Versailles

Infos
Versailles est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France. Créée de toutes pièces par la volonté du roi Louis XIV, Versailles qui a perdu depuis la Révolution son statut de ville royale pour devenir le chef-lieu d’un département, est aujourd’hui une ville résidentielle et tertiaire de la proche banlieue parisienne, connue surtout pour son château, destination touristique de premier plan. Ses habitants sont appel
Versailles

Versailles est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France. Créée de toutes pièces par la volonté du roi Louis XIV, Versailles qui a perdu depuis la Révolution son statut de ville royale pour devenir le chef-lieu d’un département, est aujourd’hui une ville résidentielle et tertiaire de la proche banlieue parisienne, connue surtout pour son château, destination touristique de premier plan. Ses habitants sont appelés les VersaillaisLe terme Versaillais sert également à désigner les troupes régulières qui intervinrent lors des événements de la Commune parce que le gouvernement siégeait dans la ville..

Géographie

Situation

La commune de Versailles se trouve à dix-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris. Bien qu'elle en soit le chef-lieu , elle est totalement excentrée par rapport au département des Yvelines, puisqu'elle est en fait limitrophe du département des Hauts-de-Seine. Les communes limitrophes sont Vaucresson, Marnes-la-Coquette et Ville-d'Avray au nord-est (toutes trois communes des Hauts-de-Seine), Viroflay à l'est, Vélizy-Villacoublay et Jouy-en-Josas au sud-est, Buc au sud, Guyancourt au sud-ouest, Saint-Cyr-l'École à l'ouest, Bailly et Rocquencourt au nord-ouest et Le Chesnay au nord. Plan de Versailles en 1789

Site

Le territoire communal se trouve sur un plateau calcaire, marécageux à l'origine du fait du couvert de limon argileux, situé entre 100 et 150 mètres d'altitude, bordant au sud la vallée relativement encaissée de la Bièvre, entouré de hauteurs vers le sud-ouest et le nord-est et se prolongeant vers l'ouest par la plaine de Versailles. Ce site ne dispose d'aucun cours d'eau important, caractéristique assez rare pour une ville de cette importance. Il est drainé par deux ruisseaux, le ru de Marivel, qui coule vers l'est et rejoint directement la Seine à Sèvres, et le ru de Gally qui rejoint vers l'ouest la Mauldre à Beynes. Ces cours d'eau ont été modifiés par l'urbanisation : le cours du ru de Gally a été amputé lors de la construction du château et du creusement du Grand Canal dont il est l’émissaire naturel, le ru de Marivel est aujourd'hui devenu un égout entièrement couvert.

Occupation du territoire

Bien que fortement urbanisé, le territoire communal de Versailles compte plus de 50 % d'espaces verts ou naturels. Outre les jardins situés dans la ville, ces espaces comprennent le parc du château de Versailles qui occupe la partie ouest de la commune, la forêt de Versailles dans la partie sud, relativement morcelée, et une frange de la forêt de Fausses-Reposes vers la limite est. La commune compte au total 350 hectares de forêts La partie urbanisée de Versailles comprend six quartiers principaux :
- le quartier des Chantiers, avec la gare du même nom.
- le quartier Saint-Louis, proche du château, qui comprend une zone historique, et où se trouve la cathédrale Saint-Louis, la Salle du jeu de paume, le potager du roi et la pièce d'eau des Suisses ;
- le quartier Notre-Dame, symétrique du quartier Saint-Louis par rapport à l'axe du château, où l'on peut voir l'église Notre-Dame et parcourir la rue commerçante de la Paroisse.
- les quartiers de Montreuil, Porchefontaine et Clagny-Glatigny, essentiellement résidentiels.
- Un des quartiers historiques, reliant en plein centre ville celui de Notre-Dame et celui de Saint-Louis et dont le nom a aujourd'hui disparu est le quartier Montbauron (allant de la Place d'Armes au « Mont Bauron » et compris entre l'avenue de Paris et celle de Saint-Cloud) Il faut citer en outre les quartiers de Jussieu Petits-Bois, Picardie et le quartier de Satory. La zone urbanisée se poursuit à nord et à l'est vers les communes du Chesnay et de Viroflay, formant une agglomération continue, mais est relativement isolée des autres communes, notamment par le parc du château à l'ouest, qui se prolonge par la plaine de Versailles , site classé et protégé de l'urbanisation. Pollution des sols La commune comprend un site recensé dans la base de données du ministère de l'écologie relative aux sites et sols pollués (ou potentiellement pollués) appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif (BASOL). Il s'agit de l'ancienne usine à gaz de Versailles, mise en service en 1875 et fermée en 1954, dont l'emplacement est partiellement occupé depuis par les installations du Centre d'études et de formation de Gaz de France. Le site, situé dans une zone urbanisée, a été dépollué en 2003 à l'occasion de la construction d'un parc de stationnement souterrain et n'est plus l'objet de surveillance particulière.

