Irlande du Nord

Infos
L’Irlande du NordNotons que la graphie « Irlande-du-Nord », avec 2 traits d'union, est plus conforme à la tradition française de marquer l’unité d’une entité administrative ou politique, française ou étrangère, par des traits d’union entre les différents éléments du nom (« Pays-Bas », « Grande-Bretagne», « Bouches-du-Rhône », ...). est l'une des quatre entités composant le Royaume-Uni. Elle se compose de six des neuf comtés de la pr
Irlande du Nord

L’Irlande du NordNotons que la graphie « Irlande-du-Nord », avec 2 traits d'union, est plus conforme à la tradition française de marquer l’unité d’une entité administrative ou politique, française ou étrangère, par des traits d’union entre les différents éléments du nom (« Pays-Bas », « Grande-Bretagne», « Bouches-du-Rhône », ...). est l'une des quatre entités composant le Royaume-Uni. Elle se compose de six des neuf comtés de la province irlandaise d'Ulster, au nord-est de l'île d'Irlande. Le reste de l'île d'Irlande est constitué par la République d'Irlande. La capitale de l'Irlande du Nord est Belfast. L'irlandais et le scots d'Ulster sont reconnus comme langues régionales de l'Irlande du Nord. A Londonderry Air est l'hymne joué quand l'Irlande du Nord participe aux rencontres sportives. L'équipe irlandaise de rugby, qui comprend la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, utilise un hymne spécialement composé, Ireland's Call, mais on chante aussi l'hymne national de la République, Amhrán na bhFiann, quand on joue à Dublin. Le lin, qui était une industrie importante dans l'histoire, est devenu symbole de la province, acceptable par les deux communautés. La main rouge d'Ulster est moins acceptable.

Les 6 comtés

-Fermanagh ou Contae Fhear Manach
-Tyrone ou Contae Thír Eoghain
-Derry ou Londonderry ou Contae Dhoire
-Antrim ou Contae Aontroma
-Down ou Contae an Dúin
-Armagh ou Contae Ard Mhacha Les 6 comtés administratifs furent remplacés en 1973 par 26 conseils locaux

Economie

La paix revenue en Irlande du Nord, le pays devient vite la seconde nation la plus riche du Royaume-Uni avec un revenu par habitant aussi élevé que la République d' Irlande.

Tourisme

Nous notons ces dernières années, notamment dès 1998 avec l'apaisement du conflit avec l'IRA, l'émergence d'un tourisme dît "de guerre", qui repose sur la visite de sites et monuments qui furent des zones de conflits, plus précisemment dans la ville de Belfast entre les Catholiques et les Protestants.

