Desperate Housewives

Infos
Desperate Housewives ou Beautés désespéréesLa traduction littérale aurait pu être Ménagères désespérées ou Femmes au foyer désespérées. (au Québec) (Desperates Housewives) est un feuilleton télévisé américain créé par Charles Pratt Jr. et Marc Cherry et diffusé depuis le sur le réseau ABC. En Europe, le feuilleton est diffusé depuis le sur Canal+ (France), le 19 mai sur TSR1 (Suisse) et le sur M6. En
Desperate Housewives

Desperate Housewives ou Beautés désespéréesLa traduction littérale aurait pu être Ménagères désespérées ou Femmes au foyer désespérées. (au Québec) (Desperates Housewives) est un feuilleton télévisé américain créé par Charles Pratt Jr. et Marc Cherry et diffusé depuis le sur le réseau ABC. En Europe, le feuilleton est diffusé depuis le sur Canal+ (France), le 19 mai sur TSR1 (Suisse) et le sur M6. En Belgique, la première saison a été diffusée à partir de novembre 2005 sur RTL-TVI puis BeTV a repris la série en proposant les épisodes inédits en avant-première (et avec quelques mois d'avance sur RTL-TVI saison 2, premier épisode le 12 novembre 2006). Au Canada, ce feuilleton est diffusé sur Radio-Canada depuis le 5 avril 2005.

Synopsis

La banlieue de Wisteria Lane Ce feuilleton met en scène le quotidien mouvementé de quatre femmes (parfois gagnées par le bovarysme) : Susan Mayer, Lynette Scavo, Bree Van De Kamp et Gabrielle Solis, vivant dans la même rue (Wisteria Lane, dans la ville fictive de Fairview), stéréotype parfaitement reconnaissable des banlieues proprettes des grandes villes américaines (celles des quartiers résidentiels des wasp ou de la middle class). Amie des quatre héroïnes, Mary-Alice Young, qui s'est suicidée, commente d'outre-tombe leurs mésaventures et sert de narratrice. Le spectateur découvre à travers ses yeux une multitude d'intrigues, toutes relatées avec humour et pleines de mystères, auxquelles prennent part ces quatre femmes et leur voisinage. À travers leurs histoires de couples, d'enfants, et parfois de job avec leur lot d'hypocrisie, de malveillance banale et de combines minables qui dessinent le petit théâtre de la comédie humaine, le scénario expose aussi, à chaque saison, une intrigue policière au dénouement tragique mais enrobée d'un goût prononcé pour la caricature, l'humour noir, la satire sociale, la farce et le burlesque.

Première saison

La série commence par le suicide d'une mère de famille, Mary-Alice Young, dans le quartier bourgeois de Wisteria Lane. Aux yeux de ses amies, le suicide de Mary-Alice est un mystère inexplicable, dans la mesure où cette femme incarnait pour elles la joie de vivre et la bonté même. D’outre-tombe, Mary-Alice observe les habitants de son quartier et commente en particulier le quotidien de ses voisines et amies : Gabrielle Solis, Lynette Scavo, Bree Van De Kamp et Susan Mayer. La première trompe son riche mari avec leur jardinier, âgé de 17 ans; la deuxième a abandonné sa brillante carrière de publiciste pour s'occuper de ses enfants, de vraies terreurs, et ne trouve aucun épanouissement dans sa condition de femme au foyer; la troisième est une mère au foyer traversant une grave crise conjugale; et la quatrième est une mère divorcée recherchant désespérément le coup de foudre. Au récit de leurs mésaventures quotidiennes se mêle une intrigue policière (à laquelle les héroïnes prennent part), amenant le téléspectateur à comprendre pourquoi Mary Alice s'est suicidée. Gabrielle tombe finalement enceinte, ce qu'elle ne voulait surtout pas, et ignore qui, de son mari Carlos ou de son amant John, est le père de son enfant. Carlos est condamné à une peine de prison pour s'être enrichi grâce au travail d'enfants et pour avoir agressé deux homosexuels, qu'il pensait être les amants de sa femme. Le jour du procès, John lui révèle qu'il est l'amant de Gabrielle. Lynette fait des manœuvres en douce afin que son mari Tom, qui travaille dans la publicité, n'ait pas de promotion. En effet, elle pense que s'il montait dans la hiérarchie, il s'éloignerait d'elle et de leurs enfants. Mais les manœuvres de Lynette ne font qu'entraîner la démission de Tom qui, dépité, décide de devenir homme au foyer, obligeant son épouse à reprendre son travail. Conduisant en état d'ébriété, Andrew, le fils de Bree, renverse accidentellement Juanita, la belle-mère de Gabrielle, qui tombe dans le coma. Bree et son mari Rex décident de ne pas dénoncer l'adolescent à la police. Mais Bree entre en conflit avec Andrew, dont elle trouve l'attitude immorale : elle déplore le fait qu'il n'éprouve pas de remords après avoir renversé Juanita, et découvre par la suite qu'il fume de la marijuana et a des tendances homosexuelles, ce qu'elle a du mal à admettre. Rex fait une crise cardiaque et est mis en arrêt de travail en attendant que son état de santé s'améliore. La situation de son couple, qui battait déjà de l'aile, se désagrège davantage, car Bree apprend qu'il la trompait avec une prostituée et qu'il est sado-masochiste. George, leur pharmacien, tombe fou amoureux de Bree. Voulant tuer Rex afin de prendre sa place dans son coeur, il remplace par des médicaments inappropriés ceux que Rex prend pour lutter contre ses problèmes cardiaques ; Rex finit ainsi par mourir d'une crise cardiaque. Susan est inquiète au sujet de la relation (d'abord platonique, puis amoureuse) entre sa fille Julie et Zach Young, le fils de feue Mary-Alice. En effet, Zach, très perturbé par la mort de sa mère, a fait un séjour en hôpital psychiatrique et peut s'avérer violent. Susan va donc essayer d'éloigner les deux adolescents l'un de l'autre. En outre, Susan tombe amoureuse d'un séduisant plombier, Mike Delfino, installé depuis peu à Wisteria Lane. Mike étant également convoité par Edie Britt, l'une des voisines de Susan, une rivalité naît entre les deux femmes. Cette rivalité conduit la maladroite Susan à incendier accidentellement la maison d'Edie alors qu'elle l'espionnait. Craignant que la police ne découvre qu'elle est la responsable de l'incendie, Susan décide de prendre les devants et de tout avouer à Edie; celle-ci va alors lui faire un chantage. Mike tombe sous le charme de Susan et devient finalement son compagnon; mais cet homme, qui cache un lourd passé, est venu à Wisteria Lane pour retrouver l'assassin de la femme qu'il aimait, Deirdre, et le tuer. Il en vient à soupçonner Paul, l'époux de Mary-Alice Young. Dans le dernier épisode, Mike, convaincu que Paul a assassiné Deirdre, l'enlève et l'emmène dans le désert pour le tuer. C'est alors que Paul lui avoue un lourd secret: quinze ans plus tôt, lui et Mary-Alice avaient acheté à Deirdre (alors héroïnomane) son fils, prénommé Dana, qu'ils ont rebaptisé Zach. Craignant qu'on ne leur enlève le bébé, les époux ont changé de nom (Paul Young et Mary-Alice Young ne sont que des noms d'emprunt) et se sont installés à Wisteria Lane. Malgré cela, Deirdre a retrouvé leur trace trois ans plus tard et a essayé de leur reprendre son fils. Mary-Alice a refusé de lui rendre Zach et est allée jusqu'à la tuer pour le garder. Paul et Mary-Alice se sont ensuite débarrassés du cadavre de Deirdre. Plus tard, l'une de leurs voisines, Martha Huber, a appris leur secret. Martha a décidé de faire chanter Mary-Alice; plutôt que de se plier au chantage, cette dernière s'est suicidée. Paul vengera par la suite la mort de Mary-Alice en tuant Martha. Grâce au récit de Paul, Mike comprend que Zach est son fils naturel. Il décide d'épargner Paul, dont il sait maintenant qu'il n'est pas le meurtrier de Deirdre, et le laisse dans le désert. La saison s'achève sur un cliffhanger: Susan est retenue en otage par Zach, qui croit que son père adoptif, Paul, a été assassiné par Mike (dont il est loin d'imaginer qu'il est son père biologique). Ce dernier entre dans la maison de Susan et ignore que Zach l'y attend, avec une arme à la main, pour le tuer...