Voies de communication

La desserte routière est assurée depuis l'origine par la route de Paris à Chartres, devenue la route nationale 10, déclassée en route départementale 10 de Viroflay jusqu'à Trappes. Dans Versailles, cette route aboutit à la place d'Armes devant le château, sous le nom d'avenue de Paris, et continue vers l'ouest à la lisière sud du parc de Versailles passant entre le château et la pièce d'eau des Suisses. Les accès à la ville sont assurées de nos jours par une série de voies à caractéristiques autoroutières. Ce sont :
- au nord l'autoroute A13 (autoroute de Normandie) dont les échangeurs 5 et 6 donnent accès à Versailles. Elle se prolonge par l'autoroute A12 qui contourne la commune par l'ouest.
- au sud la route nationale 286 qui longe le quartier de Satory et relie l'autoroute A86, au pont Colbert, à la route nationale 12 à l'échangeur de Bois d'Arcy,
- à l'est, le tronçon ouest de l'autoroute A86, en construction, sous forme d'un tunnel comprenant deux voies de circulation superposées, dont la mise en service est prévue en décembre 2009. Sur le plan ferroviaire, la commune est desservie par cinq gares de voyageurs (Versailles - Chantiers, Versailles-Rive-Droite, Versailles-Rive-Gauche, Montreuil et Porchefontaine). Ces gares assurent une très bonne desserte avec la capitale donnant accès directement à différents quartiers de Paris ainsi qu'à La Défense. La plus importante est la gare des Chantiers qui se trouve au centre d'une étoile ferroviaire importante. Celle-ci devrait être renforcée dans l'avenir avec la réouverture au trafic de la ligne de Grande Ceinture entre Versailles et Saint-Germain-en-Laye.

Héraldique

Étymologie

Le nom de « Versailles » apparaît pour la première fois dans une charte, datée de l'an 1038, de l'abbaye de Saint-Père de Chartres dans laquelle est cité le nom d'un seigneur local, Hugo de Versaillis. L'origine de ce nom n'est pas connue. L'hypothèse la plus vraisemblable consiste à le rattacher à « versail »Jacques Levron, Versailles, ville royale, éd. La Nef de Paris, 1964, page 19., qui en vieux français désignait une terre défrichée. Ce terme vient probablement du latin, versare, verser, retourner. Le terme, daté du , aurait désigné à l'origine des terres labourées (retournées). A l'époque de sa création au , la cité nouvelle, qui correspond à l'actuel quartier Notre-Dame, fut parfois appelée « La Villeneuve Saint-Louis » en hommage à son créateur, mais c'est finalement le nom du château, Versailles, qui a prévaluPierre Breillat, Une ville pas comme les autres, Versailles, Le Temps, Paris, 1973, p. 16.. A l'époque de la Révolution, la commune avait proposé à la Convention de rebaptiser Versailles en « Berceau de la Liberté » mais a dû se rétracter devant les réticences d'une grande partie de la population (Gallica).

Histoire

Les origines

Le site de Versailles n'était probablement pas habité à l'époque préhistorique dans la mesure où on n'y a retrouvé aucun vestige archéologiqueVersailles, ville royale, Jacques Levron, éd. La Nef de Paris, 1964, p. 19, cependant comme les terrains ont été fortement bouleversés lors des travaux de construction du château et de l'aménagement du parc, certaines traces ont pu être détruites. Dans les environs immédiats, des allées couvertes de l'époque néolithique, appartenant à la civilisation « Seine-et-Marne-Oise » ont été retrouvées à l'Étang-la-Ville et à Marly-le-Roi. Au temps des gallo-romains, le site se trouvait sur le tracé de la voie menant de Paris à la Normandie via Villepreux et Neauphle-le-ChâteauJacques Levron, op. cit., p. 20. La première mention attestée de Versailles date de l'an 1038. Un certain Hugues de Versailles Hugo de Versalliis est cité dans une charte de l'abbaye Saint-Père de ChartresJacques Levron, op. cit., p. 20. Ce serait le premier seigneur connu de Versailles. Une deuxième allusion apparait en 1065 dans un acte par lequel un certain Geoffroy de Gometz fonda à cette date le prieuré de Bazainville, non loin de Houdan, qu'il donna à l'abbaye de Marmoutier de Tours. Pour assurer des ressources régulières et suffisantes, il lui accorde plusieurs terres et privilèges, avec en particulier « trois prébendes à Versailles dont l'une se trouve in domino ». De ces trois prébendes canoniales, on peut émettre l'hypothèse que celle in domino relevait du seigneur de Versailles, les deux autres de l'abbaye tourangelle. Le village de Versailles serait donc né vers le milieu du onzième siècle d'une double initiative seigneuriale et religieuse. Dans le système féodal de la France médiévale, les seigneurs de Versailles étaient subordonnés directement au roi, sans suzerain intermédiaire entre eux et le roi. Ils n’étaient pas alors d’un rang très important. À la fin du , le premier village s’était établi auprès d’un manoir médiéval et autour de l’église Saint-Julien. La paroisse Saint-Julien de Versailles est citée dans une charte de 1084. Son activité agricole et sa position sur la route de Paris à Dreux et à la Normandie en firent un village prospère, surtout à la fin du connu comme le « siècle de saint Louis », qui fut une période de prospérité dans le nord de la France, marquée par la construction des cathédrales gothiques. Le apporta la peste noire et la guerre de Cent Ans, avec leurs cortèges de mort et de destruction. A la fin de la guerre de Cent Ans, au , le village commença à se reconstruire avec une population de seulement 100 habitants. A cette époque deux autres villages existaient dans le territoire de la commune actuelle : Choisy-aux-Bœufs et Trianon. Ils disparurent par la suite englobés dans le parc du château. Le nom de Choisy-aux-Bœufs rappelle que ce village se trouvait sur le chemin par lequel les troupeaux de bœufs venant de Normandie étaient conduits à ParisJacques Levron, op. cit.. Au , Gilles de Versailles exerce la charge de bailli du roi. En 1561, Martial de Loménie, secrétaire d’État aux finances du roi Charles IX, devint seul seigneur de Versailles. Il obtint l’autorisation d’établir quatre foires annuelles et un marché hebdomadaire le jeudi. La population de Versailles atteignait alors 500 habitants. Martial de Loménie fut assassiné au cours du massacre de la Saint-Barthélemy (24 août 1572) ne laissant que des enfants mineurs. En 1575, Albert de Gondi, duc de Retz, originaire de Florence arrivé en France avec Catherine de Médicis, acheta la seigneurie de Versailles. Dès lors, Versailles fut la propriété des Gondi, une famille de juristes riches et influents au « Parlement » de Paris. Le petit-fils d’Albert, Henri de Gondi, qui devint cardinal, reçut à plusieurs reprises le roi Henri IV dans son manoir de Versailles. Dans les années 1610, les Gondi invitèrent plusieurs fois le jeune roi Louis XIII à des parties de chasse dans les vastes forêts de Versailles.

