditions Agence D’ARC
- DEMAREST Michel, DRUEL Marc, 1970, , LA CRÉATIQUE. Psycho-pédagogie de l'invention. Paris, Editions Clé, 220 p.
- DEMORY Bernard, 1974, , LA CRÉATIVITÉ EN PRATIQUE. Chotard et Associé, 205 p.
- DEMORY Bernard, 1976, , LA CRÉATIVITÉ EN 50 QUESTIONS. Paris, Chotard et Associés, 227 p.
- DEMORY Bernard, 1978, , LA CRÉATIVITÉ EN PRATIQUE ET EN ACTION. Chotard et Associés, 285 p.
- DEMORY Bernard, CONVERT Alain, 1974, , LE JEU DE LA CRÉATIVITÉ. Paris, Chotard et Associés
- DEMORY Bernard, 1987, La créativité en pratique et en action, Paris, Chotard et Associés Éditeurs
- DEMORY Bernard, 1990, Créativité ? Créativité... Créativité !, Montréal, Éditions Agence D’ARC, et Paris, Les Presses du management
- DESROSIERS Rachel, 1975, , LA CRÉATIVITÉ VERBALE CHEZ LES ENFANTS. Paris, Presses Universitaires de France, 240 p.
- DRU Jean-Marie, 1984, , LE SAUT CRÉATIF. Ces idées publicitaires qui valent des milliards. Paris, Jean-Claude Lattès, 289 p.
- FUSTIER Michel, 1982, , PRATIQUE DE LA CRÉATIVITÉ. Les Éditions E.S.F. -Entreprise Moderne d'Édition - Librairies Techniques, 160 p.
- GAWAIN, Shakti, 1984, , Techniques de visualisation créatrice. Paris, J'ai Lu, 188 pages.
- GORDON William J.J., 1961, , SYNECTICS. The Development of Creative Capacity. Harper & Row, 180 p.
- Guilford, J.P. 1956, , The Structure of Intellect, Psychological Bulletin, 53 (1956) 267-239.
- Hanson NR., 1965, , Patterns of discovery: an inquiry into the conceptual foundations of science. London: Cambridge Univ. Press
- HARMAN, W. et H. RHEINGOLD, 1992, , Créativité transcendante . Boucherville, Mortagne
- Judson HF., 1987, , The search for solutions. Baltimore: Johns Hopkins Univ. Press
- JAOUI Hubert, 1975, , CLEFS POUR LA CRÉATIVITÉ. Paris, Seghers, 238 p.
- JAOUI Hubert, 1979, , Manuel de créativité pratique. Paris, Epi, 342 p.
- JAOUI Hubert, 1990, , LA CRÉATIVITÉ, MODE D'EMPLOI. E.S.F. Editeur - Entreprise Moderne d'Edition - Librairies Techniques, 132 p.
- JAOUI Hubert, 1991, , CRÉATIFS AU QUOTIDIEN. Outils et méthodes. Marseille, Hommes et Perspectives, 189 p.
- JAOUI Hubert, 1995, , La créativité - le trésor inconnu . Éditions Morisset, Paris
- KAUFMANN A., FUSTIER Michel, DREVET A., 1970, , L'INVENTIQUE. Nouvelles méthodes de créativité. Paris, Entreprise Moderne d'Édition, 279p.
- KHATENA, J., 1970, , Training college adults to think creatively with words. Psychological Reports, 27, 279-281
- KHATENA, J., 1971, , Second study training college adults to think creatively with words. Psychological Reports, 23, 385-386
- KHATENA, J., 1971, , Teaching disadvantaged preschool children to think creatively with pictures. Journal of educational Psychology, 62, 384-386
- KHATENA, J., 1973, , Creative level and its effects on training college adults to think creatively with words. Psychological Reports, 32, 336
- KHATENA, J. & DICKERSON, E.C., 1973, , Training sixth grade children to think creatively with words. Psychological Reports, 32, 841-942.
- Khatena J., 1982, , Myth: Creativity is too difficult to measure! Gifted Child Quarterly, 26, 21-23.
- Khatena J., 1984, Imagery and creative imagination. Buffalo, NY: Bearly
- Kim SH., 1990, , Essence of creativity: a guide to tackling difficult problems. Oxford: Oxford University Press
- Koestler Arthur, 1989, , The act of creation. London: Arkana
- LAFEUILLE Michel, 1990, , UN REGARD CRÉATIF. Paris, Chotard et Associés, 1990, 277 p.
- LAMBERT Michèle, 1991, , ÊTRE CRÉATIF AU QUOTIDIEN. Retz, 160 p.
- Lubart T., Mouchiroud C., Tordjman S., Zenasni, 2004, , Psychologie de la créativité. Paris: armand Colin.
- MOLES Abraham, CAUDE Roland, 1970, , CRÉATIVITÉ ET MÉTHODES D'INNOVATION. Fayard-Mame, 218 p.
- NICOLAIDIS Nicos, SCHMID-KITSIKIS Elsa, Dir., 1982, , CRÉATIVITÉ et/ou SYMPTÔME, Paris, Éditions Clancier-Guénaud, 233 p.
