Périgord

Infos
Blason du Périgord Le Périgord (en occitan Perigòrd ou Peiregòrd) est le nom de l'ancienne province française et Comté qui recouvrait, à peu de chose près, l'actuel département de la Dordogne. Son nom vient du peuple gaulois des Petrocorii, nom gaulois signifiant « les quatre armées », de petru - « quatre » et corii « l'armée ». Leur capitale était Vesunna (Périgueux). Le nom de la ville de Périgueux découle aussi du nom gaulois. =Présenta
Périgord

Blason du Périgord Le Périgord (en occitan Perigòrd ou Peiregòrd) est le nom de l'ancienne province française et Comté qui recouvrait, à peu de chose près, l'actuel département de la Dordogne. Son nom vient du peuple gaulois des Petrocorii, nom gaulois signifiant « les quatre armées », de petru - « quatre » et corii « l'armée ». Leur capitale était Vesunna (Périgueux). Le nom de la ville de Périgueux découle aussi du nom gaulois. =Présentation= De nos jours, et plus pour des raisons touristiques, le Périgord dit quadricéphale, a été découpé en quatre parties. S'inscrivant dans le département de la Dordogne, le Périgord se compose :Dordogne dans le Périgord
- Au nord du Périgord vert (autour de Nontron), cette région prolonge en fait le Limousin granitique et ce nom vient des herbages et des forêts qui la recouvrent (c'est une appellation touristique et non pas historique).
- Au centre du Périgord blanc (autour de Périgueux et vers la Charente), ce nom vient du sol calcaire de cette région.
- Au sud-est du Périgord noir (autour de Sarlat-la-Canéda), historiquement la plus ancienne appellation des quatre, ce nom vient des forêts de chênes très sombres toute une partie de l'année, mais n'a rien à voir avec les truffes. Ses habitants parlent du « Sarladais ». Très proche du Quercy sur le plan humain et géographique.
- Au sud-ouest du Périgord pourpre (autour de Bergerac), cette appellation est la plus récente (1970) et due à l'expansion du tourisme, le pourpre rappelle la couleur des feuilles de vigne à l'automne. Ses habitants l'appellent le « Bergeracois ». Ses habitants sont appelés les Périgordins. Le terme « Périgourdin » fut utilisé à partir du XVIIIe siècle pour désigner les habitants de Périgueux (on dit aussi Petrocorien, meilleur d'un point de vue étymologique). En occitan, on dit simplement perigòrd (Sei perigòrd, « Je suis « périgordin » »). Le nom de Pétrocoriens désigne de nos jours les habitants de Périgueux (également nommés Périgourdins). « Prends garde, fier Pétrocorien, Réfléchis avant de prendre les armes, Car, si tu es battu, César te fera couper les mains ! » Le Périgord est connu pour son élevage d'oies et sa production de graisse de cet animal. =Histoire= =Traditions= = Littérature = Jacquou le croquant, d'Eugène Le Roy raconte l'histoire de la révolte des Croquants, et la destruction du château de l'Herm. Le 25 janvier 1642, Pierre Grellety reçoit du Roi les lettres patentes attestant de l'amnistie générale pour tous ses hommes et pour lui une charge de capitaine dans les armées du roi, dans le poste de gouverneur de la cité de Verceuil (Vercelli) en Italie. =Voir aussi := ==
Sujets connexes
Anciennes communes de la Dordogne   Bergerac (Dordogne)   Calcaire   Château de l'Herm   Châteaux et demeures de Dordogne   Communes de la Dordogne   Dordogne (département)   Eugène Le Roy   Forêt   Gentilé   Italie   Liste de ponts de la Dordogne   Nontron   Occitan   Pays du Périgord Noir   Pierre Grellety   Périgueux   Quercy   Sarlat-la-Canéda   Truffe   XVIIIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^