Deuxième saison

La deuxième saison se concentre plus particulièrement sur les déboires de Bree, le retour de Lynette dans la publicité, les joutes verbales entre Susan et sa voisine Edie, la grossesse de Gabrielle et l'arrivée des nouveaux voisins: les Applewhite. La première partie de la saison est axée principalement sur George Williams, l'assassin de Rex Van de Kamp, qui fera tout pour conquérir le cœur de Bree, qu'il demande en mariage. Bree découvre qu'il a tué Rex et le laisse sciemment ingurgiter une grosse quantité de pilules avec de l'alcool, ce qui le conduit à la mort. Les relations entre Bree et son fils Andrew sont de plus en plus tendues. Bree devient alcoolique et est accusée de violence sur ce dernier. En effet, le désir de vengeance d'Andrew, qui reproche à sa mère de ne pas l'accepter tel qu'il est, le mènera à simuler une maltraitance physique, avec la complicité de son petit ami Justin. Bree s'inscrit alors aux Alcooliques Anonymes et fait la connaissance de Peter, un homme perturbé qu'elle souhaite tout d'abord aider, mais dont elle tombe finalement amoureuse. Cette fois encore, Andrew se vengera en couchant avec lui pour briser le coeur de sa mère. Bree décide de se séparer d'Andrew en l'abandonnant au bord d'une route. L'adolescent est désormais livré à lui-même. Gabrielle, enceinte, perd son bébé lors d'une chute dans un escalier. Elle qui, jusqu'alors, ne voulait pas d'enfant, décide d'en avoir un. Gabrielle et son mari Carlos (ce dernier tout juste sorti de prison) se tournent vers l'adoption, mais là encore les choses ne se passent pas comme prévu. Le couple finit par tester l'insémination artificielle grâce à leur nouvelle femme de ménage, Xiao-Mei. Tout se gâte lorsque Gaby découvre que Carlos la trompe avec cette dernière. Il sera donc chassé de son domicile. Lynette redevient " le requin du monde de la publicité " mais a du mal à gérer cette nouvelle vie. Elle découvre que son mari Tom mène une double vie : il a en effet une fille cachée. Mais Lynette comprend ensuite que Tom n'entretient aucune relation extra-conjugale; sa fille est issue d'une relation amoureuse que celui-ci a eue avant leur mariage. La relation amoureuse entre Susan et Mike connaît des hauts et des bas. Mike recherche son fils naturel, Zach (alias Dana), en cavale depuis qu'il l'a menacé avec une arme, et espère construire une véritable relation père-fils entre eux. Mais Susan a peur de cet adolescent psychologiquement perturbé (car il s'intéressait de trop près à sa fille, Julie) et fait le nécessaire pour qu'il ne revienne pas à Wisteria Lane tout de suite. Plus tard, Mike a connaissance de la trahison de Susan et décide de la quitter. Karl, l'ex-mari de Susan, vit désormais avec sa rivale, Edie Britt. Il la demande d'ailleurs en mariage mais retourne vers Susan, dont il est toujours amoureux. Karl et Susan se rapprochent et passent une nuit ensemble, ce qu'Edie découvre. Folle de rage, cette dernière met le feu à la maison de Susan. Ce malheur permet cependant à Susan de se réconcilier avec Mike et de reprendre leur relation amoureuse là où ils l'avaient laissée. Dans le dernier épisode, Mike s'apprête à demander Susan en mariage, mais il finit sous les roues d'une voiture. Un dentiste du nom d'Orson l'a heurté de plein fouet... Les quatre héroïnes se posent également beaucoup de questions sur leurs nouveaux voisins, les Applewhite. Cette famille monoparentale cache un lourd secret : Caleb, l'un des fils de Betty Applewhite, dérangé mentalement, a tué une jeune femme. La police le recherche activement, d'où leur déménagement soudain. La fin de la saison, plus sombre, révèle la part de responsabilité de Matthew Applewhite, le fils modèle de la famille, dans le meurtre dont est accusé son frère Caleb. Après avoir menacé Bree avec un revolver, Matthew est tué d'une balle en plein cœur par la police. Betty et Caleb Applewhite redéménagent en toute hâte…