Le temps des rois

En 1623, le roi Louis XIII fait construire un rendez-vous de chasse sur un terrain de sept cent dix-sept arpents (soit environ 350 hectares) acheté à divers propriétaires. C'est dans ce premier château que se déroula la journée des Dupes le 10 novembre 1630. Le 8 avril 1632, Louis XIII achète la totalité de la seigneurie de Versailles à son dernier seigneur, Jean-François de Gondi, archevêque de Paris. C'est le tournant décisif dans l'installation de la royauté à Versailles. En 1634, sont achevés les travaux confiés à l'architecte Philibert Le Roy. Le premier manoir est reconstruit et agrandi sur place dans le style « Louis XIII ». A la mort du roi, en 1643, le village de Versailles avait encore peu changé. Avec l'installation du roi Louis XIV et de sa cour, le 6 mai 1682, la petite cité va connaître une destinée flamboyante pendant le règne de ce dernier avec une population d'environ 30 000 habitants à sa mort et continuera de grossir sous ses successeurs jusqu'à atteindre 50 000 âmes lorsque arrive la Révolution.

Le XIX siècle

Le 3 janvier 1805, le pape Pie VII, venu à Paris pour couronner Napoléon, est invité à Versailles. Il fut reçu par le premier évêque de Versailles, Mgr Charrier de la Roche, à la cathédrale Saint-Louis puis bénit la foule rassemblée devant le château. L'importance de cette grande ville va dès lors décliner, alors qu'elle est abandonnée par le pouvoir. Ce déclin va cesser après 1871, à la suite de l’insurrection de la Commune de Paris, date à laquelle le gouvernement de Thiers s'installe à Versailles, situation qui perdurera jusqu'en 1879.
Proclamantion de l'Empire allemand en 1871 par Anton von Werner (Bismarck-Museum - Friedrichsruh) La ville est occupée par les troupes prussiennes à partir du 19 septembre 1870, tandis que Paris est assiégée. L'occupation durera 174 jours jusqu'au 12 mars 1871Jacques Levron, op. cit., p. 166.. Versailles doit faire face à de lourdes réquisitions. S'opposant à des demandes excessives, le maire, Charles-Victor Chevrey-Rameau, et trois de ses conseillers sont incarcérés le 31 décembre 1870 et libérés le 6 janvier suivant après que les commerçants aient payé la rançon. Le roi de Prusse, Guillaume Ier s'installe dans le château de Versailles et se fait proclamer empereur d'Allemagne le 18 janvier 1871 dans la Galerie des Glaces. Lors de la Commune, le gouvernement de Thiers fuit l'émeute à Paris et s'installe à Versailles le 18 mars 1871, suivi par une foule de Parisiens dont le nombre fut estimé à plus de 70 000 par le maireAndré Damien et Jean Lagny, Versailles, deux siècles de vie municipale, L'Univers du Livre, 1980, p. 114. alors que la ville ne comptait que 44 000 habitants au recensement de 1866. Un hémicycle est construit en 1875 dans l'aile du Midi du château pour accueillir la Chambre des Députés tandis que le Sénat siège à l'Opéra. Les deux chambres votent le 19 juin 1879 leur transfert à ParisJacques Levron, op. cit. p. 170.. Le 18 novembre 1777, est inauguré, rue des Réservoirs, le théâtre de Versailles, l'un des plus anciens de France, à l'initiative de mademoiselle Montansier. Dès lors, Versailles va évoluer comme une ville de province avec, cependant, tout le faste d'une ville touristique importante. Elle connaîtra même un regain de célébrité à la fin de la première Guerre mondiale, lors de la signature des différents traités.

L'époque contemporaine

Les 17 et 19 février 1986, le premier sommet de la Francophonie s’est tenu à Versailles, dans le château, sous la présidence de François Mitterrand. Il réunissait, outre la France, des représentant de 42 pays, dont seize chefs d’État et dix chefs de gouvernement. Aujourd'hui, avec la croissance de la banlieue de Paris, Versailles, qui a connu une forte expansion économique et démographique, se trouve englobée dans l’agglomération parisienne. Le rôle de Versailles comme centre administratif et judiciaire s’est renforcé dans les années 1960 et 1970 et la ville est devenue le principal centre de la banlieue ouest de Paris.

