Clarice Lispector

Infos
Clarice Lispector est une écrivaine brésilienne née le 10 décembre 1920 de parents juifs à Tchechelnik, un petit village d'Ukraine et décédée le 9 décembre 1977 d'un cancer à Rio de Janeiro. Acclamée internationalement pour ses romans innovateurs, elle était aussi une auteure accomplie d'histoires courtes et une journaliste avec une chronique nationale régulière.
Clarice Lispector

Clarice Lispector est une écrivaine brésilienne née le 10 décembre 1920 de parents juifs à Tchechelnik, un petit village d'Ukraine et décédée le 9 décembre 1977 d'un cancer à Rio de Janeiro. Acclamée internationalement pour ses romans innovateurs, elle était aussi une auteure accomplie d'histoires courtes et une journaliste avec une chronique nationale régulière.

Sa vie

Considérée comme un des auteurs de prose brésiliens les plus importants du vingtième siècle, Clarice Lispector est née à Tchechelnyk, un shtetl d’Ukraine alors que sa famille se préparait à s’installer au Brésil. Au moment de leur arrivée au Brésil, elle avait seulement deux mois. Sa famille s’est tout d’abord installée à Maceió, Alagoas, où sa mère avait des relations familiales et s'est déplacée plus tard à Recife, Pernambuco, où elle a suivi sa scolarité et où elle a aussi écrit ses premiers essais. Après la mort de sa mère en 1929, sa famille s'est déplacée de nouveau, à Rio de Janeiro, alors que Clarice avait déjà 14 ans. Là, elle a étudié le droit et a épousé son camarade de classe Maury Gurgel Valente. Après qu'il est entré dans le corps diplomatique brésilien, elle a voyagé en sa compagnie en Europe, vivant à Naples, Berne, Torquay (Angleterre) et Washington. Elle est retournée au Brésil en 1959. Clarice Lispector parlait parfaitement le yiddish, l'anglais, le français et possédait plus ou moins plusieurs autres langues, particulièrement l’italien et l’allemand. Plus tard, elle a amélioré son quotidien en traduisant des livres de l'anglais et du français. Elle n'a jamais dit qu'elle parlait le yiddish à la maison, mais disait toujours que le portugais était la langue de son coeur. Elle n'a jamais écrit dans une autre langue. Sa famille était juive et on parlait yiddish à la maison. Certains ont trouvé une grande influence de la pensée juive dans beaucoup de ses histoires. En 1944 elle publiait son premier roman Perto do coração selvagem, (Près du coeur sauvage). Quand le roman a été publié, plusieurs ont prétendu qu’elle était fortement influencée par les œuvres de Virginia Woolf ou James Joyce, mais elle n’avait alors lu ni l’un ni l’autre. Ce roman, comme toutes les œuvres à venir est marqué par une focalisation intense sur les états intérieurs, les émotions les plus profondes. Clarice Lispector est morte d’un cancer en 1977, juste un jour avant son 57ème anniversaire et elle a été enterrée dans le cimetière juif de Caju à Rio de Janeiro. Son dernier roman est A hora da estrela, (l'heure de l'étoile) : la vie de Macabéa, une pauvre femme de Rio de Janeiro, écrite par un narrateur appelé Rodrigo S.M., un auteur fictif. Écrit vers la fin de sa vie, A Hora da Estrela diffère par les thèmes et le style du reste de son œuvre en se concentrant très directement et explicitement sur la pauvreté et la marginalité au Brésil. Parmi ses meilleurs commentateurs en français, il faut citer Hélène Cixous.

Œuvres

Clarice Lispector a écrit toujours sur l'univers féminin. Ses oeuvres les plus importantes sont: A hora da estrela (L'heure de l'étoile), A Paixão Segundo G.H. (La passion de G.H.), A maçã no escuro (La pomme au noir) et Felicidade Clandestina (Le bonheur clandestin). ==
Sujets connexes
Alagoas   Allemand   Anglais   Brésil   Cimetière juif   Français   Féminisme   Hélène Cixous   Italien   James Joyce   Maceió   Recife   Rio de Janeiro   Shtetl   Ukraine   Virginia Woolf   Yiddish  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^