Troisième saison


- Pour la troisième saison, les scénaristes se sont reconcentrés sur la distribution originale en remettant notamment Mike Delfino au centre des aventures de Wisteria Lane. Ce troisième volet offre un caractère plus dramatique et moins comique que les deux précédentes saisons. Marc Cherry a également entendu les "plaintes" de ses fans, lesquels espéraient moins de personnages et plus de drames pour la troisième saison, en contraste avec la seconde, apparue trop légère et rocambolesque aux yeux des téléspectateurs américains.
- Six mois se seront écoulés entre la fin de la saison 2 et la reprise de cette saison. Mike Delfino est dans le coma à la suite de l'accident de voiture causé par Orson Hodge. Orson se met en couple avec Bree, ce couple occupe une grande partie de l'intrigue de cette saison. Andrew, le fils de Bree, est de retour dans les premiers épisodes, après que sa mère l'a vu aux informations, dans un reportage sur les SDF.
-Lynette est toujours salariée, mais doit faire face au manque d'ambition de son mari, Tom, et à la double vie qu'il mène depuis quelques mois.
- Gabrielle et Carlos sont en pleine crise conjugale alors que Xiao-Mei est enceinte de huit mois et demi de leur bébé, mais qui s'avère également être la maîtresse de Carlos…
- Enfin, Austin, le neveu d'Edie emménage chez sa tante à Wisteria Lane et entame assez vite une relation avec Julie, la fille de Susan…
- Zach Young fait son retour de façon très inattendue, en effet il est épris d’un amour secret pour Gabrielle Solis. Il veut l'épouser et n'hésite pas à mettre en avant sa toute jeune fortune pour impressionner la jeune femme. Leur "relation" tournera court et Zach finira par quitter la ville, rejeté par Gabrielle.
- Tom décide de mettre sur pied un vieux rêve d'enfance : ouvrir une pizzeria. Lynette, d'abord perplexe, accepte le marché. Elle démissionne quelque temps plus tard de son entreprise de publicité pour devenir le manager du nouvel établissement de Tom. Très vite va s'installer entre eux une sorte de rivalité. Les ennuis personnels oubliés, Tom se bloque le dos, et c'est à Lynette seule de s'occuper du restaurant. Elle ne peut cependant pas y parvenir seule, elle décide donc de faire appel à un commis de cuisine. Un certain Rick, expérimenté et séduisant, va être le choix de Lynette. Avec ses délicieux plats qui transforment la réputation du restaurant, son romantisme et sa proximité avec Lynette, celle-ci va se rapprocher de lui. Cette intimité va sauter aux yeux de Kayla, fille adoptive de Lynette et Tom. Suspicieux, Tom va mettre la pression sur Rick et le contraindre à démissionner. Mais Rick refuse de se laisser faire. Cependant, il va commettre une erreur en avouant ses sentiments pour Lynette, qui, apeurée par l'éventuelle réciprocité de cet amour, décide de le licencier. Cette rupture va provoquer un froid entre Tom et Lynette, qui n'arrive pas à pardonner à son époux son déjeuner avec Rick. Après une bagarre physique à ce sujet, Lynette et Tom se rendent à l'hôpital.
- Susan fait la connaissance de Ian, un homme qu'elle a rencontré à l'hôpital, au moment où elle s'occupait de Mike. Car Ian a lui aussi sa propre épouse, Jane, plongée dans un long coma... Elle finit par mourir et Susan par tomber sous le charme du bel anglais et les deux amants décident de se fiancer. Pendant ce temps Mike, qui est sorti de son coma, a entamé une thérapie et commence à retrouver la mémoire... Il va jusqu’à se souvenir de sa demande en mariage... Il tente donc par tous les moyens de reconquérir Susan. Prise entre ses deux amours, elle finit par choisir Ian. Malheureusement, leur relation tourne court. Ian s'étant rendu compte que Susan en pinçait toujours pour le beau plombier, il décide de quitter la ville. Susan se retrouve alors seule, d'une part parce que Ian est reparti en Angleterre et d'autre part parce que Mike a quitté la ville... déçu du choix de Susan.
- Bree est soumise au retour tout à fait surprenant de l'ancienne femme d'Orson, qui sème la zizanie dans leur mariage, grâce en partie à l'aide de sa belle-mère. Les deux commères finissent par mourir, et Bree décide de faire le voyage de noces dont elle avait tant rêvé. Emportant avec elle, sa fille Danielle, enceinte du neveu d'Edie.
- Gabrielle rencontre un des candidats à l'élection municipale de Fairview, Victor. Elle tombe assez vite sous le charme de cet homme, puis se fiance avec lui, à la surprise de Carlos, qui entretient une liaison torride avec Edie Britt.
- Carlos finit par se rendre compte qu'il est toujours amoureux de son ex-femme, ce qui ne rend pas la tâche facile à Edie qui ne cesse de se bagarrer avec Gabrielle.
- Susan se rend compte, une fois Ian parti, que l'homme de sa vie était Mike. Elle apprend qu'il avait quitté Wisteria Lane pour aller faire une randonnée en montagne. Elle y part. Après moult efforts, elle retrouve Mike et ils retournent ensemble à Fairview, où le plombier demandera son amour en mariage. Susan accepte et décide de se marier le jour où elle avait prévu de le faire avec Ian. Hélas, Gabrielle et Victor, eux aussi fraichement fiancés, décident de pointer la date cruciale le jour du mariage de Susan et Mike. Une dispute, suivie d'une réconciliation s'empare des deux femmes.
- Lynette découvre qu'elle a un lymphome et reçoit la visite de sa mère, avec qui elle est en froid. Elle compte, malgré les clivages, l'aider à surmonter la maladie et la chimiothérapie que Lynette doit subir.
- Edie, amoureuse de Carlos, veut qu'il ressente la même chose pour elle. Connaissant sa terrible envie d'avoir un enfant, elle propose à Carlos d'en avoir un avec elle, même s'il ne ressent rien… Néanmoins, Edie continue à prendre la pilule.
- A la fin de la saison, Gabrielle se marie avec Victor Lang, mais découvre le jour-même de son mariage que, pour Victor, ce mariage n'est qu'une manœuvre politique destinée à lui faire gagner de la popularité, en particulier auprès de la population latino. Résignée, Gabrielle se jette dans les bras de Carlos, son ex-mari...
- Mike et Susan se marient enfin, mais de façon originalement romantique...
- Bree et Orson sont de retour de leur longue lune de miel. Bree a le ventre rond et annonce à toutes ses amies qu'elle est enceinte de plusieurs mois. Mais ce ventre galbé n'est pas un bébé, mais une simple coque de coton placée sur son ventre parfaitement plat… La manœuvre permettra de faire passer le futur bébé de Danielle pour celui de Bree et Orson.
- Enfin, Carlos découvre par hasard les pilules contraceptives dans le sac à main d'Edie, qui se trouve à ce moment-là à la cérémonie de mariage de Gabrielle et Victor. Carlos la rejoint, furieux, et la quitte, indifférent aux pleurs et à la détresse d'Edie. À son retour, elle tente de se suicider par pendaison.

