Marignane

Infos
Marignane (en occitan provençal , Marinhana selon la norme classique ou Marignano selon la norme mistralienne) est une commune française située dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le département des Bouches-du-Rhône, dans l'arrondissement d'Istres et dans le canton de Marignane (dont elle est le chef-lieu). Elle est baignée par les rives de l’étang de Berre et de l'étang du Bolmon et traversée par le cana
Marignane

Marignane (en occitan provençal , Marinhana selon la norme classique ou Marignano selon la norme mistralienne) est une commune française située dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le département des Bouches-du-Rhône, dans l'arrondissement d'Istres et dans le canton de Marignane (dont elle est le chef-lieu). Elle est baignée par les rives de l’étang de Berre et de l'étang du Bolmon et traversée par le canal du Rove. On trouve notamment à Marignane l'aéroport de Marseille et la société Eurocopter qui fabrique entre autres le célèbre hélicoptère militaire franco-allemand Tigre ainsi que le NH-90. Marignane est jumelée avec Wolfsburg (Allemagne), Figueres (Espagne), Göd (Hongrie) et Slanic-Prahova (Roumanie). Marignane, est par nature une ville ouverte sur le monde; Le lycée Maurice Genevoix participe souvent à des échanges linguistiques et culturels avec un lycée de Wolfsburg et le collège Émilie de Mirabeau possède une "classe européenne" avec des échanges internationaux notamment avec Berlin.

Histoire

Patrimoine principal

L'oppidum

Classé monument historique L’oppidum dit du nom de la colline Notre Dame de Pitié, a été classé monument historique en 2004, témoignant ainsi de l'intérêt archéologique de ce site habité depuis le quatrième siècle avant Jésus-Christ (-380) soit à l'Âge du fer IIb. Les sondages de Lucien François Gantès, aujourd'hui archéologue de l'atelier du patrimoine de Marseille, ont permis de mettre au jour des céramiques massaliotes et étrusques, des amphores, des meules, ... mobiliers archéologiques dont certains sont visibles au Musée de Marignane et de localiser un petit atelier d'artisan. Des études en cours des rapports de fouilles vont permettre la restitution de deux maisons, avec le concours de la municipalité de Marignane et de l'association du patrimoine marignanais sous l'autorité du Centre Camille Julian (CNRS).

Le beffroi

Le Beffroi correspond à l’une des possibles portes du mur d’enceinte vers 1353. Embelli en 1516 lors du passage de François 1 venu à Marseille pour régler les affaires locales dont l'absence de seigneurie noble à Marignane. Il décidera alors de donner la ville à la déjà princesse de Marignane, Louise de Savoie. Ce beffroi d'apparat, sans herse, servira de maison communale et sera doté d’une horloge donnant l'heure du pouvoir civil. Sur sa façade, on a pu attribué à tort des symboles du compagnonnage qui existent par ailleurs dans le centre historique sur une ancienne cayenne ou atelier de tailleur de pierre.

Le château de Marignane

Marignane et ses terres passent en de nombreuses mains par héritage ou vente jusqu’à leur rattachement au domaine du Comte de Provence au , puis à ses Gouverneurs issus de la Maison de Savoie. De 1603 à la Révolution les terres de Marignane appartiennent à la famille de Covet, dont l’un des derniers représentants n’est autre que le père d’Emilie de Covet-Marignane, épouse de Mirabeau dont le divorce fera un scandale retentissant. Les Covet vont agrandir, aménager et embellir le château médiéval des Baux puis de Françoise de Foix, (Hôtel de Ville aujourd'hui), notamment sa façade au , tandis que plusieurs édifices religieux sont construits: les châpelles Notre-Dame de Pitié (1635), Saint-Nicolas (XII s.-1695), Sainte-Anne (1710), aujourd’hui démolie et le Couvent des Minimes (1701). "C'est dans ce château, que sur ordre du jeune roi Charles IX (23 novembre 1561), le comte de Tende, seigneur de Marignane, gouverneur de Provence, tiendra Nostradamus en prison. De passage à Salon de Provence le 16 décembre 1561, le comte fit arrêter Nostradamus et l'emmena avec lui dans son château de Marignane. Les deux hommes étaient amis, et l'emprisonnement tenait plus de la mise en résidence! Le 18 décembre suivant, Claude de Tendre écrira au roi: "Au regard de Nostradamus, je l'ay faict saisir et est avecques moi, luy ayant deffendu de faire plus almanacz et pronstications, ce qu'il m'a promis. Il vous plaira me mander ce qu'il vous plaist que j'en fasse." Nostradamus avait en effet publié ses prédictions pour 1562 sans l'imprimatur, ce qui avait mis le pape alors à Avignon dans une colère folle au point d'avoir recours au roi". Marcel GERMAIN, Marignane inventaire du patrimoine, 2005

Église Saint-Nicolas

L’Église Saint-Nicolas (Marignane) est au cœur de la vie de Marignane. Sans fondement à ce jour, il lui a été attribué par un érudit local du début XIX s. une origine légendaire de l’"époque du sacre de Charlemagne"!. Sa nef, partie visible la plus ancienne, a été datée par M. Germain entre 1091 et 1094 grâce aux textes du cartulaire; il s'agit d'une "reconstruction" dont on ignore encore si elle se trouve sur l'église antérieure, également connue par les textes du cartulaire. Les évolutions principales sont des XIII (chœur et châpelle nord-est, restaurée au ), XVI (4 châpelles)et s (autres châpelles et surélévation des chapelles sud du ). Depuis 1992, cet édifice paroissial est classée monument historique du fait de son histoire et et de l'intérêt de son évolution architecturale. Sa tour carrée est de 22 mètres de haut, son superbe retable polychrome de la Renaissance, doré depuis Louis XV a été offert par la famille de Savoie, peut être par Louise de Savoie elle-même (représentée en donatrice dans l'Annonciation?) en marque d'autorité spirituelle sur la ville entre 1518 et 1530. Il pourrait avoir été financé par Jacques de Beaune, baron de Semblançay.

