Corps-Nuds

Infos
Corps-Nuds (Kornuz en breton) est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Cornusiens.
Corps-Nuds

Corps-Nuds (Kornuz en breton) est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Cornusiens.

Géographie

Elle est située à 18 kilomètres au sud de Rennes, sur l'axe Rennes-Angers (D163). l'Ise coule à Corps-Nuds.

Histoire

La paroisse remonte avant le : en 575, la bourgade de Cornut (Nicus Cornicus en latin) est mentionnée dans des manuscrits. En 579, le comte de Vannes, Waroch, ravagea le pays de Rennes appartenant aux Francs, et s'avança jusqu'à Cornut en chassant devant lui les troupes du roi Chilpéric Ier. D'après les recherches du chanoine Guillotin de Corson, l'orthographe actuelle du nom de la commune viendrait de certains scribes du Moyen Âge qui, croyant faire preuve de science et d'esprit, auraient alors remplacé Cornut par "Corps-Nuds". Le territoire de la commune est occupé depuis longtemps, comme le prouvent les manuscrits précités, et :
- des tombeaux anciens. Ces tombeaux en calcaire coquillier faits de pierres calcaires, avec un mastic où l'on apercevait des coquilles de mer étaient creusés en forme d'auge.
- des anciennes pièces de monnaie : des blancs et des oboles, qui avaient cours aux et s.
- la bulle du pape Calixte III, écrite au chapitre de Rennes le 12 avril 1455, sur laquelle il est fait mention de Corps-Nuds (Corporibus Nudis) comme d'une paroisse établie depuis très longtemps déjà, la citant comme l'une des 16 plus anciennes paroisses du diocèse. Corps-Nuds connu un développement important à la veille de la Révolution. La commune relevait alors du roi et avait une juridiction considérable, avec deux hautes et une basse justices. Un marché très fréquenté s'y tenait tous les mardis, durant l'année, bénéficiant du trafic de la route de Rennes à Châteaubriant. Puis la paroisse devint chef-lieu de canton en jouissant de toutes les attributions et privilèges attachés à ce titre : justice de paix, gendarmerie et huissier de justice. Les paroisses qui en dépendaient étaient Saint-Armel, Bourgbarré, Orgères, Saint-Erblon et Brie. Par la suite le canton fut supprimé et transporté à Janzé (voir canton de Janzé).

Administration

|- | align=right| premier |||| François Quelain || ||

Démographie

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Jumelages

-
-

Voir aussi

- Communes d'Ille-et-Vilaine ===
Sujets connexes
Angers   Archives départementales d'Ille-et-Vilaine   Arrondissement de Rennes   Blanc   Bourgbarré   Breton   Brie (Ille-et-Vilaine)   Calixte III   Canton de Janzé   Canton français   Chanoine   Chapitre (religion)   Châteaubriant   Commune française   Communes d'Ille-et-Vilaine   Diocèse   Département français   Francs   Gendarmerie nationale (France)   Gentilé   Huissier de justice   Ille-et-Vilaine   Janzé   Justice de paix   Moyen Âge   Obole   Orgères   Rennes   Région française   Révolution française   Saint-Armel   Saint-Erblon   Tombeau (architecture)   Vannes  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^