Chicago

Infos
Panorama urbain sur Chicago depuis le lac Michigan. Chicago est la troisième plus grande ville des États-Unis, elle est située dans l' État de l' Illinois et est le chef-lieu du comté de Cook, à à l'ouest de New York et à au nord-est de Los Angeles . C'est la plus grande ville du Middle West. Elle se trouve sur la rive sud-ouest du lac Michigan, l'un des cinq lacs intérieurs de l'Amérique du Nord, connus sous l'appellation commune des « Grands Lacs
Chicago

Panorama urbain sur Chicago depuis le lac Michigan. Chicago est la troisième plus grande ville des États-Unis, elle est située dans l' État de l' Illinois et est le chef-lieu du comté de Cook, à à l'ouest de New York et à au nord-est de Los Angeles . C'est la plus grande ville du Middle West. Elle se trouve sur la rive sud-ouest du lac Michigan, l'un des cinq lacs intérieurs de l'Amérique du Nord, connus sous l'appellation commune des « Grands Lacs » (Great Lakes). La rivière Chicago traverse la ville. Fondée en 1770 Chicago est devenue ville officielle en 1837, elle compte aujourd'hui habitants et s'étend sur plus de 600 kilomètres carrés. Chicago est la troisième agglomération la plus peuplée des États-Unis avec une aire urbaine de habitants s'étendant sur km². Ses habitants s'appellent les Chicagoans. L' aire urbaine de Chicago-Naperville-Joliet (Chicagoland) est la quatrième métropole de l' Amérique du Nord après Mexico, New York et Los Angeles. C'est son climat autant que son passé politique agité qui lui ont valu le surnom de la « Ville des vents » (Windy City), du fait de son incapacité, malgré les déclarations dithyrambiques des politiciens locaux, d'inaugurer à temps l'Exposition universelle de la célébration du 400e anniversaire de l'arrivée de Christophe Colomb sur le continent. Celle-ci fut inaugurée un an plus tard, en 1893 ! Ce surnom signifiant en fait « qui brasse de l'air », lui fut donné par la presse de New York, et bien que péjoratif, lui est resté. Il correspond aussi à sa situation climatique. La première signification a en effet tendance à s'estomper dans la mémoire collective. Chicago est également surnommée la « Ville aux larges épaules » (City of Big Shoulders) ou encore la « Deuxième Ville » (Second City), car elle a été reconstruite en 1871 après un grand incendie et aussi parce qu'elle a longtemps été la deuxième ville la plus peuplée du pays. Chicago est le deuxième centre industriel des États-Unis ; elle appartient à la « Ceinture des industries » (Manufacturing Belt), mais la ville est aussi l'une des plus importantes places financières du monde ; c'est ici, par exemple, que sont fixés les prix du blé et du soja aux États-Unis. Grâce à sa situation exceptionnelle, la ville constitue un centre de communication majeur de voies terrestres mais aussi par son aéroport international. Elle a acquis une grande renommée culturelle grâce à son architecture de gratte-ciel et attire des millions de visiteurs chaque année. En effet, la Sears Tower est le plus haut gratte-ciel au monde si l'on inclut son antenne "Diagramme des plus hauts gratte-ciels incluant l'antenne" Dernier accès le 19 novembre 2007.. Cette ville compte aussi plusieurs établissements d'enseignement supérieur, des musées, des théâtres et un orchestre symphonique réputé. Chicago a presque définitivement fait oublier sa mauvaise réputation, héritée de la période agitée de la prohibition dans les années 1930, quand les activités d'Al Capone et de la pègre lui valurent le surnom de « Capitale du crime ». Dans le classement des villes les moins sûres des États-Unis, elle n'arrive qu'en 17e position, loin derrière Baltimore (qui occupe le premier rang). Chicago est une belle ville, agréable, propre, très vivante, avec de larges avenues bordées d'espaces verts.

Histoire

Avant l'achat de la Louisiane (1803)

Le père Marquette prêchant aux Amérindiens Avant l'arrivée des premiers Européens, la région de Chicago était occupée par les Amérindiens Potawatomis, qui prirent la place des Miami et des Sauk et Fox vers le milieu du . Le nom de la ville proviendrait du mot indien « Checagou » ou « Checaguar » qui signifie « oignon sauvage », « marécage » ou encore « Mouffette », ce qui en dit long sur l'odeur pestilentielle qui y régnait autrefois. Cet ancien point de passage et de liaison des Amérindiens, des explorateurs et des missionnaires, entre le Canada et le bassin du Mississippi, devient poste permanent de traite des fourrures. C'est le coureur des bois Louis Jolliet et le père jésuite Jacques Marquette qui, en 1673, revenant d'une expédition dans le Mississippi, parviennent au site actuel de Chicago. Situé au milieu de vastes plaines recouvertes d'herbes hautes et denses, ils l'appellent « Prairies ». Neuf ans plus tard, Cavelier de La Salle, autre explorateur français, prend possession des lieux, au nom du roi de France. Ces lieux couvraient tout le Mississippi jusqu'aux Montagnes Rocheuses. Il nomme ce nouveau territoire « Louisiane ». Le premier immigré fut Jean Baptiste Pointe du Sable, un métis franco-Haïtien, qui s'installa sur le bord de la rivière Chicago vers 1779 et qui épousa une jeune Potawatomi. Il construisit un premier poste de traite qui connut un important développement et qui fut vendu par la suite à John Kinzie, un marchand de New York. En 1795, par le traité de Greenville et sous la contrainte du colonel Anthony Wayne, les Amérindiens durent céder la région au tout nouveau gouvernement américain.

