Catalogne

Infos
La Catalogne (en catalan Catalunya, en espagnol Cataluña, en occitan Catalonha) est une communauté autonome d'Espagne avec un statut de communauté historique et reconnue comme "réalité nationale", depuis le , au sein de l'Espagne Le Parlement de Catalogne, reprenant le sentiment et la volonté des citoyens de Catalogne, a défini, de manière largement majoritaire, la Catalogne comme une nation. La Constitution espagnole, dans son deuxième article
Catalogne

La Catalogne (en catalan Catalunya, en espagnol Cataluña, en occitan Catalonha) est une communauté autonome d'Espagne avec un statut de communauté historique et reconnue comme "réalité nationale", depuis le , au sein de l'Espagne Le Parlement de Catalogne, reprenant le sentiment et la volonté des citoyens de Catalogne, a défini, de manière largement majoritaire, la Catalogne comme une nation. La Constitution espagnole, dans son deuxième article, reconnaît la réalité nationale de la Catalogne comme une nationalité. Préambule au Statut d'Autonomie de la Catalogne, approuvé le par référendum. Le Préambule n'a aucune valeur juridique. Source : , La Catalogne, en tant que nationalité, exerce son autogouvernement en se constituant en Communauté Autonome en vertu de la Constitution et du présent Statut, qui constitue sa norme institutionnelle basique. Article premier, du titre préliminaire du Statut d'Autonomie catalan, approuvé par référendum le . Source : , .Cet article, où le terme de nation, s'efface au profit de celui de nationalité (reconnu par la Constitution) a pleine valeur juridique, contrairement au préambule. . Elle est située au nord-est de la péninsule Ibérique. Elle couvre une superficie de  km² et comptait 7 millions d'habitants en 2006. La Catalogne est entourée par les communautés autonomes de Valence et d'Aragon, la France (Catalogne Nord), l'Andorre et la mer Méditerranée.
- Langues officielles : Le catalan et l' espagnole, officiel dans toute l'Espagne. Selon le nouveau Statut (2006), l'aranais, variante de l'occitan, est officiel dans toute la Catalogne.
- Capitale : Barcelone (Barcelona). Elle comprend quatre provinces :
- Barcelone (en catalan et en espagnol, Barcelona)
- Gérone (en catalan, Girona; en espagnol, Gerona)
- Lérida (en catalan Lleida; en espagnol, 'Lérida)
- Tarragone (en catalan et espagnol,
Tarragona). Les trois plus grandes villes sont Barcelone, Badalona et L'Hospitalet de Llobregat. La Catalogne est aussi divisée en 41 comarques (comarca en catalan), administrations locales supra-municipales (taille entre les cantons français et les arrondissements français).

Héraldique

La Moreneta, la Vierge noire de Montserrat, et d'autres faits sont attachés au personnage de Guifred le Velu, qui serait né en 852 à Rià en Conflent, considéré comme le fondateur de la Catalogne. Charles le Chauve qui, en 870, vient de lui donner les comtés d'Urgel (
Urgell) et de Cerdagne (Cerdanya), lui demande de lui prêter main forte contre les Normands. Dans la bataille, Guifred est atteint par une flèche. Le soir, l'empereur franc se rend dans la tente du comte catalan, allongé sur sa couche près de laquelle se trouve son bouclier, un champ d'or vierge de tout décor. Il trempe quatre doigts dans la blessure ouverte de Guifré et trace, d'un geste, les quatre barres rouge donnant ainsi à la Catalogne, ses armes d’or à quatre pals de gueules. L'origine des armes des comtes de Barcelone est attribuée, avec plus de vraisemblance, à une proximité avec la papauté, dont les couleurs sont le rouge et le jaune. Une autre théorie voit dans le mariage de Raimond-Bérenger III de Barcelone et de Douce de Provence l’origine de l’écu aux quatre pals. C’est en effet dans la vallée du Rhône et le Piémont alpin que les écus avec décor comportant des pals sont les plus nombreux. Les armes des comtes de Barcelone sont devenues les couleurs de la Catalogne et forment notamment son drapeau, dans lequel les pals sont devenus des bandes horizontales (fasces en termes de blason). Elles sont communément appelées les "Quatre Barres".

