Sèvre nantaise

Infos
La Sèvre nantaise est une rivière de l'Ouest de la France, le dernier affluent d'importance de la Loire avant l'embouchure de cette dernière.
Sèvre nantaise

La Sèvre nantaise est une rivière de l'Ouest de la France, le dernier affluent d'importance de la Loire avant l'embouchure de cette dernière.

Géographie

La Sèvre nantaise prend sa source à 215 m d'altitude sur le plateau de Gâtine, à l'Archerie sur la commune de Le Beugnon dans les Deux-Sèvres. Elle traverse ensuite les départements de la Vendée, de Maine-et-Loire et de la Loire-Atlantique selon une direction Nord-Ouest, avant de se jeter dans la Loire à Nantes (quartier Pirmil). La rivière serpente calmement pour traverser des paysages verdoyants, fréquentée par les pêcheurs, les plaisanciers et la faune locale. On y trouve une multitude de moulins à eaux qui ont profité pendant des siècles du débit de La Sèvre Nantaise. Certains sites sont remarquables comme au chateau de Barbe Bleu à Tiffauges, sur les sentiers de randonnée entre Boussay, Cugand et La Bruffière, dans le parc de la Garenne Lemot à Clisson et à la « Chaussée des Moines » de Vertou. Image:Les_Trois_Provinces.jpg "Les Trois Provinces" (intersection de La Vendée, du Maine-et-Loire et de la Loire-Atlantique)

Principaux affluents

-l'Ouin
-le Moine
-la Crûme
-la Sanguèze
-la Maine

Villes traversées

- Moncoutant
- Mortagne-sur-Sèvre
- Saint-Laurent-sur-Sèvre
- Tiffauges
- La Bruffière
- Boussay
- Cugand
- Clisson
- Gorges
- Vertou
- Nantes

Hydrologie

La Sèvre nantaise s'écoule selon une pente assez forte (210 m de dénivelé sur 136 km de parcours) et son bassin est assez réduit et homogène. Son débit dépend donc beaucoup des précipitations, qui se répercutent rapidement sur le cours d'eau. La Sèvre nantaise est une rivière abondante, comme la plupart des cours d'eau proches du golfe de Gascogne. Son débit a été observé sur une période de 14 ans (1994-2007), à Nantes, ville où se situe son confluent avec la Loire (ne pas cocher la case "Station en service") . Le bassin versant de la rivière est de 2 360 km². Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Nantes est de 25, 0 m³ par seconde. La Sèvre nantaise présente des fluctuations saisonnières de débit fort marquées, avec des hautes eaux de fin d'automne-hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 33 et 68 m³ par seconde, de novembre à mars inclus (avec un maximum en janvier), et des basses eaux de fin d'été-début d'automne, allant de début août à octobre inclus, amenant une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 2, 49 m³ au mois d'août, ce qui est très bas. Et les fluctuations de débit peuvent être encore bien plus considérables sur des périodes plus courtes. À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0, 27 m³, en cas de période quinquennale sèche, soit seulement 270 litres par seconde, ce qui est très sévère. Pour rappel, le VCN3 est la quantité minimale écoulée ou débit minimal sur trois jours consécutifs. Quant aux crues, elles peuvent être fort importantes, caractéristique partagée par la plupart des affluents de la Loire. Les QJ 2 et QJ 5 ou débits journaliers calculés de crue biennale et quinquennale valent respectivement 280 et 460 m³ par seconde. Le QJ 10 ou débit journalier calculé de crue décennale est de 570 m³ par seconde, le QJ 20 de 680 m³, tandis que le QJ 50 n'a pas été calculé étant donnée l'insuffisance de la période d'observation (voir note Le QJ 20 ou débit journalier calculé pour une crue vicennale, est la valeur du débit journalier calculé pour une crue n'ayant statistiquement lieu que tous les 20 ans. On calcule aussi le QJ 50, c'est à dire la valeur du débit journalier calculé pour une crue cinquantennale, n'ayant statistiquement lieu que tous les 50 ans. Enfin le QJ 2 et le QJ 5 sont les débits journaliers calculés pour une crue biennale et quinquennale, c'est à dire une crue qui doit se produire en moyenne tous les deux ou cinq ans. Ils permettent d'apprécier les risques à plus court terme. ). Le débit journalier maximal enregistré à Nantes durant cette période, a été de 604 m³ par seconde le 22 janvier 1995. En comparant cette valeur à l'échelle des QJ de la rivière, on constate que cette crue était à peine supérieure au debit calculé de crue décennale, et donc nullement exceptionnelle. Il est intéressant de comparer ces débits de crue de la Sèvre nantaise à ceux de deux affluents importants de la Seine en amont de Paris, la Marne et l'Yonne tous deux en fin de parcours (ref : (ne pas cocher la case "Station en service") et (ne pas cocher la case "Station en service") ). Alors que le QJ 10 de la Sèvre se monte à 590 m³, celui de la Marne aux portes de Paris vaut 510 m³, tandis que celui de l'Yonne à son débouché est de 700 m³. Ainsi, les crues de la relativement modeste Sèvre nantaise l'emportent sur celles de la Marne, et se rapprochent des débits parfois redoutés de l'Yonne. Au total, la Sèvre nantaise est une rivière abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 336 millimètres annuellement, ce qui est un peu supérieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus, mais surtout nettement plus élevé que la moyenne du bassin de la Loire (244 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) affiche de ce fait un chiffre solide : 10, 6 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Références

Voir aussi

La rivière a donné son nom au département des Deux-Sèvres avec la Sèvre niortaise.
- la liste des rivières de France
- les débits des cours d'eau du bassin de la Loire ==
Sujets connexes
Boussay   Chaussée des Moines   Clisson   Cugand   Deux-Sèvres   Débit spécifique   Débits des cours d'eau du bassin de la Loire   France   Golfe de Gascogne   Gorges (Loire-Atlantique)   La Bruffière   Lame d'eau   Le Beugnon   Liste des rivières de France   Loire-Atlantique   Loire (fleuve)   Maine-et-Loire   Maine (Vendée)   Marne (rivière)   Module (hydrologie)   Moine (rivière)   Moncoutant   Mortagne-sur-Sèvre   Nantes   Saint-Laurent-sur-Sèvre   Sèvre niortaise   Tiffauges   Vertou   Yonne (rivière)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^