Premier essor urbain (1803-1871)

L'Exposition universelle de 1893 En 1803, un premier fort militaire, le Fort Dearborn, est bâti et fut utilisé jusqu'en 1837. Pendant la guerre de 1812, ses occupants furent massacrés par les Potawatomis et il fallut reconstruire le fort en 1816. Deux ans plus tard naissait l'état d'Illinois. Le 12 août 1833, la municipalité de Chicago se constitua avec une population de 350 âmes, sur les terres cédées par le chef amérindien Black Hawk. Ce noyau urbain était délimité par les rues de Kinzie, Des Plaines, Madison et State, qui englobaient une superficie d'environ un kilomètre carré. Elle reçut une charte par l'État d'Illinois le 4 mars 1837. L'ouverture du canal Illinois-Michigan en 1848 permit aux bateaux circulant sur les Grands Lacs de rejoindre le Mississippi en passant par Chicago : la ville connut dès lors une forte croissance démographique et économique et devint le débouché des Grandes Plaines céréalières. La même année, le chemin de fer arrive dans la ville (Galena & Chicago Union Railroad). En 1860, onze lignes ont Chicago pour terminus et vingt autres y font un arrêtS. Body-Gendrot, Les villes américaines, 1997, p.17. La situation de carrefour est également un avantage pour les sociétés de vente au détail qui s'y implantent (Montgomery Ward et Sears, Roebuck and Company). La fondation de la Bourse de commerce de Chicago s'inscrit dans ce développement économique considérable. La rue State vers 1907 Pourtant, les contraintes naturelles du site posèrent rapidement des problèmes d'aménagement. Chicago a souffert d'un environnement marécageux qui rendait très difficile l'installation de routes et d'égoûts. La boue envahissait les rues de la ville au printemps et l'image de Chicago était celle d'un endroit crasseux. Les autorités engagèrent des travaux importants afin de surélever les infrastructures et d'implanter un réseau d'évacuation des eaux usées dans les années 1850. Après l'épidémie de choléra et de typhoïde générée par la forte montée des eaux en 1885, on décida de détourner la rivière pour préserver l'eau potable du lac, en creusant un canal qui s'ouvre sur le Mississipi. Ainsi la rivière Chicago ne se déverse plus dans le lac Michigan, mais vers le golfe du Mexique.

Le Grand Incendie et la reconstruction

Photographie du bâtiment Carson Pirie Scott & Co en 1900 En octobre 1871, 10 kilomètres carrés de la ville furent réduits en cendres par le grand incendie de Chicago (Great Chicago Fire). Le bilan fut dramatique puisque 300 personnes trouvèrent la mort et bâtiments furent détruits, jetant à la rue environ personnes. Le feu se propagea facilement car un grand nombre d'infrastructures et d'habitations étaient construites en bois. L'incendie permit aux urbanistes de penser à une reconstruction de la ville selon des critères modernes. Quelques années plus tard fleurit l'école d'architecture de Chicago, qui eut un rayonnement international. La ville devient le laboratoire d'expériences architecturales : en 1885, le premier gratte-ciel au monde y est construit (Home Insurance Building) en utilisant une armature d'acier. En 1909 fut décidé le plan d'urbanisme de Daniel Burnham qui faisait la part belle aux parcs situés sur le littoral. Malgré le grand incendie, l'exposition universelle World Columbian Exposition attira 26 millions de visiteurs en 1893. Marques de la grandeur de l'événement, certaines des constructions alors érigées font depuis partie du patrimoine urbanistique de Chicago : le Musée de la Science et de l'Industrie et le célèbre métro aérien, qui entoure toujours le quartier des affaires de la ville baptisé la Loop (Boucle). Tout cela ne doit pas faire oublier la crise sociale que traverse la ville à la fin du et qui se manifeste par des manifestations et des émeutes. La plus célèbre demeure celle de la place Haymarket le 4 mai 1886 au cours de laquelle sept policiers meurent sous l'effet d'une bombe. La grève des 3 000 ouvriers de la Pullman Palace Car Company secoua la ville au mois de mai 1894. Les problèmes de racisme s'ajoutent aux difficultés sociales : depuis les années 1870, les Afro-Américains du sud du pays émigrent dans la Manufacturing Belt afin de trouver un emploi. Ils se retrouvent relégués dans les ghettos du coté sud de la ville. Les émeutes raciales de 1919 font 38 morts et nécessitent l'intervention de l'armée pour rétablir l'ordre. Le 24 juillet 1915, une nouvelle tragédie frappe la ville, 845 personnes perdent la vie suite au naufrage du S.S. Eastland sur la Chicago River alors qu'avec deux autres navires de croisière, le Theodore Roosevelt et le Petoskey, il devait emmener des employés de la Western Electric de Chicago à un pic nique à Michigan City (Indiana).

Le temps de la Prohibition

Pendant la Prohibition, Chicago devint la capitale du crime organisé autour des figures de Frank Nitti, Bugs Moran et Al Capone. Les gangsters de la ville profitent de sa situation près du Canada, d’où venaient les cargaisons d’alcool de contrebandeAndré Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité (1919-1929), Paris, Hachette, 1994, p.286. Surtout, ils trouvent des complicités, des juges et des policiers corrompus. En 1929, la guerre des gangs fait 29 morts dans la villeAndré Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité (1919-1929), Paris, Hachette, 1994, p.295. Le 14 février 1929, une fusillade entre les deux principaux gangs fait sept morts. C'est le temps des gangsters et de la violence : John Dillinger est tué au cours d'une fusillade en 1934, dans le Lincoln Park. Les Incorruptibles (Untouchables) est le surnom qui fut donné par la presse américaine à un groupe d'agents du trésor américain (dont le plus célèbre est Eliot Ness) qui lutta pour faire respecter la prohibition. Al Capone finit par être arrêté et emprisonné sur l'île d'Alcatraz, près de San Francisco. Les années 1920 sont aussi des années de développement industriel pour la ville et de l’arrivée de milliers d’Afro-américains du Sud rural. Entre 1910 et 1930, la population noire de Chicago passe de à André Kaspi, Les Etats-Unis au temps de la prospérité (1919-1929), Paris, Hachette, 1994, p.228. Les Afro-américains souffrent du racisme et des discriminations. En juillet 1919, des émeutes éclatent après la noyade d’un jeune noir : elles durent 13 jours, font 38 morts, 537 blessés et des centaines de sans-abrisAndré Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité (1919-1929), Paris, Hachette, 1994, p.229. De nouveaux édifices sont construits tels que le Merchandise Mart et le Chicago Board of Trade Building qui est achevé en 1930. En juillet 1932, Franklin Delano Roosevelt utilise l'expression New Deal dans un discours prononcé à la convention du parti démocrate (États-Unis) réunie à ChicagoBernard Vincent (dir.), Histoire des États-Unis, Paris, Champs Flammarion, 1997, , p.199. Le , la première réaction nucléaire est obtenue dans les laboratoires de l’université de Chicago, dans le cadre du projet Manhattan.

