Paix

Infos
La colombe tenant une branche d'olivier est un symbole largement utilisé pour la paix Du latin pax, la Paix désigne habituellement un état de calme ou de tranquillité comme une absence de perturbation, d'agitation ou de conflit. Elle est universellement considérée comme un idéal. Au plan collectif, la paix désigne ainsi l'absence de violence ou de guerre entre groupes humains. En ce sens, la paix entre les nations est l'objectif de nomb
Paix

La colombe tenant une branche d'olivier est un symbole largement utilisé pour la paix Du latin pax, la Paix désigne habituellement un état de calme ou de tranquillité comme une absence de perturbation, d'agitation ou de conflit. Elle est universellement considérée comme un idéal. Au plan collectif, la paix désigne ainsi l'absence de violence ou de guerre entre groupes humains. En ce sens, la paix entre les nations est l'objectif de nombreux hommes et organisations comme la défunte SDN ou l'actuelle ONU. Dans cette acception, certaines idéologies comme le nazisme réprouvent la paix, qui amollit les hommes, et au contraire, exaltent la guerre. Un bon contre-exemple en est le "village de la paix" de Neve Shalom - Wahat as Salam qui œuvre pour la paix entre israéliens et palestiniens. Au plan individuel, la paix désigne également un état d'esprit personnel, exempt de colère, de crainte, et plus généralement de sentiments négatifs. Elle est donc souhaitée pour soi-même et éventuellement pour les autres, au point de devenir une salutation (la paix soit sur toi, salam alei kum en arabe, shalom en hébreu) ou un but de vie. L'articulation entre la paix et son opposé (guerre, violence, conflit, colère, etc.) est une des clés de nombreuses doctrines, religieuses ou politiques, clé fondamentale bien que généralement non explicite.
- Passage de la paix à la guerre (...)
- Passage de la guerre à la paix : voir Léthé Savoir quel est l'état naturel ou originel de l'Homme (paisible ou violent), et comment il passe de l'un à l'autre, conditionne en effet :
- le statut de l'individu, (fauve à dompter ? esclave à libérer ?), tout particulièrement dans son jeune âge (idéal à retrouver ? ou animal à surveiller ?), mais aussi en tant que majeur (prédateur égoiste, que la société et l'état doivent surveiller ? ou paisible responsable, qui ne fera appel à la force publique que pour se défendre d'abus ?)
- la formation des enfants (part respective de l'éducation et de l'enseignement, durée, etc.).
- les moyens admissibles (force aussi brute que celle du violent rebelle, ou douceur libérale ?)
- la valeur de la civilisation (corruptrice du bon sauvage ou apaisante du barbare ?)
- le statut et la place des organisations (état, entreprises, syndicats, etc.) : nuisibles à détruire, moindres maux nécessaires, ou bien piliers du système ?
- la place absolue et relative des activités matérielles et spirituelles (dans quelle mesure sont-elles, pour le maintien ou l'acquisition de la paix, indispensables, utiles, inutiles, ou nuisibles ?)
- etc. Dans le yi-king, l'hexagramme opposé à celui de la paix est celui de la stagnation. Symboliquement, cela indique que la paix n'est pas un absolu, mais une recherche permanente. Et que le conflit n'est pas l'opposé de la paix. Il convient dans une démarche de paix de transformer le conflit, non pas de le supprimer. Les démarches non-violentes incarnent cette démarche de transformation pacifique du conflit. Comme l'indique le préambule de l'Unesco « c'est dans l'esprit des hommes que naissent les guerres, c'est dans leur esprit qu'il faut ériger les défenses de la paix ». Au cours des dernières années, plusieurs universités de paix ont été fondées, comme l'université de la paix de l'ONU, au Costa Rica , l'université de la paix de Brasilia (UNIPAZ), ou l'Université de Paix de Namur. Elles dispensent un enseignement qui permet de prendre conscience de l'action individuelle sur la paix, et de l'impact collectif de cette action (chef d'œuvre de paix inspirée par le compagnonnage à UNIPAZ). Ces formations touchent l'écologie intérieure, sociale et environnementale. Dans la mythologie grecque, Irène ou Eiréné est une divinité allégorique personnifiant la Paix.

Bibliographie

Coll. Paroles de paix en temps de guerre, Toulouse, Privat, 2006, 332 p. Boucher, François-Emmanuël, Sylvain David et Janusz Przychodzen , La Paix. Esthétiques d'une éthique, Bern / Berlin / Bruxelles / Frankfurt am Main / New York / Wien, Peter Lang, 2007, 227 p.

Voir aussi


-Mouvement pacifiste
-Liste des traités de paix
-Prix Nobel de la paix
-Brigades de Paix Internationales
-Mémorial pour la Paix de Caen
-Pèlerinage International pour la Paix
-Pax romana
-Paix de Dieu
-Prince de la Paix
-Symbole de la paix
-Monuments aux morts pacifistes La paix d'un Chrétien, peut se répandre vers ceux qui ne sont pas intéressés au Christianisme en les faisant ressentir les valeurs: de l'indifférence aux offenses, de la sagesse, de la compréhension, de la compassion, du respect et du contrôle de la langue. ===
Sujets connexes
Brigades de Paix Internationales   Christianisme   Compassion   Eiréné   Enseignement   Guerre   Irène   Liste des traités de paix   Léthé   Monuments aux morts pacifistes   Mouvement pacifiste   Mythologie grecque   Nazisme   Neve Shalom - Wahat as Salam   Nirvāna   Organisation des Nations unies   Paix de Dieu   Prince de la Paix   Prix Nobel de la paix   Sagesse   Société des Nations   Symbole de la paix   Violence  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^