Démographie

Histogramme (élaboration graphique par Wikipédia) Colors= id:lightgrey value:gray(0.9) id:darkgrey value:gray(0.7) id:sfondo value:rgb(1, 1, 1) id:barra value:rgb(0.7, 0.9, 0.7) ImageSize = width:800 height:350 PlotArea = left:50 bottom:50 top:30 right:30 DateFormat = x.y Period =from:0 till:100000 TimeAxis = orientation:vertical AlignBars = justify ScaleMajor = gridcolor:darkgrey increment:10000 start:0 ScaleMinor = gridcolor:lightgrey increment:2500 start:0 BackgroundColors = canvas:sfondo BarData= bar:1793 text:1793 bar:1800 text:1800 bar:1806 text:1806 bar:1821 text:1821 bar:1831 text:1831 bar:1846 text:1846 bar:1856 text:1856 bar:1866 text:1866 bar:1872 text:1872 bar:1881 text:1881 bar:1891 text:1891 bar:1901 text:1901 bar:1911 text:1911 bar:1921 text:1921 bar:1926 text:1926 bar:1936 text:1936 bar:1946 text:1946 bar:1954 text:1954 bar:1962 text:1962 bar:1968 text:1968 bar:1975 text:1975 bar:1982 text:1982 bar:1990 text:1990 bar:1999 text:1999 bar:2005 text:2005 PlotData= color:barra width:20 align:left bar:1793 from:0 till: 35093 bar:1800 from:0 till: 27574 bar:1806 from:0 till: 26974 bar:1821 from:0 till: 27528 bar:1831 from:0 till: 28477 bar:1846 from:0 till: 34901 bar:1856 from:0 till: 39306 bar:1866 from:0 till: 44021 bar:1872 from:0 till: 61686 bar:1881 from:0 till: 48324 bar:1891 from:0 till: 51679 bar:1901 from:0 till: 54982 bar:1911 from:0 till: 60458 bar:1921 from:0 till: 64753 bar:1926 from:0 till: 68574 bar:1936 from:0 till: 73839 bar:1946 from:0 till: 70141 bar:1954 from:0 till: 84445 bar:1962 from:0 till: 86759 bar:1968 from:0 till: 90829 bar:1975 from:0 till: 94145 bar:1982 from:0 till: 91494 bar:1990 from:0 till: 87789 bar:1999 from:0 till: 85726 bar:2005 from:0 till: 86400 PlotData= bar:1793 at: 35093 fontsize:S text: 35093 shift:(-10, 5) bar:1800 at: 27574 fontsize:S text: 27574 shift:(-12, 10) bar:1806 at: 26974 fontsize:S text: 26974 shift:(-12, 2) bar:1821 at: 27528 fontsize:S text: 27528 shift:(-12, 8) bar:1831 at: 28477 fontsize:S text: 28477 shift:(-12, 10) bar:1846 at: 34901 fontsize:S text: 34901 shift:(-12, 5) bar:1856 at: 39306 fontsize:S text: 39306 shift:(-12, 5) bar:1866 at: 44021 fontsize:S text: 44021 shift:(-15, 5) bar:1872 at: 61686 fontsize:S text: 61686 shift:(-12, 5) bar:1881 at: 48324 fontsize:S text: 48324 shift:(-12, 5) bar:1891 at: 51679 fontsize:S text: 51679 shift:(-12, 5) bar:1901 at: 54982 fontsize:S text: 54982 shift:(-12, 5) bar:1911 at: 60458 fontsize:S text: 60458 shift:(-12, 5) bar:1921 at: 64753 fontsize:S text: 64753 shift:(-12, 5) bar:1926 at: 68574 fontsize:S text: 68574 shift:(-12, 5) bar:1936 at: 73839 fontsize:S text: 73839 shift:(-12, 5) bar:1946 at: 70141 fontsize:S text: 70141 shift:(-12, 5) bar:1954 at: 84445 fontsize:S text: 84445 shift:(-12, 5) bar:1962 at: 86759 fontsize:S text: 86759 shift:(-12, 5) bar:1968 at: 90829 fontsize:S text: 90829 shift:(-12, 5) bar:1975 at: 94145 fontsize:S text: 94145 shift:(-12, 10) bar:1982 at: 91494 fontsize:S text: 91494 shift:(-12, 5) bar:1990 at: 87789 fontsize:S text: 87789 shift:(-12, 5) bar:1999 at: 85726 fontsize:S text: 85726 shift:(-12, 5) bar:2005 at: 86400 fontsize:S text: 86400 shift:(-12, 5)

Administration et pouvoir

Hôtel de la préfecture des Yvelines Versailles est le siège de la préfecture des Yvelines, de la sous-préfecture de Versailles et de trois cantons. Versailles fut désignée comme préfecture de la Seine-et-Oise dès la création des départements en mars 1790. Lors de la réforme qui a conduit à l'éclatement de la Seine-et-Oise en janvier 1968, elle a conservé ce rôle pour le département des Yvelines qui représente environ 40 % en superficie de l'ancien département. Versailles est, depuis 2002, la ville centre de la communauté de communes du Grand Parc, en référence au grand parc de Louis XIV, qui regroupe environ 150 000 habitants des Yvelines et, depuis 2003, ceux d'une commune de l'Essonne, Bièvres). Depuis 1972, Versailles est le siège d'une des trente académies, circonscriptions administratives du ministère chargé de l'éducation, couvrant l'ouest de l'ancienne Seine-et-Oise, c'est-à-dire l'Essonne, les Hauts-de-Seine, les Yvelines et le Val-d'Oise. En 1975, Versailles est devenue le siège d'une cour d'appel dont la circonscription s'étend sur les départements d'Eure-et-Loir, des Hauts-de-Seine, du Val-d'Oise et des Yvelines. Versailles est également un diocèse de l'Église catholique, créé en 1790, et rattaché à l'archidiocèse de Paris. Bien que Paris soit toujours resté la capitale officielle de la France, Versailles a été à plusieurs reprises le siège effectif du pouvoir central et la capitale de fait de la France :
- de mai 1682, date à laquelle le roi Louis XIV transféra la cour et le gouvernement de Paris à Versailles, jusqu'en septembre 1715 (mort de Louis XIV), lorsque le régent Philippe d'Orléans décida de s'installer à Paris,
- de juin 1722, avec le retour à Versailles de la cour du roi Louis XV à octobre 1789, lorsque le roi Louis XVI fut forcé par le peuple de retourner à Paris.
- du 20 mars 1871, lorsque le gouvernement de la Troisième République et l'Assemblée nationale se réfugièrent à Versailles, fuyant l'insurrection de la Commune de Paris, jusqu'à novembre 1879, avec l'élection de Jules Grévy à la présidence de la République qui marque le retour à Paris du gouvernement et du parlement. Versailles est également un importante ville de garnison, rôle qu'elle a hérité de la période de la monarchie. Les organismes de l'armée et de la défense représentent environ 7000 emplois civils et militaires, souvent hautement qualifiés, et pour l'essentiel situés dans le quartier de Satory. Parmi les organismes militaires présents à Versailles, on peut citer notamment :
- la direction centrale du service d'infrastructure de la défense (DCSID),
- le Service technique des bâtiments, fortifications et travaux (STBFT),
- le 5 régiment du génie (qui comprend une compagnie unique dans l'armée française, la 10 CTVF, compagnie de travaux de voies ferrées),
- la section technique de l’armée de terre (STAT),
- la direction centrale du matériel de l’armée de terre (DCMAT),
- le groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM),
- le groupement de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale (GSIGN), qui comprend entre autres le GIGN,
- le conservatoire militaire de la musique de l’armée de terre (CMMAT).