Histoire

Après une guerre d'indépendance débutée en 1916 entre l’Armée républicaine irlandaise (IRA) et le gouvernement britannique et des émeutes unionistes (notamment Pâques sanglantes) dans le nord, Londres accepta de négocier avec l'IRA (notamment Michael Collins). Londres proposa un traité aux Irlandais :
- Les unionistes, majoritaires des 6 comtés du nord (voir ci-dessus), auraient leur parlement et leurs ministères mais resteraient dans le Royaume-Uni. C'est ainsi que naquit l’Irlande du Nord.
- Les nationalistes majoritaires du sud auraient un État libre, appartenant au Commonwealth, avec parlements et ministères en échange d'un serment d'allégeance à la couronne britannique. Ce nouvel État comprendrait 26 comtés (les comtés de la République actuelle). Le désaccord sur ces conditions fut à l'origine de la guerre civile qui débuta en 1921. L'île fut ainsi divisée en deux entités. Voir Irlande Le nouvel État nord-irlandais est ainsi dirigé par des politiciens protestants élus par la majorité protestante du pays et enlève aux catholiques le droit de voteEn 1963, , une archive TSR. Cet État traversa le au rythme des affrontements sectaires et des tensions intercommunautaires. (De 1921 jusqu’en 1972). À la fin des années soixante, les nationalistes irlandais (catholiques) demandèrent des droits égaux à ceux octroyés à leurs comparses protestants, par la suppression des droits de votes basés sur la propriété des moyens de production. Le gouvernement unioniste (protestant) vit dans ces demandes une menace envers son pouvoir et son emprise sur tous les leviers de la société (justice, police, logement...). Les rassemblements furent interdits tandis que les policiers (majoritairement composés de protestants) réprimaient de plus en plus violemment les manifestations pacifiques. L’administration de l’Irlande du Nord fut déstabilisée par de violents affrontements entre catholiques et protestants à Derry/Londonderry (Derry pour les nationalistes et Londonderry pour les unionistes), notamment Bloody Sunday (30 janvier 1972), où les paras britanniques tirèrent sur des manifestants non-armés et pacifiques. Les conflits s’étendirent à Belfast. Là, des familles catholiques durent fuir leurs maisons qui étaient brûlées par les policiers et la foule protestante opposée au changement (Ardoyne, Nord de Belfast, 1969). Les quartiers nationalistes catholiques se trouvaient à la merci des émeutiers protestants et des forces de l’ordre. Les insurgés irlandais s’armèrent et commencèrent par défendre les quartiers avant de passer en phase offensive. L’IRA se réorganisa spontanément pour permettre la défense de sa communauté. Elle était et est encore très soutenue par cette population. Une nouvelle notion entra dans l’équation du conflit : la réunification des deux Irlandes. Les catholiques en firent un leitmotiv. Tandis que les protestants percevaient une Irlande unifiée comme une menace, notamment sur le plan religieux (Intervention du Vatican). En 1969, Londres envoya l’armée britannique pour séparer les deux communautés et rétablir le calme. Mais les soldats, au début perçus par les catholiques comme des protecteurs, devinrent les outils du gouvernement en place et les troupes pratiquèrent la même répression que les policiers. L’IRA tourna alors ses activités contre l’armée britannique. Le but avoué des nationalistes devint la libération de l’Irlande du joug britannique. Des milices paramilitaires protestantes se formèrent pour défendre les intérêts du peuple protestant. L’UVF (Ulster Volunteer Force), la LVF (Loyalist Volunteer Force) et l’UDA (Ulster Defence Association) prirent pour cible des membres de l’IRA, du Sinn Féin (aile politique de l’IRA) et les civils de la communauté catholique. S’ensuivit un conflit de type guérilla, appelé avec pudeur « Troubles » où explosions, fusillades et autres actes de guerre furent commis par les différents protagonistes. Plusieurs tentatives pour mettre fin au conflit furent tentées. Mais elles échouèrent toutes durant les années 1970 et 1980. Dans les années 1990, Londres accepta secrètement de rencontrer les cadres de l'IRA pour négocier un cessez-le-feu durable. Le Sinn Féin tenta de participer aux discussions. Mais il fallut près de huit ans pour que le parti politique s'installe à la table des négociations. Ce qui permit à l'IRA de mettre un terme temporairement au conflit. Un changement de cadres au sein des partis facilita les négociations qui ont culminé en 1998 avec l’Accord du Vendredi Saint (ou Accord de Belfast). Cet accord entre les partis de l’Irlande du Nord et les gouvernements du Royaume-Uni et de la République d’Irlande prévoyait : un parlement autonome dans la province ; des garanties de droits humains ; des conseils administratifs transfrontaliers en matière d'environnement et de tourisme, des langues régionales (l’irlandais et le scots d’Ulster) ; un conseil britannico-irlandais pour rassembler les gouvernements des îles Britanniques (du Royaume-Uni, de la République d’Irlande, de l’Irlande du Nord, de l’Écosse, du Pays de Galles, de Jersey, de Guernesey et de l’île de Man). L'accord permet la mise en place d'un système de gouvernement local et de partage du pouvoir entre unioniste et nationalistes qui fonctionne, non sans difficultés, jusqu'en 2002. David Trimble est alors Premier ministre de l'Irlande du Nord. Le 14 octobre 2002, le fonctionnement du parlement autonome est interrompu alors qu'éclate un scandale d'espionnage de l'état-major de l'IRA. Ce retour au contrôle direct de Londres dure quatre ans. En 2006, de nouvelles négociations aboutissent aux accord de Saint-Andrews qui permettent l'organisation de nouvelles élections en mars 2007, la reprise du fonctionnement de l'assemblée le 7 avril de la même année et finalement la mise en place le 8 mai d'un gouvernement impliquant pour la première fois Ian Paisley, le leader du Democratic Unionist Party. Il devient premier ministre d'Irlande du nord. Le vice premier ministre est Martin Mc Guiness. Les deux hommes ont célébré la reouverture du Stormont (le parlement nord irlandais) le 29 mai. Leur entente semble cordiale et de bonne augure pour l'avenir du pays.

