Gazon

Infos
right Le gazon, appelé aussi pelouse, est une surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, généralement des graminées (mais certains mélanges contiennent des plantes à feuilles larges comme la pâquerette). Il est tondu régulièrement pour le maintenir à une faible hauteur et pour le tenir très épais.
Gazon

right Le gazon, appelé aussi pelouse, est une surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, généralement des graminées (mais certains mélanges contiennent des plantes à feuilles larges comme la pâquerette). Il est tondu régulièrement pour le maintenir à une faible hauteur et pour le tenir très épais.

Principales espèces de graminées utilisées

Les principales espèces de graminées utilisées pour les semis de pelouses de jardins ou de terrains de sport sont :
- Le ray-grass anglais
- Les fétuques rouges traçantes, 1/2 traçantes ou gazonnantes
- La fétuque élevée
- Le Pâturin des prés
- Les agrostides Ces différentes espèces ont été d'abord sélectionnées sur l'aptitude à faire des couverts denses et pérennes. Partant de qualités naturelles des espèces sauvages, ces parents ont ensuite été améliorées pour mieux résister au piétinement, pour être moins sensibles aux maladies, pour former un couvert plus fin, plus dense ou poussant moins. Pour être complet, il faut dire qu’un gazon ne reste jamais dans l’état dans lequel il a été semé et c’est normal, comme tous les milieux il évolue, les espèces de graminées apportées avec le gazon entrent en compétition avec les espèces sauvages locales (souvent qualifiées de mauvaises herbes, en dépit d'un intérêt esthétique, agronomique et parfois médicinal certain...). Avec le changement climatique en cours, des espèces spécifiques aux régions tropicales viennent compléter la listes des variétés traditionnelles comme le gazon kikuyu, originaire d'Afrique centrale, de plus en plus utilisé dans le sud de la France pour ces qualité d'adaptation à la sécheresse.

Entretien

La tonte sélectionne les rares plantes résistant aux blessures répétées qu'elle induit. Mais l'élimination des produits de coupe finit par épuiser les sols pauvres, secs et fragiles. La coupe du gazon se fait à l'aide d'une tondeuse à gazon, mais son entretien peut nécessiter d'autres outils :
-le coupe-bordure ou la cisaille à gazon, pour peaufiner le travail de la tondeuse dans les endroits difficiles d'accès ou autour des plantations,
-le rouleau, principalement lors de la pose de la pelouse et également lors du semis pour bien faire adhérer les graines sur le sol.
-le râteau ou le balai à gazon, pour retirer les feuilles mortes par exemple,
-le scarificateur ou aératrice, pour aérer le sol. Dans les régions où la pluie ne suffit pas, le gazon nécessite quelques arrosages si l'on veut le maintenir bien vert, et impérativement la première année après le semis pour un bon enracinement. L'usage d'anti-mousses ou de désherbants sélectifs (bien que peu recommandables d'un point de vue écologique) permet d'éliminer pour un certain temps des végétaux jugés indésirables par certains propriétaires tels que le trèfle, le pissenlit, la digitaire, la chicorée, l'oxalide, la lupuline, la lierre de terre, le plantain, l'herbe a poux, l'herbe a puce et autres pâquerettes... Les mousses peuvent être traitées par une aération du sol et un ratissage avec rateau fin.

Impact environnemental

Le gazon « intensif » est parfois à l'origine d'un gaspillage important d'eau et d'une pollution par les engrais Le gazon est préféré par les écologues aux pelouses artificielles ou aux sols nus ou imperméabilisés, car il protège le sol et permet le cycle de l'eau. Mais il peut aussi être artificialisant et générer divers impacts environnementaux négatifs :
-Il est dans de nombreuses zones à l'origine d'une consommation importante d'eau d'arrosage, et il s'agit souvent d'eau potable.
-Sur les sols pauvres et sableux, il est souvent enrichi en engrais, qui sont lessivées par les pluies et les arrosages, polluant la nappe phréatique et/ou les cours d'eau superficiels
-A l'échelle d'un pays comme les USA où les surfaces engazonnées sont très étendues, une mauvaise gestion des tontes peut être à l'origine d'émissions non négligeables de méthane (Cf. mauvais compostage). Pire, les tontes sont souvent jetées avec les ordures ménagères où elles finiront par méthaniser dans une décharge ou brûlée dans un incinérateur en gaspillant des carburants fossiles.
-Le gazon est à l'origine dans certains pays, aux USA notamment, d'une pollution importante de l'air, de l'eau et des sols par les pesticides. Quelques villes (au Canada par exemple) songent à interdire l'usage « cosmétique » des pesticides pour l'entretien des jardins et espaces publics, y compris dans les golfs.
- Son entretien intensif est source de bruit, nuisance dont les habitants des villes et banlieues se plaignent. Pour ses raisons, son empreinte écologique peut parfois et paradoxalement être très élevée.