Municipalité

Le conseil municipal compte actuellement 53 membres, dont le maire et quinze adjoints. Élus en 2001, les conseillers municipaux se partagent en 40 élus de la liste « Union pour Versailles » (majorité parlementaire), conduite par Étienne Pinte, 7 élus de la liste « Union pour le renouveau de Versailles » (divers droite), conduite par Henry de Lesquen, et 6 élus de la liste « La gauche plurielle pour Versailles » (gauche unie), conduite par Maryvonne Coulloch-Katz.

Les maires de Versailles

|- |colspan="5" align="center" bgcolor="
-f3fff3" |

Urbanisme

La ville de Versailles, née de la volonté d'un roi, est une création artificielle. Il ne subsiste rien du village ancien qui a été détruit pour permettre l'aménagement de la ville. Son plan s'articule autour de la place d'Armes, située devant le château, et d'où rayonnent trois larges avenues bordées de platanes et disposées en éventail : l'avenue de Paris au centre, dans l'axe du château, l'avenue de Saint-Cloud au nord et l'avenue de Sceaux au sud (cette dernière étant interropue par les installations ferroviaires de la gare des Chantiers). Entre ces avenues se trouvent les bâtiments des Écuries royales. De part et d'autre de cet axe central sont les deux quartiers créés sous Louis XIV, le quartier Saint-Louis, et le quartier Notre-Dame, organisés en damier autour d'un « carré » central. Versailles était au XVIIIe siècle, selon les normes de l'époque, une ville très moderne, qui servit de modèle pour la construction de Washington. Aujourd'hui, la commune est soumise à des contraintes d'urbanisme particulières, dues à l'existence d'un « secteur sauvegardé » qui couvre une grande partie des quartier saint-Louis et Notre-Dame. Par ailleurs, deux tiers de la commune sont gérés par des organismes étatiques (Établissement public du musée et du domaine national de Versailles, Office national des forêts, armée), si bien que la municipalité n'a la pleine responsabilité de la politique d'urbanisme que sur 728 hectares (sur 2618 ha). Cimetières La Ville de Versailles compte quatre cimetières : le cimetière Notre-Dame, le cimetière Saint-Louis, le cimetière des Gonards et le cimetière de Montreuil.

Économie

Activités
L'économie de Versailles se caractérise par la prédominance du secteur tertiaire qui représente près de 84 % des emplois. Elle est marquée par trois secteurs d'activité principaux :
- Le tourisme lié essentiellement au château qui reçoit trois millions de visiteurs par an,
- Les fonctions administratives et commerciales, liées au statut de la ville, chef-lieu des Yvelines et siège de diverses administrations,
- Les activités liées à la défense, localisées principalement à Satory. Versailles est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Versailles-Val-d'Oise-Yvelines. Elle gère le port. Versailles est aussi le siège de la Chambre régionale de commerce et d'industrie Paris – Île de France. Emploi Principales entreprises :
- Nexter, groupe public d'armement implanté au camp de Satory, siège du groupe et centre de recherche et développement dans le domaine des chars et blindés légers.
- Citroën Sport se trouve également à Satory.

Enseignement

Versailles est le siège d’une académie, dont la circonscription recouvre les quatre départements de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, du Val-d’Oise et des Yvelines, qui totalisent plus de six millions d’habitants .

Enseignement élémentaire

Versailles compte 47 établissements scolaires de l'enseignement élémentaire (écoles maternelles et élémentaires), dont 39 publics et 8 privés, qui accueillent environ 10 000 élèves (2007).
Établissements publics

- Écoles élémentaires
- École d'application Pershing, six classes, 6 rue Richard Mique
- École Lully-Vauban, dix-huit classes dont dix à horaires aménagés de musique (CHAM), 87 avenue de Paris

Enseignement secondaire

Établissements privés
- Collèges
- Collège privé Notre-Dame, situé au 34, boulevard de la Reine
- Collège privé Saint Jean Hulst, situé au 26, rue du maréchal de Lattre de Tassigny
- Collège privé « Sacré-Cœur », situé au 03, rue des Bourdonnais
- Lycées
- Notre-Dame du Grandchamp, situé au 97, rue Royale
- Saint Jean Hulst, situé au 26, rue du maréchal de Lattre de Tassigny
- Saint Vincent de Paul, situé au 44, avenue de Saint-Cloud
- Lycée polyvalent « Les Châtaigners », situé au 11 bis, avenue Jean Jaurès
- Lycées et collèges hors-contrat
- Institut Jeanne d'Arc, situé au 35, rue Rémilly
- Cours Versaillais, situé au 28, rue Albert Joly
- École technique d'informatique, comptabilité et secrétariat, situé au 15, rue du Général Leclerc Établissements publics
- Collèges
- Collège Pierre de Nolhac, situé au 10, rue de Limoges
- Collège Raymond Poincaré, situé au 2, place Raymond Poincaré
- Collège Jean Philippe Rameau, situé au 1, rond-point des Condamines
- Collège de Clagny, situé au 7, rue Victor Bart
- Collège Hoche, situé au 73, avenue de Saint-Cloud
- Lycées
- Lycée Hoche, situé au 73, avenue de Saint-Cloud
- Lycée La Bruyère, situé au 31, avenue de Paris
- Lycée Jules Ferry, situé au 29, rue du Maréchal Joffre
- Lycée Marie-Curie, situé au 70, avenue de Paris
- Lycée professionnel Jacques Prévert, situé au 88, avenue des États-Unis

