Inuktitut

Infos
L'inuktitut est l'un des quatre grands ensembles dialectaux de la langue inuit, les trois autres ensembles étant l'inupiaq, parlé en Alaska, l'inuktun, parlé dans le Nord-Ouest canadien, et le kalaallisut, langue du Groenland. Ce groupe inuit-inupiaq fait à son tour partie de la branche eskimo (qui comprend aussi le yupik et ses variétés) de la famille eskimo-aléoute. L'inuktitut est parlé par près de 30 000 personnes dans l'Arctique oriental canadien, au Québec (dan
Inuktitut

L'inuktitut est l'un des quatre grands ensembles dialectaux de la langue inuit, les trois autres ensembles étant l'inupiaq, parlé en Alaska, l'inuktun, parlé dans le Nord-Ouest canadien, et le kalaallisut, langue du Groenland. Ce groupe inuit-inupiaq fait à son tour partie de la branche eskimo (qui comprend aussi le yupik et ses variétés) de la famille eskimo-aléoute. L'inuktitut est parlé par près de 30 000 personnes dans l'Arctique oriental canadien, au Québec (dans le Nunavik), dans l'île de Baffin, et dans le Nunavut où il a le statut de langue officielle, et est utilisé dans la signalisation routière bilingue. Inuktitut

Écriture

D'abord traditionnellement orale, cette langue a la particularité d'avoir été transcrite à partir du dans un système de notation syllabique, contrairement aux autres langues traditionnellement orales qui sont généralement transcrites en caractères latins. Des missionnaires venus de l'Europe influençaient les peuples de l’Arctique à adopter un système d’écriture afin de les introduire au christianisme et à la Bible. Aujourd'hui les Inuits dans l'Arctique canadien utilisent soit l'orthographe romaine (qaliujaaqpait) soit les caractères syllabiques (qaniujaaqpait). Le premier système d’écriture utilisé parmi les Inuit était l’orthographe romaine, au Groenland, au cours des années 1760. Il s'agit d'une adaptation, dans les années 1880, de l’écriture mise au point pour le cri par le révérend Evans vers la fin des années 1830. Cette écriture n'est donc pas propre à l'inuktitut : elle note aussi d’autres langues amérindiennes, comme le naskapi, et en revanche elle ne note pas tous les parlers eskimos : pratiquement l'usage de ce syllabaire est limité à l'inuktitut. Le Kalaallisut de l'Ouest, le dialecte le plus important avec près de 50 000 locuteurs et le plus solidement implanté, a adopté une orthographe normée en caractère romains. Les Yupik et les Inupiat de l'Alaska et et les Yupik de la Sibérie employaient également l'orthographe romaine. Par contre, les Netsilik de Pelly Bay et l'ile de Baffin ont adopté l'écriture syllabique au cours des années 1920 quand ils sont devenus les derniers peuples nordique à rencontrer les missionnaires , la reconnaissance des Inuits représentés dans les collections photographiques à Bibliothèque et Archives Canada.. Ce système de notation est également exceptionnel en ce qu'il présente des séries de correspondances terme à terme entre la configuration du signe graphique et la forme du signe phonétique (le signe graphique est systématiquement orienté dans une direction précise en fonction de la nature de la voyelle centrale de la syllabe). Pour être plus précis, le graphème pour une syllabe contenant u pivote de 90° à droite ou de 180° par rapport au graphème représentant la syllabe contenant i, et pour a le graphème est le symétrique du graphème u. La partie en haut à gauche du graphème, – pour les quelques graphèmes composés à consonne initiale q, ng –, reste toujours invariable. Ce syllabaire fait maintenant partie intégrante de la société inuite, qui y voit une marque de son identité. Les Inuits le considèrent même comme un don de Dieu, par allusion au fait que c'est un missionnaire qui le leur a transmis. L'écriture inuktitut (version de 1976).Un point sur un graphème permet de doubler la voyelle qui le compose.

Voir aussi


- Linguistique
- Dictionnaire des langues

Notes

==
Sujets connexes
Alaska   Alphabet latin   Amérique du Nord   Asie   Baffin   Canada   Cri (langue)   Danemark   Europe   Graphème   Groenland   Inupiaq   Kalaallisut   Langue   Langues eskimo-aléoutes   Linguistique   Nunavik   Nunavut   Québec   Russie   Sibérie   Signalisation bilingue   Syllabaire   Voyelle   Yupik  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^