Histoire

Comté carolingien depuis la conquête de Charlemagne (801), la Catalogne naît au . Sa langue, le catalan, très proche au Moyen Âge de celle du Sud de la France actuelle (langue d'Oc), se développe à partir du IX siècle. Le fondateur de la Catalogne est Guifred le Velu, originaire du Roussillon (
Rosselló) nommé Comte de Barcelone en 878 au Concile de Troyes. Il établit la province en dominant les Sarrasins et en y implantant le catholicisme. Elle est abandonnée par les empereurs germaniques, puis les Rois de France (voir siège de Barcelone, en 985). En 1137, le Comte de Catalogne épouse l'héritière du Royaume d'Aragon et prend par la suite le titre de Roi d'Aragon. A ce moment naît la confédération catalano-aragonaise qui va développer un mode d'administration original, très décentralisé pour répondre aux fortes différences tant politiques qu'économiques ou linguistiques des deux parties du royaume. La Catalogne va atteindre son apogée au travers de la confédération catalano-aragonaise. Celle ci va étendre son influence sur le sud de l'Espagne, Pays Valencien (País Valencià) et en Méditerranée. Les Rois d'Aragon vont prendre possession de la Sicile, du Royaume de Naples et temporairement de la Sardaigne et de la Corse dont ils sont à l'origine du drapeau à tête de maure. Les almogavares, mercenaires catalans, vont créer un éphémère royaume en Grèce. Ceci explique l'usage de la langue catalane de nos jours au Pays Valencien, aux Baléares (Illes Balears) et dans un bourg de Sardaigne, L'Alguer. La Catalogne va amorcer son déclin à la disparition du roi Martin I l'Humain, mort sans héritier en 1410. Pendant trois siècles les Catalans se rebellent à de nombreuses reprises pour défendre leurs droits face à un pouvoir de plus en plus centralisateur et cherchent à échapper à l'effort militaire de l'empire espagnol. Quatre évènements se détachent : En 1410 une guerre de succession éclate. La dynastie castillane des Trastamare soutenue par le Pape, l'Aragon et la Castille, s'impose. En 1462 une rébellion se produit contre Jean II de Trastamare. À cette occasion, le Roussillon (Rosselló) est donné en gage au Roi Louis XI qui l'occupe militairement. En 1640 la révolte des Moissonneurs (Segadors) éclate. Les Catalans s'opposent au très centralisateur ministre Olivares qui veut supprimer leurs droits locaux. Cette révolte est à l'origine de la perte du Roussillon et d'une partie de la Cerdagne par l'Espagne. Elle est aussi à l'origine du chant des Moissonneurs, hymne national catalan. La guerre de succession d'Espagne s'achève le 11 septembre 1714 par la prise de Barcelone par les franco-espagnols. La Catalogne avait choisi le camp des Habsbourg plus libéraux que les Bourbons. Cette défaite est à l'origine de la fête "nationale" en Catalogne (Diada Nacional de Catalunya). La Catalogne sort brisée et soumise de cette épreuve. Il faut attendre plus d'un siècle pour voir la Catalogne renaître. La reddition de cette guerre signée à Utrecht a prévu que si l'Angleterre rend Gibraltar à l'Espagne cet État devra rendre aussi son indépendance à la Catalogne. Traditionnellement dynamique économiquement, elle s'industrialise rapidement au et obtient un statut d'autonomie en 1932. Son promoteur est Francesc Cambó. Ce statut sera suspendu en 1939, la Catalogne ayant été la dernière région à résister durant la Guerre d'Espagne. Avec le retour de la démocratie, la Généralité de Catalogne (Generalitat de Catalunya) est recréée en 1978. Josep Tarradellas, ancien Président de la Généralité, occupe le poste en interim. Aux élections de 1980, Jordi Pujol, nationaliste catalan de centre droit plusieurs fois emprisonné sous la dictature de Franco, est élu Président de la Généralité. Il occupera ce poste pendant quatre mandats consécutifs.

