Nexon

Infos
Nexon (Neiçon en occitan) est une commune française, située dans le département de la Haute-Vienne et la région Limousin. Étymologie Vient du latin annexio signifiant « adjonction », qui rappelle sans doute le rattachement à une église ou une juridiction annexe. (Source : FÉNIÉ Bénédicte et Jean-Jacques, Toponymie nord-occitane.) Saint Patron : saint Féréol
Nexon

Nexon (Neiçon en occitan) est une commune française, située dans le département de la Haute-Vienne et la région Limousin. Étymologie Vient du latin annexio signifiant « adjonction », qui rappelle sans doute le rattachement à une église ou une juridiction annexe. (Source : FÉNIÉ Bénédicte et Jean-Jacques, Toponymie nord-occitane.) Saint Patron : saint Féréol

Géographie

Station

Village fleuri (classé trois fleurs)

Histoire

Le 18 juin 1569, mort du duc de Deux-Ponts qui apportait des renforts en mercenaires aux protestants. Ces troupes servent à la bataille de La Roche-l'Abeille le 25 juin. La ville de Nexon est entrée dans l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale car elle fut le siège d'un "centre de regroupement" pour les juifs étrangers arrêtés dans la région par la police et la gendarmerie françaises sur ordre du gouvernement de Vichy. C'est de là que les victimes furent envoyées au camp de Drancy et de là vers les camps d'extermination (Auschwitz, Treblinka en particulier) CAMP DE NEXON (Haute-Vienne) Le CENTRE DE SEJOUR SURVEILLE DE NEXON fut construit dans le courant de 1940 et accueillit des prisonniers politiques en novembre 1940. Il comprenait 13 baraques permettant d'abriter 1 200 internés ; 4 constructions supplémentaires porteront la capacité d'accueil à 1 600 personnes. Il était entouré d'un réseau de barbelés et surveillé par 4 miradors. Des chevaux de frise complétaient la clôture. Compte tenu du transfert fréquent d'internés vers d'autres camps français ou allemands et de la main-d'oeuvre que l'occupant y puisait, l'effectif varia de 150 à 700 détenus, en majorité communistes et syndicalistes. Le 29 août 1942, 450 Juifs dont 68 enfants de la région de LIMOGES sont arrêtés et rassemblés à Nexon. Ils seront livrés aux nazis et déportés à Auschwitz. Des Israélites âgés évacués du Camp de RECEBEDOU trouvèrent "refuge" à Nexon. A la suite de sa dissolution en novembre 1943, les internés du camp de Gurs seront également transférés à Nexon. L'attaque du camp par les F.F.I. le 11 juin 1944 provoqua une coupure d'électricité qui sera mise à profit par 54 détenus pour s'évader. Les autres internés seront acheminés à LIMOGES au Camp du GRAND SEMINAIRE. NEXON redevient alors un camp d'internement administratif qui sera définitivement fermé en 1945. Les conditions de vie au C.S.S. de Nexon étaient dures et bon nombre d'internés souffrirent d'un manque d'hygiène et de malnutrition.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

- Le château
- Église fortifiée
- Le Courdein (lu Corden en occitan) est un hameau de la commune de Nexon.

Culture, Loisirs

- Centre Social / Point Information Jeunesse

Personnalités liées à la commune

Étape

Voir aussi

===
Sujets connexes
Arrondissement de Limoges   Auschwitz   Bataille de La Roche-l'Abeille   Camp de Drancy   Camp de Gurs   Canton de Nexon   Chef-lieu   Château de Nexon   Communauté de communes du Pays de Nexon   Communes de la Haute-Vienne   France   Haute-Vienne   Limousin   Occitan   Rilhac-Lastours   Saint-Hilaire-les-Places   Seconde Guerre mondiale   Treblinka  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^