Quatrième saison

Alors qu'Edie se remet de son prétendu suicide, Carlos décide de rester auprès d'elle à l'hôpital. Gabrielle, fraîchement mariée au nouveau maire de la ville, se rend compte que son mari ne l'aime pas autant qu'elle l'imaginait, et prépare alors un plan d'évasion avec Carlos. On apprend vite que Bree fait semblant d'être enceinte, alors que sa fille Danielle, enfermée dans un couvent, attend vraiment un bébé. Lynette est atteinte du cancer, et ne sait comment l'expliquer à ses enfants. Susan, désormais mariée à Mike, voit une de ses anciennes amies, Katherine, revenir à Wisteria Lane, avec sa fille Dylan et son mari Adam. Mais les quatre femmes au foyer ne se doutent pas que cette famille si charmante cache un terrible secret... Carlos et Edie recommencent à vivre normalement. Carlos, essayant d'éviter de parler de mariage avec sa compagne, voit en secret Gabrielle. Chacun de son côté, ils se promettent qu'ils vont quitter leur amant. Bree et Orson se heurtent aux difficultés de la fausse grossesse, tandis que Susan, dont le mariage semble perturbé, apprend qu'elle est enceinte. Lynette voit sa maladie chamboulée par l'arrivée de sa mère, qui promet de l'aider en la droguant secrètement. La fille de Katherine a perdu mémoire de Wisteria Lane, quartier dans lequel elle a vécu durant ses premières années. Mais on apprend que sa perte de mémoire est due à quelqu'un et à quelque chose qui s'est passé dans le grenier de leur maison, dix ans auparavant...

Distribution

Personnages principaux

-Teri Hatcher (VF : Claire Guyot) : Susan Mayer (née Bremmer) (saisons 1, 2, 3, 4)
-Felicity Huffman (VF : Caroline Beaune) : Lynette Scavo (née Lindsquit) (saisons 1, 2, 3, 4)
-Marcia Cross (VF : Blanche Ravalec) : Bree Van De Kamp (née Mason) (saisons 1, 2, 3, 4)
-Eva Longoria Parker (VF : Odile Schmitt) : Gabrielle Solis (née Marquez) (saisons 1, 2, 3, 4)
-Brenda Strong (VF : Françoise Cadol) : Mary Alice Young (saisons 1, 2 , 3)
-Nicollette Sheridan (VF : Marie-Martine Bisson) : Edie Britt (saison 1, 2, 3, 4)
-Roger Bart : (VF : Vincent Ropion) : George Williams (saisons 1 & 2)
-Ricardo Antonio Chavira (VF : Bernard Gabay) : Carlos Solis (saisons 1, 2, 3, 4)
-Andrea Bowen (VF : Karine Foviau) : Julie Mayer (saisons 1, 2, 3, 4)
-James Denton (VF : Arnaud Arbessier) : Mike Delfino (saisons 1, 2, 3, 4)
-Mark Moses (VF : Luc Bernard) : Paul Young (saisons 1, 2, 3)
-Cody Kasch (VF : Alexis Tomassian) : Zachary "Zach" Young (saisons 1, 2, 3)
-Steven Culp (VF : Georges Caudron) : Rex Van De Kamp (saisons 1, 2, 3)
-Shawn Pyfrom (VF : Yoann Sover) : Andrew Van De Kamp (saisons 1, 2, 3, 4)
-Joy Lauren (VF : Manon Azem) : Danielle Van De Kamp (saisons 1, 2, 3, 4)
-Jesse Metcalfe (VF : Emmanuel Garijo) : John Rowland (saisons 1, 2, 3, 4)
-Doug Savant (VF : Emmanuel Curtil) : Tom Scavo (saisons 1, 2, 3, 4)
-Richard Burgi (VF : Bernard Lanneau) : Karl Mayer (saisons 1, 2, 3, 4)
-Alfre Woodard (VF Saison 1 : Marie-Christine Darah) (VF Saison 2 : Françoise Vallon) : Betty Applewhite (saisons 1, 2)
-Kyle MacLachlan (VF : Patrick Poivey) : Orson Hodge (saisons 2, 3, 4)
-Rachel Fox : Kayla Huntington (Saison 3, 4)
-Dana Delany : Katherine Mayfair (Saison 4)
-Nathan Fillion : Adam Mayfair (Saison 4)
-Lyndsy Fonseca : Dylan Mayfair (Saison 4)
-Tuc Watkins : Bob.
-Kevin Rahm : Lee.