La crise urbaine après 1945

Centre de Chicago, le jour de la saint Patrick, la rivière teinte en vert À partir des années 1950, les classes aisées et moyennes quittent le centre de Chicago pour s’installer dans les banlieues. La ville connaît alors une importante crise économique et sociale. L’économie est frappée par la fermeture des abattoirs en 1971. Le 1958, un incendie se produit à l’Our Lady of the Angels School, située dans le Humboldt Park : 92 étudiants sont tués. Ce drame favorise l’amélioration des dispositifs anti-incendies dans les établissements scolaires du pays. Avec l’assouplissement des lois sur l’immigration dans les années 1960, les quartiers abandonnés par les Blancs deviennent des ghettos où se concentrent les Afro-américains, les Asiatiques et les Hispaniques. Des émeutes raciales éclatent dans le contexte du mouvement des droits civiques. En 1968, des violences surviennent pendant la Convention Démocrate dans un contexte tendu après l’assassinat de Martin Luther King dans les quartiers noirs de West et South Side et font sept morts. Il faut attendre 1983 pour voir la ville dirigée par son premier maire noir, Harold Washington. Cette période est aussi marquée par l’action du démocrate Richard J. Daley, maire de Chicago de 1955 à 1976 : pendant les 21 années de son mandat, il dote la ville de quatre voies rapides, aménage l' Aéroport international O'Hare et rénove le Loop. La Sears Tower est construite en 1974 et devient l’une des fiertés de la villeAvec ses 110 étages et 442 mètres de haut, l’immeuble reste le plus haut du monde jusqu’en 1998.

Chicago aujourd'hui

Chicago-centre vue depuis la tour John Hancock en 2006 Depuis les années 1991, Chicago gagne à nouveau des habitants. Certains quartiers connaissent depuis peu un processus de gentrification, comme dans d’autres villes américaines. Ils sont rénovés et attirent de nouveau une population de classe moyenne ou bourgeoise. Les appartements du front de lac connaissent notamment un certain succès. L’ambition du maire actuel, Richard M. Daley, est de favoriser la protection de l’environnement tout en maintenant Chicago parmi les métropoles mondiales les plus influentes. Les récents aménagements et les projets marquent cette ambition. Un grand nombre de nouveaux buildings sortent de terre, manifestant ainsi la prospérité économique de Chicago. La superficie des espaces verts est étendue et le centre de la ville est rendu plus sûr la nuit. Le dernier projet en date est la Chicago Spire : les travaux devraient commencer en juin 2007 et s'achever en 2010. Le gratte-ciel devrait alors être le plus haut de la ville avec 150 étages et 609, 60 mètres de hauteur Shelbourne Development Group, Inc., Shelbourne Development Files New Design of The Chicago Spire with the City of Chicago, http://www.shelbournedevelopment.com/pdfs/400%20North%20Lake%20Shore%20Chicago.pdf, 7 décembre 2006, page consultée le 15/04/2007.

Géographie

rivière Chicago

Situation

Fondée sur le rivage sud-ouest du lac Michigan, le site de Chicago a longtemps été une plaine marécageuse drainée par la rivière Chicago et la rivière Calumet, toutes deux reliées au fleuve Mississippi et à l'Illinois. Au cours des et siècles, la ville s'est développée vers l'ouest et sur les rives du lac pour atteindre une longueur d'environ 45 kilomètres le long du lac Michigan sur une largeur de 25 kilomètres. Chicago est la principale ville du Midwest et de la région de Grands Lacs. Elle se trouve au sud-ouest du lac Michigan, à environ du Washington DC , à à l'ouest de New York et à au nord-est de Los Angeles . La ville a une altitude moyenne d'environ au dessus du niveau de la mer . Sa position est 41°52'55N, 87°34'40W, soit la même latitude que Barcelone en Espagne et Rome en Italie.

Climat

La région de Chicago est soumise à la circulation méridienne des masses d'air : des vagues de froids en hiver (cold waves en anglais) et des vagues chaudes et humides (') remontent jusqu'à l'extrémité nord du pays en provoquant des canicules puis les fameux « étés indiens ». Les tempêtes de neige (blizzard) se manifestent en hiver et peuvent paralyser les transports. Sur l'année, il tombe en moyenne de neige. L'amplitude thermique est assez forte. Le surnom de la « Ville des vents » vient en partie du fait des vents qui soufflent depuis le lac Michigan.

Communautés et quartiers de Chicago

Image satellite de Chicago Chicago-centre de nuit, depuis L' Aquarium Shedd La ville de Chicago est constituée de (wards) qui élisent chacun un membre (alderman ou alderwoman) au conseil de la ville. Il y a 198 quartiers à Chicago. Longtemps terre d'immigration, Chicago compte parmi ses habitants de nombreuses communautés d'origine étrangère, irlandaise, italienne, roumaine, juive, polonaise — Chicago est la plus grande ville polonaise en dehors de la Pologne — qui affichent une volonté d'intégration, même si chacune reste attachée au quartier de sa communauté, vivant exemple de ce « creuset démographique » (melting pot) qui, plus que dans toute autre ville américaine, aura réussi à donner à la ville son caractère cosmopolite. Il y a 77 zones communautaires qui composent la ville de Chicago ( voir ), souvent des quartiers « ethniques », dont les plus connus sont situés près du Loop :
- Ville grecque (Greektown),
- Petite Italie (Little Italy),
- Ville chinoise (Chinatown),
- Petit Saigon (Little Saigon) et
- Village ukrainien (Ukrainian Village) ainsi que des quartiers allemands, polonais, afro-américains et hispano-américains, qui n'en sont pas très éloignés. Chicago possède aussi des quartiers qui sans être ethniques sont très attractifs pour les habitants comme pour les visiteurs:
- Rogers Park dans le nord de la ville ,
- Lakeview au nord de Lincoln Park avec « Boystown » quartier de bars et commerces gays,
- Wicker Park et Bucktown au nord-ouest, quartiers très vivants la nuit..
- Beverly au sud ouest , un quartier riche pour son histoire ,
- Hyde Park , quartier ou se trouve l'Université de Chicago avec son grand parc,
- Hegewisch , au sud avec le lac Calumet.