- OSBORN Alex F., 1959, , L'IMAGINATION CONSTRUCTIVE. Principes et processus de la Pensée créative et du Brainstorming. Dunod, 337 p.
- PARÉ A., 1977, , Créativité et pédagogie ouverte, Laval, NHP
- Polya, G., 1957, , How to solve it. Princeton, NJ : Princeton University Press.
- PRIEUX Max, 1984, , NOUS SOMMES TOUS DES GÉNIES... Comment développer sa créativité. Le Hameau, 124 p.
- PROCTOR Tony, 1995, , THE ESSENCE OF MANAGEMENT CREATIVITY. London, Prentice Hall, 222 p.
- RAPAILLE Gilbert, 1973, , LA RELATION CRÉATRICE. Editions Universitaires, 152 p.
- RAUDSEPP Eugene, 1983, , ÊTES-VOUS CRÉATIF ? Cent tests pour mesurer et développer votre quotient créatif. Albin Michel, 217 p.
- RAWLINSON J. Geoffrey, 1988, , CREATIVE THINKING & BRAINSTORMING. London, Wildwood House, 129 p.
- Root-Bernstein RS., 1989, , Discovering. Harvard Univ. Press
- Rothenberg A., 1971, , The process of Janusian thinking in creativity. Arch Gen Psychiatry, 24:195-205
- ROUGEOREILLE-LENOIR Françoise, 1973, , LA CRÉATIVITÉ PERSONNELLE. Éditions Universitaires, 181 p.
- ROUQUETTE Michel-Louis, 1973, , LA CRÉATIVITÉ. P.U.F., 2 édition 1976, Coll. Que sais-je ? n° 1528, 125p.
- Sandblom P., 1992, , Creativity and disease. New York: Marion Boyars
- Shea WR & Spadafora A, eds., 1990, , Creativity in the arts and science. Canton, MA: Science History
- SOL Jean-Pierre, 1974, , TECHNIQUES ET MÉTHODES DE CRÉATIVITÉ. Éditions Universitaires, 260 p.
- Storr A., 1993, , The dynamics of creation. New York: Ballantine
- SWINERS Jean-Louis, BRIET Jean-Michel, 2004, , L'INTELLIGENCE CRÉATIVE AU-DELÀ DU BRAINSTORMING, Paris, Maxima, 206 p. ISBN : 2840013851
- TAYLOR Calvin W., 1964, , ed.- CREATIVITY : progress and potential. New York, McGraw-Hill Book Compagny, 241 p.
- TIMBAL-DUCLAUX Louis, 1990, , LA CRÉATIVITÉ DANS L'ENTREPRISE. Editions Retz, 1990, 190 p.
- TOUATI Armand, 1992, , Dir.- CRÉATIVITÉS. Conditions, processus, impacts. Marseille, Hommes et Perspectives, 143 p.
- VIDAL Florence, 1977, , SAVOIR IMAGINER. Paris, Robert Laffont, 245 p.
- VON OECH Roger, 1986, , CREATIF DE CHOC ! Paris, First et Albin Michel, 249 p.
- VON OECH Roger, 1987, , Ne restez pas assis sur le meilleur de vous-même ! Boîte à outils de la créativité. Paris, InterÉditions ===
Sujets connexes
Abraham Maslow   Abraham Moles   Académie française   Adjectif   Alex Osborn   Amitié   Analyse de contenu   André Chamson   Aqaba   Art   Artiste   Aspartame   Association   Autorité   Belgique   Brainstorming   Carl Rogers   Conatif   Concept   Culture   Duel créatif   Edward de Bono   Endorphine   Environnement   Esprit   Eugene Kranz   France   François Jullien   Gestion   Génie   Génération   Henri Piéron   Henri Poincaré   Hexagramme   Histoire   Honoré Daumier   Idée   Imagination   Individu   Information   Innovation   Inspiration   Instinct   Intelligence artificielle   Intention   Intuition   Jacques Hadamard   Japon   Jean-Georges Inca   Le Bateleur   Leadership   Lecture   Littérature   Liturgie   Loi   Louis Armand   Léthé   Mali   Mental   Missel   Motivation   Médiation   Méditation   Mémoire (sciences humaines)   Neurone   Nouveau   Négociation   Organisation   Ouxpo   Pensée latérale   Perception   Personnalité   Philosophie   Phénomène   Pierre Lévy   Pratique   Prix   Prix Marcel Duchamp   Prix Pritzker   Prix Turner   Problème   Processus créatif   Productivité   Propriété intellectuelle   Psychanalyste   Psychologie   Psychologie sociale   Psychologue   Psychosociologie   Richard Feynman   Robert Sternberg   Résolution   Résolution de problème   Sciences cognitives   Sciences économiques   Signalétique d'avertissement   Situation   Social   Société (sciences sociales)   Solution   Srinivasa Ramanujan   Stratégie   Substance   Sérendipité   Technique   Thomas Edward Lawrence   Théodule Ribot   Tony Buzan   Trésor de la langue française informatisé   Vie   Volonté   Wendelin Werner  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^