Enseignement supérieur

- Classes préparatoires
- École Sainte Geneviève (« Ginette »), située au 2, rue de l’École des Postes
- Lycée Hoche, situé au 73, avenue de Saint-Cloud
- Lycée La Bruyère, situé au 31, avenue de Paris
- Lycée Jules Ferry, situé au 29, rue du Maréchal Joffre
- Lycée Notre-Dame du Grandchamp, situé au 97, rue Royale
- Écoles spécialisées
- École d’architecture de Versailles, située au 5, avenue de Sceaux
- Centre régional de formation professionnelle des avocats du ressort de la cour d'appel de Versailles (CRFPA de Versailles), situé 9 rue des États-Généraux
- Institut supérieur international du parfum et de la cosmétique, situé au 36, rue du Parc de Clagny,
- École nationale supérieure du paysage, située au 4, rue Hardy,
- CNAM Versailles :
- Institut des sciences et techniques des Yvelines (ISTY), situé au 45, avenue des États-Unis et faisant partie de l'université
- Université
- Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (USVQ), dont les services centraux sont situés au 55, avenue de Paris

Sports

Cyclisme

Versailles a été 16 fois ville étape du Tour de France entre 1958 et 1989, dont trois fois, en 1961, 1972 et 1973 à l'occasion d'une étape contre la montre en boucle. En 1989, la dernière étape, un contre-la-montre reliant Versailles à Paris, est restée célèbre pour avoir vu la défaite finale du Français Laurent Fignon, parti en jaune, face à l'Américain Greg LeMond, pour 8 secondes après plus de 3 000 km de course.

Aviron

Le Cercle Nautique est l’une des plus anciennes sociétés sportives versaillaises : l'association "Cercle Nautique de Versailles" a été créée en 1908. Elle exerce son activité depuis l’origine sur le Grand Canal du Château de Versailles et a pour but le développement de l’aviron sous toutes ses formes. Le Grand Canal accueille régulièrement de grandes compétitions nationales ou internationales, organisées par le CN Versailles.

Rugby

La pratique du ballon ovale démarre en 1893, lorsque des élèves du lycée Hoche se réunissent au sein de l’Association Athlétique du Lycée Hoche pour pratiquer le "football-rugby", comme l'on dit encore à l'époque. Plus d'un siècle après, le sport est toujours pratiqué à Versailles, au sein du Rugby Club de Versailles, mais aussi dans les équipes scolaires (notamment à Saint Jean Hulst). Depuis 2003, chaque samedi, des papas et leurs garçons se retrouvent pendant pour jouer ensemble au rugby au sein de "Père et Fils Rugby".

Équitation

Fort de ses 1 000 adhérents, le Club Hippique de Versailles est vieux de plus de 50 ans et accueille chaque année un concours national, mais également des concours régionaux et départementaux. La Ville de Versailles accueille également l'Académie Équestre de Bartabas, installée dans la Grande Écurie et qui est en même temps un centre de formation qu'un lieu où sont données des représentations de spectacles équestres.

Rallye

A plusieur reprises, Versailles a été ville de départ du rallye Paris-Dakar, les concurrents démarrant de la place d'armes, devant le chateau

Culture

Monuments

Cathédrale Saint Louis, en arrière plan, le Grand Commun et la Chapelle du Chateau. Église Notre-Dame Église Saint-Symphorien, le clocher
- le château de Versailles Il fut le siège de la cour des rois de France sous Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. L'Angleterre y reconnut l'indépendance des États-Unis (1783), l'unification du IIe Reich (1871) y fut proclamée et on y signa le traité de Versailles (1919), dans la galerie des Glaces et c'est toujours au château que se réunissent en Congrès députés et sénateurs pour y ratifier toute modification de la constitution.
- le Grand Trianon
- le Petit Trianon
- le Hameau de la Reine
- la Salle du jeu de paume
- les Écuries de la Reine
- la grande Écurie devenue musée des carrosses, bâtiment en face et à gauche en sortant du château
- la petite Écurie, bâtiment en face et à droite en sortant du château
- le Potager du roi
- l'église Notre-Dame
- la cathédrale Saint-Louis
- l'église Saint-Symphorien
- Le couvent des Récollets
- Le lycée Hoche, ancien couvent de la Reine
- la gare de Versailles-Rive-Gauche, bâtiment en pierre, fonte et verre, inauguré en 1840 (terminus de la ligne C du RER)
- le théâtre Montansier
- la villa Bomsel
- le marché Notre-Dame
- le Grand Commun
- le château du domaine de Montreuil, résidence de Madame Élisabeth, sœur de Louis XVI

Musées

- Musée Lambinet
- Musée des carrosses
- L'osmothèque, « la mémoire vivante des parfums »

Événements

La municipalité organise tous les ans en juin le Mois Molière pendant lequel sont joués dans les rues de la ville des scènes des pièces de l'auteur.