Personnages secondaires

-Kathryn Joosten (VF : Paule Emmanuèle) : Karen McCluskey (saisons 1, 2, 3, 4)
-Zane Huett : Parker Scavo (saisons 1, 2, 3, 4)
-Brent Kinsman : Preston Scavo (saisons 1, 2, 3, 4)
-Shane Kinsman : Porter Scavo (saisons 1, 2, 3, 4)
-Pat Crawford Brown : Ida Greenberg (saisons 1, 2, 3, 4)
-Christine Estabrook (VF : Marie-Martine) : Martha Huber (née Tilman) (saison 1)
-Lupe Ontiveros (VF : Thamila Mesbah) : Juanita Solis (saison 1)
-Lucille Soong (VF : Claude Chantal) : Yao Lin (saison 1)
-Sharon Lawrence (VF : Céline Monsarrat) : Maisy Gibbons (saison 1)
-Jolie Jenkins : Deirdre Taylor (saison 1)
-Harriet Sansom Harris (VF : Elisabeth Wiener) : Felicia Tilman (saisons 1, 2)
-Ryan Carnes (VF : Pascal Novak) : Justin (saisons 1, 2)
-Bob Gunton : Noah Taylor (saisons 1, 2)
-Roger Bart (VF : Vincent Ropion) : George Williams (saisons 1, 2)
-Sam Lloyd : Docteur Albert Goldfine (saisons 1, 2)
-Lesley Ann Warren (VF : Anne Jolivet) : Sophie Bremmer (saisons 1, 2)
-Mehcad Brooks (VF : Adrien Antoine) : Matthew Applewhite (saisons 1, 2)
-Page Kennedy / NaShawn Kearse : Caleb Applewhite (saison 2)
-Shirley Knight : Phyllis Van De Kamp (saison 2, 4)
-Joely Fisher (VF : Marie Vincent) : Nina Fletcher (saison 2)
-Jay Harrington (VF : Xavier Fagnon) : Ron McCreadle (saison 2)
-Lee Tergesen (VF : Thierry Mercier) : Peter MacMillian (saison 2)
-Currie Graham (VF : Guy Chapellier) : Ed Ferrara (saison 2, une apparition en saison 3)
-Gwendoline Yeo : Xiao-Mei (saisons 2, 3)
-Kiersten Warren (VF : Natacha Muller) : Nora (saisons 2, 3)
-Rachel Fox : Kayla Hunnigton (saisons 2, 3, 4)
-Dougray Scott : Ian Hainsworth (saison 3)
-Josh Henderson : Austin McCann (saison 3)
-Valerie Mahaffey : Alma Hodge (saison 3)
-Jake Cherry : Travers McLain (saison 3)
-Polly Bergen : Stella Lindquist (saisons 3, 4)
-Laurie Metcalf (VF :Isabelle Ganz) : Caroline Bigsby (saison 3)

Fiche technique

- Musique : Steve Jablonsky (additionnelle : Danny Elfman (thème principal), Steve Bartek (épisodes 1 et 2), LeAnn Rimes (bande originale We're running out of time)
- Réalisateurs : Larry Shaw, Arlene Sanford, Fred Gerber, Jeffrey Melman, David Grossman…
- Producteurs exécutifs : Marc Cherry, Michael Edelstein, Tom Spezialy, Charles Pratt Jr.

Récompenses

- 2005 : Golden Globe Award : Meilleur feuilleton télévisé musical ou comique
- 2005 : Golden Globe Award : Meilleure actrice dans un feuilleton télévisé musical ou comique pour Teri Hatcher
- 2005 : Emmy Award de la meilleure actrice dans un feuilleton comique pour Felicity Huffman
- 2006 : Golden Globe Award : Meilleur feuilleton télévisé musical ou comique

Épisodes

Personnages

Générique

Le générique de Desperate Housewives a été mis en musique par le très connu Danny Elfman. C'est un détournement de quelques documents iconographiques plus ou moins célèbres mettant en scène des femmes et leur évolution au cours du temps. Ce générique primé montre les différents types de femmes, de

Description

On aperçoit tout d'abord Ève, qui croque la pomme. C'est en fait un mélange de plusieurs œuvres de Lucas Cranach l'Ancien. Puis le décor change : le décor de fond, qui représente un décor typique égyptien, est une œuvre de David Roberts à laquelle on a ajouté le portrait de la reine d'Égypte Néfertari. Comme Lynette, cette reine est littéralement « débordée » par ses enfants. Cette scène laisse place au tableau Les Époux Arnolfini de Jan Van Eyck. La femme se met à balayer la pièce alors que son époux jette ses ordures partout. On se retouve ensuite avec une adaptation du tableau American Gothic de Grant Wood (1891-1942). La femme y est plus renfrognée que sur l'original, car son mari, censé être un fermier austère, se laisse séduire par une pin-up, peinte par Gil Elvgren dans les années 50. On voit ensuite une affiche de propagande américaine de Dick Williams datant de la seconde guerre mondiale : « Am I Proud ! ». Dans le générique de la série, la ménagère lâche ses courses, et on aperçoit la boîte de Campbell's Tomato Soup d'Andy Warhol. Cette boîte se retouve dans les mains d'une femme dessinée par Robert Dale, extraite de son œuvre Romantic Couple et Couple Arguing. Ce générique primé montre les différents types de femmes, de l'épouse soumise à la femme rebelle en passant par l'épouse surpuissante, et dresse un portrait de la femme au foyer à travers les âges. Image:Lucas Cranach d. Ä. 014.jpg|Ève Image:Maler der Grabkammer der Nefertari 004.jpg|Néfertari Image:Jan van Eyck 001.jpg|Les Époux Arnolfini Image:CampbellsModif.png|Campbell's Tomato Soup

