Jarnac

Infos
250ppx Jarnac est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes. Elle est située sur la rive droite du fleuve Charente entre Angoulême et Cognac. C'est notamment la ville natale du président François Mitterrand. Depuis août 2004, la ville accueille tous les ans l'université d'été de la Convention pour la sixième République. La ville est située dans la zone d'appellation d'origine contrôlée cognac, dans le cru F
Jarnac

250ppx Jarnac est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes. Elle est située sur la rive droite du fleuve Charente entre Angoulême et Cognac. C'est notamment la ville natale du président François Mitterrand. Depuis août 2004, la ville accueille tous les ans l'université d'été de la Convention pour la sixième République. La ville est située dans la zone d'appellation d'origine contrôlée cognac, dans le cru Fins Bois. De grandes et renommées maisons de négoce et beaucoup de petits producteurs de cognac, de Pineau des Charentes et de Vin de pays charentais sont installés dans la ville et dans ses proches environs.

Géographie

-Le point culminant de Jarnac est situé Avenue du Général Leclerc, au pied du château d'eau de « Bellevue » avec 40 m par rapport au niveau de la mer, mais les bords de la Charente et les quais ne sont qu'à 8 à 9 m, très en dessous du niveau de la Charente lors de ses crues. Des routes sont alors coupées mais peu de maisons sont inondées.
-Située à l'extrémité continentale de la Saintonge, c'est le ruisseau la Guirlande qui délimite la frontière avec l'Angoumois.
-Environ 620 ha sont réservés à l'agriculture (principalement la vigne).

Hydrographie

-Avec un relief vallonné, Jarnac est baignée par la Charente.
-La commune se situe dans le grand bassin versant hydrographique Adour-Garonne.
-Il existe des petits affluents de la Charente comme le ruisseau de la Tenaie, qui s'écoule en amont de Jarnac, et le ruisseau de la Gorre, en aval de Jarnac.

Géologie

-La zone de Jarnac est principalement située dans un cadre géologique où l'on retrouve des marnes argileuses du Purbeckien surmontées par des marnes grises. pouvant renfermer des calcaires beiges. On trouve également du Portlandien supérieur au nord-est de la commune, ainsi que des alluvions modernes au sud-ouest

Hydrogéologie

-La région de Jarnac est située sur l'aquifère du Portlandien du Jurassique supérieur. C'est une nappe de type captive.

Climatologie

-Le climat charentais est de type océanique, et est marqué par des hivers frais et pluvieux et des étés secs et relativement chauds. Il se caractérise par une certaine douceur des températures avec une moyenne annuelle de 12, 8°C. Classiquement, janvier est le mois le plus froid (5, 8°C) et juillet et août les mois les plus chauds (20, 5°C°.
-Jarnac bénéficie d'une durée d'ensoleillement moyenne annuelle de 2 200 heures.
-Le total cumulé sur une année des précipitations moyennes mensuelles est de 791 mm, avec des maxima en début d'hiver. Les mois les plus secs sont juillet et août.

Paysages

-Le paysage, où le vignoble est très présent, paraît remarquablement organisé et peu diversifié. Pourtant, des espaces boisés ou des champs de céréales côtoient les vignes.
-Le plus marquant reste cependant le fleuve la Charente, « le plus beau fossé du royaume » selon les dires d'Henri IV, navigable sur 100 km ; l'eau y est claire, les poissons nombreux, les rives admirables ; alternance de petites églises, de villages, de fermes, le tout dans une nature très variée. Les écluses rénovées sont autant de haltes sportives pour les bateaux, le calme y est roi, et même les navigateurs d'un jour, de plus en plus nombreux, respectent la sieste des pêcheurs.

Lieux-dits, Hameaux

-La Gibauderie, Lartige, Les Chabannes, Les Grands-Maisons, Malbrac, Nanclas, La Touche, Souillac.

Histoire

Préhistoire

L'occupation des lieux est connue depuis l'époque néolithique ; de nombreux silex, fragments de pierre polie, ainsi qu'une table de dolmen ont été trouvés sur le territoire de la commune ; de même quelques rares découvertes d'objets de l'âge du Bronze et de l'âge du Fer attestent de la présence des civilisations ligures et celtes. Le quartier des Grands maisons était occupé avant l'époque romaine. Il se trouvait au croisement de deux chemins, un Est Ouest qui se dirigeait vers le gué de l'Échassier, et un Nord-sud qui franchissait la Charente au gué du Port RichardCarte archéologique de la Gaule, pré-inventaire, La Charente, Christian Vernou, ed maison des sciences de l'homme1993.

