Melchior Grimm

Infos
140px Frédéric-Melchior Grimm, né à Ratisbonne en 1723 et décédé à Gotha en 1807 fut un homme de lettres allemand d'expression française. Il est le frère d'Ulrich Grimm qui devint plus tard surintendant de Ratisbonne et l'ancêtre de Karl von Grimm qui fut président de la société coloniale allemande. Fils du surintendant du clergé luthérien de Ratisbonne, Jean Melchior Grimm, et de son épouse Sibylle Koch, il commença à écrire en vers dès le lycée et commen
Melchior Grimm

140px Frédéric-Melchior Grimm, né à Ratisbonne en 1723 et décédé à Gotha en 1807 fut un homme de lettres allemand d'expression française. Il est le frère d'Ulrich Grimm qui devint plus tard surintendant de Ratisbonne et l'ancêtre de Karl von Grimm qui fut président de la société coloniale allemande. Fils du surintendant du clergé luthérien de Ratisbonne, Jean Melchior Grimm, et de son épouse Sibylle Koch, il commença à écrire en vers dès le lycée et commençait une correspondance assez longue avec Johann Christoph Gottsched et son épouse. À l'âge de 19 ans il adapta pour le théâtre le roman Die asiatische Banise de Heinrich Anselm von Ziegler und Kliphausen. Enthousiasmé Gottsched publia la pièce dans son Deutsche Schaubühne l'année suivante, mais l'essai de la faire jouer fut un échec tant artistique qu'économique. Désormais Grimm se consacra surtout à l'explication, la critique et la traduction d'ouvrages français, s'occupant particulièrement des œuvres de Voltaire. Il poussa ses études assez loin à l'université de Leipzig, où il fut l'élève du professeur Johann August Ernesti, qui lui communiqua son goût pour la littérature classique. Après des études de droit public, il est précepteur du fils du baron de Schomberg qu'il accompagne à Paris puis se met au service du prince de Saxe-Gotha dont il devint le lecteur, en 1748. Il devint ensuite secrétaire du comte August Heinrich von Friesen. Il ne tarde pas à se faire connaître des milieux littéraires, grâce à une satire où il prenait la défense de l'opéra italien, Le petit prophète de Boehmisch-Broda. Peut-être avait-il moins de goût pour l'opéra italien que pour l'actrice. Rousseau l'introduit dans le monde et il fréquente assidûment le salon de Madame d'Épinay dont il fut l'amant (1753) après avoir été celui de Mme de Fel - situations qui seront pour beaucoup dans son ascension sociale. Avec ses amis Diderot et l'abbé Raynal, il tiendra une chronique de la vie intellectuelle parisienne (de 1753 à 1773) qu'il adresse aux souverains étrangers, notamment Catherine II de Russie. Il écrit par ailleurs dans Le Mercure. Critique littéraire et surtout musical honorable, Grimm n'a cependant pas laissé de traces dans l'histoire de la littérature. Sa grande sociabilité, sa capacité à se situer intelligemment entre le monde des lumières parisien et les cours éclairées d'Europe, ses dons de séducteur aussi, lui ont assuré une réussite que tout le monde ne juge pas méritée : « En réalité, sauf en musique où cet Allemand avait ses propres lumières, Frédéric Melchior Grimm était avant tout une habile éponge, qui sut assez bien pasticher le tour railleur de ses amis parisiens pour pouvoir briller dans les «compagnies» et épater les cours étrangères. » (Marc Fumaroli, Quand l'Europe Parlait français, ed. de Fallois, 2001) Après qu'il eut abandonné sa correspondance littéraire, Grimm voyagea dans toute l'Europe (Russie, Allemagne, Danemark, Italie, Prusse...) où il sera choyé et avantagé de différentes manières. Il servira d'ambassadeur (chargé, pour 24 000 livres de rente, de défendre les intérêts de Francfort à Paris), d'entremetteur, et pour finir, l'archiduchesse Marie-Thérèse d'Autriche le fera baron en 1774. En 1791, Grimm fait un bref retour à Paris pour récupérer ses biens avant que ceux-ci ne soient confisqués par la révolution. Il s'installe à Hambourg, où il est ministre pour Catherine II, puis à Gotha et meurt presque aveugle dans un relatif oubli. ===
Sujets connexes
Allemagne   Catherine II de Russie   Denis Diderot   Gotha (Allemagne)   Guillaume-Thomas Raynal   Hambourg   Jean-Jacques Rousseau   Leipzig   Marc Fumaroli   Marie-Thérèse Ire de Hongrie   Mercure de France   Ratisbonne   Révolution française  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^