Boris Becker

Infos
Boris Becker est un ancien joueur de tennis allemand, né à Leimen (Baden-Württemberg) le 22 novembre 1967. Il mesure 1, 90m pour 85 kg.
Boris Becker

Boris Becker est un ancien joueur de tennis allemand, né à Leimen (Baden-Württemberg) le 22 novembre 1967. Il mesure 1, 90m pour 85 kg.

Carrière

Boris Becker commence le tennis très tôt, grâce à un court de tennis construit par son père. À douze ans, il suit un programme d'entraînement intensif, qui lui permet de jouer en ligue professionnelle dès ses dix-sept ans. En 1985, il remporte le tournoi de Wimbledon à l'âge de 17 ans et 7 mois. Il est le plus jeune joueur à remporter un tournoi du Grand Chelem (record battu par Michael Chang en 1989 à Roland-Garros, âgé de 17 ans et 3 mois). En 1986, il défend son titre à Wimbledon et défait en finale Ivan Lendl, alors classé numéro 1 mondial, et il est toujours à l'heure actuelle le plus jeune joueur à conserver un titre du grand chelem (18 ans et 7 mois), En 1987, de retour à Wimbledon, il perd au deuxième tour, mais l'année suivante arrive jusqu'en finale où il est défait par Stefan Edberg. Cette même année il aide l'Allemagne à remporter la Coupe Davis et est alors reconnu comme un grand champion. 1989 est certainement le sommet de sa carrière, il remporte une nouvelle fois Wimbledon, battant Stefan Edberg en finale, et pour la première fois l'US Open, en battant le numéro un mondial Ivan Lendl. Il conclut l'année par une seconde victoire en Coupe Davis, contre la Suède. À cette occasion, il écrase en 3 petits sets Stefan Edberg et Mats Wilander. Il remporte pour la seconde fois le tournoi de Bercy à nouveau contre Edberg mais il perd le finale du Master de New York toujours contre le son eternel adversaire suèdois. Pour autant, il n'aura probablement jamais aussi bien joué qu'en cette fin d'année 1989. Bien que menant largement dans le total de leurs rencontres (25-10), Boris s'incline plus souvent contre Edberg dans les très grands rendez-vous en grand chelem (1-3). C'est ainsi qu'il perd en 5 sets la 3e finale consécutive qui oppose les deux joueurs à Wimbledon en 1990. En 1991, il parvient en finale de l'Open d'Australie, où il bat Lendl pour être enfin le numéro 1 mondial mais il perd à la surprise générale contre son compatriote Michael Stich la finale de Wimbledon. En 1992, avec Stich, ils remportent le double messieurs aux Jeux Olympiques de Barcelone. Becker arrive pour la septième fois en finale de Wimbledon en 1995 mais il est battu en quatre sets par Pete Sampras. Il remporte son sixième et dernier titre du grand Chelem en 1996, en battant Michael Chang en finale de l'Open d'Australie. Cette même année 1996, Boris Becker atteint une nouvelle fois la finale du Masters à Hannovre. Contre Pete Sampras, alors n°1 mondial, il livre un duel acharné, d'un niveau de jeu jamais atteint. Les deux adversaires frappent chaque balle à 100%. Sur le score de 3-6 7-6(5) 7-6(4) 6-7(11) 6-4, Becker s'incline sans aucun regret. Il dira lui même ne jamais pouvoir rejouer à ce niveau. Il prend sa retraite en 1999 après avoir joué une dernière fois à Wimbledon. son dernier vainqueur sera l'australien Patrick Rafter. Il joue depuis par intermitence sur le Senior Tour. « Boum Boum » comme aimaient le surnommer les médias est aujourd'hui co-propriétaire de Volkl, une marque d'équipements sportifs, qui a sous contrat plusieurs joueurs ATP (Radek Štěpánek, Jiří Novák), ainsi que de plusieurs concessions Mercedes en Allemagne.

Son jeu

Boris Becker est connu pour être l'un des premiers grands serveurs (même si John McEnroe possédait déjà un service extrêmement performant), ce qui lui valut le surnom de "Boum-boum". Il a été le premier à dépasser en vitesse de balle lors du service les 200 km/h au cours des années 1980, vitesse aujourd'hui dépassée par de nombreux joueurs mais il faut tenir compte de l'ancienneté des équipements pour comprendre la vraie mesure de la puissance de Becker. Mais on ne peut en aucun cas restreindre le jeu de Becker à sa seule puissance au service, bien que ceci fut une des raisons essentielles de ses 3 succès à Wimbledon : contrairement aux purs serveurs que sont Greg Rusedski, Richard Krajicek, Mark Philippoussis ou encore Goran Ivanišević, pour qui les possibilités de briller ailleurs que sur surface rapide sont assez limitées, Becker possède un jeu nettement plus complet avec notamment un très bon coup droit, un revers à une main solide, et une volée capable de rivaliser avec celle de son grand rival Stefan Edberg. Malgré la lourdeur de ses jambes, qui limite quelque peu sa vitesse et sa capacité de déplacement il obtient des résultats intéressants sur terre battue, atteignant à trois reprises les demi-finales à Roland-Garros (1987, 1989, 1991). Néanmoins, le gazon lui permet de vivre ses plus grandes heures de gloire. Sa rivalité avec Stefan Edberg, une magnifique opposition d'attaquants aux styles contraires (la finesse et le toucher pour Edberg, la puissance et la percussion pour Becker), ne s'exprime jamais mieux que sur le gazon londonien. Malgré l'écrasante domination de Becker dans le total de leurs face à face (25-10) leurs trois finales consécutives donnent à deux reprises la victoire à Edberg, contre une à Becker. Pete Sampras, en battant Becker en finale à Wimbledon en 1995, prend en quelque sorte le relais au poste de maître des lieux, ce qui fit dire à Becker : « avant, Wimbledon était mon jardin, maintenant c'est le sien ». Produisant un jeu d'attaque complet, comme lui, mais avec plus d'élégance, d'adresse et surtout plus de souplesse dans le jeu et le déplacement, Pete Sampras peut être considéré comme l'héritier de Boris Becker, voire comme une synthèse de Edberg et Becker : comme eux il a tout gagné, sauf Roland-Garros, terre maudite pour les attaquants. Becker est donc le précurseur du tennis d'attaque moderne, et aujourd'hui beaucoup de joueurs semblent s'en inspirer, à l'instar d'Andy Roddick. Edberg lui, a suivi une filière tout à fait à part dans l'histoire du tennis, que seul Tim Henman semble aujourd'hui perpétuer au plus haut niveau. Mais comme Edberg, il est dépassé à partir du milieu des années 1990 par la puissance des joueurs de la nouvelle génération, ce qui le pousse vers la sortie en 1998. Il faut cependant souligner la belle longévité de la carrière de Becker : 11 ans séparent sa première et sa dernière victoire en Grand Chelem, ce qui le place bien évidemment dans la cour des plus grands de l'histoire du tennis. Avec Steffi Graf, Michael Stich et Anke Huber, il fait aussi partie des précurseurs de la popularité du tennis en Allemagne, sport autrefois boudé par le public dans ce pays, et qui aujourd'hui rencontre un grand succès grâce à ses héritiers Tommy Haas, Rainer Schuettler ou Nicolas Kiefer.