Commentaires

Diffusion et idée originale

Le feuilleton connaît un grand succès aux États-Unis où il a même été quinze fois nommé aux Emmy Awards et trois actrices : Teri Hatcher, Felicity Huffman et Marcia Cross ont été retenues pour le titre de meilleure actrice. Il fait partie du « grand cru » de la saison télévisuelle 2004/2005 (aux côtés de Lost, les disparus, Grey's Anatomy et Veronica Mars), qui, selon les critiques, a marqué le renouveau des fictions télévisées américaines. L'idée de Desperate Housewives est venue à Marc Cherry lorsqu'il regardait un documentaire sur le procès d'Andrea Yates (qui avait en 2001 noyé ses cinq enfants dans une baignoire) et a dit à sa mère qu'il ne comprenait pas comment une femme pouvait faire cela. Elle lui a répondu qu'elle comprenait parfaitement et que ça lui était arrivé d'avoir de telles pensées lorsque Marc Cherry et sa sœur étaient enfants et n'arrêtaient pas de pousser à bout leur mère en balançant tout sur les murs. Il s'est dit que si sa mère était capable d'avoir de telles pensées, toutes les femmes pouvaient en avoir également. Le feuilleton de Marc Cherry trouve ses racines dans un lot de séries à succès qu'il a su accommoder pour concocter un cocktail détonnant. Le point de départ, n'en déplaise à certain, est sans conteste Melrose Place. Fan du feuilleton, de son personnage central Amanda Woodward (Heather Locklear devait jouer un rôle dans Desperate Housewives et très probablement celui de Susan) et des intrigues tordues, il est allé chercher deux acteurs de Melrose Place, Marcia Cross et Doug Savant, ainsi que John Haymes Newton qui apparaît dans le rôle du réparateur du câble que Carlos tabasse dans la première saison. Mais le créateur a d'autres références telles que Six Feet Under pour la mort de l'un des personnages principaux comme point de départ de la série ou American Beauty (pour les décors idylliques, la narration post-mortem et la critique sociale concernant le mode de vie des Wasp). Marc Cherry, également amateur de la série Sex and the City lui emprunte sa structure narrative et thématique à savoir la mise en opposition de personnages féminins amis appartenant à un même groupe social, au même cadre de vie urbain, liés par quelques mini-intrigues comiques ou dramatiques mais séparés par leur représentation du monde et leur rapport à l'existence (sur un mode économique, culturel, sentimental, affectif, sexuel…). Avec Desperate Housewives, Cherry a voulu, en quelque sorte, créer une suite à la série pour montrer ce que peuvent devenir ces femmes de 25-30 ans sans relation suivie quand, passés les 35 ans, elles ont enfin trouvé leur soi-disant prince charmant, avec les rejetons et la belle villa qui va avec. Une vie de mère au foyer ? Pas si simple dans Wisteria Lane. Mais le feuilleton lorgne également sur des références plus souterraines : Alfred Hitchcock, d'abord pour la forme, l'art de la transition, la variation simple et dynamique des plans, des focales, la manière très frontale de peindre un cadre social, de constituer une topographie sur une palette de couleurs primaires à vocation évidemment symbolique (le noir de l'âme, le bleu de l'azur, le rouge du sang) et la façon de construire un décor apparemment lisse et sans histoire, mais d'où sourd un ou plusieurs mystères dont la présence bouleverse la petite vie ordonnée et tranquille des personnages principaux. L'élucidation de l'énigme permet de tenir le spectateur en haleine grâce à un déroulement dramatique très palpitant. Le dénouement est certes tragique mais les péripéties, en parallèle au nœud de l'intrigue, se ponctuent de jeux de fausses pistes, d'accusations trompeuses et de saillies ironiques. Le versant hitchcockien de la série trouve son impact du côté de Fenêtre sur cour où la promiscuité et l'ennui mènent le personnage incarné par James Stewart à espionner les locataires de sa cour résidentielle à l'aide de jumelles puis à découvrir un meurtre. L'utilisation, quant à elle, d'un comique de situation, très dynamique, rythmé, axé sur l'enchaînement de gags avec effet d'emballement et série de chutes est évidemment un clin d'œil appuyé à la tradition burlesque du cinéma américain: celle de la comédie des années trente (le switch comedy) mais également celle des années soixante avec l'importance narrative accordée aux objets et effet d'agrandissement en catastrophe générale de petits gestes maladroits (l'exemple typique de cette construction est l'incendie involontaire, dans le tout premier épisode, de la maison d'Edie Britt provoquée, aux suites d'un quiproquo, par Susan qui lance par dépit un soutien-gorge, sans intention de nuire, sur une bougie qui se renverse alors sur un rideau et ainsi de suite…). Bien évidemment pour la satire sociale et la comédie de mœurs avec son lot de joutes verbales et de phrases assassines, on ne peut que noter la révérence faite par les scénaristes au cinéma de Woody Allen.

Épisode type

La pomme du générique rappelle le « péché originel » Les épisodes de Desperate Housewives racontent la petite vie plus ou moins paisible de chacune des quatre femmes, la trame générale de l'histoire étant le mystère entourant le suicide de Mary Alice Young. Il est utile de remarquer que beaucoup d'épisodes sont construits sur le même modèle :
- Après des résumés de storylines qui se poursuivront dans l'épisode (qui peuvent dater de plusieurs épisodes), Mary Alice Young, narrateur omniscient, révèle un trait de caractère d'un personnage principal ou secondaire, et illustre ses propos d'anecdotes (généralement 3 ou 4), elle relie cette révélation à un fait actuel. Elle souligne la véracité par son désormais fameux « oui… », juste avant le lancement du générique.
- Mary Alice introduit le propos par quelques phrases générales. Chaque partie correspond généralement à un personnage. Elle donne un cadre à l'épisode, sans toutefois enfermer l'épisode dans un sujet bien précis.
- L'épisode se déroule, amenant son lot d'anecdotes en tous genres, de bonheurs et de malheurs.
- Reprenant la parole, Mary Alice Young, conclut l'épisode par une réflexion plus ou moins longue, symétrique à celle du début (chaque partie correspond à un des personnages). Cette réflexion complète et approfondit la première, donnant aux événements qui viennent d'avoir lieu tout leur sens. Ce mode d'organisation des épisodes est plus ou moins flagrant. Il se met en place dès le deuxième épisode, trouve son meilleur représentant dans l'épisode 8 de la saison 1 (Nous sommes tous des pêcheurs - Guilty), et s'estompe peu à peu par la suite. Pour l'illustrer, prenons l'exemple de l'épisode 8 justement : Introduction : Il existe un livre lu dans le monde entier qui affirme que tout le monde est un pécheur. Bien entendu, tous ceux qui lisent ce livre ne se sentent pas coupables de tous leurs méfaits. Mais Bree Van de Kamp, si. En fait, Bree avait passé presque toute sa vie à se sentir coupable. Enfant, elle se sentait coupable de ne pas avoir les meilleures notes possibles. Adolescente, elle se sentait coupable d'avoir laissé son petit ami passer à l'étape supérieure. Jeune mariée, elle se sentait coupable d'avoir mis trois semaines pour répondre aux cartes de félicitations. Mais elle savait que ses errements passés n'étaient rien comparés au péché qu'elle se préparait à commettre. (There is a widely read book that tells us everyone is a sinner. Of course, not everyone who read this book feels guilt over the bad things they do. But Bree Van de Kamp did. In fact, Bree had spent most of her life feeling guilty. As a child she felt guilty about not getting straight As. As a teenager, she felt guilty about letting her boyfriend go to the second base. As a newly wed, she felt guilty about taking 3 weeks to get out her thank you card. But she knew the transgressions of her past were nothing compared with the sin she was about to commit.) Déroulement de l'épisode : Bree résout un fâcheux problème lié à la nouvelle voiture de son fils. Gabrielle tente de soulager sa conscience en rendant visite à son prêtre. Lynette cherche un moyen de se détendre... et finit par en trouver un, bien peu approprié. Susan effleure le côté obscur de Mike et Paul découvre qui était le corbeau de son épouse. Conclusion : Il existe un livre lu dans le monde entier qui affirme que tout le monde est un pécheur. Bien sûr, tout le monde ne se sent pas coupable des mauvaises actions accomplies. À l'opposé, il y a ceux qui assument plus que leur part de la faute. Il y en a d'autres qui soulagent leur conscience par quelques petits gestes de bonté... ou en se disant que leurs péchés étaient justifiés. Enfin, il y a ceux qui jurent de faire mieux la prochaine fois et prient pour le pardon. Parfois, leurs prières sont exaucées. (There is a widely read book that tells us everyone is a sinner. Of Course, not everyone feels guilt over the bad things they do. In contrast, there are those who assume more than their share of the blame. There are others who soothe their consciences with small acts of kindness ... or by telling themselves their sins were justified. Finally, there are the ones who simply vow to do better next time and pray for forgiveness. Sometimes, their prayers are answered.) Dans cet épisode, l'introduction concerne une seule des quatre femmes, la conclusion désigne les quatre l'une après l'autre. Le propos, bien qu'assez moralisateur permet au téléspectateur une certaine réflexion sur la manière dont il assume ses propres actes. Par ailleurs, elle met en avant le caractère très américain et donc l'influence du puritanisme de rigueur. Évidemment, le feuilleton se voulant impertinent, ce n'est pas sans une once d'ironie. Enfin, une chose est très mal rendue par les différentes versions françaises : ces introductions/conclusions sont remplies d'expressions idiomatiques qui leur donnent un caractère très sentencieux et définitif, un peu comme si Mary Alice Young énonçait une vérité absolue.