Personnalités liées à la commune

Les rois
- Louis XIII (1601-1643), fit construire en 1624 un premier pavillon de chasse à Versailles, et devient le seigneur de Versailles en rachetant le domaine à Jean-François de Gondi en 1631.
- Louis XIV (1638-1715), né à Saint-Germain-en-Laye, roi de France de 1661 à 1715, mort à Versailles de gangrène le 1 septembre 1715. Il fit agrandir le château, d'abord consacré à des fêtes, à partir de 1668, avant d'y transférer la cour en 1682, faisant de Versailles la capitale du royaume.
- Louis XV (1710-1774), né à Versailles, roi de France de 1715 à 1774. Il fit revenir la Cour à Versailles en 1722 et fit construire le Petit Trianon pour Madame de Pompadour. IL est mort de la variole au château de Versailles le 10 mai 1774.
- Louis XVI (1754-1793), né à Versailles, roi de France de 1774 à 1791 puis roi des Français de 1791 à 1792. Il fut contraint par la foule de quitter Versailles pour les Tuileries le 5 octobre 1789.
- Louis XVII (1785-1795) est né à Versailles le 27 mars 1785.
- Louis XVIII (1755-1824), né à Versailles, roi de France d'avril 1814 à mars 1815 et de 1815 à 1824. Il passa son enfance au château de Versailles.
- Charles X (1757-1836), né à Versailles, roi de France de 1824 à 1830 Hommes politiques et militaires
- Maréchal Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) chef d'état-major de la Grande Armée de Napoléon.
- Agathe de Rambaud (1764-1853) est née et s'est mariée à Versailles. Elle a élevé le Dauphin de sa naissance à son emprisonnement.
- Général Lazare Hoche (1768-1797)
- Général d'Empire Gaspard Gourgaud (1783-1852)
- Auguste de Rambaud (1786-1834), commissaire des guerres, secrétaire intime du prince de Poix, Philippe Louis Marc Antoine de Noailles (1752-1819), gouverneur de la Maison Royale de Versailles et de Trianon, lieutenant général, marguillier d'honneur de la paroisse de Saint Louis et secrétaire général du gouvernement de Versailles de 1814 à 1819.
- Ali, Louis Étienne Saint-Denis, dit le Mamelouk (1788-1856) de Napoléon
- François Achille Bazaine (1811-1864), né à Versailles en 1811, maréchal de Napoléon III, il fut jugé au Grand Trianon en 1873.
- Ernest de Rambaud (1819-1899), polytechnicien, colonel, directeur des services hospitaliers de la croix-rouge, s'est marié et a été enterré à Versailles.
- Alexandre Millerand (1859-1943), président de la République de 1620 à 1924, a vécu à Versailles de 1910 jusqu'à sa mort le 6 avril 1943Jacques Villard, Versailles, les plaques commémoratives, 1987, ISBN 2-9501862-0-3, p. 52..
- Étienne Pinte, né en 1939 en Belgique, maire de Versailles depuis 1995. Autres
- Cardinal Pierre Gerlier (1880-1965), archevêque de Lyon (1937-1965).
- Charles-Michel de L'Épée, dit l’abbé de L'Épée, qui est à l'origine de la recherche d'un langage de signes pour les personnes atteintes de surdité, est né à Versailles en 1712.
Artistes et écrivains
Statue de Houdon à Versailles
- Michel-Richard de Lalande (1657-1726), organiste et compositeur, musicien officiel de Louis XIV, il fut notamment maître de la Chapelle royale et surintendant de la musique de la chambre. Il est mort à Versailles.
- Mademoiselle Montansier (1730-1820); comédienne et directrice de théâtre, fit construire le théâtre Montansier, inauguré en 1977.
- Jean-François Ducis (1733-1816), poète, né et mort à Versailles, connu pour ses adaptations de pièces de Shakespeare. Il fut élu à l'Académie française au fauteuil de Voltaire en 1778.
- Jean-Antoine Houdon (1741-1828), le « sculpteur des Lumières », né à Versailles où il passa une grande partie de sa jeunesse. Le musée Lambinet porta son nom de sa création en 1922 jusqu'à son transfert dans ses locaux actuels en 1929Catherine Gendre, Musée Lambinet, Versailles, Ville de Versailles, 1997, ISBN 2-906560-00-8 p. 9..
- Ferdinand de Lesseps, né à Versailles en 1805
Versailles, le jardin du Roi'' par Madrazo, 1914-1920, huile sur toile, 17 x 30 cm, Musée Lambinet
- Raimundo de Madrazo y Garreta (1841-1920), peintre réaliste et portraitiste espagnol. S'est installé en 1914 à Versailles où il est mort six ans plus tard.
- Ralph Messac, écrivain et journaliste né à Versailles en 1924.
- Camille Auguste Mercier (1848-1881), organisateur de la Bibliothèque populaire de Versailles.
- Denis Podalydès, né le 22 avril 1963 à Versailles, scénariste, acteur, metteur en scène français (frère de Bruno Podalydès)
- Michel Gondry, né le 8 mai 1963 à Versailles, réalisateur français de cinéma et musicien
- Laurence Boccolini, née le 8 mai 1963 à Versailles, animatrice française de radio et télévision
- Jean-Benoît Dunckel, né le 7 septembre 1969 à Versailles, musicien, membre du groupe Air
- Nicolas Anelka, footballeur professionnel, né le 14 mars 1979 à Versailles
- Fuzati, né en 1981 à Versailles, musicien de rap Personnes célèbres décédées à Versailles
- Marquise de Pompadour.
- Louis Melchior Mottet, Commissaire Général responsable des colonies, le 13 mars 1811.
- Ambroise Louis d'Hozier, le 24 août 1846.
- Auguste Warnier, député d'Alger, décédé le 15 mars 1875.
- Amédée d'Allonville, le dernier des comtes d'Allonville, décédé le 6 septembre 1885.

