Douglas Sirk

Infos
Hans Detlef Sierck alias Douglas Sirk est un réalisateur et scénariste de cinéma né en Allemagne mais installé à Hollywood dès les années trente (26 avril 1897 Hambourg, Allemagne - 14 janvier 1987 Lugano, Suisse). Il a également été metteur en scène au théâtre. Ses premiers films réalisés en Allemagne sont signés Detlef Sierck.
Douglas Sirk

Hans Detlef Sierck alias Douglas Sirk est un réalisateur et scénariste de cinéma né en Allemagne mais installé à Hollywood dès les années trente (26 avril 1897 Hambourg, Allemagne - 14 janvier 1987 Lugano, Suisse). Il a également été metteur en scène au théâtre. Ses premiers films réalisés en Allemagne sont signés Detlef Sierck.

La structure narrative chez Douglas Sirk

Les mélodrames de Douglas Sirk se fondent principalement sur les antithèses pour souligner le pathétique des situations. Douglas Sirk oppose la ville hypocrite à la campagne naturelle, l'individu à la société, les hommes aux femmes, les Blancs contre les Noirs, les riches aux pauvres. Une de ses oppositions fondamentales est celle du personnage vacillant et tragique avec un personnage stable.

L'esthétique sirkienne

Si un trait stylistique est caractéristique de l'oeuvre de Sirk, c'est bien ses couleurs. Celles-ci sont baroques, chaudes, excessives, à l'image des bouleversements des personnages et des situations. Ses couleurs de prédilection sont le roses et le rouge (qui représentent pour lui rage de vivre et fringale sexuelle) et le jaune (couleur typiquement artficielle qui évoque l'importance des apparences). À ces couleurs chaudes, Sirk oppose les tons de bleu pour des atmosphères noctures. Finalement, il utilise le violet ou le lilas pour ajouter une valeur sentimenale et nostalgique au récit. Sirk utilise également les décors de manière symbolique. Selon Sirk, les escaliers évoquent le désir des protagonistes de s'élever et de dominer leur vie. Le réalisateur affectionne aussi les miroirs, car on y voit tomber les masques ou permet de renvoyer l'image multipliée de la solitude. Il utilise également les fenêtres, car elle marque une pause dans le récit, une ponctuation pathétique dans le récit: " la femme à la fenêtre est un témoin passif, situé à la frontalité du monde clos, intérieur, et du monde extérieur, à la limite de la cellule familiale et de l’univers social, mais – quoiqu’elle regarde à l’extérieur – elle ne franchit pas cette limite, elle ne cesse pas d’appartenir au cercle domestique qui simultanément la protège et l’enferme " Bourget, Jean-Loup. 1984. Douglas Sirk. Paris : Edilio. p.184

Filmographie

en tant que réalisateur

- 1934 : Zwei Genies
- 1935 : Das Mädchen vom Moorhof
- 1935 : Der Eingebildete Kranke
- 1935 : Dreimal Ehe
- 1935 : April, April!
- 1935 : Stützen der Gesellschaft
- 1936 : La Chanson du souvenir
- 1936 : 't was een april
- 1936 : La Neuvième symphonie (Schlußakkord)
- 1936 : Das Hofkonzert
- 1937 : Paramatta, bagne de femmes (Zu neuen Ufern)
- 1937 : La Habanera
- 1938 : Accord final
- 1939 : Boefje
- 1943 : Hitler's Madman
- 1944 : L'Aveu (Summer Storm)
- 1946 : A Scandal in Paris
- 1947 : Des filles disparaissent (Lured)
- 1948 : L'Homme aux lunettes d'écaille (Sleep, My Love)
- 1949 : Jenny, femme marquée (Shockproof)
- 1949 : Slightly French
- 1950 : Le Sous-marin mystérieux (Mystery Submarine)
- 1951 : La Première légion (The First Legion)
- 1951 : Tempête sur la colline (Thunder on the Hill)
- 1951 : The Lady Pays Off
- 1951 : Week-End with Father
- 1952 : No Room for the Groom
- 1952 : Qui donc a vu ma belle? (Has Anybody Seen My Gal?)
- 1953 : Meet Me at the Fair
- 1953 : Take Me to Town
- 1953 : All I Desire
- 1954 : Taza, fils de Cochise (Taza, Son of Cochise)
- 1954 : Le Secret magnifique (Magnificent Obsession)
- 1954 : Le Signe du païen (Sign of the Pagan)
- 1955 : Capitaine Mystère (Captain Lightfoot)
- 1955 : Tout ce que le ciel permet (All That Heaven Allows)
- 1956 : Demain est un autre jour (There's Always Tomorrow)
- 1956 : Écrit sur du vent (Written on the Wind)
- 1956 : Les Ailes de l'espérance (Battle Hymn)
- 1957 : Les Amants de Salzbourg (Interlude)
- 1958 : La Ronde de l'aube (The Tarnished Angels)
- 1958 : Le Temps d'aimer et le temps de mourir (A Time to Love and a Time to Die)
- 1959 : Mirage de la vie (Imitation of Life)
- 1975 : Sprich zur mir wie der Regen
- 1977 : Sylvesternacht
- 1979 : Bourbon Street Blues

en tant que scénariste

- 1936 : La Chanson du souvenir
- 1936 : La Neuvième symphonie (Schlußakkord)
- 1936 : Das Hofkonzert
- 1937 : Liebling der Matrosen
- 1937 : Paramatta, bagne de femmes (Zu neuen Ufern)
- 1939 : Boefje
- 1944 : L'Aveu (Summer Storm)
- 1977 : Sylvesternacht
- 1979 : Bourbon Street Blues

Voir aussi

-Loin du paradis réalisé en 2002 par Todd Haynes est largement inspiré par l'oeuvre de Sirk, et particulièrement Tout ce que le ciel permet.
-Tous les autres s'appellent Ali réalisé en 1974 par Rainer Werner Fassbinder transpose Tout ce que le ciel permet dans l'Allemagne des années 1970, remplaçant le disciple de Thoreau par un travailleur marocain.

Bibliographie

-Jean-Loup Bourget, Douglas Sirk. Paris : Edilig, 1984
-Jean-Loup Bourget, Le mélodrame hollywoodien. Paris : Stock.1985
-Frédéric Favre, Flamboyance du mélodrame. L’art du cinéma, no42-45 (printemps 2004), p.135-158.
-Jon Halliday Conversations avec Douglas Sirk. Paris : Cahiers du cinéma, 1997.
-Joshka Schidlow Douglas Sirk : les mélos sur l’escalier, Télérama, no1688 (22 mai 1982), p.26-27.

Notes et références

Lien externe

- sur l'Internet Movie Database Catégorie:Réalisateur allemand Catégorie:Naissance en 1897 Catégorie:Décès en 1987 Catégorie:Réalisateur en S da:Douglas Sirk de:Douglas Sirk en:Douglas Sirk fi:Douglas Sirk it:Douglas Sirk ja:ダグラス・サーク
Sujets connexes
Accord final   Allemagne   Années 1970   Demain est un autre jour   Hambourg   Henry David Thoreau   Hitler's Madman   Hollywood   Internet Movie Database   L'Homme aux lunettes d'écaille   Le Secret magnifique   Le Signe du païen   Les Ailes de l'espérance   Lugano   Mirage de la vie   Rainer Werner Fassbinder   Réalisateur   Stock   Suisse   Théâtre   Todd Haynes   Tous les autres s'appellent Ali   Tout ce que le ciel permet   Télérama  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^