Staphylococcus

Infos
Staphylococcus (Louis Pasteur, 1880) est un de coques, gram positifs, coagulase positive pour Staphylococcus aureus, négatif pour les autres. Une vingtaine d'espèces de la familles de staphylocoques sont actuellement identifiées, dont l'espèce principale : Staphylococcus aureus, responsable de nombreuses infections humaines et animales.
Staphylococcus

Staphylococcus (Louis Pasteur, 1880) est un de coques, gram positifs, coagulase positive pour Staphylococcus aureus, négatif pour les autres. Une vingtaine d'espèces de la familles de staphylocoques sont actuellement identifiées, dont l'espèce principale : Staphylococcus aureus, responsable de nombreuses infections humaines et animales.

Écologie

Habitat

Ubiquitaire, les staphylocoques sont présents sur de nombreux sites. Ils sont capables de vivre :
- en saprophytes (dans l'environnement extérieur).
- en commensaux sur les épithéliums de l'homme et des animaux. L'Homme est le reservoir de plusieurs espèces de staphylocoques :
- Staphylococcus aureus (ou staphylocoque doré) est retrouvé chez 15 à 30 % des individus sains au niveau des fosses nasales et de la gorge, il est également présent (en plus faibles quantité) dans le tube digestif et au niveau du périnée. À partir du rhinopharynx, la bactérie est disséminée sur la peau (mains et visage) par aérosols et est souvent présente sur les vêtements et dans les squames (qui font partie de la poussière de tout local habité). Comme les staphylocoques résistent bien à la dessication, la transmission peut être non seulement directe (surtout mains du personnel soignant dans les hôpitaux), mais aussi indirecte par les objets et poussières.
- Staphylococcus capitis est présent au niveau du cuir chevelu.
- Staphylococcus epidermidis (ou staphylococcus albus = staphylocoque blanc) est présent sur la peau (en beaucoup plus grande quantité que Staphylococcus aureus). Le Staphylococcus epidermidis est un commensal de la peau chez pratiquement 100% des hommes ; ses propriétés lipolytiques lui permettent de prospérer dans le sébum. Il est normalement inoffensif mais il provoque d'authentiques infections comme des infection dermatologique et des infections nasales comme des sinusites ou encore des infections urinaires chez la femme et plus rarement chez l'homme.
- Staphylococcus auricularis est retrouvé autour et dans le conduit auditif externe. Les animaux hébergent des espèces de staphylocoques qui ne sont pas tout le temps retrouvées chez l'homme : S. hyicus chez les animaux de fermes ; et S. intermedius chez les chiens et les chevaux...

Pouvoir pathogène

L'espèce la plus pathogène de la famille des staphylocoques est staphylococcus aureus. En effet, il peut être responsable d'infections cutanées (panaris, impétigo, érysipèle, infection de site de ponction), d'infections profondes (endocardite) et de pathologies toxinogènes (toxi infections alimentaires, syndrome de choc toxique staphylococcique). La plupart des autres espèces de staphylocoques ne sont pas pathogènes (ou sinon pathogène opportuniste). Cependant certaines espèces commensales sont dites pathogènes opportunistes, elles peuvent entraîner des infections dans des conditions particulières.
- S. epidermidis peut être responsable d'infections de la peau, nasale et aussi d'endocardites et d'infections localisées chez les patients immunodéprimés.
- S. saprophyticus peut être responsable d'infections urinaires.
- S. hyicus et S. intermedius peuvent être responsable d'infections diverses chez l'animal : Dermite exsudative du porcelet(S. hyicus), furonculoses du chien(S. intermedius)... Mais extrêmement rare chez l'homme. Du point de vue épidémiologie, il faut noter que le caractère ubiquitaire des staphylocoques, leur relativement bonne résistance aux mécanismes d'épuration naturels (oxydation, dessication), leur grande capacité à donner des mutants résistants aux antibiotiques, expliquent le maintien -voire l'augmentation- de la fréquence des infections staphylococciques. Ceci est particulièrement net en milieu hospitalier, où ces germes trouvent en outre un rassemblement de patients débilités leur assurant un excellent terrain de développement. Ils partagent avec les bacilles pyocyaniques le premier rôle dans les infections hospitalières.

Caractères bactériologiques

Caractéristiques microscopiques

- Aspect: Ce sont des coques gram positifs arrondis, de 0, 7 a 1 µm de diamètre, immobiles, dépourvus de spores et de capsules.
-Groupement: ils apparaissent le plus souvent en amas dit en grappes de raisin. Les amas sont particulièrement nets dans des préparations faites à partir de cultures sur milieux solides. Dans des cultures liquides et produits pathologiques, les amas sont beaucoup plus petits (3 à 4 éléments - ou même formes isolées ou en paires = diplocoques).

