Coloration de Ziehl-Neelsen

Infos
La coloration de Ziehl-Neelsen est une méthode de coloration permettant l'identification des mycobactéries au microscope. Elle fait partie des colorations qui mettent en évidence l'acido-alcoolo-résistance, caractère fondamental des mycobactéries, en prenant en compte la difficulté de pénétration des colorants. Ce type de coloration comporte trois temps :
- l'application d'un colorant énergique à chaud ou à froid ;
- les décolorations successives par un
Coloration de Ziehl-Neelsen

La coloration de Ziehl-Neelsen est une méthode de coloration permettant l'identification des mycobactéries au microscope. Elle fait partie des colorations qui mettent en évidence l'acido-alcoolo-résistance, caractère fondamental des mycobactéries, en prenant en compte la difficulté de pénétration des colorants. Ce type de coloration comporte trois temps :
- l'application d'un colorant énergique à chaud ou à froid ;
- les décolorations successives par un acide fort puis à l'alcool à 90°;
- une recoloration de contraste. Le premier colorant utilisé dans les techniques classiques est la fuchsine concentrée. Un fluorochrome, auramine, est quant à lui utilisé pour les techniques en fluorescence.

Coloration de Ziehl-Neelsen

La technique décrite ici est la technique classique de référence. Cependant, elle est de moins en moins utilisée en raison des risques qu'elle fait prendre au manipulateur. En effet, les colorants tels que la fuchsine sont hautement toxiques et cancérigènes, tout particulièrement lorsqu'ils sont utilisés à chaud (à cause des vapeurs). Mycobacterium tuberculosis par la coloration de Ziehl-Neelsen
-1 temps : coloration par la fuchsine à chaud
- On recouvre le frottis d'un papier filtre imprégné de fuchsine de Ziehl.
- Chauffage à émission de vapeur pendant dix minutes au moins, en veillant à ne pas laisser sécher le papier. Rinçage à l'eau distillée stérile.
-2 temps : décoloration
- Trempage de la lame deux minutes dans une solution d'acide, suivi d'un rinçage.
- Trempage la lame cinq minutes dans l'alcool à 90°, suivi d'un rinçage.
-3 temps : recoloration
- On recouvre la lame pendant deux minutes d'une solution de bleu de méthylène, puis on rince. L'observation s'effectue au microscope optique, avec objectif à immersion. Les mycobactéries apparaissent alors comme des bacilles rouges sur fond bleu-gris.

Techniques de coloration alternatives

Il existe aujourd'hui des colorations alternatives inspirées de la technique de la coloration de Ziehl-Neelsen, mais présentant des risques moindres pour les manipulateurs :
- la coloration de Kinyoun (modifiée)
- la coloration à l'auramine ==
Sujets connexes
Acide   Bacille (forme)   Coloration de Gram   Fluorescence   Microscope   Microscope optique   Mycobacterium tuberculosis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^