François de Beaumont, baron des Adrets

Infos
François de Beaumont, baron des Adrets (1513-1587) était un capitaine dauphinois durant les guerres de religion.
François de Beaumont, baron des Adrets

François de Beaumont, baron des Adrets (1513-1587) était un capitaine dauphinois durant les guerres de religion.

Biographie

Il naît en 1513 au château de La Frette, dans le hameau du Touvet. De 1527 à 1558, il guerroie en Italie, où il se distingue par sa bravoure. Suite aux défaites des armées protestantes à Cahors, Amiens, Sens et Vassy face aux Guise en mars 1562, il prend en avril le commandement des protestants de Provence, et pénètre dans Valence avec 8 000 hommes. À partir cet instant et par des chevauchés fulgurantes, il déroute l'adversaire. Après avoir pris Feurs dans le Forez, le 3 juillet, il marche sur Montbrison à la tête de quatre mille hommes et s'en empare le 14 juillet 1562. Il y fait sauter la garnison du haut des remparts sur des piques. Le baron se dirige ensuite directement vers le château de Montrond, où le gouverneur du Forez s'était retranché. Il y entre le lendemain ; puis, y laissant Quintel, un de ses lieutenants, se retire à Lyon, non sans avoir laissé derrière lui de nombreuses traces de sang. A Montrond il pille l'église ; et parce qu'ils étaient trop lents à lui apporter les vases sacrés, il fait, ajoute la chronique, « jeter en bas du clocher le curé et le marguillier ». Cette façon de faire la guerre déplaît à Calvin. Le 17 juillet, il est remplacé à Lyon, au poste de lieutenant général, par Soubise. Le récit des représailles d’Orange par les troupes papales le met en furie. Il brûle la Grande Chartreuse, et s’y procure un grand trésor, puis pille et massacre dans plusieurs villes de la vallée du Rhône. Il échoue devant Avignon, avant de poursuivre en Provence. En novembre, il rencontre le duc de Nemours, assiégé dans Vienne, qui offre au baron des Adrets le titre de gouverneur du Dauphiné. Mais en décembre Condé le démet son poste. Ayant pris du recul, et touché par le remords, le baron quitte alors la religion protestante et revient au catholicisme. En 1564, le baron des Adrets, alors catholique, échoue devant Sancerre, place forte protestante. Il juge l'entreprise difficile et conseille à Claude de La Châtre, gouverneur du Berry, de se retirer. En 1567, il repart en guerre aux côtés de Gordes sous la bannière des catholiques. Deux ans plus tard il se remet en campagne, mais son infanterie est écrasée à Selongey. Enfin, dans le Trièves, il gagne sa dernière bataille contre Lesdiguières. Il meurt dans son lit en 1587.

Bibliographie

- Pierre de Vaissière, Le Baron des Adrets, Paris : Firmint-Didot et Cie, coll. "Histoires de France", 1930. 136 pp. Catégorie:Naissance en 1513 Catégorie:Décès en 1587 Catégorie:Capitaine huguenot Catégorie:Baron de:François de Beaumont, Baron des Adrets en:François de Beaumont, baron des Adrets
Sujets connexes
Amiens   Avignon   Cahors   Dauphiné   Feurs   Forez   François de Bonne de Lesdiguières   Guerres d'Italie   Guerres de religion (France)   Jean Calvin   Le Touvet   Louis Ier de Bourbon-Condé   Lyon   Maison de Guise   Montbrison (Loire)   Montrond-les-Bains   Orange (Vaucluse)   Provence   Sancerre   Selongey   Sens (Yonne)   Soubise   Trièves   Valence (Drôme)   Vallée du Rhône   Vienne (Isère)   Wassy  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^