Technique de scénarisation

Desperate Housewives suit une technique de scénarisation très stricte et particulièrement adaptée à la télévision. Il faut savoir qu'une des particularités de la télévision, par rapport au cinéma, est que les téléspectateurs ont le loisir de changer de chaîne si le programme ne les intéresse pas. Cela est pris en compte dans toute production destinée au petit écran et n'est pas sans indisposer bon nombre de scénaristes. En effet, une des règles courantes d'écriture de scénario, énoncée par le célèbre théoricien Syd Field, est de prévoir, après un moment fort de l'histoire (plot point), une séquence d'intériorisation de l'événement par les personnages (aftermath). Cependant, les responsables de chaînes exigent souvent la suppression de tels moments, qui sont jugés trop lents et sans intérêt pour la progression de l'histoire et dont on craint qu'ils ne fassent fuir les spectateurs vers une autre chaîne. Desperate Housewives est un exemple type d'écriture adaptée à la télévision : chaque épisode est en fait une succession de petites histoires autosuffisantes de quelques minutes, ce qui permet au spectateur d'accrocher à l'histoire, quel que soit le moment où il allume son téléviseur. Lorsque le mini-événement est terminé, on ne s'attarde jamais sur ses conséquences, et on embraye directement sur un autre événement afin de garder l'attention du spectateur. Si des conséquences à un événement doivent être exposées, elles le seront à l'occasion d'un autre mini-événement, plus tard. Si ce schéma est parfois un peu frustrant pour les spectateurs qui voudraient en savoir plus sur la réaction de tel ou tel personnage face à tel événement, il garantit en tout cas que ces spectateurs ne changeront pas de chaîne après la conclusion d’une séquence. Ce schéma est très peu envisageable au cinéma, où on préfère laisser le spectateur souffler de temps en temps après un événement important, pour que celui-ci garde son importance. D'ailleurs le défaut de cette technique est qu'il donne à tous les événements, même les plus dramatiques, un aspect anecdotique. C'est pourquoi à certaines (mais rares) occasions, des entorses ont été faites à la règle. Ainsi, dans l'épisode 23 de la saison 1 (Une fin heureuse), lorsque Bree apprend la mort de son mari, on a droit à un long aftermath où Bree se retrouve seule et continue à nettoyer calmement sa maison, puis finit par craquer et s'effondrer.

Anecdotes

-Dans l'épisode Il ne suffira pas d'un signe, on peut voir une scène du premier épisode du feuilleton Lost, les disparus dans le téléviseur du jeune Andrew, le fils de Bree Van de Kamp.
-En concevant les personnages du feuilleton, Marc Cherry imaginait Julia Roberts dans le rôle de Susan Mayer, Catherine Zeta-Jones dans celui de Gabrielle Solis et Nicole Kidman dans la peau de Van de Kamp. Pour le rôle de Susan, les candidates furent nombreuses, de Calista Flockhart à Heather Locklear en passant par Courteney Cox. Cette dernière a été envisagée mais pas contactée car elle était enceinte. Heather Locklear aurait dû avoir le rôle mais étant sous contrat avec la NBC, elle a finalement tourné LAX, série arrêtée (après seulement 13 épisodes) par manque d'audience.
-À noter que tous les titres des épisodes en français sont des parodies de titres connus (chansons, œuvres, films…) tout comme la version originale, mais adaptés en fonction d'œuvres connues et ayant rapport avec l'épisode.
-La série aurait pu s'appeler The Secret Lives of the Housewives (Les vies secrètes des femmes au foyer) ou Wisteria Lane (nom du quartier de la ville de Fairview à l'apparence idyllique, dans lequel les personnages vivent). Mais Marc Cherry, qui est à l'origine de tout le concept, a tenu à intituler la série Desperate Housewives (Femmes au foyer désespérées) car, selon lui, ce nom promettait quelque chose de nouveau, alors que nous entendions toujours des noms de séries évoquant quelque chose dans notre mémoire. (Lost : les disparus par exemple).
-Tous les véhicules visibles dans le feuilleton sont immatriculés NRJ xxx.
-Charles Pratt Jr., un des producteurs, est aussi l'un des scénaristes et producteurs de Melrose Place.
-Alors que Marcia Cross postulait pour le rôle de Mary Alice Young, Nicollette Sheridan s'est présentée pour tenir celui de Bree. Chacune a été gardée, mais dans un personnage différent.
-En 2006, des rumeurs courent sur l'éventuelle arrivée dans le feuilleton de Courteney Cox et Kim Cattrall (Sex and the City)…
-Edie Britt ne devait pas être un personnage récurrent. Mais son succès public et ses piques jubilatoires avec Susan l'ont rendue incontournable.
-Les producteurs trouvaient Ricardo Antonio Chavira (Carlos Solis) pas assez « suave » pour tenir le rôle.
-La première vedette invitée spéciale du feuilleton est Lesley Ann Warren. La suivante, évidemment, Alfre Woodard.
-Durant la troisième saison, il faut observer le jeu des prises de vues déployé afin de masquer la grossesse de Marcia Cross.
-Le personnage de Bree Van de Kamp semble tout droit sorti d'un film de 1975, The Stepford Wives.