Palmarès

Grands Chelems

-Open d'Australie :
-Victoire : 1991 et 1996
-Roland-Garros :
-Demi-finaliste: 1987, 1989 et 1991:huitieme de finale en 1986 & 1988.
-Wimbledon :
-Victoire : 1985, 1986 et 1989.
-Finaliste : 1988, 1990, 1991 et 1995
-Demi-finaliste: 1993 et 1994.
-US Open :
-Victoire : 1989.
-Demi-finaliste: 1986, 1990 et 1995.

49 titres en simple

- 1985 (3) - Wimbledon, Cincinnati, Queen's Club
- 1986 (6) - Wimbledon, Open du Canada, Paris-Bercy, Chicago, Sydney Indoor, Tokyo Indoor
- 1987 (3) - Indian Wells, Milan, Queen's Club
- 1988 (7) - Indian Wells, Masters, Dallas WCT, Queen's Club, Stockholm, Tokyo Indoor, Indianapolis
- 1989 (5) - Wimbledon, US Open, Paris-Bercy, Milan, Philadelphie
- 1990 (5) - Stockholm, Bruxelles, Stuttgart Indoor, Sydney Indoor, Indianapolis
- 1991 (2) - Open d'Australie, Stockholm
- 1992 (5) - Masters, Paris-Bercy, Bale, Bruxelles, Rotterdam
- 1993 (2) - Doha, Milan
- 1994 (4) - Stockholm, Los Angeles, Milan, New Haven
- 1995 (2) - Masters, Marseille
- 1996 (5) - Open d'Australie, Stuttgart , Coupe du Grand Chelem, Queen's Club, Vienne

Autres résultats


-Masters de Rome : Finaliste en 1994 ; Demi-finaliste en 1985
-Masters d'Hambourg : Finaliste en 1990 ; Demi-finaliste en 1988, 1989 et 1992
-Masters de Cincinnati : Finaliste en 1887 ; Demi-finaliste en 1989 et 1991
-Masters d'Indian Wells : Demi-finaliste en 1990 et 1995
-Masters de Monte-Carlo : Finaliste en 1989, 1991 et 1995
-Masters du Canada : Demi-finaliste en 1887
-Masters de Paris-Bercy : Finaliste en 1990 et 1995
-Masters : Finaliste en 1985, 1986, 1989, 1994 et 1996
-Coupe du grand chelem : Demi-finaliste en 1995
-Wembley pro : Finaliste en 1985

15 titres en double

- 1984 (1) - Munich
- 1986 (2) - Sydney Indoor, Bruxelles
- 1987 (3) - Francfort, Bruxelles, Milan
- 1988 (2) - Indian Wells, Milan
- 1989 (1) - Indian Wells
- 1990 (1) - Indian Wells
- 1992 (3) - Bruxelles, Jeux Olympiques de Barcelone, Monte-Carlo
- 1993 (1) - Doha
- 1995 (1) - Milan ==
Sujets connexes
ATP Tour   Allemagne   Andy Roddick   Barcelone   Coupe Davis   Coupe du Grand Chelem   Goran Ivanišević   Grand Chelem de tennis   Indoor de Milan   Internationaux de France de Roland-Garros   Ivan Lendl   Jeux Olympiques d'été de 1992   Jiří Novák (tennis)   John McEnroe   Masters d'Hambourg   Masters d'Indian Wells   Masters de Cincinnati   Masters de Madrid   Masters de Monte-Carlo   Masters de Paris-Bercy   Masters de Rome   Masters de tennis masculin   Masters du Canada   Mercedes-Benz   Michael Chang   Michael Stich   Monaco   Nicolas Kiefer   Open 13   Open d'Australie   Open de Bâle   Pete Sampras   Radek Štěpánek   Stefan Edberg   Steffi Graf   Tennis   Tennis aux jeux Olympiques d'été de 1992   Tim Henman   Tommy Haas   Tournoi d'Indianapolis   Tournoi de Philadelphie   Tournoi de Wimbledon   Tournoi du Queen's   US Open de tennis   Wembley pro  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^