Antiquité

Située dans la province de Saintonge, Jarnac (Agernacus, ou Agernacum ?) a profité à plein de l'occupation romaine ; des fours à potiers prouvent l'existence d'une industrie riche et développée. Sa situation à cheval sur une ancienne voie gauloise et deux voies romaines, sans oublier son statut de seul port fluvial sur la Charente entre Saintes et Angoulême font apparaître son importance au temps des Romains. On franchit alors la Charente par le gué des Grands-Maisons, connu ensuite sous le nom de La Hausse-Charles. Après quatre siècles d'influence romaine, les Wisigoths prennent possession de nos contrées, dont les habitants doivent céder les deux tiers de leurs terres.

Haut Moyen Âge

Un siècle plus tard, les Francs, menés par Clovis se répandent jusqu'aux Pyrénées, détruisant et dépeuplant les villes. Clovis se retire en établissant Bazole, comte d'Angoulême chargé de gouverner en son nom. La terre de Jarnac relevait alors des comtes d'Angoulême, mais aussi du Prieur de l'Abbaye Saint-Cybard d'Angoulême. Au , une nouvelle invasion, celle des Maures se termine à Poitiers, leur armée étant vaincue par Charles Martel en 732. En 778, Charlemagne érige l'Aquitaine en royaume, attribué à son fils Louis ; au , l'Angoumois est confié à Turpion (vers 848) à qui succèdera son frère Émenon, puis Vulgrin I, premier comte héréditaire de la province.François Vigier de la Pile. C'est alors l'invasion des Normands, qui remontent la Charente en 846, brûlant, dévastant et pillant tout sur leur passage.Robert Delamain, Jarnac à travers les âges, Librairie Stock, 1925.

Bas Moyen Âge

C'est sous Guillaume Taillefer II, cinquième comte d'Angoulême, fin du , dont il fut un ami et défenseur fidèle, qu'il est fait mention d'un seigneur de Jarnac, Wardrade Lorichès, comte de la Marche, habitant le château de Jarnac, situé sur l'actuelle place du Château, et fondateur avec son épouse Rixendis de l'abbaye de Bassac où se voit encore leur tombeau. Depuis la seconde partie du , l'Aquitaine est devenue terre anglaise par le mariage d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenet, et vers 1150, c'est l'unique bâtard de Richard Cœur de Lion, Philippe de Faucombrige, qui en épousant l'héritière des terres de Cognac, Merpins et Jarnac devient le seigneur des lieux. Sans héritier, ses domaines passent à son oncle, le roi Jean Sans Terre et sa femme Isabelle d'Angoulême. Leur fils Henri III d'Angleterre rend le domaine à Hugues X de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoumois, qui a épousé sa mère, alors veuve de son père Jean Sans Terre. Des Plantagenêt, Jarnac retirera certaine acquisition communale avec ses franchises et libertés que Cognac réussira à conserver, mais que les Chabot s'empresseront d'écraser à Jarnac. Après les Lusignan, la terre de Jarnac relève successivement des Dreux de Mello, des Comtes d'Eu, des Craon, puis en 1410, avec le mariage de Marie Craon avec Louis Chabot de l'illustre Maison de Chabot. Les Chabot vont régner à Jarnac de père en fils pendant trois siècles. Presque tous naîtront au château, presque tous seront enterrés dans l'église Saint-Pierre. Les aînés, seigneurs de Jarnac, seront de grands capitaines et occuperont les plus grandes charges et dignités du royaume, en s'alliant avec les plus grands noms de France. Les puînés seront chevaliers de Malte ou accumuleront les bénéfices ecclésiastiques des abbayes locales (Bassac, Chatre ou Saint-Jean-d'Angély). Les filles feront de beaux mariages ou seront mises au couvent.Pierre Boujut, Jarnac et ses Poètes, La Tour de Feu, 1973.

