Chancelier de France

Infos
Le chancelier de France est un important personnage de l'Ancien Régime, le premier des grands officiers de la monarchie, depuis la suppression en 1627 du connétable et de l'amiral de France.
Chancelier de France

Le chancelier de France est un important personnage de l'Ancien Régime, le premier des grands officiers de la monarchie, depuis la suppression en 1627 du connétable et de l'amiral de France.

Attributions

Le chancelier est le deuxième grand officier de la couronne dans l’ordre des préséances. Il y a toujours un chancelier chef de la justice et il devient de fait l’officier le plus important de la couronne. À partir du , il n’est plus obligatoirement un ecclésiastique, c’est un des effets de l’augmentation de la multiplication des facultés de droit qui forment des laïcs très compétents capables de diriger la justice. Quel que soit son nom, au , c’est toujours un juriste de talent. C’est un homme qui a l’expérience de la justice, qui a présidé des cours souveraines en province ou à Paris. C’est un homme du sérail qui a fait une carrière. Ses pouvoirs sont extrêmement vastes : il propose, prépare et vérifie les lois. C’est le développement de la magistrature royale. Beaucoup ont prolongé leur activité par des responsabilités politiques : plusieurs sont devenus des hommes politiques et ont siégé au conseil du roi ou ont inspiré la politique du roi. Sous François I, le concordat de Bologne en 1516 a été négocié par le chancelier Antoine Duprat. Dans la seconde moitié du , c’est la figure de Michel de l'Hospital qui domine. En cas de maladie ou de disgrâce du chancelier, pour que justice soit rendue, il y a un suppléant à ce dernier : le garde des sceaux. Depuis Louis XIV, le chancelier, sous l'influence de Colbert, a été écarté de toute participation au maniement des finances. Rattaché par ses fonctions mêmes à l'institution de la monarchie et non à la personne du Roi, le Chancelier est inamovible. Le roi peut toutefois lui retirer en tout ou partie l'exercice de son office pour le confier à un garde des sceaux, révocable.

La chancellerie

Pour l'assister, le Chancelier disposait :
- pour le sceau, des maîtres des requêtes et des officiers propres de la chancellerie.
- pour les Conseils, des conseillers d'État, maîtres des requêtes, secrétaires-greffiers, avocats et huissiers ;
- pour le travail législatif et judiciaire, des conseillers d'État et des maîtres des requêtes Le personnel propre de la chancellerie était très réduit : deux secrétaires dont un « premier secrétaire » et quelques rédacteurs, au total à peine une douzaine d'employés.

