Austronésiens

Infos
On appelle Austronésiens les populations parlant des langues austronésiennes. Un usage plus ancien mais conservant encore toute sa raison d'être dans un sens plus restreint est "malayo-polynésiens". Certains chercheurs utilisent le terme de nusantarien (de nusantara, vieille expression javanaise signifiant « îles de l'extérieur » et qui désignait les îles de l'archipel indonésien autres que Java). La plupart des habitants de l'Asie du Sud-Est insulaire (Indon
Austronésiens

On appelle Austronésiens les populations parlant des langues austronésiennes. Un usage plus ancien mais conservant encore toute sa raison d'être dans un sens plus restreint est "malayo-polynésiens". Certains chercheurs utilisent le terme de nusantarien (de nusantara, vieille expression javanaise signifiant « îles de l'extérieur » et qui désignait les îles de l'archipel indonésien autres que Java). La plupart des habitants de l'Asie du Sud-Est insulaire (Indonésie, Philippines, Malaisie) parlent des langues austronésiennes. Les Austronésiens constituent aussi des minorités en Birmanie, au Cambodge, en Chine (île de Hainan), à Taïwan, en Thaïlande, au Viêt Nam. Plus à l'est, les Austronésiens sont présents en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans toute l'Océanie, à l'exception notable de l'Australie. À l'ouest, on parle des langues austronésiennes à Madagascar. Les langues austronésiennes s'étendent ainsi sur une aire qui va de Madagascar à l'ouest à l'île de Pâques à l'est, et de Taiwan et Hawaii au nord à la Nouvelle-Zélande au sud. La génétique linguistique, qui vise à reconstituer la filiation à travers le temps d'un ensemble de langues apparentées entre elles, tend à situer à Taiwan le berceau de ces langues. Une recherche interdisciplinaire associant notamment archéologie, ethnobotanique et linguistique a permis de reconstituer une diffusion géographique des langues austronésiennes et de techniques agricoles. Il y a 5 000 ans (3 000 av. J.-C), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taiwan. Vers 2 000 avant J.-C., ces langues et ces techniques se diffusent de Taiwan vers les Philippines, puis des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien. Vers 1 500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et au-delà, les îles du Pacifique. Toutefois, la biologie ne semble pas indiquer que des migrations humaines aient systématiquement accompagné ces diffusions culturelles. Une étude"A predominantly indigenous paternal heritage for the Austronesian-speaking peoples of insular Southeast Asia and Oceania" in American Journal of Human Genetics, 68, 2001 sur la variation du chromosome Y menée par un groupe de biologistes des États-Unis, d'Italie, du Royaume-Uni et de Taiwan conclut à un héritage paternel dans la majorité des habitants d'Indonésie et d'Océanie provenant de populations établies dans la région depuis le pléistocène (c'est-à-dire il y a plus de 10 000 ans avant le présent, donc antérieurement aux migrations austronésiennes). Cette étude montre par ailleurs un apport génétique chez les Indonésiens en provenance du nord (Philippines et Taiwan) associé à des populations d'agriculteurs, donc datant du néolithique. Selon cette étude, tout se passe comme si les habitants de l'Océanie avaient adopté au néolithique la langue et les techniques de populations originaires des Philippines sans que cela se traduise par l'établissement de celles-ci dans la région. En revanche, des populations venues du nord se seraient établies en Indonésie, sans doute moins densément peuplée au néolithique.

Notes et références

Bibliographie

-Bellwood, Peter, The Austronesians, Research School of Pacific and Asian Studies, Australian National University, 1995

Voir aussi

- Langues austronésiennes ===
Sujets connexes
Asie du Sud-Est   Australie   Avant le présent   Birmanie   Cambodge   Chromosome Y   Hainan   Hawaii   Indonésie   Java (île)   Langues austronésiennes   Madagascar   Malaisie   Migration humaine   Millet (graminée)   Monde chinois   Nouvelle-Guinée   Nouvelle-Zélande   Nusantarien   Néolithique   Océanie   Papouasie-Nouvelle-Guinée   Philippines   Pléistocène   Riz   République populaire de Chine   Thaïlande   Timor   Viêt Nam  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^