Gestion écologique et donc différenciée

La flore spontanée peut être intégrée au gazon, ici a proximité de la mer, sur du sable (Nord de la France) où survivent encore quelques hannetons Cette forme de gestion propose une alternative au gazon anglais nécessitant une coûteuse gestion intensive et produisant un gazon homogène et pauvre en espèces et en biodiversité ; Une gestion plus écologique impose une gestion dite différenciée, conservant des zone plus rarement tondues ou fauchées, éventuellement déplacées légèrement d'une année sur l'autre, pour accueillir une flore et une biodiversité animale plus élevée, et approcher les équilibres écologiques naturels en copiant pour partie les effets du broutage hétérogène par les herbivores dans la nature. La flore spontanée et autochtone y est conservée, tout en controlant les ligneux par la tonte ou la fauche. Cette gestion permet une meilleure protection du sol, voire sa restauration, ainsi que la montée en graine sur une partie du gazon (favorable à l'adaptation du gazon à d'éventuels changements climatiques ou des conditions locales), et la conservation d'un plus grand nombre d'espèces d'herbacées qui permettent par exemple de mieux supporter les sécheresse ou période très humides. Les floraisons échelonnés dans le temps et dans l'espace offrent un aspect plus varié. Dans sa version poussée, le gazon évolue vers la prairie fleurie, tout en gardant si le propriétaire le souhaite un aspect de parfait gazon anglais dans les cheminements, qui peuvent alors n'être entretenu qu'au moyen d'une petite tondeuse mécanique à main. Le temps gagné à moins tondre peut être occupé à affiner la gestion en question. Il faut environ 5 ans pour passer d'un gazon homogène à un gazon diversifié évoluant vers une prairie fleurie. Les sols plus pauvres seront naturellement recolonisés par un plus grand nombre d'espèces, qui pousseront moins vite (demandant donc moins d'entretien), c'est pourquoi cette méthode promeut l'abandon de l'utilisaton d'engrais (hors légumineuses tels que les trèfles) et l'exportatoin des produits de fauches, au moins pour une partie du terrain. Il n'est pas rare que des orchidées et d'autres plantes devenues localement rare ou ayant disparu depuis des décennies réapparaissent alors spontanément. Ce type de gestion est souvent associée à l'architecture dite HQE

Autres types

Pose de gazon pré-cultivé Des gazons techniques sont conçus pour certains sports (Football, Rugby, Golf. et ici cricket On parle également du gazon fleuri, alternative écologique qui demande moins d'entretien, moins de tonte et pas d'engrais, pour végétaliser des voies de tramway en ville. À l'opposé, il existe également du gazon synthétique, en matière plastique (comme le polypropylène), utilisé pour certains terrains de sport.

Autres significations

- Cinéma' Gazon maudit un film français réalisé par Josiane Balasko (1995).

Voir aussi

- Pelouse
- Tondeuse à gazon
- Green
- Bande enherbée ==
Sujets connexes
Afrique centrale   Agrostide   Bande enherbée   Biodiversité   Canada   Compostage   Empreinte écologique   Engrais   Fétuque   Gazon maudit   Gestion différenciée   Golf   Haute qualité environnementale   Herbe   Herbicide   Josiane Balasko   Kikuyu (botanique)   Matière plastique   Méthane   Nappe phréatique   Pelouse   Pelouse artificielle   Pesticide   Pissenlit   Pollution   Polypropylène   Prairie fleurie   Pâquerette   Pâturin des prés   Râteau   Scarificateur   Sport   Tondeuse à gazon   Trèfle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^