Liste chronologique des Chanceliers de France

Parmi les plus illustres, sous Louis XIV Pierre Séguier, Pontchartrain ou Henri François d'Aguesseau, ou encore René Nicolas de Maupeou sous Louis XV.
- 989 - 991 : Renaud de Vendôme, évêque de Paris
- 991 - 998 : Gerbert d’Aurillac, pape sous le nom de Sylvestre II
- 998 - 1005 : Roger de Blois
- 1005 - 1015 : Francon
- 1018 : Arnoul, archevêque de Tours
- 1030 - 1059 environ : Baudouin
- 1059 - 1067 : Gervais de Château-du-Loir, évêque du Mans
- 1067 - 1073 : Pierre de Loiselève
- 1073 : Guillaume
- 1074 - 1080 : Roger II, évêque de Beauvais
- 1074 - 1085 : Geoffroy de Boulogne, évêque de Paris
- 1085 - 1090 : Gilbert
- 1090 : Ourson ou Ursion, évêque de Senlis
- 1091 - 1092 : Hubert, évêque de Senlis
- 1094 - 1106 : Gilbert
- 1106 - 1118 : Étienne de Senlis, évêque de Paris
- 1118 - 1127 : Étienne de Garlande
- 1127 - 1132 : Simon
- 1132 - 1137 : Étienne de Garlande
- 1137 - 1140 : Algrin
- 1140 : Noël, abbé de Rebais
- 1140 - 1147 : Cadurc
- 1147 - 1149 : Barthélemy
- 1150 : Simon
- 1150 - 1172 : Hugues de Champfleury, évêque de Soissons
- 1179 - 1185 : Hugues du Puiset
- 1203 - 1227 : Guérin, moine et évêque de Senlis
- 1227 - 1231 : Philippe d’Antogny
- 1231 - 1236 : Aubry Cornu
- 1236 - 1244 : Jean de la Cour
- 1244 - 1249 : Nicolas Le Chien,
- 1249 - 1252 : Gilles, archevêque de Tyros
- 1252 - 1259 : Raoul de Grosparmy
- avant 1260 : Guy Faucoi, pape sous le nom de Clément IV
- 1259 - 1261 : Simon de Brie, pape sous le nom de Martin IV
- 1262 - 1270 : Philippe de Cahors, prieur de Saint-Frambaud de Senlis
- 1270 : Guillaume de Rampillon, archidiacre de Paris
- 1270 : Guillaume de Chartres, dominicain
- 1271 - 1273 : Pierre Barbet
- 1273 - 1282 : Henri de Vézélay
- 1282 - 1290 : Pierre Chalon
- 1291 - 1292 : Jean de Vassoigne
- 1293 - 1296 : Guillaume de Crépy
- 1296 - 1297 : Thibaut de Pouancé, évêque de Dol
- 1297 - 1302 : Pierre Flote, chevalier
- 1302 - 1304 : Étienne de Suizy
- 1304 - 1306 : Pierre de Mornay, évêque d'Auxerre
- 1306 : Pierre de Grez
- 1306 - 1307 : Pierre de Belleperche, évêque d'Auxerre
- 1307 - 1310 : Guillaume de Nogaret, chevalier
- 1310 - 1311 : Gilles Aycelin de Montaigu, archevêque de Narbonne
- 1311 - 1313 : Guillaume de Nogaret
- 1313 - 1314 : Pierre de Latilly, évêque de Châlons
- 1314 - 1316 : Étienne de Mornay
- 1316 : Pierre d’Arabloy
- 1317 - 1321 : Pierre de Chappes
- 1320 - 1321 : Jean de Cherchemont
- 1321 - 1323 : Pierre Rodier
- 1323 - 1328 : Jean de Cherchemont
- 1328 - 1329 : Mathieu Ferrand
- 1329 : Jean de Marigny, évêque de Beauvais
- 1329 - 1334 : Guillaume de Saint-Maure
- 1334 : Roger, évêque d'Arras, pape sous le nom de Clément VI
- 1335 - 1338 : Guy Baudet, évêque de Langres
- 1338 - 1339 : Étienne de Vissac, chevalier
- 1339 - 1347 : Guillaume Flote
- 1347 - 1349 : Firmin de Coquerel, évêque de Noyon
- 1349 - 1357 : Pierre de la Forest, archevêque de Rouen
- 1357 - 1358 : Gilles Aycelin de Montaigut, évêque de Thérouanne
- 1357 - 1359 : Foulques Bardoul, évêque d'Avranches
- 1358 : Jean de Dormans, évêque de Lisieux
- 1359 - 1361 : Pierre de la Forest, cardinal, archevêque de Rouen
- 1361 : Gilles Aycelin de Montaigut, évêque de Thérouanne
- 18 septembre 1361 - 1372 : Jean de Dormans, évêque de Lisieux
- 1372 - 1373 : Guillaume de Dormans
- 1373 : Jean de Dormans,
- 20 novembre 1373 - 1380 : Pierre d'Orgemont (Premier Président du Parlement de Paris)
- octobre 1380 - 1383 : Miles de Dormans, évêque de Beauvais
- 1383 - décembre 1388 : Pierre de Giac
- décembre 1388 - 1398 : Arnaud de Corbie
- 1398 - 1400 : Nicolas du Bosc, évêque de Bayeux
- 1400 - 1405 : Arnaud de Corbie
- 1405 - 1413 : Jean de Montagu, archevêque de Sens
- 1409 - 8 août 1413 : Arnaud de Corbie
- 1413 : Eustache de Laistre
- août 1413 - 29 mai 1418 : Henri de Marle (-1418)
- 1418 : Robert Le Maçon
- 1418 - 1420 : Eustache de Laistre
- 1419 - 1421 : Robert Le Maçon
- 1420 - 1424 : Jean Le Clerc, du parti des Bourguignons
- 1421 - 1425 : Martin Gouge, évêque de Clermont, du parti de Charles VII
- 1424 - 1435 : Louis de Luxembourg, évêque de Thérouanne, du parti des Bourguignons
- 1425 - 1445 : Renault de Chartres, archevêque de Reims, du parti de Charles VII de France
- 1445 - 1461 : Guillaume Jouvenel des Ursins
- 1461 - 1465 : Pierre de Morvilliers
- 1465 - 1472 : Guillaume Jouvenel des Ursins
- 1472 - 1483 : Pierre Doriole
- 1483 - 12 août 1492 : Guillaume de Rochefort
- 1492 - novembre 1494 : Adam Fumée
- août 1495 - 1497 : Guillaume Briçonnet, archevêque de Reims
- 1497 - 1507/1508 : Guy de Rochefort
- 1508 - 1512 : Jean de Ganay
- 1515 - 1535 : Antoine Duprat, cardinal, archevêque de Sens et évêque d'Albi.
- 1535 - 1538 : Antoine du Bourg
- 1538 - 1545 : Guillaume Poyet
- 1545 - 1560 : François Olivier
- 1560 - 1568 : Michel de l'Hospital
- 1568 - 1571 : Jean de Morvilliers, évêque d'Orléans
- 1573 - 1583 : René de Birague, cardinal
- 1583 - 1599 : Philippe Hurault, comte de Cheverny
- 2 août 1599 - 9 septembre 1607 : Pomponne de Bellièvre
- 10 septembre 1607 - 1 octobre 1624 : Nicolas Brûlart de Sillery
- 3 octobre 1624 - 11 décembre 1635 : Étienne Ier d'Aligre
- 19 décembre 1635 - 28 janvier 1672 : Pierre Séguier
- 8 janvier 1674 - 28 octobre 1677 : Étienne II d'Aligre
- 29 octobre 1677 - 30 octobre 1685 : Michel Le Tellier
- 1 novembre 1685 - 2 septembre 1699 : Louis Boucherat, comte de Compans
- 5 septembre 1699 - 2 juillet 1714 : Louis Phélypeaux, comte de Pontchartrain
- 2 juillet 1714 - 2 février 1717 : Daniel Voysin de La Noiraye
- 3 février 1717 - 27 octobre 1750 : Henri François d'Aguesseau
- 10 décembre 1750 - 14 septembre 1768 : Guillaume de Lamoignon de Blancmesnil
- 15 septembre 1768 - 16 septembre 1768 : René Charles de Maupeou
- 16 septembre 1768 - 1 juillet 1790 : René Nicolas de Maupeou