Le centre de Chicago—Le Loop

Plan des rues multi-niveaux du centre ville (downtown) de Chicago Le centre de Chicago, le (Loop), est le deuxième plus important quartier des affaires des États-Unis après Manhattan à New York. Il s'étale sur environ 8 kilomètres de long entre les rives du lac Michigan et celles de la rivière Chicago, présente la particularité de posséder un réseau de rues qui s'enchevêtrent sur un triple niveau (voir le plan ci-contre), dont quelques-unes sont réservées aux piétons et aux bicyclettes. Il est relativement facile de se repérer dans Chicago, étant donné que les rues sont construites suivant un schéma rectangulaire avec le Loop du centre ville au milieu. Le Loop (c'est-à-dire « la Boucle ») doit son nom au métro surélevé qui tourne en boucle tout autour du centre de Chicago. Ce quartier , autrefois rudement mal famé à laissé place aux centres financiers et aux immeubles qui constituent une partie de la "skyline".

Chinatown

Le Métro Le quartier North Park Le quartier chinois est, comme dans beaucoup de villes américaines, très caractéristique, avec son hôtel-de-ville chinois, son temple chinois et le Musée Ling Long, abrite les descendants des premiers immigrants chinois arrivés dans la ville vers 1870, longtemps après les premiers peuplements de la Californie, de l'Oregon et de Washington, et ceux de la seconde vague d'immigration, qui vinrent s'établir dans les années cinquante et soixante, après la victoire de la révolution communiste de Mao Zedong en Chine .
- State Street : l'une des rues importantes de la ville, où se trouvent le Theatre Chicago et quelques studios de télévision ainsi que des grands magasins.
- La Chicago Spire : sera le plus haut gratte-ciel du continent américain, culminant à 610 mètres (prévu pour 2010).
- LaSalle St/ la rue La Salle : l'artère financière où sont situées les deux grandes bourses, la bourse de commerce de Chicago et la Chicago Mercantile Exchange.
- la Côte d'or, le quartier des immeubles de luxe, souvent des gratte-ciel.
- le Parc Lincoln, le quartier chic résidentiel de Chicago, qui entoure le parc nommé pour le président pendant la Guerre de Sécession.
- le Parc Grant : jardins créés en 1835 et aménagés en 1893 pour accueillir l'exposition universelle. En 1901, les frères Olmsted veulent imiter les jardins de Versailles. On y trouve des institutions culturelles (dont la plus célèbre est l'Institut de l'Art à Chicago) et des monuments (comme la fontaine Buckingham, 1927). Les Chicagoens s'y rassemblent pour les festivals de musique en été. En 2004, le Parc du millénaire a ouvert ses portes au public en proposant des œuvres monumentales contemporaines.
- l' avenue du Michigan, les Champs-Élysées de Chicago, surnommé la Magnificent Mile. Quatre autoroutes interétatiques convergent vers le centre pour faciliter les trajets à travers la ville. L'autoroute John F. Kennedy va vers le nord-ouest vers l'aéroport international O'Hare où il joint l'autoroute des Trois États, la principale autoroute nord-sud. L'autoroute Dwight D. Eisenhower et la Adlai E. Stevenson mènent vers les banlieues ouest et sud-ouest où elles sont aussi reliées à la Trois États. La Dan Ryan, une extension de la Kennedy, se dirige plein sud.

Démographie

Magnificent Mile, Chicago Les habitants de la ville de Chicago s’appellent les Chicagoans. Une estimation datant de 2006 fait état d’une population de habitants . CNN Money. dans la ville même de Chicago, ce qui représente un peu plus du cinquième de la population totale de l’État de l’Illinois. La densité moyenne atteint habitants par km² : il s’agit d’un chiffre plus élevé qu’à Los Angeles, mais beaucoup moins important que celui de New York. La population de Chicago a explosé à partir des années 1850 : elle multipliée par 3, 7 en une décennie et accède à la neuvième place des villes les plus peuplées des États-Unis. Cette expansion urbaine s’explique par le développement économique. Le maximum démographique est atteint en 1950, puis la ville entre en déclin jusque dans les années 1990. La suburbanisation des classes moyennes fait baisser la population du centre-ville au profit des banlieues résidentielles. La population est d'origines diverses. Les Blancs non hispaniques ne sont pas majoritaires et la proportion d'Afro-Américains est relativement importante (37 %) par rapport à d'autres villes comme New York (28 %) ou Los Angeles (12 %). Elle reste cependant inférieure à celle de Detroit ou de Washington DC. La communauté hispanique (ou latino) représente 26 % de la population, soit une proportion équivalente à celle de New York. En 2006, la criminalité violente a baissé à Chicago Nicolas Bourcier, «Etats-Unis : remontée de la criminalité », dans Le Monde du 28-09-2007, mis en ligne le 27-09-2007, . Répartition de la population par groupe ethnique en 2000D’après les données du ; le groupe blanc inclut les Hispaniques ; le groupe amérindien prend aussi en compte les populations autochtones d’Alaska ; la catégorie "autres" désigne les autres origines et les personnes se déclarant métis

Économie

Bourse de commerce de Chicago Chicago a toujours été un centre important pour le commerce américain. Aujourd'hui, la ville occupe la deuxième place boursière, avec la plus grande bourse du monde, et a le deuxième plus grand centre ville après New York. Le poids économique de l'agglomération de Chicago est considérable : en 2002, le PNB de la métropole était de 349 milliards de dollarsCynthia Ghorra-Gobin, « De la ville à l'urban sprawl, la question métropolitaine aux États-Unis », , dans Cercles, 13, 2001.
Structure de l'emploi à Chicago (2004) En 2003, le premier employeur de la ville est le gouvernement fédéral (88 000 employés), suivi par les écoles publiques (46 184 employés) et la municipalité (39 275 employés) . Les entreprises les plus importantes par le nombre de salariés sont la chaîne de supermarchés Jewel-Osco (39 220 salariés), Advocate Health Care (25 293 salariés), SBC Communications (21 000 salariés) et United Parcel Service (19 063 salariés). D'autres firmes dominent la vie économique de l'agglomération : Mac Donald's, Kraft Foods (agro-alimentaire) ; Target Corporation, Sears, Roebuck and Company (grande distribution) ; Walgreens, Abbott Laboratories (industries pharmaceutiques) ; United Airlines, Motorola (transports et communications) ; Allstate, Bank One (assurance et finance). L'agro-alimentaire, la métallurgie et l'imprimerie sont les trois secteurs industriels qui emploient le plus de main d'œuvre à Chicago .