Époque moderne

Henri de Chabot, (1615-1655), gentilhomme catholique, fonde la branche des Rohan-Chabot en épousant Marguerite de Rohan (1617-1684), fille de Henri II, duc de Rohan, prince de Léon. Les prétendants de Marguerite sont nombreux ; bien que huguenote, elle arrête son choix sur Henri de Chabot, seigneur de Jarnac et d'Apremont, de religion catholique. Le roi autorise cette union (en 1645) à la condition que les enfants soient élevés dans la religion catholique. Malgré l'opposition de ses cousins Rohan, Marguerite obtient du roi que les enfants du couple prennent le nom de Rohan-Chabot. Les titres et possessions d'Henri de Rohan passent alors dans la Maison de Chabot. Le titre de duc de Rohan et pair de France est recréé pour lui, il devient également prince de Léon, comte de Porhoët et de Lorges, marquis de Blain et de la Garnache, baron de Mouchamps, seigneur de Héric et de Fresnay (terre en Plessé), premier baron de la noblesse et président-né des États de Bretagne. Il reçoit en outre le gouvernement d'Anjou.

Blason et devise

Armoiries de la maison de Chabot. Le blason est d'or à trois chabots de gueule et surmonté de la couronne murale à trois tours crénelées. La devise de la ville est : Concussus Resurgo que l'on pourrait traduire par : « Frappé, je me relève ».

Événements historiques liés à la ville

-Le Coup de Jarnac qui n'est pas, comme on le pense souvent, une traîtrise, mais un coup secret, habile et tout à fait loyal. Cette botte secrète a permis à Guy Chabot de Saint-Gelais, 7° baron de Jarnac de vaincre en duel François de Vivonne, sieur de la Châtaigneraie, le 10 juillet 1547 au château de Saint-Germain-en-Laye.
-
-La Bataille de Jarnac qui vit, le 13 mars 1569, la victoire du duc d'Angoulême, duc d'Anjou, futur roi Henri III sur les troupes protestantes de Prince de Condé qui y trouva la mort.

Administration

Liste des maires successifs

Démographie

Colors= id:lightgrey value:gray(0.9) id:darkgrey value:gray(0.7) id:sfondo value:rgb(1, 1, 1) id:barra value:rgb(0.6, 0.7, 0.8) ImageSize = width:650 height:350 PlotArea = left:50 bottom:50 top:30 right:30 DateFormat = x.y Period = from:0 till:5500 TimeAxis = orientation:vertical AlignBars = justify ScaleMajor = gridcolor:darkgrey increment:5500 start:0 ScaleMinor = gridcolor:lightgrey increment:500 start:0 BackgroundColors = canvas:sfondo BarData= bar:1806 text:1806 bar:1820 text:1820 bar:1876 text:1876 bar:1901 text:1901 bar:1911 text:1911 bar:1921 text:1921 bar:1936 text:1936 bar:1946 text:1946 bar:1954 text:1954 bar:1962 text:1962 bar:1968 text:1968 bar:1975 text:1975 bar:1982 text:1982 bar:1990 text:1990 bar:1999 text:1999 PlotData= color:barra width:20 align:left bar:1806 from:0 till: 1401 bar:1820 from:0 till: 1934 bar:1876 from:0 till: 4979 bar:1901 from:0 till: 4911 bar:1911 from:0 till: 4619 bar:1921 from:0 till: 4075 bar:1936 from:0 till: 3587 bar:1946 from:0 till: 3885 bar:1954 from:0 till: 4100 bar:1962 from:0 till: 4574 bar:1968 from:0 till: 4717 bar:1975 from:0 till: 5042 bar:1982 from:0 till: 4861 bar:1990 from:0 till: 4786 bar:1999 from:0 till: 4659 PlotData= bar:1806 at: 1401 fontsize:S text: 1.401 shift:(-8, 5) bar:1820 at: 1934 fontsize:S text: 1.934 shift:(-10, 5) bar:1876 at: 4979 fontsize:S text: 4.979 shift:(-10, 5) bar:1901 at: 4911 fontsize:S text: 4.911 shift:(-10, 5) bar:1911 at: 4619 fontsize:S text: 4.619 shift:(-10, 5) bar:1921 at: 4075 fontsize:S text: 4.075 shift:(-10, 5) bar:1936 at: 3587 fontsize:S text: 3.587 shift:(-10, 5) bar:1946 at: 3885 fontsize:S text: 3.885 shift:(-10, 5) bar:1954 at: 4100 fontsize:S text: 4.100 shift:(-10, 5) bar:1962 at: 4574 fontsize:S text: 4.574 shift:(-10, 5) bar:1968 at: 4717 fontsize:S text: 4.717 shift:(-10, 5) bar:1975 at: 5042 fontsize:S text: 5.042 shift:(-10, 5) bar:1982 at: 4861 fontsize:S text: 4.861 shift:(-10, 5) bar:1990 at: 4786 fontsize:S text: 4.786 shift:(-10, 5) bar:1999 at: 4659 fontsize:S text: 4.659 shift:(-10, 5) TextData= fontsize:S pos:(30, 20) text:Tableau de 1806 à 1999 (source INSEE)