Politique

200px José Montilla est depuis 2006 le 128 président du gouvernement de la Catalogne, la Généralité de Catalogne, à la tête d'une coalition tripartite de gauche "catalaniste et progressiste", après les élections du . Il a remplacé Pasqual Maragall i Mira, Président de 2003 à 2006. De 1980 à 2003, la vie politique catalane a longtemps été dominée par Jordi Pujol de Convergence et Union, une coalition de deux partis nationalistes de centre-droite. La Catalogne dispose de sa propre autonomie dans certains domaines. Elle a en charge 33 compétences. Le , le parlement catalan a adopté le projet de loi de réforme du statut de la Catalogne, qui a ensuite été débattu devant l'assemblée parlementaire espagnole à Madrid. Après des discussions ayant montré des divisions, et une révision à la baisse négociée par le président du gouvernement espagnol et le chef du premier parti catalan, le projet a été adopté par l'assemblée et proposé aux Catalans par référendum. Malgré certains indépendantistes ayant appelé à voter non (car le projet ne reconnaissait pas la Catalogne comme nation, ne lui laissait pas la totale maîtrise des impôts, des ports et des aéroports), presque 75 % des votants l'ont accepté le . Cependant le taux de participation était légèrement inférieur à 50 %.

Divers

Les plus grands bâtiments de Catalogne sont :
- Torre Collserola (Barcelone) : 288 m
- Les tres xemeneies (Badalona): 200 m
- Torre Mapfre (Barcelone) : 154 m
- Hôtel Arts (Barcelone) : 154 m
- Torre Agbar (Barcelone) : 142 m
- Sagrada Família (Barcelone) : 107 m pour les deux tours (
torres'' ou campanars) centrales et 98 m pour les deux extérieurs. Le projet prévoit la construction d'autres tours, dont une de 170 m.

Références

Voir aussi...

===
Sujets connexes
Alghero   Andorre   Antoni Tàpies   Aranais   Assumpció Oristrell   Badalona   Barcelone   Castille   Catalan   Catalogne Nord   Catalunya nord trobadors   Cerdagne   Charlemagne   Circuit de Catalogne   Communauté autonome d'Aragon   Communauté valencienne   Communautés autonomes d'Espagne   Comté de Roussillon   Concile de Troyes (878)   Conflent   Convergence et Union   Corse   Couronne d'Aragon   Eduardo Mendoza   Emilio Grau Sala   Espagne   Espagnol   Fenouillèdes   France   Francesc Cambó   Francisco Franco   Fête de la châtaigne en Catalogne   Grèce   Guerre d'Espagne   Guifred le Velu   Généralité de Catalogne   Habsbourg   Hôtel Arts   Italie   Jacint Verdaguer   Joan Miró   Jordi Pujol   Josep Pla   L'Hospitalet de Llobregat   Liste des comarques de Catalogne   Liste des communes de Catalogne   Louis XI de France   Madrid   Maison capétienne de Bourbon en Espagne   Manuel Vázquez Montalbán   Martin Ier d'Aragon   Mer Méditerranée   Montserrat (montagne)   Moyen Âge   Occitan   Parti socialiste catalan   Piémont   Province de Barcelone   Province de Gérone   Province de Lérida   Province de Tarragone   Provinces d'Espagne   Président   Pyrénées-Orientales   Quim Monzó   Raimond-Bérenger III de Barcelone   Raymond Lulle   Ria-Sirach   Royaume d'Aragon   Royaume de Naples   Sagrada Família   Salvador Dalí   Salvador Espriu   Sardaigne   Sicile   Siège de Barcelone   TV3   Torre Agbar   Torre Mapfre   Utrecht   Val d'Aran   Vallée du Rhône   Xavier Oriach  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^