Essor céréalier et centre de transport au XIXe

Avant 1833, l'activité principale de la région était le commerce des fourrures. Puis l'explosion économique attira les spéculateurs et les entrepreneurs. Le port sur le lac Michigan se développa rapidement, et avec lui, la construction navale. Chicago devint l'un des centres industriels de la Manufacturing Belt. Chicago a profité depuis le du débouché de la région agricole des Grandes Plaines, le grenier des États-Unis. Dans les années 1840, Chicago devient le plus grand port céréalier du monde. Les industries agro-alimentaires, de transformation de la viande de porc et de bœuf se multiplièrent à partir du milieu du , notamment sous l'impulsion de Gustavus F. Swift et Philip Armour. Ainsi, c'est en 1865 que sont fondés les Union Stock Yards qui firent de Chicago un grand centre de traitement du bétail. L'un des symboles de la ville est le bœuf, car Chicago a longtemps abrité de gigantesques abattoirs, auxquels elle doit une grande partie de sa fortune et de sa réputation. C'est pour cela que l'équipe de basket de Chicago s'appelle Chicago Bulls. Les abbatoirs sont demeurés en activité entre 1865 et 1971, date à laquelle ils ont été transférés à Kansas City. Au milieu du , la ville devient un nœud ferroviaire très important d'où part la fameuse ligne Union Pacific, vers San Francisco, qui sera terminée en 1869. C'est à Chicago que se rencontrent les lignes ferroviaires de l'Amtrak desservant l'Est et l'Ouest des États-Unis.

Développement industriel, technologique et financier

250px Chicago est toujours l'un des premiers marchés de céréales du monde. Le puissant secteur agroalimentaire assure une grande partie de l'emploi industriel de l'agglomération. L'industrie du meuble s'est aussi développée au Cynthia Ghorra-Gobin, La Ville américaine : espace et société, Paris, Nathan Université, 1998, ISBN 2091910163, p.37. De grandes sociétés américaines se sont implantées à Chicago : Sears and Roebuck, Amoco, Sara Lee, et Walgreens. Boeing y a transféré également son siège social auparavant situé à Seattle. Enfin, McDonald's a son siège social à Oak Brook, dans la banlieue chicagoenne. Centre de ravitaillement des troupes pendant la guerre de Sécession, l'industrie de l'armement prospéra aussi au siècle suivant. Dans le cadre du projet Manhattan le 2 décembre 1942 a lieu à l'université de Chicago la première réaction nucléaire contrôlée. Le développement industriel et urbain du poussa la municipalité à pomper l'eau du Lac Michigan de plus en plus loin. Le secteur industriel a récemment bénéficié d'une étroite alliance entre les universités, les laboratoires et les entreprises. Cela concerne avant tout le domaine de la haute technologie : l'informatique et l'électronique avec les logiciels Spyglass, l'entreprise Motorola et la US Robotics Corporation. Cela n'empêche pas la région de continuer les productions lourdes telles que l'acier, malgré la forte concurrence étrangère. Loop de nuitL'importance de la métropole lui confère bien sûr des fonctions tertiaires de premier ordre. Chicago est un important centre financier, qui fut le premier à lancer le marché des contrats dérivés, suite aux travaux des économistes de l'école de Chicago sur l'analyse quantitative financière dans les années 1950–1970. Il abrite désormais la première bourse du monde en volume d'opérations traitées (capitalisation de 30 milliards de $), du fait de la fusion de la Bourse de commerce de Chicago et la Bourse marchantiale de Chicago, décidée par les actionnaires le 9 juillet 2007Claire Gatinois, « Le Chicago Mercantile Exchange et le Chicago Board of Trade fusionnent », dans Le Monde du 12/07/2007, . Chicago est enfin un centre touristique dynamique et une ville universitaire réputée. En 2002, elle a attiré plus de 28 millions de visiteurs, dont un million venus de l'étranger ont dépensé à Chicago plus de 8, 7 milliards de dollars et ont généré 442 millions de dollars de taxes . La ville compte 26 630 chambres d'hôtel . De nombreux congrès et réunions s'y déroulent chaque année.

Transports

Réseau des lignes de Métro de Chicago Chicago est un l'un des principaux nœuds de communication en Amérique du Nord. Dès le XVIII siècle, avec la traite de fourrures et le commerce du bois et des productions agricoles, la ville est marquée par sa vocation marchande. Aujourd'hui, l'agglomération constitue un carrefour de cinq autoroutes fédérales et de six lignes de chemin de fer d'importance nationale . Les divers aménagements et infrastructures font de Chicago une plate-forme multimodale primordiale aux États-Unis.