Caractéristique macroscopique et culture

Condition de culture

Les staphylocoques étant aérobie-anaérobie facultatifs et étant des germes non-exigeants, ils se développent bien sur tous types de milieu de base, et dans de larges conditions de pH (entre pH 6 et 9) et de température (entre 15 et 45 °C : psychrophile et mésophile). Ils cultivent même dans des conditions inhibitrices de culture. L'espèce Staphylococcus aureus se développe en concentration forte en NaCl 75 g/l (halophile). Mais ils résistent aussi à de nombreuses substances inhibitrices comme le cristal violet, les tellurites et de nombreux antibiotiques.

Milieux d'isolement utilisés

- Milieu non sélectif :
- Gélose nutritive (ou gélose ordinaire)
- Gélose Trypticase soja
- Gélose BCP (Bromocrésolpourpre + lactose)
- Milieu sélectif:
- Gélose Chapman (mileu hypersalin à 75 g/l de NaCl, mannitol comme substrat pour caractère différentiel)
- Gélose Baird Parker (Identification facultative de staphylococcus aureus)

Caractéristiques de culture

Les cultures se développent dès 24 heures et résistent au vieillissement et à la diminution de l'activité de l'eau (aw) pendant plusieurs mois.
- aspect en bouillon : trouble homogène le long du tube.
- aspect sur gélose ordinaire : En aérobiose, colonies assez grandes de environ 1 mm de diamètre, rondes, régulières, bombés, lisses et brillantes : de type Smooth. Elles sont aussi crème ou pigmenté jaune (suspicions de staphylococcus aureus si jaune d'or). Remarque : l'aspect des colonies peut varier et devenir de type Rugh si les colonies sont trop anciennes : colonies mates, peu bombées, légèrement irrégulières et d'aspect sèches.
- aspect sur gélose Baird Parker : En aérobiose, colonies noires de 1mm environ, (avec une zone claire de 2mm de diamètre et précipité dans la zone claire pour les staphylococcus aureus)

Caractéristique biochimique

L'activité métabolique des staphylocoques est relativement bien marquée. Ils possèdent de nombreuses enzymes capables de catalyser de nombreux substrats. Ces enzymes varient d'une espèce à une autre.
- Cependant, tous les staphylocoques ont les caractéristiques suivantes :
- Présence d'une catalase qui décompose l'eau oxygénée, contrairement aux streptocoques qui ne possèdent pas de catalase.
- Absence d'une oxydase.
- Fermentation du glucose sans production de gaz.
- Les caractéristiques étudiées sur les staphylocoques sont :
- L'utilisation de nombreux oses et osides (voir glucides) dont le lactose et le glucose.
- L'utilisation des nitrates (présence de nitrate-réductase).
- Les acides de fermentation (test VP et RM).
- Et la présence de nombreuses enzymes : phosphatase alcaline (PAL), arginine dihydrolase (ADH), uréase...
- Recherche de la staphylocoagulase ou coagulase libre (mise en culture dans du plasma de lapin)
- Recherche de la coagulase liée (soit par un test d'agglutination sur lame direct, c'est la reconnaissance entre un récepteur spécifique à une molécule, le fibrinogène)
- Recherche de la thermonucléase (le bouillon est chauffé au bain-marie à 70°C pendant 5 minutes puis on ensemence à l'aide d'une strie unique un milieu à base d'ADN et de bleu de tolluidine)

Espèces appartenant au genre Staphylococcus

S. afermentans S. aureus S. auricularis S. capitis S. caprae S. epidermidis S. felis S. haemolyticus S. hominis S. hyicus S. intermedius S. lugdunensis S. pettenkoferi S. saprophyticus S. schleiferi S. simulans S. vitulus S. warneri S. xylosus

Voir aussi

- Staphylococcus aureus
- Les Gram positifs ca:Estafilococ cs:Stafylokok de:Staphylokokken en:Staphylococcus es:Staphylococcus fi:Staphylococcus he:Staphylococcus id:Staphylococcus it:Stafilococco ja:ブドウ球菌 ko:포도상구균 nl:Stafylokokken pl:Gronkowce pt:Staphylococcus ro:Staphylococcus sr:Стафилококе sv:Stafylokocker tr:Stafilokoklar uk:Стафілокок vi:Tụ cầu khuẩn
Sujets connexes
Activité de l'eau   Antibiotique   Arginine dihydrolase   Aérosol   BCP (gélose lactosée au bromocrésol pourpre)   Capsule   Catalase   Cheval   Chien   Coagulase   Cocci   Commensalisme   Eau   Endocardite   Enzyme   Furonculose   Glucide   Glucose   Gram positif   Gélose Baird Parker   Gélose Chapman   Gélose Trypticase soja   Gélose nutritive   Halophile   Immunodépression   Lactose   Louis Pasteur   Microscope   Mésophile   Nitrate   Ose   Oxydase   Phosphatase alcaline   Photographie   Porcelet   Psychrophile   Rhinopharynx   Réaction de Voges-Proskauer   Saprophyte   Spore   Staphylococcus epidermidis   Staphylococcus saprophyticus   Sébum   Test du rouge de méthyle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^