Économie

Les principales entreprises sont Courvoisier, Louis Royer, Thomas Hine & Co, Delamain, et Vilquin. Ce sont bien des entreprise liées au vignoble, quatre maisons de cognac et une entreprise de bâtiments métalliques. Le reste de l'activité économique est lié au commerce et à l'artisanat d'une petite ville prospère.

Tourisme

-le tourisme lié au souvenir de François Mitterrand est constant : avec la visite de sa maison natale où sont exposés des photos et des documents inédits, le Musée François Mitterrand et la collection d'objets, sculptures, dessins, offerts au Président par des personnalités du monde entier, ainsi que des maquettes des grandes opérations d'architecture et d'urbanisme voulues par François Mitterrand de 1981 à 1995, et aussi le cimetière des Grand' Maisons où il repose.
-la découverte de Jarnac avec le circuit historique du vieux Jarnac, visite de la vieille ville, de l'église Saint Pierre et de la crypte.
-L'espace poétique Pierre Boujut

Agriculture

Environ 600 Ha sont des terres agricoles, dont 275 Ha de vignes destinés à la distillation pour obtenir du cognac.

Environnement

Jarnac a obtenu 1 fleur (Image:Ville fleurie.svgImage:Ville fleurie.svg) au Concours des villes et villages fleuris (palmarès 2004, 2006, 2007).

Équipements ou Services

Éducation

-Jarnac a deux écoles maternelles publiques (Kergomard et de Bussy), et 2 écoles primaires publiques (Ferdinand Buisson et Jules Ferry).
-Les écoles Saint-Maurice et Sainte-Marie sont des écoles privées catholiques qui assurent les classes maternelles et primaires.
-Jarnac a également un collège public (Jean Lartaut) et le collège privé catholique (Jean XXIII), ainsi qu'une Maison Familiale Rurale (M.F.R.).

Sports

Jarnac abrite de nombreux clubs et l'on peut pratiquer le football, le basket et le rugby, la gymnastique, l'athlétisme, le VTT et le tennis, la pétanque, la pêche, le canoë-kayak et l'aviron, sans oublier les randonneurs, le judo, le karaté ou l'escrime .

Santé

Jarnac a des médecins, dentistes, kinésithérapeutes, infirmières et pharmacies. Si les hospitalisations chirurgicales ont lieu dans les hôpitaux et les cliniques d'Angoulême et de Cognac, Jarnac a une clinique médicale et une clinique psychiatrique, un hôpital de médecine long séjour qui est aussi maison de retraite et un foyer-logement privé pour personnes âgées.

Culture et patrimoine

Culture

L'espace culturel de l'Orangerie abrite la médiathèque intercommunale. L'association des amis de Pierre Boujut continue son apport culturel. L'association des Cinémaniacs Jarnacais cherche à promouvoir le cinéma en proposant à l'Auditorium de la ville les films qui font l'actualité.