Transports en commun

Chicago possède aussi un vaste réseau de lignes de métro. Inauguré le 6 juin 1892, le métro de Chicago est le plus ancien réseau au monde encore en exploitation. Il est connu sous la lettre « L » (quelquefois « EL ») pour elevated car la majeure partie de son réseau est aérien. Quelques sections du réseau d'aujourd'hui remontent à la fin du 19 siècle où Chicago a suivi l'exemple de New York en construisant des lignes de métro aériennes. Mais alors que New York a commencé dès le début du 20 siècle à remplacé ses lignes aériennes par des lignes souterraines dans Manhattan, Chicago a conservé la plupart de ses itinéraires originaux. Toutes les lignes partent du centre de la ville où certaines d'entre elles forment la célèbre boucle aérienne, le Loop, maintenant considérés comme la limite du centre-ville. Deux lignes, la ligne bleue et la ligne rouge traversent le centre du nord au sud en souterrain. Les stations Washington, Jackson et Monroe sont reliés par deux souterrains longs de 750 mètres (souterrain de Dearborn plateforme continue ) et 930 mètres (State street). :Le réseau entier est long de 173 kilomètres et possède 151 stations, 18 kilomètres en tunnel avec 21 stations et 62 kilomètres en aérien avec 89 stations. La majeure partie du reste des lignes et des stations est situés dans la partie centrale des autoroutes urbaines, excepté plusieurs kilomètres aux extrémités des branches des lignes marron et bleue (Douglas). Le « L » est géré par la CTA (Chicago Transit Authority). Les deux aéroports sont desservis par un train de la CTA, l'aéroport O'Hare par la ligne bleue (à 45 minutes du centre-ville) et l'aéroport de Midway par la ligne orange (à 30 minutes du centre-ville).

Aéroports

Avec 76 millions de passagers qui transitent en moyenne chaque année, l'aéroport international O'Hare de Chicago est le deuxième du monde par le nombre de passagers derrière celui d'Atlanta. Il connait de fort problèmes de saturation et de retards voire d'annulation de vols. Un plan de modernisation et de refonte de ses pistes et aérogare a été lancé pour accroitre considérablement ses capacités. Il sert de hub principal d'United Airlines dont le siège est à Chicago. L'aéroport de Midway est le deuxième aéroport de Chicago, il est principalement utilisé par des compagnies aériennes à bas prix pour des vols nationaux. La compagnie la plus représentée à Midway est la compagnie low cost texane Southwest Airlines. Tous deux se situent sur le territoire de la ville de Chicago. Du centre ville, Midway est à environ 15 miles et O'hare à environ 20 miles. Chicago posséde un code AITA commun à tous les aéroports : CHI.

Port

Chicago est un port du Lac Michigan. Ses atouts sont liés à sa situation exceptionnelle au cœur de la région des Grands Lacs et ont permis le développement industriel de la ville au XIX siècle. Grâce à un système de voies d'eau, le port de Chicago est relié vers l'est à l'océan Atlantique par les Grands Lacs et le Saint-Laurent, et au golfe du Mexique au sud, via le fleuve Mississippi. Le trafic global du port de Chicago est de 26 millions de tonnes par an.

Culture

Chicago Cultural Center
- L'Orchestre symphonique de Chicago, l'un des meilleurs des États-Unis et du monde, fondé en 1891.
- La Bibliothèque publique de Chicago est une institution créée en 1897 et qui dispose de 79 bibliothèques dans toute la ville, dont la plus grande, avec ses deux millions d'ouvrages, la Harold Washington Library, est située au cœur du Loop (le centre des affaires de la ville), à proximité de l'Art Institute of Chicago.
- Le Joffrey Ballet de Chicago
- Près de 200 théâtres : le principal est le Théâtre de l'Auditoire, construit en 1889, avec plus de 4000 places, mais il y a aussi le Théâtre Goodman et le Théâtre Mayfair, parmi des autres
- La Second City est un cabaret de comédie improvisée qui lança des artistes comme Bill Murray, Michael Myers et John Candy.
- Chicago Cultural Center

Musées

Muséum Field d'histoire naturelle Musée des Sciences et de l'industrie La ville de Chicago propose 49 musées tous différents ; on citera les principaux :
- L' Institut de l'Art à Chicago : l'un des plus grands musées d'art aux États-Unis. Il détient le plus grand nombre de peintures impressionnistes en dehors de Paris . Renommé pour ses collections d'art américain, le musée a trouvé de généreux mécènes dans les milieux aisés de Chicago. Ses collections représentent 5 000 ans d'histoire de l'art dans le monde.
- Centre culturel de Chicago : à quelques blocs au nord de l'Institut, construit en 1897, il était à cette époque, la première bibliothèque de la ville.
- Muséum Field d'histoire naturelle, abrite le plus grand squelette de Tyrannosaurus rex.
- Le musée d'Art Contemporain de Chicago est le plus grand du monde
- Institut oriental de Chicago, fait partie de l'université de Chicago
- L' Aquarium Shedd est l'un des plus grands du monde,
- Musée de la science et de l'industrie de Chicago,
- Planétarium Adler : le plus ancien du continent américain
- Musée des communications aériennes
- Chicago Historical Society
- American Police Center Museum
- Ling Long Museum (quartier chinois)
- Polish Museum of America
- Spertus Museum of Judaica
- Terra Museum of American Art

Musique

Outre son célèbre orchestre symphonique, Chicago est réputée pour être le foyer de plusieurs styles musicaux :
- Chicago Blues
- Chicago Jazz
- Gospel, dans les années 1930
- House Music depuis les années 1980.

Cinéma

Quelques films ayant pour cadre la ville de Chicago :

Médias

néogothique Chicago est le deuxième foyer américain pour l'édition derrière New York. Le Chicago Tribune est le principal journal de la ville et du Midwest ; son siège se trouve dans la Tribune Tower et il appartient à la Tribune Company. Fondé le 10 juin 1847, le titre est aujourd'hui conservateur ; il est vu comme l'un des meilleurs journaux des États-Unis. Il a été l'un des premiers quotidiens américains à soutenir la candidature d'Abraham Lincoln à la présidence des États-Unis et à revendiquer la suppression de l'esclavage. Avec plus de exemplaires le dimanche, le Chicago Tribune est l'un des dix quotidiens les plus vendus aux États-Unis. Les autres journaux réalisent des tirages inférieurs : le Chicago Sun-Times, qui a adopté le format d'un tabloïd ou le Daily Southtown, qui couvre le sud de l'agglomération. D'autres couvrent des domaines spécialisés tels que le Chicago Sports Review pour le sport ou le Chicago Defender pour la communauté afro-américaine. Le Windy City Times et le Chicago Free Press sont des hebdomadaires qui s'adresse à la communauté homosexuelle de la région. Chicago est le berceau du Talk show : depuis 1986, Oprah Winfrey Show est l'un des plus regardés des États-Unis. Le Jerry Springer Show et le Jenny Jones Show sont réalisés dans la NBC Tower. Liste des séries TV ayant pour cadre Chicago et son agglomération :
- Une Vie à tout prix
- Urgences
- Prison Break
- Demain à la Une
- Desperate Housewives
- Mariés, deux enfants