Jumelages

-
- , à 26 km de Saint-Pétersbourg
-
-

Cinéma

Films tournés à Versailles :
- Si Versailles m'était conté... de Sacha Guitry, en 1954, avec lui-même, Gérard Philipe, Bourvil, Brigitte Bardot, etc.
- Versailles rive gauche de Bruno Podalydès, en 1992, avec Denis Podalydès, Isabelle Candelier, Philippe Uchan, etc.
- Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) de Bruno Podalydès, en 1998, avec Denis Podalydès, Isabelle Candelier, etc.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abbaye Saint-Père-en-Vallée   Abbaye de Marmoutier (Tours)   Académie (éducation)   Académie des sciences morales et politiques   Académie française   Administration publique   Adolphe Thiers   Agathe de Rambaud   Agglomération parisienne   Air (groupe)   Albert de Gondi   Alexandre Millerand   Allée couverte   Ambroise Louis d'Hozier   Anton von Werner   Archidiocèse de Paris   Architecture gothique   Arrondissement de Versailles   Assemblée nationale (France)   Auguste Warnier   Autoroute française A12   Autoroute française A86   Bailli   Bailly (Yvelines)   Bartabas   Bazainville   Beynes (Yvelines)   Bièvre   Bièvres (Essonne)   Bourvil   Brigitte Bardot   Bruno Podalydès   Buc (Yvelines)   CNAM   Camille Auguste Mercier   Canton de Versailles-Nord   Canton de Versailles-Nord-Ouest   Canton de Versailles-Sud   Catherine de Médicis   Cathédrale   Cathédrale Saint-Louis de Versailles   Chambre de commerce et d'industrie de Versailles-Val-d'Oise-Yvelines   Charles-Michel de L'Épée   Charles IX de France   Charles X de France   Chef-lieu   Chemin de fer   Château de Versailles   Cimetière des Gonards   Citroën   Classe préparatoire aux grandes écoles   Collège   Commerce   Communauté de communes du Grand Parc   Commune de Paris (1871)   Commune française   Communes des Yvelines   Congrès du Parlement français   Conseil municipal   Constitutions françaises   Cour d'appel de Versailles   Denis Podalydès   Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers)   Diocèse   Dreux   Défense nationale   Département français   Eure-et-Loir   Ferdinand de Lesseps   Florence   Fonte (métallurgie)   Forêt de Fausses-Reposes   Forêt de Versailles   France   François Achille Bazaine   Fuzati   Galerie des Glaces   Gare   Gare de Montreuil   Gare de Porchefontaine   Gare de Versailles - Chantiers   Gare de Versailles - Rive Droite   Gare de Versailles - Rive Gauche   Garnison   Gaspard Gourgaud   Gaz   Gaz de France   Gendarmerie mobile   Gentilé   Grand Trianon   Greg LeMond   Guerre de Cent Ans   Guillaume Ier d'Allemagne   Guyancourt   Gérard Philipe   Hameau de la Reine   Hauts-de-Seine   Henri IV de France   Henri de Gondi (1572-1622)   Histoire de Versailles   Houdan   Hôtel de Ville de Versailles   Images de Versailles   Institut des sciences et techniques des Yvelines   Institut géographique national (France)   Isabelle Candelier   Jean-Antoine Houdon   Jean-Benoît Dunckel   Jean-François Ducis   Jean-François de Gondi   Jean François Coste   Jean Lagny   Journée des Dupes   Jouy-en-Josas   Juin   Jules Grévy   La Défense   Labour   Latin   Laurence Boccolini   Laurent Fignon   Lazare Hoche   Le Chesnay   Ligne C du RER d'Île-de-France   Ligne de Grande Ceinture   Louis-Alexandre Berthier   Louis IX de France   Louis XIII de France   Louis XIV de France   Louis XVII   Louis XVI de France   Louis XV de France   Lycée   Lycée Hoche   Lycée privé Notre-Dame du Grandchamp   Lycée privé Sainte-Geneviève   Lyon   Madame de Pompadour   Mademoiselle Montansier   Marnes-la-Coquette   Massacre de la Saint-Barthélemy   Mauldre   Michel-Richard de Lalande   Michel Gondry   Michelin   Ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement Durables   Ministère de l'Éducation nationale   Molière   Moyen Âge   Musée Lambinet   Musée des carrosses   Napoléon III   Nexter   Nicolas Anelka   Normandie   Paris   Parlement   Parti communiste français   Peste noire   Petit Trianon   Philippe Louis Marc Antoine de Noailles   Philippe Uchan   Philippe d'Orléans (1674-1723)   Pie VII   Pierre Gerlier   Pièce d'eau des Suisses   Plaine de Versailles   Porchefontaine   Potager du roi   Première Guerre mondiale   Prébende   Préfecture   Président de la République française   Raimundo de Madrazo y Garreta   Ralph Messac   Rap   Rocquencourt   Route départementale 10 (Yvelines)   Route nationale 10   Route nationale 12   Route nationale 286   Ru de Gally   Ru de Marivel   Révolution française   Sacha Guitry   Saint-Cyr-l'École   Saint-Germain-en-Laye   Saint-Jean-de-Béthune   Saint-Pétersbourg   Satory   Seigneurie   Seine   Seine-et-Oise   Service d'infrastructure de la défense   Service technique des bâtiments, fortifications et travaux   Si Versailles m'était conté...   Soulèvement du 18 mars 1871   Sport   Système féodal   Sèvres   Sénat (France)   Théâtre Montansier   Tour de France (cyclisme)   Tourisme   Traité de Paris (1783)   Traité de Versailles   Troisième République   Union pour la démocratie française   Union pour un mouvement populaire   Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines   Urbanisme   Val-d'Oise   Vaucresson   Verre   Versailles Rive-Gauche (film)   Ville-d'Avray   Viroflay   Vélizy-Villacoublay   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^