Lieux et monuments

- La maison natale de François MitterrandInstitut François Mitterrand
- L'espace culturel François Mitterrand.
- L'espace poétique Pierre Boujut.
- L'église Saint-Pierre, ancien prieuré du diocèse de Saintes, appartenant à l'abbaye Saint-Cybard dès le ; reconstruite vers la fin du . Au , elle est le siège de l'archiprêtré de Jarnac qui compte une quarantaine de paroisses incluant presque tout le nord du Cognaçais, du ruisseau la Guirlande à l'est à l'Antenne à l'ouest. Alain Braastad, Les mille ans de l'Église de Jarnac, Les Presses de Plein Chant à Bassac, mars 1999 Très remaniée à diverses époques, elle a été en partie détruite par les protestants en 1562. La vieille façade préromane, qui était l'un des plus beaux spécimens de l'art architectural du , et avait besoin d'être restaurée a été détruite et entièrement refaite dans un style incertain en 1898. Sa crypte Saint-Michel du a été classée aux Monuments historiques, lieu de sépulture des seigneurs de Jarnac, tout au moins à partir du celui des Chabot, « illustre race, l'une des plus anciennes et des plus puissantes du Poitou et de toute la Guyenne. »Abbé Nanglard, Pouillé historique du diocèse d'Angoulême, imprimerie Chasseignac, Angoulême, 1894
- Le Temple protestant: Jarnac a été très tôt un des foyers calvinistes de l' Angoumois. Après un premier temple installé dans une grange voisine du château et détruit en 1684, un second temple est édifié en 1761. Le temple actuel existait vraisemblablement en 1806. Il a fait l'objet de travaux d' agrandissement et de réaménagement au : à partir de 1820, agrandissement et rehaussement du temple, ces travaux permettant l'accès au temple depuis la rue ; en 1888 réparations et aménagements intérieurs. Le temple, de plan rectangulaire très allongé, comporte deux parties distinctes: l'ancienne maison d'oraison de 1761 et l' extension, possédant une façade néo-classique exprimant la sobriété de l' église réformée.Patrimoine architectural, Base MériméeInscription M. H. 26 octobre 1998
- Couvent, Prison de Récollets : le couvent des révérends pères récollets de Jarnac est fondé par le comte Guy Charles Chabot et sa première femme Marie-Claire de Créqui, le 17 novembre 1680, en partie sur des caves voûtées du , et en partie sur l'emplacement de l'ancien temple protestant qui servira de magasin d'eau-de-vie pendant la Révolution.. Le bureau est construit en 1740 pour un notaire. Rétrocédés en 1770 au comte de Jarnac, les bâtiments sont vendus en 1774. Les propriétaires sont, de 1763 à 1817, Ranson et Delamain, et, à partir de 1824, Paul Roullet et Henri Delamain. Ils sont de nouveau vendus en 1825 pour être transformés en prison. En 1875, les bâtiments deviennent des magasins à eau-de-vie et sont totalement remaniés.Patrimoine architectural, Base Mérimée
- La Mairie, place Jean-Jaurès (2.062m²) 1867.
- Les environs de Jarnac sont parsemés de multiples églises de style roman.

Personnalités liées à la commune

-François Mitterrand, président de la République Française de 1981 à 1995, est né à Jarnac le 26 octobre 1916 ; il y repose au cimetière des Grand'Maisons.
-Guy Chabot de Saint-Gelais, 7° baron de Jarnac, (1514, † 6 août 1584), auteur du célèbre Coup de Jarnac le 10 juillet 1547.
-Louis Ier de Bourbon-Condé, Prince de Condé trouva la mort pendant la Bataille de Jarnac qui vit, le 13 mars 1569, la victoire du duc d'Angoulême, duc d'Anjou, futur roi Henri III sur les troupes protestantes.
-Henri de Chabot, né à Jarnac en 1615, mort à Paris en 1655, arrière-petit-fils de Guy Chabot fonde la branche des Rohan-Chabot en épousant Marguerite de Rohan (1617- † 1684), seule survivante des neuf enfants de Henri II, duc de Rohan, prince de Léon. Les titres et possessions d'Henri de Rohan passent dans la Maison de Chabot. Le titre de duc de Rohan et pair de France est recréé pour lui, il devient également prince de Léon, comte de Porhoët et de Lorges, marquis de Blain et de La Garnache, baron de Mouchamps, seigneur de Héric et de Fresnay (terre en Plessé), premier baron de la noblesse et président-né des États de Bretagne, gouverneur de l'Anjou.
-Pierre Marcilhacy, (1910- † 1987), fut sénateur de Jarnac et candidat aux élections présidentielles de 1965 sous l'étiquette du Parti libéral européen (François Mitterrand était aussi candidat à cette élection). Il était également un écrivain.
-Pierre Boujut, le poète-tonnelier, fondateur de la revue La Tour de Feu, y est né et décédé.
-Burgaud des Marets (Jean-Henri), né à Jarnac le 2 novembre 1806, décédé à Paris le 6 octobre 1873, repose dans le caveau familial du cimetière des Grand'Maisons à Jarnac depuis le 10 octobre 1873. Avocat à la Cour de Paris pendant 40 ans, conteur et fabuliste patoisant (dialecte saintongeais du canton de Jarnac), philologue érudit, traducteur, critique, éditeur, bibliophile.
-Eutrope Lambert poète et journaliste, né à Jarnac en 1842 et mort le 2 juin 1910.
-Jacques Delamain est un ornithologue français, né en 1874 à Jarnac et mort en 1953 à Saint-Brice en Charente.
-Robert Delamain, écrivain français (Jarnac 1879 - † id. 1949), auteur de différents ouvrages concernant le cognac et Jarnac.
-Jean Comandon, médecin (Jarnac 1877 - † id. 1970), est un des précurseurs dans l'utilisation du cinéma à but scientifique.
-Odette Comandon, auteur de comédies et de contes, actrice et conteuse patoisante (Angoulême 1913 – † Royan 1996).
-Thomas Hine, fondateur de la maison de cognac Hine, sise à Jarnac.
-Jean Desbordes, poète, né dans les Vosges en 1906, et décédé à Paris. Il est issu d'une vieille famille jarnacaise. Ami de Jean Cocteau qui préface son essai poétique J'adore en juin 1928 (Éditions Grasset) ; il tient même un rôle au cinéma dans son film Le Sang d'un poète, réalisé en 1930.Il meurt à Paris sous les tortures de la Gestapo.
-, champions d'Europe 2006 de slalom en canoë biplace et vice-champions par équipe, déjà vice-champions en 2004 font partie du club de canoë-kayak de Jarnac.

