Beaucaire (Gard)

Infos
Beaucaire en occitan Bèucaire est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Beaucairois.
Beaucaire (Gard)

Beaucaire en occitan Bèucaire est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Beaucairois.

Géographie

La ville de Beaucaire se situe à la frontière est du département du Gard, sur la rive droite du Rhône, à peu près au centre d'un triangle formé par Nîmes à l'Ouest, Avignon au Nord-Est et Arles au Sud, entre la Provence et la Camargue.

Communes limitrophes

- Bellegarde
- Comps
- Fourques
- Jonquières-Saint-Vincent
- Manduel
- Redessan
- Tarascon (Bouches-du-Rhône)
- Vallabrègues

Histoire

Fondée au , Beaucaire est connue comme ville relais de la célèbre voie Domitienne qui reliait l’Italie à l’Espagne (121 avant J.C.). C’est à cette étape que la voie Domitienne se divise pour desservir les directions d’Arles, de Nîmes, de Remoulins et de Saint-Gilles. À cette époque, Beaucaire s’appelle Ugernum. C'est là que, suite à la prise de Rome par les Vandales en 452, la noblesse gauloise se réunit pour élire Avitus nouvel empereur.

Moyen Âge

Le Moyen Âge marque un ralentissement de l’extension de la ville. Beaucaire n’échappe pas aux troubles de cette sombre période. Elle subit les invasions Burgondes, des Goths puis des Sarrasins. C’est à cette époque que se construit le premier rempart et que s’effectue l’agrandissement du château. La ville prend le nom de Beaucaire (qui signifie "belle pierre", sans doute en référence à ses carrières, peut-être en référence au fait que les collines de la triple levée forme le premier massif quand on remonte le Rhone depuis la mer). Au , Louis IX se rend plusieurs fois à Beaucaire. La ville s’étend et sa population augmente. Malgré la guerre de Cent Ans et les guerres de religion , le faste et le raffinement de l’architecture s’amplifient parallèlement à la richesse des marchands beaucairois. En 1579, Beaucaire est tenue par Montmorency-Damville, gouverneur catholique du Languedoc, mais tolérant. Le capitaine de la ville est Jean de Parabère, qui joue bientôt son propre jeu. Damville provoque alors une émeute pour récupérer la ville, mais même si Parabère est décapité, la ville reste aux mains des huguenots, grâce aux renforts envoyés par Châtillon, le fils de l’amiral de Coligny, p 326.

XVII et XVIII siècles

Du , la Foire de la Madeleine va apporter à Beaucaire un rayonnement international. Dix jours de Foire Franche généraient un volume d’affaires comparable à celui du port de Marseille en une année. La Révolution française de 1789 ne détruit pas l’activité des marchands. C’est à cette époque que s’édifient les plus beaux hôtels particuliers et demeures dont l’Hôtel de Clausonnette et l’Hôtel de Ville. L’avènement du chemin de fer et la fin du commerce fluvial vont progressivement anéantir la Foire de la Madeleine et replonger Beaucaire dans l’anonymat. La foire de la Madeleine existe toujours sous la forme de fête foraines, courses de taureaux, et festivités diverses. Elle débute toujours le 21 juillet, se finit toujours un lundi et doit durer minimum 6 jours.

Depuis le XIX siècle

À la fin du XIX et au début du , quelques ouvrages de grande valeur sont construits comme la « banquette », digue de pierre longeant la ville dans sa partie est, protégeant le centre ville des crues du Rhône, les Halles alimentaires et le Casino municipal, actuelle salle des fêtes. C’est aussi à cette époque que le Canal est creusé. Il permet de relier Beaucaire au Canal du Midi. le canal de beaucaire le canal de beaucaire

Administration

Député du Gard Conseillère Régionale du Languedoc-Roussillon

Démographie

Lieux et monuments

Le Rhône et le château de Beaucaire
- Abbaye troglodytique de saint-roman.
- Château de Beaucaire, et son donjon triangulaire.
- Le vieux mas une ferme comme en 1900.
- Le taureau 'cocardier' Goya, sculpture de Camille Soccorsi (1984), place Jean Jaurès
- Sculpture du Drac, place de la République (place Vieille).

Personnalités liées à la commune

- François de Rovérié de Cabrières (1830-1921), évêque de Montpellier puis cardinal.
- Jack Thieuloy, écrivain, auteur de L'Opéra de Beaucaire
- François-David Cardonnel, vainqueur de l'édition 2006 de Koh-Lanta

Voir aussi


- Communes du Gard ===
Sujets connexes
Abbaye   Arles   Arrondissement de Nîmes   Avignon   Bellegarde (Gard)   Burgondes   Camargue   Canal du Midi   Canton de Beaucaire   Chef-lieu   Communauté de communes Beaucaire-Terre d'Argence   Communes du Gard   Comps (Gard)   Donjon   Eparchus Avitus   Espagne   Fourques (Gard)   France   François-David Cardonnel   François de Rovérié de Cabrières   Gard   Gaspard II de Coligny   Gentilé   Goths   Guerre de Cent Ans   Guerres de religion (France)   Henri Ier de Montmorency   Italie   Jack Thieuloy   Jonquières-Saint-Vincent   Koh-Lanta   Languedoc-Roussillon   Louis IX de France   Manduel   Marseille   Mireille Cellier   Moyen Âge   Nîmes   Occitan   Provence   Redessan   Remoulins   Rhône   Révolution française   Saint-Gilles (Gard)   Sarrasin (peuple)   Tarascon (Bouches-du-Rhône)   Troglodyte   Union pour un mouvement populaire   Vallabrègues   Vandales  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^