Éducation

Le Chicago Public Schools (CPS) est le district scolaire qui contrôle 613 écoles primaires et secondaires publiques sur la commune de Chicago . Il concerne quelque élèves et est dirigé par le Chief executive officer (CEO) Arne Duncan. Université de Chicago Comme d'autres districts scolaires urbains du pays, le Chicago Public Schools connaît des problèmes d'effectifs, de manque de moyens financiers et de difficultés de gestion. En 1987, le Secrétaire d'État à l'éducation William Bennett déclara que le Chicago Public Schools était le pire de la nation (worst in the nation). Depuis, plusieurs réformes ont été mises en œuvre afin d'améliorer cette situation : création d'un système de conseils (Local School Councils), d'écoles à charte (Charter Schools), etc. Les plus mauvais établissements furent abandonnés, les meilleurs furent agrandis et rénovés, de nouvelles écoles ont été fondéesWilliam G. Ouchi, Making Schools Work, Simon and Schuster, 2003, p.3, . L'archidiocèse de Chicago gère quant à lui les écoles catholiques de la ville, dont les plus réputées sont la Latin School of Chicago et la Francis W. Parker School dans le quartier de Lincoln Park. On peut citer également les University of Chicago Laboratory Schools situées dans le quartier de Hyde Park. La ville de Chicago compte pas moins de 97 universités. Parmi les autres grands établissements figurent l'Illinois Institute of Technology (privée) et l'Université d'Illinois à Chicago communément nommée UIC (publique), l'Université DePaul (privée) qui est la plus grande université catholique du pays. Depuis les années 1890, Chicago est devenue l'une des principales métropoles mondiales pour l'éducation et la recherche. La ville compte deux des meilleurs centres universitaires des États-Unis : l' Université de Chicago (privée) dans le quartier de Hyde Park au sud de la ville, et l' Université Northwestern (privée) dans la banlieue nord à Evanston. L' Université Loyola, une autre université catholique possède un campus à Rogers Park dans le North Side de la ville et un autre dans le Loop (Centre-ville), ainsi qu'un centre médical dans la banlieue ouest à Maywood. Elle représente la plus importante université jésuite des États-Unis. L' University of Chicago Graduate School of Business maintient un campus dans le centre de la ville. Les écoles de médecine et de droit de l' Université Northwestern se trouvent quant à elles à Streeterville, un quartier du Near North Side. Avec plus de étudiants, l' Université d'Illinois à Chicago est la plus grande université de la ville et comprend la plus grande école de médecine américaine (University of Illinois College of Medicine). L' Université d'État de Chicago et l' Université du Nord-Est de l'Illinois comptent parmi les plus importants établissements supérieurs de la ville. Fondée sur les principes de justice sociale, l' Université Roosevelt a été baptisée en l'honneur du Président américain Franklin D. Roosevelt, deux semaines après son décès. L' Illinois Institute of Technology situé dans le quartier de Bronzeville propose des programmes renommés en ingénierie et en architecture ; elle s'enorgueillit d'avoir accueilli le célèbre architecte Ludwig Mies van der Rohe pendant de nombreuses années. Le Vandercook College of Music et le Shimer College partagent le même campus que l' Illinois Institute of Technology. Le Rush Medical College, qui fait désormais partie de l' Université Rush, fut la première institution d'études supérieures dans l'état de l'Illinois et l'une des premières écoles de médecine ouverte à l'oues des Alleghenies. En fait le Rush Medical College obtint sa charte le 2 mars 1837, deux jours avant l'incorporation de la ville de Chicago. Université de Chicago La région de Chicago possède 12 écoles de théologie accréditées, qui représentent les Catholiques et la plupart des courants protestants. Le Chicago Theological Seminary est la plus ancienne institution d'enseignement supérieur de la ville. Ses séminaires font partie d'un consortium connu sous le nom d'Association of Chicago Theological Schools (ACTS) . Le Moody Bible Institute se situe non loin du centre ville. La North Park University, affiliées à l' Evangelical Covenant Church, se trouve dans le quartier de North Park. Enfin, les écoles d'arts sont également nombreuses à Chicago : la School of the Art Institute of Chicago et l'American Academy of Art sont connus pour leurs programmes de Beaux-Arts. L' Illinois Institute of Art Chicago l'est pour ses programmes d'art appliqué. Le Columbia College Chicago est spécialisé dans la communication et les arts du spectacle, le Harrington College of Design pour le design.

Jumelages

Les villes jumelées avec Chicago sont les suivantes :

Sports

Chicago possède deux équipes professionnelles de base-ball, les Cubs et les White Sox, un club de football américain, les Bears, une équipe de hockey sur glace, les Blackhawks, et la fameuse équipe de basket-ball, les Bulls, qui évolue dans le championnat NBA, dont fit partie Michael Jordan. Chicago a été sélectionnée le 14 avril 2007 par le comité national olympique américain pour représenter les États-Unis en tant que pays organisateur des jeux Olympiques d'été de 2016. En 2003, la ville compte 791 terrains de base-ball, 704 courts de tennis, 258 complexes sportifs, 180 gymnases, 90 piscines et 6 terrains de golf . Il existe en outre plus de 160 km de pistes cyclables .