Références

Lien interne

- Liste des ministres français de la Justice

Lien externe

- Texte. Catégorie:Grand office de la couronne de France
- Chancelier de France de:Kanzler von Frankreich pl:Kanclerz (Francja)
Sujets connexes
Amiral de France   Ancien Régime   Antoine Duprat   Antoine du Bourg   Archidiacre   Arras   Auxerre   Avranches   Bayeux   Beauvais   Bourguignons   Cardinal (religion)   Charles VII de France   Clément IV   Clément VI   Concordat de Bologne   Connétable   Conseiller d'État (France)   Dol   Garde des sceaux de France   Gilles Aycelin de Montaigut   Grand office de la couronne de France   Guillaume Briçonnet (1445-1514)   Guillaume Jouvenel des Ursins   Guillaume Poyet   Guillaume de Dormans   Guillaume de Lamoignon de Blancmesnil   Guillaume de Nogaret   Guillaume de Rochefort   Guy de Rochefort   Guérin (chancelier de France)   Henri François d'Aguesseau   Henri de Marle (-1418)   Jean-Baptiste Colbert   Jean Le Clerc   Jean de Dormans   Jean de Ganay   Jean de Marigny   Jean de Montagu   Langres   Lisieux   Liste des évêques de Senlis   Liste des évêques et archevêques d'Albi   Louis Boucherat   Louis XIV de France   Martin IV   Maître des requêtes   Michel Le Tellier (1603-1685)   Narbonne   Nicolas Brûlart de Sillery   Noyon   Paris   Parlement de Paris   Pierre Doriole   Pierre Flote   Pierre Séguier   Pierre d'Orgemont   Pierre de Giac   Pomponne de Bellièvre   Rebais   Renaud de Vendôme   Renault de Chartres   René Charles de Maupeou   René Nicolas de Maupeou   René de Birague   Robert Le Maçon   Roi   Senlis (Oise)   Sens (Yonne)   Soissons   Sylvestre II   Thérouanne   Tours  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^