Jumelages

-, voir Dalkeith Site web de Dalkeith and Midlothian
-, voir Lautertal Site web de Lautertal
- Site web de Donnacona
-, voir Dogliani Site web de Dogliani

Voir aussi

- Communes de la Charente
- Sentier de grande randonnée GR 4
- Gare de Jarnac ==
Sujets connexes
Aliénor d'Aquitaine   An IX   An X   An XI   André Royer   Angoulême   Angoumois   Anjou   Antenne   Apremont   Aquitaine   Architecture romane   Arrondissement de Cognac   Bassac   Bataille de Jarnac   Canoë   Canoë-kayak   Canton de Jarnac   Chabot   Charente (fleuve)   Charlemagne   Charles Martel   Chef-lieu   Château de Saint-Germain-en-Laye   Clovis Ier   Cognac   Cognac (Charente)   Cognac (eau-de-vie)   Communauté de communes de Jarnac   Communes de la Charente   Concours des villes et villages fleuris   Convention pour la sixième République   Coup de Jarnac   Courvoisier (cognac)   Delamain et Cie   Dreux V de Mello   Duc de Rohan   Eutrope Lambert   Famille de Craon   France   Francs   François Mitterrand   François de Vivonne   GR 4   Gare de Jarnac   Gestapo   Guy Chabot   Guyenne   Henri III d'Angleterre   Henri III de France   Henri II d'Angleterre   Henri IV de France   Henri de Chabot   Hine   Hugues X de Lusignan   Héric   Isabelle d'Angoulême   Jacques Delamain   Jarnac   Jean Comandon   Jean Desbordes   Jérôme Royer   La Garnache   Le Sang d'un poète   Ligure   Liste des comtes de la Marche   Liste des comtes et ducs d'Angoulême   Liste des seigneurs de Blain   Louis Ier de Bourbon-Condé   Louis Royer   Lusignan   Maison de Chabot   Marguerite de Rohan   Mars (mois)   Merpins   Mouchamps   Normands   Néolithique   Odette Comandon   Ordre de Malte   Ornithologue   Paris   Parti libéral européen   Parti républicain, radical et radical-socialiste   Parti socialiste (France)   Philippe de Cognac   Pierre (apôtre)   Pierre Boujut   Pierre Marcilhacy   Pineau des Charentes   Plantagenet   Plantagenêt   Plessé   Poitiers   Poitou   Poitou-Charentes   Porhoët   Pyrénées   Robert Delamain   Rome antique   Royan   Révolution française   Saint-Brice   Saint-Jean-d'Angély   Saintes   Saintonge   Union pour la démocratie française   Vin de pays charentais   Vosges (département)   Vulgrin Ier d'Angoulême   Wisigoths  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^