Téléchargement

Les épisodes du feuilleton sont aussi accessibles au téléchargement (payant) sur l'iTunes Music Store grâce à un partenariat entre Apple et ABC. Depuis le mois de mai 2006, les épisodes sont également téléchargeables gratuitement depuis le site de la chaîne depuis les États-Unis. Les épisodes ainsi téléchargés sont en streaming et ont des coupures de publicité que le téléspectateur ne peut pas zapper. Le site de Vidéo à la demande M6video.fr propose les saisons 1 et 2 en version française (payant) en téléchargement.

Grève des scénaristes en 2007

Depuis lundi 5 novembre 2007, douze mille scénaristes de la Writers Guild of America ont entamé à Hollywood (États-Unis) une grève illimitée avec pour principale revendication la possibilité de percevoir une partie des bénéfices de la manne représentée par la vente de DVD et de VOD, ce qui entraînerait une augmentation substantielle de leurs revenus. Ainsi, de nombreuses séries et feuilletons voient dès le mois de novembre leur saison en cours de tournage mise en danger d'arrêt prématuré. Desperate Housewives a été la première victime de ce mouvement. Avant que la grève ne commence, seuls neuf épisodes avaient été tournés. Le tournage de la saison 4, laquelle bat son plein en matière d'audiences aux États-Unis, est suspendu jusqu'à nouvel ordre. ABC a confié que les épisodes déjà tournés suffiraient à combler sa grille habituelle avant la traditionnelle trêve hivernale durant laquelle les séries à succès voient leur diffusion interrompue au profit des programmes de Noël. La date de reprise du tournage est donc inconnue à ce jour, tout comme l'avenir de la saison 4.

Notes

Femmes au foyer Deseperées

Voir aussi

Bibliographie

Séries Cultes, l'autre Hollywood de Abdessamed ===
Sujets connexes
Adrien Antoine   Alcooliques Anonymes   Alexis Tomassian   Alfre Woodard   Alfred Hitchcock   Alma Hodge   American Beauty   American Broadcasting Company   American Gothic   Andrea Bowen   Andrea Yates   Andrew Van De Kamp   Andy Warhol   Années 1950   Apple, Inc.   Arlene Sanford   Arnaud Arbessier   Austin McCann   BeTV   Belgique   Bernard Gabay   Bernard Lanneau   Betty Applewhite   Blanche Ravalec   Bob Gunton   Bovarysme   Bree Van De Kamp   Brenda Strong   Burlesque   Caleb Applewhite   Calista Flockhart   Canada   Canal+   Caricature   Carlos Solis   Caroline Beaune   Catherine Zeta-Jones   Charles Pratt Jr.   Cherry   Christine Estabrook   Cinéma   Claire Guyot   Claude Chantal   Cliffhanger (fin ouverte)   Cody Kasch   Courteney Cox   Currie Graham   Céline Monsarrat   DVD   Dana Delany   Danielle Van De Kamp   Danny Elfman   David Grossman   David Roberts   Doug Savant   Dougray Scott   Edie Britt   Emmanuel Curtil   Emmanuel Garijo   Emmy Award   Europe   Eva Longoria Parker   Farce (théâtre)   Felicia Tilman   Felicity Huffman   Fenêtre sur cour   Feuilleton télévisé   France   Françoise Cadol   Gabrielle Solis   George Williams   Georges Caudron   Gil Elvgren   Grant Wood   Grey's Anatomy   Guy Chapellier   Gwendoline Yeo   Harriet Sansom Harris   Heather Locklear   Hollywood   Humour   Humour noir   Ian Hainsworth   Isabelle Ganz   James Denton   James Stewart   Jay Harrington   Jeffrey Melman   Jesse Metcalfe   Joely Fisher   John Rowland   Josh Henderson   Joy Lauren   Julia Roberts   Julie Mayer   Justin (Desperate Housewives)   Karen McCluskey   Karine Foviau   Karl Mayer   Katherine Mayfair   Kathryn Joosten   Kayla Huntington   Kiersten Warren   Kim Cattrall   Kyle MacLachlan   Larry Shaw   Laurie Metcalf   LeAnn Rimes   Lee Tergesen   Les Époux Arnolfini   Lesley Ann Warren   Liste des personnages de Desperate Housewives   Lost, les disparus   Lucas Cranach l'Ancien   Lucille Soong   Lupe Ontiveros   Lyndsy Fonseca   Lynette Scavo   Maisy Gibbons   Manon Azem   Marc Cherry   Marcia Cross   Marie-Martine   Marie-Martine Bisson   Mark Moses   Martha Huber   Mary Alice Young   Matthew Applewhite   Mehcad Brooks   Melrose Place   Mike Delfino   Mystère   NaShawn Kearse   Natacha Muller   Nathan Fillion   Nicole Kidman   Nicollette Sheridan   Noah Taylor (Desperate Housewives)   Noël   Néfertari   Odile Schmitt   Orson Hodge   Page Kennedy   Pat Crawford Brown   Patrick Poivey   Paul Young (Desperate Housewives)   Pin-up   Pomme   Québec   Radio-Canada   Rex Van De Kamp   Ricardo Antonio Chavira   Richard Burgi   Roger Bart   Ryan Carnes   Sam Lloyd   Satire   Sex and the City   Sharon Lawrence   Shawn Pyfrom   Shirley Knight   Six Feet Under   Steve Bartek   Steve Jablonsky   Steven Culp   Storyline   Suisse   Susan Mayer   TSR1   Teri Hatcher   Thierry Mercier   Tom Scavo   Tragique   Télévision   Valerie Mahaffey   Veronica Mars   Vincent Ropion   Woody Allen   Xavier Fagnon   Xiao-Mei   Yoann Sover   Zach Young  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^