Personnalités de Chicago

Loop|280px

Personnalités célèbres nées à Chicago

Panorama urbain du centre de Chicago

Archevêché catholique

-
Archidiocèse de Chicago
-
Cathédrale du Saint-Nom de Chicago'''

Voir aussi

Notes

===
Sujets connexes
Abattoir   Abraham Lincoln   Adler Planetarium   Aire urbaine   Al Capone   Alcatraz   Alex Proyas   Allium tricoccum   Allstate Arena   Amtrak   Amérindiens   Amérique du Nord   Anastacia   Andrew Davis (réalisateur)   Années 1840   Années 1890   Années 1930   Années 1980   Anthony Wayne   Architecture à Chicago   Arena Football League   Art Institute of Chicago   Assainissement   Aéroport international O'Hare de Chicago   Aéroport international de Chicago Midway   Aéroports classés par le nombre de passagers   Backdraft (film)   Baltimore   Banlieue   Barcelone   Bears de Chicago   Benny Goodman   Bernie Mac   Bill Murray   Billy Corgan   Black Hawk (chef amérindien)   Blackhawks de Chicago   Blizzard (météorologie)   Blé   Bob Fosse   Bobby Fischer   Bourse (économie)   Boystown   Brian De Palma   Bugs Moran   Bulls de Chicago   CHI   Californie   Canada   Canicule   Capitalisation   Chicago   Chicago (comédie musicale)   Chicago (rivière)   Chicago Blues   Chicago Cultural Center   Chicago Fire   Chicago Historical Society   Chicago Mercantile Exchange   Chicago Rush   Chicago Spire   Chicago Sun-Times   Chicago Tribune   Chief executive officer   Chinatown (Chicago)   Choléra   Christophe Colomb   Collège attitude   Compagnie aérienne à bas prix   Comté de Cook (Illinois)   Coureur des bois   Cubs de Chicago   Curtis Mayfield   Da Brat   Dan Castellaneta   Daniel Burnham   Daniel Petrie   Des gens comme les autres   Design   Desperate Housewives   Dérivé   Eastland   Eau potable   Eliot Ness   Ernest Hemingway   Esclavage   Espagne   Evanston (Illinois)   Exposition universelle   Fort Dearborn   France   Frank Lloyd Wright   Franklin Delano Roosevelt   Gentrification   George Roy Hill   Ghetto   Gillian Anderson   Gold Coast   Golfe du Mexique   Gordon Douglas   Gore Verbinski   Grand incendie de Chicago   Grandes Plaines   Grands Lacs (Amérique du Nord)   Grant Park   Gratte-ciel   Guerre de 1812   Guerre de Sécession   Harold Ramis   Harold Washington   Harold Washington Library   Harrison Ford   Haymarket Square   Haïti   Home Insurance Building   Howard Hawks   Hugh Hefner   Illinois   Illinois (rivière)   Illinois Institute of Technology   Impressionnisme   Incorruptibles   Ingénierie   Institut oriental de Chicago   Israël   Italie   Jacques Marquette   Jean-Michel Chapoulie   Jean Baptiste Pointe du Sable   Jennifer Beals   Jennifer Hudson   Jenny McCarthy   Jessica Harper   Jeux Olympiques d'été de 2016   Joffrey Ballet   John Belushi   John Candy   John Dillinger   John Dos Passos   John Hancock   John Hughes (réalisateur)   John Korty   John Landis   John Wayne Gacy   Joliet (Illinois)   Jésuite   Kansas City (Missouri)   Kanye West   Keith Edmier   Kraft Foods   L'Arnaque   La Couleur de l'argent   La Folle Journée de Ferris Bueller   Lac Michigan   Larenz Tate   Latitude   Le Fugitif (film)   Le Monde   Les Incorruptibles (film, 1987)   Les Sentiers de la perdition (film)   Lewis Milestone   Libéralisme   Lincoln Park (Chicago)   Liste des codes AITA des aéroports/C   Liste des plus hautes constructions de Chicago   Lituanie   Loop   Loop (Chicago)   Los Angeles   Louis Armstrong   Louis Jolliet   Ludwig Mies van der Rohe   Magnificent Mile   Major League Soccer   Manhattan   Mao Zedong   Mariés, deux enfants   Martin Luther King   Martin Scorsese   McDonald's   Mexico   Michael Crichton   Michael Jordan   Michael Mann   Michael Myers   Michigan City (Indiana)   Middle West   Millennium Park   Mississippi (fleuve)   Mississippi (État)   Montagnes Rocheuses   Montgomery Ward   Motorola   Mouffette   Mouvement afro-américain des droits civiques   Muddy Waters   Muséum Field   Mécène   Métro   Métropole   NBC Tower   National Basketball Association   Nelson Algren   New Deal   New York   Oak Brook (Illinois)   Octobre   Océan Atlantique   Oprah Winfrey   Orchestre symphonique de Chicago   Oregon   Panorama urbain   Paris   Parti démocrate (États-Unis)   Penelope Spheeris   Petah Tikva   Philip Armour   Plate-forme de correspondance   Plate-forme multimodale   Pologne   Port de Chicago   Prague   Prison Break   Prohibition   Projet Manhattan   Quand Harry rencontre Sally   Quincy Jones   Racisme   Raja Gosnell   Raquel Welch   Richard M. Daley   Risky Business   Rob Marshall   Rob Reiner   Robert Redford   Robert Zemeckis   Robin Williams   Roger Corman   Rome   Ron Howard   Rust Belt   République populaire de Chine   République tchèque   Sam Mendes   San Francisco   San Francisco Chronicle   Sauk et Fox   Scarface (1932)   Sears, Roebuck and Company   Sears Tower   Shall We Dance? (film, 2004)   Shanghai   Shenyang   Soja   Soldier Field   Southwest Airlines   Stuart Baird   Studs Terkel   Style néogothique   Tabloïd   Talk show   The Blues Brothers   The Weather Man   Theodore Dreiser   Toronto   Toyota Park   Traite des fourrures   Traité de Greenville   Tribune Tower   Twista   Tyrannosaurus rex   U.S. Cellular Field   U.S. Marshals   Union Pacific   United Airlines   United Center   United Parcel Service   Université Northwestern   Université Roosevelt   Université d'Illinois à Chicago   Université de Chicago   Urgences (série télévisée)   Varsovie   Ville   Vilnius   Vincente Minnelli   Virginia Madsen   Walt Disney   Wayne's World   White Sox de Chicago   Women's National Basketball Association   World Columbian Exposition   Wrigley Field  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^