Nord-Irlandais célèbres

- George Best, footballeur
- Brian Friel, dramaturge
- Seamus Heaney, lauréat du Prix Nobel de littérature
- Eddie Irvine, pilote de Formule 1
- Pat Jennings, footballeur
- Clive Staples Lewis, écrivain
- Charles Macklin, acteur
- Van Morrison, musicien
- Gary Moore, musicien et chanteur
- Liam Neeson, acteur
- Stephen Rea, acteur
- William Thomson, physicien
- Gerry Adams, chef du Sinn Féin depuis 1983
- John Hume, ancien dirigeant catholique du parti nationaliste SDLP et prix Nobel de la paix 1998
- David Trimble, ancien dirigeant protestant du parti unioniste UUP et prix Nobel de la paix 1998
- Dave Finlay, catcheur à la division SmackDown! à la fédération WWE sous le nom de Finlay
- Ash, groupe de musique de rock alternatif originaire de Downpatrick
- Robert McLiam Wilson, écrivain

Voir aussi

Histoire de l'Irlande ~ Chronologie de l'Irlande ~ Comtés d'Irlande ~ Districts d'Irlande du Nord ~ Villes d'Irlande du Nord ~ Conflit nord-irlandais

Liens externe

-
-
-
-
- af:Noord-Ierland an:Irlanda d'o Norte ang:Norðerne Īrland ar:إيرلندا الشمالية ast:Irlanda del Norte az:Şimali İrlandiya be-x-old:Паўночная Ірляндыя bg:Северна Ирландия br:Norzhiwerzhon bs:Sjeverna Irska ca:Irlanda del Nord cs:Severní Irsko cy:Gogledd Iwerddon da:Nordirland de:Nordirland el:Βόρεια Ιρλανδία en:Northern Ireland eo:Nord-Irlando es:Irlanda del Norte et:Põhja-Iirimaa eu:Ipar Irlanda fa:ایرلند شمالی fi:Pohjois-Irlanti fo:Norðurírland ga:Tuaisceart Éireann gd:Èirinn-a-Tuath gl:Irlanda do Norte - Northern Ireland he:צפון אירלנד hi:उत्तरी आयरलैंड hr:Sjeverna Irska hsb:Sewjerna Irska ht:Ilann dinò hu:Észak-Írország ia:Irlanda del Nord id:Irlandia Utara io:Nord-Irlando it:Irlanda del Nord ja:北アイルランド ka:ჩრდილოეთი ირლანდია ko:북아일랜드 ku:Îrlandaya bakur kw:Iwerdhon Gledh la:Hibernia Septentrionalis lb:Nordirland lij:Irlanda do Nòrd ln:Irlandí ya Nola lt:Šiaurės Airija lv:Ziemeļīrija mk:Северна Ирска ms:Ireland Utara mt:Irlanda ta' Fuq nl:Noord-Ierland nn:Nord-Irland no:Nord-Irland nrm:Irlande du Nord oc:Irlanda del Nòrd pl:Irlandia Północna pms:Irlanda dël Nòrd pt:Irlanda do Norte qu:Chinchay Ilanda rm:Irlanda dal Nord rmy:Nordutno Irland ro:Irlanda de Nord ru:Северная Ирландия sco:Northren Ireland simple:Northern Ireland sk:Severné Írsko sl:Severna Irska sr:Северна Ирска su:Irlandia Kalér sv:Nordirland ta:வட அயர்லாந்து tg:Ирландияи Шимолӣ th:ไอร์แลนด์เหนือ tpi:Noten Aialan tr:Kuzey İrlanda uk:Північна Ірландія vec:Irlanda del Nord vi:Bắc Ireland zh:北爱尔兰 zh-min-nan:Pak Éire
Sujets connexes
A Londonderry Air   Accord du Vendredi Saint   Amhrán na bhFiann   Anglais   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Armée républicaine irlandaise   Ash   Belfast   Brian Friel   Charles Macklin   Chronologie de l'Irlande   Clive Staples Lewis   Commonwealth   Comté d'Antrim (Irlande du Nord)   Comté d'Armagh   Comté de Down   Comté de Fermanagh   Comté de Londonderry   Comté de Tyrone   Comtés d'Irlande   Conflit nord-irlandais   Couronne britannique   Dave Finlay   David Trimble   Districts d'Irlande du Nord   Drapeau de l'Irlande du Nord   Dublin   Eddie Irvine   Gary Moore   George Best   Gerry Adams   Guernesey   Guerre civile irlandaise   Heure d'été   Histoire de l'Irlande   ISO 4217   Ian Paisley   Insurrection de Pâques 1916   Ireland's Call   Irlandais   Irlande   Jersey   John Hume   Langue régionale   Liam Neeson   Lin cultivé   Livre sterling   Londres   Martin McGuinness   Michael Collins (homme politique)   Monarques de Grande-Bretagne   Parti unioniste d'Ulster   Pat Jennings   Pays de Galles   Prix Nobel de la paix   Robert McLiam Wilson   Royaume-Uni   Scots   Seamus Heaney   Serment d'allégeance   Sinn Féin   Stephen Rea   Traité anglo-irlandais   Télévision suisse romande   UUP   Ulster   Ulster Defence Association   Van Morrison   Vatican   Villes d'Irlande du Nord   William Thomson  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^