La Chapelle N.-D. de Pitié

La Chapelle Notre-Dame de Pitié, construite sur l'oppidum dit de Notre Dame de Pitié, aurait été édifiée après 1635, sur un précédent lieu sacré, à la suite d’un vœu de la population de Marignane épargnée par de spectaculaires inondations survenues cette année-là sur les rives de l’étang de Berre. Les fidèles y déposèrent une statue de la Vierge (XVIII s.?) ainsi que de nombreux ex-voto et s’engagèrent à ce qu’une procession solennelle est lieu dans la ville chaque 7 septembre. En voie de destruction, la chapelle a été restauré par les Amis du Vieux Marignane. Le culte de Marie est permanent sur Marignane. Avant de reprendre le vocable de Saint-Nicolas, l'église du même nom avait celui de Notre Dame de Nazareth. Un mythe, rappelé par Bouyala d'Arbaud sur la Christianisation de Marignane et de Berre l'étang, met encore Marie au centre de l'histoire locale.

La Chapelle Saint-Nicolas, dite Saint-Joseph

Chapelle déjà mentionnée sur le registre des taxes synodales en 1217, elle fut agrandie plus tard avec une façade datée de 1695 classée monument historique. La Chapelle Saint-Nicolas a été entièrement réhabilitée en 2003 et renommée Chapelle Saint-Joseph.

Le couvent des Minimes

Installés à Marignane à partir de 1648, les Pères Minimes soulagent les pauvres. Le couvent des Minimes actuel, a été inauguré en 1701 par Joseph Covet et Marie de Crussol. Réquisitionné pour les pestiférés en 1720, passé Bien National sous la Révolution il sera par la suite transformé en cellier avant de devenir, en 2002, l’actuelle Maison des associations, service municipal à destination des associations de notre ville. D’une superficie de 800 m2, répartis sur deux niveaux, le couvent offre un large espace mis à la disposition des 270 associations de la ville : salles de conférences, expositions, etc.

Lieux et monuments historiques

- Église Saint-Nicolas (Marignane) (XI, XIV, XVIe et ) (centre ville)
- Chapelle des Pénitents blancs (centre ville)
- Chapelle Saint-Nicolas (X -> ) dite Saint-Joseph
- Chapelle Notre Dame de Pitié (X -> XII et 1635) (colline Notre Dame)
- Château de Marignane (X --> XIVe à (actuellement mairie)
- Beffroi de Marignane (X -> )
- Oppidum / Site archéologique à début II av. (colline Notre Dame)
- Maison des rocailleurs
- Couvent des Minimes (1701)
- Centre historique, maisons du au XXe, cimetière à tombes sous tuiles

Politique

Le maire actuel de Marignane, Daniel Simonpieri, est classé divers droite et en tant que conseiller général il siège sur les rangs de l'UMP au Conseil général des Bouches-du-Rhône. Il est aujourd'hui sans étiquette politique, après avoir été élu pour son premier mandat sous étiquette FN, puis avoir rejoint le MNR. Daniel Simonpieri est vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Il y préside, depuis 2006, la commission Equipements d’intérêt communautaire, Patrimoine, Bâtiments socioculturels et sportifs.

Personnalités liées à la commune

-Yolande d'Aragon
-les Baux
-duchesse de Berry; Voir: La duchesse de Berry à Marignane en 1832
-Cossa
-Emilie Covet de Marignane
-Françoise de Foix
-François 1er
-Laurent Imbert
-Lesdiguières
-Catherine de Médicis
-Mirabeau
-Nostradamus
-Pons de Marignane, archevêque d'Arles qui se retirera à l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille
-Maison de Savoie
-comtes de Tende

Voir aussi

-Communes des Bouches-du-Rhône
-Le Rove
-Gignac-la-Nerthe
-Saint-Victoret
-Vitrolles

Bibliographie

-Charles Esmieu:"Notices historiques sur Marignane depuis sa fondation jusqu'à nos nos jours", vers 1920, (littérature grise), archives municipales de Marignane.
-Paul Deleuil, "Marignane, histoire et documents", Marignane, 1974.
-Marcel Germain, Marignane, inventaire du patrimoine, éditions Prolégomènes, 2007.
-Marcel Germain, Marignane, histoire en brèves, à paraitre en 2008. ==
Sujets connexes
Abbaye de Saint-Victor de Marseille   Arrondissement d'Istres   Aéroport de Marseille Provence   Beffroi   Beffroi de Marignane   Bouches-du-Rhône   Canal du Rove   Canton de Marignane   Cartulaire   Catherine de Médicis   Chapelle   Chapelle Saint-Nicolas   Chapelle des Pénitents blancs   Charles IX de France   Christianisation de Marignane et de Berre l'étang   Château de Marignane   Communauté urbaine Marseille Provence Métropole   Communes des Bouches-du-Rhône   Compagnonnage   Couvent des Minimes   Daniel Simonpieri   Eurocopter   Figueres   France   Françoise de Foix   Herse   Jacques de Beaune   Laurent Imbert   Le Rove   Maison de Savoie   Mirabeau   NH90   Norme classique de l'occitan   Norme mistralienne   Nostradamus   Notre Dame de Pitié   Occitan   Oppidum   Pons de Marignane   Provence   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Provençal   Renaissance (période historique)   Saint-Victoret   Vitrolles   Xe siècle   Yolande d'Aragon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^